Trailers + Tests de Dragon Ball Z for Kinect (2012/Xbox360)

DB-Z.com

Namco Bandai a profité de son Global Gamers Day pour présenter Dragon Ball Z For Kinect à des journalistes partagés entre curiosité, indifférence, et parfois hilarité. Après quelques combats avec Goku et ses potes, Romain vous invite à vous rendre sur le site de JVN pour vous présenter son test du jeu qu'il a pu tester lor de l'évènement à Las Vegas. Petit rappel,Dragon Ball Z pour Kinect, c'est le jeu DBZ attendu pour octobre 2012, uniquement sur Xbox 360. Voici tout de suite les deux premiers trailers vidéo présentant ce prochain opus :

Preview réalisée par le site Gamekult :

Réalisation du rêve de beaucoup de gamins ayant grandi avec Son Goku & cie, Dragon Ball Z for Kinect avait presque réussi à rester discret avant son annonce officielle, à l'occasion du Global Gamers Day américain de Namco Bandai. L'occasion de se mettre dans la peau verte de Piccolo ou dans la tête chauve de Krilin pour voir si la caméra de Microsoft est capable de retranscrire de manière fidèle les bastons survoltées de la série.

Alors qu'il s'agit d'une licence de poids pour son éditeur, la communication autour de Dragon Ball Z for Kinect n'était bizarrement pas aussi massive qu'espéré lors de sa présentation à Las Vegas. Dix minutes lors de la conférence dévoilant les nouveautés du catalogue occidental et deux bornes pour s'adonner à un seul combat contre Raditz en mode score attack, il faut avouer qu'on a vu des premiers contacts un peu plus riches. C'était cependant suffisant pour se faire une ébauche d'avis sur la reconnaissance de mouvement relativement correcte et le système de combat, basé sur des duels où le personnage que l'on incarne en vue à la première personne se déplace automatiquement, pendant que le joueur s'occupe des coups, des esquives et de la garde. Au début, on a vraiment l'impression de se retrouver devant une simple série de QTE, tant l'interface et les séquences automatisées - à la troisième personne façon cutscene, pour le coup - sont omniprésentes. Entre la jauge de puissance, les portraits, les icônes de poses, les compteurs de points / combos et la barre de "remplissage" des enchaînements, l'oeil est sollicité de toute part et se détourne du coup pas mal du principal intéressé : l'adversaire.

Genkinectama 

Une fois accoutumé à cette interface encombrante qui n'était pas réductible sur la version d'essai, on arrive tout de même à en faire partiellement abstraction pour regarde l'ennemi dans le blanc des yeux, tout en mitraillant les coups de poings pour déclencher un combo au corps à corps ou faire pleuvoir les boules d'énergie à distance. Les crochets et les uppercuts sont également pris en compte de manière assez satisfaisante pour varier un peu les échanges, mais le plus jouissif reste évidemment de mimer un kamehahameha, un kienzan ou un mankanko sappo en adoptant la pose adéquate pendant un certain temps. Il faudra bien sûr disposer d'assez de ki pour lancer les attaques emblématiques de chaque personnage, la position du "guerrier constipé au-dessus de toilettes à la turque" étant requise pour accumuler de l'énergie en baissant sa garde. En occultant les spectateurs qui se bidonnent et/ou prennent des photos/vidéos compromettantes autour des bornes, il faut avouer qu'on se prend assez facilement au jeu, malgré quelques mouvements parfois mal pris en compte sur les gardes, notamment.

Coup de QR 

Visuellement, Dragon Ball Z for Kinect n'a rien d'exceptionnel, surtout par rapport aux prouesses graphiques de CyberConnect2 avec Naruto, mais le rendu est suffisamment fidèle au dessin animé pour ne pas choquer. Les égratignures apparaissant petit à petit sur l'adversaire donnent une idée de la progression du combat et tous les bruitages caractéristiques répondent présent. Bien que la série de commandes à entrer (à droite sur l'écran) s'adapte aux mouvements du joueur, l'ensemble s'avère tout de même un peu mécanique et fractionné, en partie à cause de QTE nécessaires pour les batailles de super attaques, les contres ou les esquives. Il faudra voir si la possibilité de débloquer des personnages (une grosse cinquantaine au total) et de pouvoirs supplémentaires - à l'aide de cartes à code QR reconnues par Kinect, par exemple - permettra d'éviter des affrontements trop redondants en dehors des autres modes prévus. Ces derniers, comme le mode story, n'étaient malheureusement pas jouables lors de l'évènement, mais on devine sans trop de difficulté que tous les grands arcs narratifs de la série période Z seront couverts. On aura assurément l'occasion de vérifier cela avant la sortie du jeu, calée au mois d'octobre sous nos latitudes.

Je m'excuse auprès de Namco Bandai pour ne pas avoir réutilisé le logo officiel de Dragon Ball for Kinect dans nos news, mais en toute sincérité, j'avais vraiment cru que c'était juste un mauvais fanart qui circulait sur le net en attendant l'officialisation d'un logo digne de ce nom, alors que non, comme le montre la vidéo du trailer.

Cliquez pour agrandir

http://www.db-z.com/forum/index.php/topic,2607.0.html

MERCI (^o^)/



Auteur de l'article :