• Bienvenue sur Forum Dragon Ball Z & Dragon Ball Super. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.

[Fiction] Le Dernier Combat

Démarré par escl4ever, 03 Octobre 2009 à 12:58:55

« précédent - suivant »

escl4ever

 :ha: :ha:

Oui, Guérik est le plus méchant^^ Et il risque d'y en avoir encore, des rebondissements :D

RyN

IL me semble qu'il reste 2 chapitres ?

escl4ever

Oui, vous allez bientot savoir le dénouement de cette histoire

Gohan35

12 Mars 2010 à 15:33:51 #258 Dernière édition: 12 Mars 2010 à 16:11:36 par Gohan35
Vivement demain pour savoir la suite des évènements. Chaque apporte un rebondissement^^ Et c'est franchement pas mal :ha: :ha: :ha: :ha: :ha: :ha: :ha:

RyN

C'est demain, non ? J'ai hâte !!!  :ha:

escl4ever

Chapitre 24 : La rébellion

Nos amis étaient très mal en point. Jamais ils n'avaient frôlé la mort d'aussi près. Malgré cette position plus que vulnérable, un mince espoir les animait. Après une nouvelle déroute face à Ezaïre et Ramu, ces derniers se sont retournés face à leur maître, Guérik. Tant bien que mal, chacun se releva et se concentra afin de regarder le combat le plus titanesque jamais vu à travers l'Univers.
Ezaïre se tenait sur la droite de son adversaire alors que Ramu se tenait sur sa gauche. Le regard froid, déterminé et plongé dans celui de Guérik prouvait la détermination des deux acolytes. Malgré tout, le démon suprême ne ressentait aucune peur. Au contraire, il se réjouissait, d'un côté, de reprendre un combat face à deux adversaires plus puissants que nos amis. La bataille précédente entre ses anciens alliés et ses ennemis lui avait permis de se reposer et de reprendre assez de force pour entamer un nouveau combat.
- Très bien. Vous avez voulu vous mesurer à moi, j'accepte.
- Tu vas voir ce que tu vas voir, Guérik, balança Ezaïre, plus remontée que jamais.

Dès lors, l'assaut mené face à Guérik débuta. Ramu se téléporta en rafale pour désorienter son adversaire, tandis qu'Ezaïre armait une boule de Ki. Elle l'expédia violement sur le monstre, qu'il détourna d'un revers de main. La boule s'écrasa sur Ramu, qui fut brusquement repoussé en arrière. L'attention de l'être le plus puissant de l'Univers était au beau fixe, et aucun détail ne le laissait indifférent. Sa concentration n'avait d'égal que sa puissance. Il fit volte face, et repoussa Ezaïre qui s'apprêtait à le frapper dans le dos. Il accrocha la guerrière par le cou, en s'aidant de son corps et de son coude. Il resserra la pression, et on entendit un hurlement de la femme. Ramu s'envola tout de suite pour lui venir en aide. Mais il reçut un coup de coude de son opposant, l'obligeant à se reculer. Cependant, il provoqua un rayon Kikoha et l'envoya en direction de Guérik. Ce dernier se tourna pour qu'Ezaïre se le prenne de plein fouet, mais contre toute attente, Ramu déplaça ses mains et le rayon se déplaça à son tour. L'attaque se détourna et atteint Guérik sur le flanc. Une expression de douleur se dessina sur le visage du monstre, et il dut lâcher Ezaïre. Celle-ci s'envola pour rejoindre Ramu. A deux, ils préparèrent une attaque combinée. La noirceur faisait frémir nos héros, ainsi que la puissance dégagée. Le vent avait accompagné la boule de feu, et accentuait sa vitesse. Guérik mit ses bras en croix devant lui pour se protéger, mais il savait qu'il y résisterait. Le choc sera terrible.

**

- Je pense qu'aucun de nous n'aurait pu résister à une telle attaque, quelle puissance, admira presque Sangoku.
- Oui, tu as bien raison, Papa, approuva Sangohan.
- Arrêtez de les contempler, vous me donnez la nausée !! s'énerva Végéta.
- Qu'est-ce qu'il y a ? l'interrogea Oub.
- Je vous rappelle qu'après Guérik, ce sera notre tour !!

Nos amis baissèrent tous les yeux, hormis Sangoku.

**

Les sourcils de Guérik froncèrent alors que le rayon Kikoha s'approchait. Il prit une grande inspiration, et prépara sa défense. L'attaque s'écrasa face aux avants bras de l'ultime démon. Malgré toute sa force, il semblait reculer dans les airs. Ezaïre envoya un peu plus de puissance dans son attaque, de façon à faire vaciller complètement son ennemi. Elle savait que si Guérik encaissait ce coup, il y avait de grande chance que le combat tourne à leur avantage. Ce dernier ne plia pas sous l'influence de cet apport de puissance, même s'il semblait éprouver des difficultés à repousser l'attaque. C'est alors que le monstre se reconcentra au maximum, et dirigea toute sa force dans son bras droit. Il pouvait désormais se défendre avec l'usage d'un seul bras, et utilisait l'autre pour attaquer ses assaillants. Ramu et son alliée ne le remarquèrent pas tout de suite, et continuèrent à pousser, en vain, afin d'éliminer Guérik. Ils ne virent pas arriver la boule de Ki. Cette dernière toucha Ramu à la cuisse, et le fit tomber vers l'arrière. Son Kikoha se releva vers le ciel également, quittant petit à petit sa cible. Seul le rayon d'Ezaïre parvenait à toucher le démon. Guérik arriva à préparer une nouvelle attaque, mais avec son bras défensif, cette fois. Sa puissance était telle qu'il put transpercer le Kikoha d'Ezaïre, et percuter la guerrière, qui se retrouva éjecter dans le vide à son tour. Cependant, les deux démons se ruèrent sur Guérik. Ramu lui asséna un coup de genou dans le dos, alors qu'Ezaïre lui flanqua son poing dans le nez. Ils firent augmenter leur Ki et projetèrent Guérik sur leur gauche. Ce dernier se téléporta derrière eux et arma une boule de Ki, mais les deux monstres se téléportèrent à leur tour. Guérik les chercha du regard, et ne put éviter le coup de coude d'Ezaïre. Elle l'agrippa à la cheville et l'envoya en direction de Ramu, qui fracassa son pied sur son crâne. Il enchaîna avec une dizaine de coup de poings ultra rapides dans le thorax, avant d'éclater l'arcade de son adversaire à l'aide de son front. Guérik tombait vers le sol. "Il est pour nous" pensa Ezaïre. "Personne ne peut nous vaincre".

- Voilà le coup de grâce !!!

Ramu éclata son aura, et se projeta sur Guérik, enchaînant les coups de toute part. Les deux démons montraient toute leur facilité au combat, esquivant les combos de l'ennemi l'un après l'autre. Ils se reculèrent puis se foncèrent à nouveau dedans, provoquant une onde de choc. Les boules de Ki projetées par Ezaïre se perdaient dans le ciel, à cause de la rapidité du combat. Personne ne semblait perdre le rythme, et cette bataille titanesque atteignait des records de puissance et de vitesse. Chaque combattant répondait aux coups qui lui étaient portés. Ramu mit un crochet du droit dans la pommette de Guérik, ce dernier lui répondit par un coup de genou dans le ventre. Il profita de cette attaque pour quitter Ramu et se diriger vers son autre opposant, en l'occurrence Ezaïre.

- Même à deux, vous ne faîtes pas le poids.
- Que dis tu, nous te dominons depuis le début du combat, Guérik.
- Certes, lorsque vous êtes à deux face à moi, mais seul à seul, vous ne valez pas mieux que ces terriens, ahaha !!
- Je te prouverai le contraire, tu ne nous humilieras pas une seconde fois !!

Ezaïre se rua sur lui. Elle savait qu'il disait vrai, qu'en combat singulier, ils n'avaient aucune chance. Mais il fallait qu'elle résiste en attendant que Ramu revienne à lui complètement. Son coup de poing frappa l'air, et elle fut propulser vers l'avant à cause d'une charge de l'adversaire. Elle arriva à se stopper, et repartit au combat. Armant une boule de Ki, elle s'éleva au-dessus de Guérik, et le tapa dans le dos, lâchant en même temps son Kikoha. Mais l'être le plus puissant de l'Univers a de la ressource, et il l'emporta en même temps que lui. Elle ne put l'empêcher de la lancer vers le sol. Elle s'écrasa lourdement, provoquant un amas de poussières et de roches. Ramu la rejoignit, et la releva.

- Il faut l'anéantir, et tout de suite, tant pis si on doit y mettre la totalité de notre puissance.
- Je suis d'accord avec toi, Ramu.

Les deux amis se placèrent l'un à côté de l'autre.

- Je sais que vous me préparez quelque chose, mais vous n'avez aucune chance de réussir !!!
- Garde tes forces, Guérik. Ca vaut mieux.

**

Végéta restait ébahit. Le spectacle qui lui était donné le passionnait. Malgré l'enjeu incroyable du combat, malgré la haine qu'il éprouvait envers ses adversaires, il ne pouvait qu'être admiratif. Cependant, personne ne pouvait le remarquer. Nos amis étaient trop occupés à détailler le combat qui se déroulait sous leurs yeux :

- Peut-être qu'ils vont réussir à nous débarrasser de lui, commenta Trunks.
- Oui, mais de toute manière, on devra les vaincre après, donc, lâcha Sangoten.
- C'est vrai. Maintenant que nos ennemis se battent, essayons de voir leurs points faibles, ordonna Végéta.

Nos héros avaient repris totalement leur force, et se sentaient d'attaque pour un nouveau combat.

- Il ne faudra pas laisser le temps au vainqueur de se reposer, sinon...

Un bruit assourdissant coupa la phrase de Sangoku...

**

Le sourire de Guérik restait bloqué sur son visage. Il savait que malgré les apparences, il avait l'ascendant psychologique, et qu'il faisait peur à ses assaillants.

- J'attends votre attaque, allez-y.
- Très bien, se contenta de dire Ramu.

Il se prépara, concentrant son Ki. L'aura noire était parsemée de petites lueurs blanches, chose inédite. Le sol tremblait une nouvelle fois. "Il faut que je réussisse, sinon, il n'y aura plus d'issue" Ses mains se recouvrèrent d'un flux d'énergie noir.

- Tu seras surpris de voir quelle attaque je suis capable de faire, à présent !! Ezaïre, tu es prête ???
- Ou.. Oui, Ramu.

Ezaïre avait peur. Peur que l'attaque n'aboutisse pas. Elle ne savait pas si son acolyte était capable d'assumer une telle puissance, et une telle attaque.

- Et bien, j'attends, déclara Guérik.

Voyant que ses ennemis ne l'attaquaient pas, il décida de passer à l'action.

- Tant pis pour vous !!
- Ezaïre, à toi !!!

La guerrière s'empressa de s'envoler, et prit Guérik par surprise en s'agrippant derrière son dos, l'obligeant à rester cloué sur place.

- Qu'est-ce que c'est cette tactique ?? s'énerva Guérik.
- Ta meilleure attaque va se retourner contre toi, sale traître. L'Univers sera à nous !! renchérit Ramu.
- Tu es incapable d'apprendre mes meilleures techniques, ma puissance est bien trop au-dessus de la tienne...
- Ne crois pas ça !!! l'interrompit Ramu.

Le guerrier noir ferma les yeux, et pris une position similaire à celle qu'utilise Sangoku lors de son Kaméhaméha.

- BAAA...

Les yeux de Guérik s'ouvrirent subitement, laissant place à la stupéfaction.

- Tu vas effectivement pouvoir constater à quel point ton attaque finale est dévastatrice, héhéhé, ricana Ezaïre.

Ce dernier se débattait comme il pouvait, mais Ezaïre l'obligé à rester sur place. Pourtant, le rapport de force était bien inégal.

- Je connais notre point faible, Guérik. Nous avons tous le même, et toi également. Tu as su le faire à distance, chose dont nous ne sommes pas capables. Mais, ne te crois pas invincible, en tout cas, pas face à nous...
- Bande d'enfoiré, je ne vous avais pas cru capable de faire un truc pareil. Surtout de misérables insectes pourvus de puissance
- Tu l'as bien utilisé pour te rendre encore plus fort !!!

- YAAAAAA...

La tête de Guérik se retourna brusquement vers Ramu. Il était concentré au maximum. Des gouttes de sueurs perlaient le long de son front, ses pieds s'enracinaient dans le sol, ses muscles se développaient de manière considérable. Cependant, ses yeux restaient fermés. Comme s'il avait besoin de ne pas regarder autour de lui pour garder son calme et amplifier son Ki. Il ressentait au plus profond de lui la présence de son amie et de son adversaire. Il pouvait savoir leur position, leur moindre geste tout en ayant ses yeux fermés. La scène n'est pas sans rappeler celle opposant Piccolo et Sangoku à Radditz, il y a bien longtemps.

- Même si tu arrives à m'envoyer ton attaque, tu ne me tueras pas, j'y résisterai, Ramu. Mais ce dernier restait de marbre. Et puis, tu perdras Ezaïre...
- Ne l'écoute pas, je ne pourrai pas mourir, il prendra tout face à lui, et moi je me protégerai derrière, comme convenu.

Ramu continuait d'améliorer sa concentration, pour quelle atteigne le maximum. L'attaque qu'il préparait lui demandait d'utiliser toute sa puissance. Normalement, seul Guérik pouvait être capable d'accomplir un tel rayon de Ki. Sa concentration était enfin à son paroxysme. Sa puissance en aurait fait rêver plus d'un. C'est alors qu'il commença à se déployer afin de passer à l'attaque. Et dans une détonation du tonnerre, il rouvrit les yeux, directement dirigés vers Guérik et cria :

- KOOOOOOOOOOO !!!!

Un immense rayon démarra sa course vers la cible tant désirée. Le Kikoha était tellement dense qu'on avait l'impression qu'il se déplaçait très lentement. Mais la vérité était tout autre. La distance qui séparait les trois guerriers était assez grande, mais en quelques secondes, le rayon de Ramu se retrouva devant Guérik et Ezaïre. Cette dernière jubilait :

- On va enfin pouvoir prendre notre revanche !!
- Tu crois vraiment pouvoir me voler ma force encore longtemps, pauvre vermine !!!
- Que... Quoi ?
- Ahaha, va au diable !!

Alors que le rayon n'était plus qu'à quelques mètres de deux combattants, Guérik fit volte face, et décocha une droite à Ezaïre, qui se laissa tomber vers l'arrière, complètement sonnée. Un détail n'échappa pas à nos amis. Sa main avait une apparence gluante. Et le bas du dos de Guérik saignait énormément. Peu importe. Guérik empoigna Ezaïre, la serra à lui faire craquer les os. Son cri était plus intense que le bruit du Kikoha. Cette scène était atroce. Guérik regarda par-dessus son épaule, et fit un léger sourire lorsqu'il vit le Kikoha arriver.

- Dire qu'ils ont crû m'avoir avec ma propre attaque. C'était judicieux, Ramu. De me prendre ma force par derrière. Mais j'ai tout de suite deviné votre stratagème. Et vous êtes tombés dans mon piège. Regarde les conséquences !!!

Il se retourna complètement, et Ezaïre pris la vague de plein fouet. Malgré toute la haine que nos amis éprouvaient par rapport à la guerrière, ils restèrent bouche bée devant l'atrocité de sa mort. Elle ne pouvait même pas se mettre en position de défense, car Guérik lui avait brisé tout ses os. Son corps se décomposa pour ne devenir que poussière. Guérik s'était quand à lui téléporté, chose qu'il ne pouvait pas faire sous l'emprise d'Ezaïre, qui lui volait sa puissance. A présent, Ramu laissa tomber un genou à terre, de grosses gouttes tombaient à flot, dessinant déjà une petite flaque sur le sol. Malgré la fatigue, ses lèvres formaient un sourire.

- Comment peux-tu encore rire, misérable ? l'insulta Guérik.
- Je sais que c'est la fin, que je ne régnerai pas sur l'Univers. J'aurai tant aimé prendre ma revanche, sur un traître comme toi. Mais tu es bien le plus fort, nous ne pouvons rien faire.
- Que d'éloges de ta part, ça me touche, Ramu. A moi de t'en faire. Me voler ma puissance comme à l'autre vieillard de Dai Kaio Shin, ça n'était pas une mauvaise idée, notre seul point faible d'ailleurs, mais même avec la moitié de ma force, je vous aurais anéanti.
- Laisse moi te servir, je ferai ce que tu veux, ne me tue pas... l'implora Ramu.
-Vraiment ? C'est vraiment ce que tu veux ?
- Oui, Guérik, ne me tue pas, je t'en supplie.

Le démon suprême se recula de quelques pas, arborant ce même sourire depuis la mort d'Ezaïre. Ces phrases lui prouvaient encore plus sa victoire. Il en jouissait au plus profond de son être. Mais il ne pouvait oublier ce qu'il s'était passé. Soudain, il partit dans un fou rire :

- Ahaha, tu n'es qu'une poule mouillée pour me dire une chose pareille !! Mais je vais te donner une chance de rattraper ton honneur, ta fierté. Surtout devant tes ennemis, dit Guérik en pointant du doigt nos amis.

Ces derniers se demandèrent ce qu'avait dit leur adversaire. Mais ils comprirent vite quelle sera la nouvelle issue du combat.

- Si tu dois mourir, c'est uniquement de ma main. Je te propose un combat. Avec un peu de chance, tu me vaincras peut-être, ahahaha !! éclata-il de rire.

Ramu se releva, le souffle court. Il ne s'était pas totalement remis de son ultime Kikoha. Il se sentait faible, très fébrile. Mais la seule solution était désormais de combattre Guérik.

- Je me battrai jusqu'au bout, AAAAAAAAHH !!!

Son aura s'amplifia un petit peu, et il s'élança vers l'ennemi. Mais son poing fut évité sans problème par Guérik, ainsi que son coup de pied retourné. Il se téléporta par-dessus mais son ses poings joints rencontrèrent le vide, une nouvelle fois. Il sentit une chaleur dans son dos, et par reflexe, il esquiva le coude de Guérik. Ce dernier disparu quand Ramu réapparu pour lui asséner un coup de poing sur le crâne.

- Ta vitesse m'a toujours impressionné, surtout quand on voit ta faible puissance, s'exprima Guérik.
- Tu... tu es beaucoup trop sûr de... de toi, arriva à lâcher Ramu, à bout de souffle.
- Regardes toi, tu es pitoyable. Tu n'es pas digne d'être de ma race. D'ailleurs, personne ne l'est !!!

Ramu écarquilla grand les yeux et ne put que constater l'ultime puissance de son ancien allié. Le Ki développé par Guérik était impressionnant, et pourtant, ça n'était qu'une infime partie de son potentiel.

- Je mourrai avec honneur, sourit secrètement l'ami d'Ezaïre.

Guérik arma à son tour un Kikoha :

- BAAAA...

Ramu releva la tête, prêt à quitter ce monde. Nos amis, désormais non loin de la scène, se protégèrent tous à l'aide de leurs avant-bras.

- YAAAAA...

Le rayon noir s'amplifia, et formait une sphère entourée d'électricité.

- KOOOOOOO !!!

L'attaque partit. Elle partit très vite. Encore plus vite que tout à l'heure. Tout le monde savait qu'en cinq secondes, elle percuterait Ramu. Ce fut chose faite. Le démon se déchira, mais ne poussa aucun cri. Acceptant la douleur, acceptant la mort. Et il se volatilisa, ne laissant plus aucune trace de lui.

- Ahaha, enfin seul à seul, n'est-ce pas ?

Guérik n'avait pas perdu de temps avant de revenir vers nos amis. Sangoku fut le premier à lui répondre :

- Oui, je dois t'avouer que tes deux compagnons nous gênaient un peu, on ne pouvait pas s'occuper de toi à cents pourcents.
- Quelle confiance, subitement, s'exclama tout de suite Guérik.
- Nous n'avons plus rien à perdre. Tu es tout seul, et nous utiliserons toute notre puissance, continua Sangohan.
- Attend toi à mourir, sale monstre !! dit Végéta, énervé mais bizarrement excité.
- Ce sera le dernier combat, sourit très légèrement Sangoku.

Guérik a détruit Ezaïre et Ramu. Désormais, nos amis sont les seuls à pouvoir arrêter Guérik. Apparemment, la confiance est revenue. Cela sera t'y-il suffisant face à l'être le plus puissant de l'Univers ?

Vous le saurez dans le chapitre 25 : Dénouement

RyN

Vraiment un très bon chapitre :) !
Ezaïre et Ramu ont fait tous ce qu'ils ont pu ^^ ! Et meurent avec fierté !
Mais pendant leur combat, qu'est-ce que la Team Z a mijoté pour avoir repris leur confiance ?

escl4ever

Tu le sauras dans le dernier chapitre ça, ryn !!!

Super Yoyojin

Ezaïre et Ramu se sont battus dignement et leur mort est honorable ^u^
A mon avis, nos héros ont découvert une faille. De plus, la puissance de Guérik est moindre, à présent...
Hâte de lire la suite :ha:

escl4ever

Une faille ? Je ne pense pas !! La suite dans le prochain chapitre :D

Asgard

Bon, très bon chapitre, c'est en te lisant, ainsi que super yoyojin, que je vois que j'ai énormement de progrès à faire dans l'écriture !!

J'ai hâte de lire le dénouement de ton histoire !!!

escl4ever

Merci Asgard !! C'est en lisant qu'on apprend à écrire !! regarde le début de ma fiction, et la fin, tu verra que le niveau est totalement différent !! J'ai beaucoup lu (toutes les fictions que je t'ai envoyé) et j'ai pris plaisir à écrire, et c'est ça qui, à mon gout, fais la différence !!

Avec le plaisir de lire et d'écrire , tu es et tu deviendra un très bon ficeur, c'est certain :D

Super Yoyojin

Je confirme, c'est surtout sur le plaisir d'écrire et la passion de l'univers dans lequel se situe la fiction que repose la qualité de la fiction justement.
J'ai moi-même évolué en écrivant ma fiction. Au début, c'était bien plus amateur qu'à la fin au niveau des phrases et des descriptions. On apprend à rendre le récit plus passionnant en changeant certaines tournures. Les détails comptent aussi, parfois. Pour les descriptions, j'ai évolué en passant de la description physique à des descriptions plus mentales, plus psychologiques...
Donc Asgard, ne t'en fais pas, tu seras aussi bon que nous dans peu de temps :lol: Le principal c'est le plaisir que tu prends dans l'écriture ;)

3po

Beau combat de démons et paradoxalement le retour de confiance de nos amis (qui onr découvert une faille importante de guéric  :lol:).
Vivement le chapitre final  ^u^  ^u^  ^u^

escl4ever

Meri 3po !! Une semaine !! Je vous garantis que ce sera le plus long chapitre que vous aurez lu dans votre vie !