• Bienvenue sur Forum Dragon Ball Z & Dragon Ball Super. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.

[Fanfic] Deux Frères (Terminé)

Démarré par Teen_Gohan_757, 28 Septembre 2012 à 15:26:41

« précédent - suivant »

Teen_Gohan_757

27 Octobre 2012 à 19:00:34 #45 Dernière édition: 28 Octobre 2012 à 00:47:34 par Teen_Gohan_757
Non mais Battosai, ca compte pas, il a déjà lu lui  :lol:

Et en effet, je me doutais bien que Gohan SSJ, ca plairais qu'a peu de monde (mais y'en a, je t'assure  ;D )

Pour Goku, c'est juste qu'il est plus terre-à-terre à ce moment là et qu'en plus c'est Gohan qui lui a demandé :p

(et d'ailleurs on a ce même genre de scène au Cell Game quand Goku désigne Gohan comme son successeur pour vaincre Cell, donc je trouve pas ça incohérent perso ^^ )

Mais je suis ravi que tu ai apprécié certaines chose tout de même, ca fait plaisir  :D

Sinon le dernier chapitre était plus court (6 ou 7 pages au lieu de 8 )  ;D

Merci pour cet unique commentaire  :P

Sam / SupaSceptic

Mais derien tant que tu continu a poster ici pr ce que l'us y'a trop de commentaire et faut retrouver la page trop la flemme x) ;)

Teen_Gohan_757

Tant que tu commenteras, je continuerai à poster ici  ;D

Et j'avoue que l'US, y'a pas mal de commentaires et parfois beaucoup de flood entre les chapitres  :P

Teen_Gohan_757

Ah que voilà la suite !


Chapitre 11 : Nouveaux Horizons.


Tandis que le pod de Gohan continua sa course vers une destination inconnue, il se produisit une chose étrange dans le vaisseau namek. Alors que le voyage se passait tout à fait normalement, la routine de celui-ci fut brisée par un événement peu commun. En effet une aura blanche apparut soudainement tout autour de Végéta. Ce dernier eut une sensation fort peu agréable comme si sa force s'en allait avec l'aura blanche qui elle même s'évaporait au fur et à mesure que le temps passait.

Les occupants du vaisseau furent pris de surprise en voyant cet étrange spectacle, mais Piccolo comprit assez vite ce qu'il se passait mais feinta pour le moment de ne pas savoir. 

« Alors Végéta que se passe-t-il ? On se sent faible tout d'un coup ? » railla Piccolo, un sourire en coin. 
« Raaah ! Tais toi ! Je ne sais pas ce qui ce passe mais oui, je sens comme si ma force m'abandonnait subitement ! Qu'est-ce qu'il m'arrive ?! » maugréa Végéta. 

A ces mots, Dendé finit par comprendre aussi le pourquoi de cette mystérieuse aura qui semblait affaiblir le prince des saiyens. 
Seul Goku ne comprit absolument rien à la situation mais il avait remarqué que les deux Nameks avait eux, tout compris. 

« Piccolo, Dendé, si vous savez ce qu'il se passe, dîtes le »
« Si tu veux mais ca va pas plaire à Végéta. » répondit Piccolo
« Quoi ?! C'est toi le responsable de ce qui m'arrive ?! » cria Végéta déjà bien énervé par la situation.
« Non ce n'est pas moi. Mais je sais ce qui se passe et c'est très simple. Tu es en train de perdre toute la force dont tu as bénéficié grâce au pouvoir de Saichoro, le Grand Chef Namek. » expliqua le combattant namek.
« Hein ?! Comment ? Comment est-ce possible ?! » répondit le saiyen abasourdi.
« C'est très simple encore une fois. Dendé a simplement souhaité à Porunga qu'une fois Freezer vaincu, tu perdes la force acquise grâce au Doyen et il t'a fait croire qu'en fait il avait demandé de te rendre immortel. ».

« Sale gosse, jamais j'aurais du lui faire confiance ! » éructa le prince. Il voulu un instant se venger du petit namek mais Piccolo se mit devant lui, ce qui fit reculer le saiyen. 

Goku, pour sa part était épaté qu'un tel stratagème eut été employé.

« J'ai eu cette idée car, tout comme Gohan, je ne voulais pas que Végéta aie la vie éternelle car rien ne nous disait qu'après la défaite de Freezer, il n'allait pas prendre sa place et nous causer des ennuis. » intervint alors Dendé, jusqu'ici silencieux.
«Mais alors ? Ça veut dire que Gohan a vaincu Freezer, non ? » s'exclama Goku
« Oui tu as bien compris. » répondit Piccolo.
« Mais pourquoi je ne sens plus son Ki alors ? » s'inquiéta le père de Gohan.
« On peut être trop loin de Namek pour sentir son énergie ou peut être n'est-il déjà plus sur Namek, je ne sais pas et j'espère qu'il a pu partir avec que cette planète n'explose totalement. » 
« Je l'espère aussi, j'ai déjà perdu un fils, je n'ai aucune envie de perdre l'autre même si on peut toujours les ressusciter avec les Dragon Balls de la Terre »

Cette pensée que Gohan puisse avoir été tué dans l'explosion de Namek rajouta de la lourdeur à l'atmosphère, déjà pesante due à la mort du plus jeune des fils de Goku. 

Végéta était lui, dépité mais pas à cause de la possible mort du fils ainé de son rival car cela il n'en n'avait strictement rien à faire. Non il était dépité car il s'était fait avoir par un jeune Namek et ses plans était donc de fait, ruiné. Mais il n'allait pas se laisser faire ainsi. Il peut toujours avoir l'immortalité grâce aux Dragon Ball se trouvant sur Terre. Avec sa puissance largement diminué, ce sera plus compliqué mais il trouvera bien quoi faire le moment venu. De plus le mois de voyage lui permettra d'élaborer un plan pour se venger de ses ex-alliés.



Bien loin de là, une capsule monoplace fonça vers une planète au teint jaunâtre et entouré de quelques brumes éparses. On distinguait deux satellites à cet astre et un grand soleil au loin. Une fois rentré dans l'atmosphère de la planète, le pod alla terminé sa course folle dans un champ de pitayas, cultures typique de la planète. l'atterrissage fut quelque peu incontrôlé et dévasta une partie des arbres présent et forma une espèce de tranchée dans le sol. A l'extrémité de celle-ci se trouva l'engin spatial encore tout chaud de sa traversée atmosphérique. 

Cette arrivée fracassante attira l'attention d'un indigène qui travaillais un peu plus loin. Une fois sur place, il vit le pod et les dégâts causé par l'atterrissage de ce dernier. Quand il vit la capsule spatial, il eut un choc. Il connaissait bien ce modèle et voir une de ses choses là n'était jamais de bonne augure. Mais ce qui le décida à s'approcher, c'est le fait que le petit vaisseau semblait être seul, ce qui était fort inhabituel car généralement les Saiyens, seul utilisateur de ce modèle; ne venait jamais seul. Du moins, à chaque fois qu'ils sont venu ici, ils étaient plusieurs. 

Mais à la vue de son occupant à travers le petit hublot, l'homme fut plus que surpris. Alors qu'il s'attendait à voir un homme ou plus rarement, une femme, adulte et bien bâti, il vit un jeune garçon qui ne devait pas avoir plus de 7-8 ans dans un état physique assez déplorable. De plus l'enfant semblait inconscient. Voyant la situation plutôt précaire du garçon, l'autochtone ouvrit ce qui faisait office de porte, prit l'enfant délicatement dans ses bras, eut l'air de se concentrer et disparu d'un seul coup.

Le sauveur de Gohan réapparu dans un décor totalement différent. A première vue, il s'agissait de l'endroit où il habitait. C'était une habitation assez simple mais chaleureuse. L'indigène monta dans une sorte de mezzanine et posa doucement le blessé qu'il avait recueilli puis disparu à nouveau pour revenir quelque minutes plus avec une autre personne. 

« Voici l'enfant dont je te parlais, Asgeir, dis-moi ce que tu en pense et si tu peux le soigner »

L'homme, apparemment docteur, s'approcha alors de l'enfant tombé du ciel et commença à l'ausculter méticuleusement. Après un court laps de temps, le docteur revint vers son compatriote.

« Hum...Haakan, ce petit est sérieusement blessé, je me demande même comment il peut être encore en vie. Je vais laver ses blessures et lui administrer une grosse de dose de kolto et tout rentrera dans l'ordre. Mais il est tombé dans un profond coma, je ne sais pas si il se réveillera un jour. » 
« Je vois, j'espère qu'il se réveillera, ce serait dommage qu'il reste ainsi si jeune. » répondit Haakan.
« Oui, ce serait dommage, mais vu qu'il a déjà survécu à ses blessures et au voyage, je pense tout de même qu'il est assez résistant pour qu'un jour il puisse se réveiller mais c'est difficile à prévoir. » expliqua alors Asgeir.

Le médecin revint alors vers Gohan et commença les soins en commençant d'abord par enlever les lambeaux de tissu qui servait de tenue de combat au jeune métis-saiyen, puis il lava complètement les blessures de son mystérieux patient et lui administra par intraveineuse une bonne dose de kolto, substance médicinale très efficace produite sur la planète, et l'habilla avec des vêtement propres. Une fois son travail terminé, il rangea son matériel et se dirigea vers Haakan. 

« Voilà, j'ai terminé et j'ai fait ce que j'ai pu. C'est au tour du petit maintenant d'avoir la volonté de se réveiller ou non. Je te le laisse. Surveille-le bien et remplace sa perfusion nutritive que je lui ai installé quand elle vide, c'est important. »
« Merci Asgeir et ne t'inquiète pas, je prendrai soin du gamin en espérant qu'il se réveille »
« Bien et préviens si jamais il se réveille »
« Pas de soucis, tu seras le premier informé »

Sur ces paroles, le docteur disparu et Haakan se dirigea vers son étrange invité pour lui mettre une couverture bien chaude, les nuits étant fraîches sur Asraya. 

La semaine qui suivi ne fut pas de tout repos car le garçon recueilli, même étant inconscient, avait été assez bruyant et gesticulant. Cela ne lui prenait pas tout le temps mais assez aléatoirement et pendant de longues minutes. Il criait, d'un air triste et désespéré, toujours la même chose et pour Haakan c'est assez incompréhensible. Pourquoi cet enfant criait-il sans cesse le mot « Goten » dont l'indigène supposait que c'était le prénom d'une personne connue de seul son jeune invité.

Au fil des jours, les crises inconscientes se firent de plus en plus rapprochées et plus intenses. Cela inquiéta fort Haakan qui rappela le docteur du village pour avoir son avis sur ces crises de plus en plus forte.

Le médecin, même sans voir le jeune patient, rassura son compatriote. En effet, les crises répétés étaient un bon signe car même si cela était assez pénible à supporter, cela démontrait que le jeune garçon n'était plus dans un état comateux et que la possibilité d'un réveil assez proche était quasi certaine.

C'est donc durant une des ses crises, maintenant habituelle, que Gohan finit par se réveiller. Il se redressa en criant : « Goten ! ». Mais tout ce qu'il vit, c'est qu'il était dans lit et dans un lieu inconnu. Il avait le souffle court, transpirait et avait l'air effrayé. Il se demandant bien où il avait pu atterrir.
De plus il remarqua qu'il n'avait plus aucune blessure ni douleur et que ses vêtements avait été changé. Il n'avait plus sa tenue de combat mais ses nouveaux habits y ressemblait assez, à part la couleur, brun clair, la ceinture qui n'était en fait qu'une simple corde et le col en V. 

Quelque chose le démangeait au bras droit. C'était l'aiguille de l'intra-veineuse nutritive. Sans vraiment réfléchir, il l'enleva et c'est alors qu'une alarme se mit à retentir. Cela n'inquiétait guère le jeune garçon car il était perdu dans ses pensées. Il avait en effet du mal à se souvenir des derniers évènements qui précédait son arrivée sur cette étrange planète. 

Alerté par l'alarme, Haakan se précipita dans la petite chambre où se trouvait son invité mystérieux. Le voyant assis sur le lit et bien conscient, il esquissa un sourire de soulagement. Enfin le garçon s'était réveillé bien qu'il avait l'air comme absent, ne bougeant pas et ayant le regard vide. 

« Je vois que tu t'es enfin réveillé, j'ai cru un moment que cela n'arriverait jamais » tenta Haakan pour sortir l'enfant de sa léthargie.

Cette petite phrase eut l'effet escompté et le garçon tourna la tête vers l'homme qui venait de lui adresser la parole mais toujours avec un air perdu. 

« Où..où je suis ? Et qui êtes vous ? » fit-il d'une voix basse. 
« Je m'appelle Haakan et bienvenu sur Asraya »
« Tu as atterri dans un de mes champs de pitaya et quand je t'ai trouvé, tu était dans un sale état. Heureusement que le docteur du village a pu faire vite sinon tu serais surement mort. » rajouta l'Asrayan.
« Merci... » fit pour toute réponse le métis-saiyen encore chamboulé par son réveil.

Voyant que le garçon paraissait toujours un peu ailleurs, Haakan tenta encore de commencer une discussion.

« Et toi petit, quel est ton nom et d'où viens-tu comme ça ? »
« Je m'appelle Gohan, Son Gohan et j'étais sur Namek avant que je me réveille ici » répondit machinalement Gohan avec toujours la même voix basse.
« Namek...hum...oui je vois, ce n'est pas tout près d'ici, mais avec le pod que tu as utilisé, ca ne doit pas être si long comme voyage »
« Mais tu n'est clairement pas un Namek même si les vêtements que tu portais ressemblait à ceux des Nameks » rajouta Haakan.
« Non, je...je viens d'une planète appelé la Terre, j'étais parti avec mon père et mon... » s'arrêta Gohan à la pensée des personnes qu'ils l'avaient accompagné. Car un souvenir particulièrement désagréable lui revint à l'esprit. Il revit instantanément la mort de son petit frère, celle qui avait provoqué son étrange transformation. 
« Goten.... » lâcha-t-il d'un ton triste et désespéré. 
A peine avait-il prononcé ce mot que des larmes commencèrent à couler abondamment sur ces joues tandis qu'il serra fort avec ses mains le draps du lit sur lequel il était assis et un sentiment qu'il avait déjà ressenti auparavant refit surface. C'était un mélange de tristesse mais aussi de colère. Gohan sentit la colère monter en lui ainsi que sa force qui augmentait. Son corps se mit à trembler légèrement sous le regard ébahi de Haakan. Le jeune garçon, sentant qu'il perdait le contrôle de lui-même, se leva, sorti de la chambre et fila vers la sortie de l'habitation. De là il s'envola au loin. Son hôte resta bouche bée devant cet étrange comportement soudain.

Gohan arriva dans un endroit assez désert, composé seulement de rochers et d'une rare végétation. C'est alors que le métis-saiyen poussa un cri assourdissant de colère et de désespoir, faisant exploser son aura. Son dépit était tel qu'il passa en Super Saiyen tout en continuant de crier. Ce déploiement de force fit trembler la terre alentour, souffla les arbres éparses et créa une sorte de tornade autour du jeune garçon. 
La secousse fut si forte que Haakan, toujours dans la chambre où se reposait son jeune invité, la ressenti vivement ainsi que son habitation, qui tremblait de partout. Supposant que le responsable de cette secousse était le garçon qu'il avait recueilli, il se concentra et disparu. 
Gohan, après avoir fait exploser toute sa force fut à bout de force et tomba à genoux puis se me mit à quatre pattes, les poings serré, la tête baissé et toujours les larmes aux yeux. Ses cheveux était redevenu d'un noir épais et sa force avait drastiquement diminué.

Haakan apparu alors devant Gohan. Voyant l'extrême tristesse du jeune garçon, il s'approcha de lui et se mit accroupi en posant une main sur son épaule.

« T'est pas quelqu'un d'ordinaire toi, tu sembles très puissant pour un enfant de ton âge, c'est épatant. » 
« Mais tu semble avoir perdu quelqu'un qui t'était cher, sinon tu ne serais pas dans un tel état. Donc sache que je comprends ta peine. Moi aussi j'ai perdu deux personnes qui m'était très cher, il n'y a pas si longtemps. » tenta-t-il de réconforter l'enfant devant lui.

Entendant cela, Gohan releva la tête, montrant son visage rougi par la tristesse est ses pleurs.

« Vrai..Vraiment ? » 
« Malheureusement, c'est la vérité. Et si tu rentres avec moi, je te raconterai ce qui c'est pas passé » répondit l'Asrayan tout en tendant la main à Gohan.
« D'accord » fit laconiquement le métis-saiyen en prenant la main tendue par l'indigène pour s'aider à se relever.

En se relevant, Gohan vacilla un peu, son cri de colère l'avait quelque peu vidé des ses forces. Mais il se stabilisa assez vite. 

« Ne lâche pas ma main et on sera vite rentré » dit Haakan.

Ce dernier se concentra et disparu à nouveau emportant Gohan avec lui. L'instant d'après, ils étaient de retour dans la demeure qu'ils avaient quitté peu de temps auparavant. Cette technique originale fit un peu oublié au métis-saiyen ses soucis tant il était épaté.

Teen_Gohan_757

« Comment vous avez fait ça ?! On était pourtant loin et on est revenu à une vitesse, j'ai rien vu ! » 

« Ha ! C'est vrai que tu n'es pas d'ici. Cette technique nous l'appelons le Shunkan Ido ou Déplacement Instantané, si tu préfère et comme tu as pu le voir, cela permet à son utilisateur de se déplacer en un instant en un endroit qu'il aura visualisé au préalable où qu'il aura senti le Ki d'une personne bien spécifique » expliqua Haakan.
« C'est comme ça que je t'ai retrouvé si facilement. Ton Ki était perceptible assez facilement vu la forte énergie que tu as dégagé » rajouta-t-il.

Gohan avait certes bien écouté son interlocuteur mais il commença à sombrer à nouveau dans ses noires pensées, ce qui fit qu'il ne répondit pas à l'Asrayan.
Ce dernier voyant cela, il tenta d'empêcher le jeune garçon de partir loin dans ses pensées.

« Comme tu m'as l'air assez puissant, je pourrais t'enseigner cette technique, si tu le souhaites »

Mais l'enfant resta muet. L'abandon n'étant pas dans le caractère d'Haakan, il tenta autre chose, qui avait déjà fonctionné pour ramener le garçon chez lui.

« Sinon comme je te l'ai dit, j'ai aussi perdu deux personnes qui m'était cher et au début j'étais tout à fait comme toi mis a part le fait que je ne n'ai pas la force de faire trembler le sol moi, ha !  »

Ces paroles ramenèrent le fils ainé de Goku dans le monde réel. Entendre quelqu'un qui pouvait comprendre son chagrin, lui était plus que nécessaire.

« Que s'est-il passé ? » demanda-t-il toujours très laconique. 
« Hum..on serrait peut-être mieux assis dans le salon au lieu de rester bêtement devant l'entrée ».

Haakan alla alors s'assoir sur un fauteuil qui semblait fait de paille et de feuille tressé avec une structure en bois. Gohan imita son sauveur et ce dernier se mit raconter les tristes évènements qui c'était produit il y a 2 ans. Il expliqua que sa femme et son fils ainé était mort lors d'un raid d'un commando Saiyen cherchant de la nourriture après une invasion ardue sur une planète voisine. 
Haakan n'était pas sur Asraya quand le drame eut lieu mais on lui avait raconté qu'un des saiyen avait fait irruption dans la maison cherchant nourriture et boissons. La femme d'Haakan, Lóvisa, n'étant pas du genre à se laissez faire s'opposa au saiyen. Ce dernier n'eut aucun scrupule pour la tuer ainsi que son fis ainé qui avait tenté de venger la mort de sa mère. Le fils cadet, transi de peur par cette intrusion, était resté caché dans sa chambre, ce qui lui sauva sans doute la vie car après que le saiyen s'était largement servi dans les réserves de nourriture de la maisonnée, il repartit sans se soucier si il y avait encore quelqu'un de vivant.

« Voilà, tu sais quasiment tout donc comme tu peux le voir, je peux comprendre ce que tu ressens alors n'hésite pas à me parler de ce qui t'es arrivé sur Namek, je pense que cela t'aidera et te soulagera d'un poids d'en parler » finit l'Asrayan.
«Je..je n'ai pas trop envie d'en parler mais merci monsieur: » répondit Gohan en baissant les yeux et toujours affecté par ses souvenirs récent. 
« Hum..pas de soucis, je vois bien que tu n'es pas très bavard mais n'oublie pas que quand tu seras prêt à en parler, n'hésite pas à venir me voir » rassura Haakan.

« Hé ! Il est réveillé ! » 

C'était Léo, le fils cadet qui rentrait de l'école du village qui venait d'interrompre la discussion. Il avait l'air assez jeune, les cheveux blond mi-long devant avec deux grandes mèches qui tombant d'un côté et de l'autre de son visage et assez court derrière. Il avait les yeux bleus et portait les même vêtements que Gohan et Haakan.

A cette voix, Gohan sursauta, tellement il cru entendre la voix de Goten, ce qui était bien sur impossible.
Le petit blond n'attendit pas une réaction de quiconque pour se diriger vers le métis-saiyen et l'assommer de question.

« Tu t'appelle comment ? » « Tu viens d'où ? » « T'as quel âge ? » « Et c'est qui Goten ? » 
« Hey Léo, n'embête pas ce pauvre garçon avec toutes tes questions, laisse lui le temps d'au moins répondre à la première. » s'exclama le père du petit garçon, un peu surpris par l'excès d'enthousiasme de son jeune fils.
« Je m'appelle Gohan, Son Gohan...et Goten... » 
« Hé Gohan si tu n'as pas envie d'en parler, ne te force pas. Léo attendra bien. » coupa Haakan voyant que son fils abordait un sujet assez sensible pour le moment. 
« Oui..merci. » répondit le métis-saiyen tout en se levant et se dirigeant vers l'entrée de l'habitation.
« Dis, Papa, on dirait que le garçon, il m'aime pas. Il m'a pas dis bonjour et il part quand je lui pose des questions » fit Léo, un peu déçu de sa première rencontre avec le mystérieux garçon que son père avait recueilli, une semaine plutôt.
« C'est pas qu'il ne t'aime pas, Léo, c'est juste qu'il est très triste. Il a aussi perdu quelqu'un qu'il aimait beaucoup et il est parti car je pense qu'il a besoin d'être seul un moment » répondit son père.
« Ah j'ai posé la question qu'il fallait pas ? Je suis désolé, Papa. » dit le fils cadet, gêné d'avoir peiné d'entrée, leur invité. 
« C'est pas très grave Léo, tu pouvais pas savoir » répondit Haakan en ébouriffant les cheveux de son fils, comme pour le rassurer. 

Gohan était lui assis par terre, la tête sur ses genoux qu'il tenait avec ses bras, sur ce qui faisait office de terrasse à l'habitation. Il avait d'ailleurs été brièvement surpris par l'emplacement de la demeure. En effet, cette dernière semblait être creusé profondément dans la roche et ce qu'il pensait être une terrasse était plutôt, un grand balcon suspendu dans la vide. En fait le village entier semblait être creusé dans la roche mais l'habitation d'en face était séparé de là où il se trouvait par un énorme précipice dont on voyait à peine le fond.

C'était impressionnant aux premiers abords mais les pensées obscures de Gohan prirent vite le dessus et l'étonnant paysage passa au second plan et le métis-saiyen n'y fit plus attention. 
Beaucoup de choses se bousculait dans sa tête. Il y avait bien sur, le souvenir pugnace de la mort de Goten et les questions allant avec comme « Pourquoi je n'ai rien su faire ? » « Pourquoi je n'ai pas eu cette puissance qui m'a permis de vaincre ce monstre de Freezer avant que Goten ne soit mort ? » mais aussi des question concernant cette fameuse puissance qui avait jailli en lui. Cette soudaine montée en puissance l'effrayait un peu. D'abord parce qu'il la contrôlait assez mal et aussi parce qu'elle lui procurait un sentiment étrange comme enivrant car après tout il avait vaincu Freezer qui se disait être la personne la plus puissante de l'univers et si c'était donc vrai, cela ferait de lui, la personne la plus forte de l'univers et ca ne le rassurait pas. Comment contrôler sa force, potentiellement la plus élevé qui existe ? Et si il en perdait le contrôle, que se passerait-il ? D'ailleurs les mots du Grand Chef Namek prenait une tout autre signification au vu des derniers évènements. Cette colère noire, destructrice dont le Doyen avait parlé, était-ce cette colère qu'il avait ressenti sur Namek ? Ou était-ce une autre colère à venir qui le rendrait incontrôlable et destructeur. Or il préférait utiliser cette force nouvelle pour éviter une autre mort tragique comme sur Namek mais si il ne se contrôle plus, comment pourrait-il protéger ceux qu'il aime ?
Toutes ces questions s'entrechoquèrent dans sa tête et il avait du mal à mettre de l'ordre dans tout ça.

La nuit finit par tomber sur Asraya quand Léo vint interrompre les tourments du métis-saiyen Dépassant la déception de son premier contact avec Gohan, le petit garçon tenta une nouvelle fois d'établir un contact, qu'il espérait plus réussi cette fois-ci.

« Pardon d'avoir posé une question qui t'a rendu triste, c'est pas ce que voulait faire » fit-il tout gêné et un peu triste lui-même tout en restant à distance de l'autre garçon assis.

Voyant la mine dépité de son jeune interlocuteur, Gohan mit ses soucis de côté un bref moment pour répondre.

« Ce n'est pas grave, ce n'est pas de ta faute, tu pouvais pas savoir »

Ce second essai étant plus fructueux, Léo s'approcha encore de Gohan, jusqu'à s'assoir à côté de lui. 
« Tu sais, Papa m'a dit que Maman et Kalen était monté au ciel mais qu'on peut toujours les voir. D'ailleurs ils sont là à côté des étoiles qui ressemble à un chariot, tu les vois ?. » dit il en montrant du doigt un groupe d'étoile qui avait en effet la forme d'un chariot.

Ne laissant pas le temps à son voisin de répondre, le petit garçon renchérit : 
« Peut être que Goten, il est avec eux » 

Gohan ému et par la tentative du petit garçon de le consoler et par cette histoire touchante qu'avait raconté le père du petit garçon, il se prêta au jeu et ne s'enfuit pas à l'évocation de son petit frère.

« Mmmh...J'espère qu'il est là haut et qu'il est bien là où il est. » dit-il en regardant lui aussi le ciel d'un air penseur.
« Ben mon Papa y dit que oui, qu'ils sont bien là-bas même si ils sont un peu triste de ne plus être avec nous » répondit Léo toujours en fixant le ciel étoilé. 
« Si ton papa l'a dit ce que ça doit être vrai » menti Gohan. 

Mais cette petite histoire raconté au petit garçon eut le mérite d'arracher le premier sourire sur le visage de Gohan et cela faisait un bon bout de temps que le métis-saiyen n'avait pas sourit ainsi.
Léo se mit alors à bailler de fatigue mais ne semblait pas vouloir partir malgré l'envie de sommeil qui le guettait.

« Tu devrais aller te coucher, il se fait tard et tu paraît fatigué » suggéra Gohan.
« Oui t'a raison » répondit le jeune blond tout en se frottant un œil de fatigue. 
« Tu va pas te coucher toi ? » dit Léo en se levant.
« J'ai dormi pendant une semaine donc j'ai plus très sommeil » répondit le fils de Goku.
« OK d'accord, à demain alors » fit le plus jeune tout content qu'il avait réussi cette fois-ci à entamer une discussion plus sympathique que la première.

Gohan, déjà retourné dans ses pensées ne fit qu'un « Bonne Nuit » assez plat mais cette réaction suffisait déjà au fils d'Haakan.

La nuit passa vite et fit place au jour. Gohan avait tout de même finit par s'endormir, la tête dans ses bras et les genoux repliés. La lumière du jour naissant ne réveilla pas le moins du monde l'élève de Piccolo mais quand les rayons du soleil se firent plus intense et plus chaud, le jeune garçon finit par se réveiller dans quasiment la même position que le soir précédant. Il releva la tête, laissant apparaître son visage rougi par ses pleurs de la nuit.
Comme à son premier réveil, il lui fallut un moment pour se souvenir où il était mais cette fois-ci, ce fut assez rapide. Il remarqua tout de même qu'il avait une grosse couverture sur lui. Chose qu'il n'avait hier au soir. Surement une attention délicate de son hôte qui savait les nuits assez froide sur Asraya.

Cette petite surprise et cet instant passé, il se releva et rentra tiraillé par la faim qui se manifestait après un jour de jeûne et de réflexion.

« Ha Gohan tu es réveillé, viens donc à table, j'ai préparé le petit déjeuner, tu dois avoir faim, tu n'a rien mangé hier » s'exclama Haakan voyant le métis-saiyen rentrer.
« Oui merci je meurs de faim » répondit d'une voix timide le fils de Goku.
« Merci aussi pour la couverture » rajouta-t-il.
« Mais de rien, les nuits sont assez froides ici, vaut mieux se couvrir la nuit »

Le jeune Terrien s'assied alors et s'étonna des aliments contenu de son bol. Ces mystérieux aliments était de forme ovoïdale, un peu écailleux et de couleur jaune.

« Ce sont des pitaya, Gohan. Ça pousse dans les champs que je cultive. C'est ce qui pousse le mieux sur Asraya car c'est les seuls fruits qui, grâce à leur épaisse peau, supporte la basse température des nuits de la planète. Pour les manger, tu dois en couper un en deux et manger la chair qui est à l'intérieur » expliqua Haakan voyant que Gohan ne savait pas trop quoi faire avec ces fruits locaux.

Le métis-saiyen appliqua la méthode donné par le père de Léo et mangea avec grand appétit tous les pitayas qui lui avait été donné. Il se resservit même d'un second bol, tellement il avait faim et que ces fruits inconnu jusqu'alors était à son gouts.
« C'était délicieux, merci beaucoup » fit Gohan repu.
« Tant mieux que cela te plaise car c'est l'aliment de base ici, tu ne trouvera pas grand chose d'autre à part quelque autre aliments venu d'autres planètes. » dit Haakan.
« Sinon tu as bien dormi là dehors ? » rajouta-t-il.
« Non pas très bien » répondit brièvement Gohan, comme à son habitude depuis son arrivée sur Asraya.
« Encore tes cauchemars impliquant ce Goten ? » 

A l'évocation de cette phrase, Gohan tourna rapidement la tête vers son interlocuteur, l'air surpris que ce dernier sache qu'il avait bel et bien rêvé de son petit frère.

« Comment vous le savez ? J'ai parlé de mon sommeil, cette nuit ? » 
« Non non mais quand tu étais inconscient, tu avais le sommeil agité et tu criais souvent ce prénom pendant quelque minutes et puis tu te calmais et ne bougeait plus, c'était un peu inquiétant » expliqua l'Asrayan.
« ..Désolé de vous avoir causé du soucis et de vous ennuyer comme ça... » fit Gohan dépité d'avoir été si bruyant et si gênant pendant sa période d'inconscience.
« Allez allez n'y pense plus ! Tu vas plutôt m'aider à planter quelque arbres pour la saison suivante, ca te changera les idées et après on ira chercher Léo à sa sortie de l'école, ca te va comme ça ? » fit Haakan voulant remonter le moral assez bas du jeune Terrien.
« Si vous voulez, je servirai à quelque chose là au moins » répondit le jeune garçon.


Un mois passa et le vaisseau transportant les survivants de Namek ainsi que le corps de Goten, finit par arriver à destination. Le voyage ne fut guère passionnant, chacun étant resté dans son coin à ruminer ou à se remémorer les derniers événements. Seul Dendé avait entreprit de discuter avec Piccolo, lui parlant un peu du Peuple Namek et de feu la Planète Namek. Piccolo, bien que peu bavard, avait écouté avec attention l'histoire des ses origines dont il n'était au courant que depuis peu.

Goku de son côté, tenta de trouver un moyen d'expliquer à Chichi pourquoi il revenait avec le corps sans vie de Goten et pourquoi Gohan n'était pas avec lui non plus. Il avait beau cherché il ne trouvait pas une explication à la fois pas trop directe mais pas trop compliqué non plus. Lui-même il ne trouva pas d'explication à ce qu'il s'était passé ni comment il avait pu laisser les événements se passer ainsi. De plus il ne savait même pas si son fils ainé était encore vie, alors raconter ça à sa femme qui était d'un naturel très colérique quand il s'agissait de ses enfants chéri, cela n'allait pas être facile. Peut-être demandera-t-il à Piccolo de le faire, sachant que Chichi en a un peu peur, cela devrait mieux aller. 

Végéta, lui, s'était trituré les méninges pour se venger des ex-alliés mais leurs puissances, largement supérieure, demeura un problème et pour cela, l'aide du Dragon Sacré de la Terre était indispensable. Il allait devoir être patient et attendre que Goku et Piccolo ne fasse plus trop attention à lui pour pouvoir agir plus facilement.


« Atterrissage terminé » fit une voix robotique.

Sam / SupaSceptic

<<et j'espère qu'il a pu partir avec que cette planète n'explose totalement. » gné ? xD
Sinon super j'ai bien aaimé ce chapitre mais c'etait pas sencé se passait sur la planète yardrat ?
Sinon les sentiments de gohan etaient super bien retranscrit  :ha:  :o  et j'aime bien l'aspect trunk/tapion avec gohan et l'autre que je sais pu son nom^^ 
Bref il m'a beaucoup plus ce chapitre continu comme ça !  :ha:  :gohan: \o/

Teen_Gohan_757

Ha zut y'a une faute là lol c'était bien sur "avant que" et pas "avec que"  :D

Et je suis bien content que tu ai bien ressenti les sentiments de Gohann ca m'est très important alors j'en suis vraiment ravi  :D

L'autre, il s'appelle Léo voyons ! Mais oui leur relation c'est un peu ce genre là, bien vu !

Sinon c'est bien sur Yardrat où va Goku dans le manga/anime mais ici j'ai voulu faire quelque chose de plus original  :P

Merci pour ton commentaire et t'inquiète, je continue  :ha:

Sam / SupaSceptic

Mais derien  ;) Je ne suis pas ton petit commentateur chéri préféré pour rien ( je pars un peu loin  ;D )  que la force de gohan soit avec toi ! :gohan:

Teen_Gohan_757

Sur DB-Z.com tu es mon commentateur chéri adoré voyons ;D (vu que tu es le seul :lol: )

Merci sinon :D

Teen_Gohan_757

La suite pour mon cher samuo2 ;D


Chapitre 12 : Le Retour des Survivants.


Le vaisseau s'était posé dans la grande propriété de la Capsule Corporation et déjà les proches des occupants de l'engin spatial attendait devant la porte que sortent ceux qu'ils attendait depuis maintenant plus de 2 mois. Kame Senin et Krilin, qui pouvaient ressentir les auras, avaient une mine assez grave. Bulma, Chichi, Gyumao, Puer et Oolong avait eux, plutôt une expression joyeuse sur leur visage. Même si Chichi avait plus l'air anxieuse que joyeuse. Elle n'avait d'ailleurs pas cessé de s'inquiéter pour ses fils, qu'elle n'aimait pas savoir si loin et sur une planète inconnue. Pour ce qui est de son mari, elle s'en était moins inquiété, sachant que Goku se débrouillait toujours pour revenir en vie.

Quand la porte finit par s'ouvrir, la surprise fut générale, sauf pour le maitre des tortues et son ancien disciple sans nez. Tout le monde pensait revoir Gohan, Goten et Goku ainsi que Piccolo, Tenshinhan, Yamcha et Chaoz mais en lieu et place de tout ce monde, il y avait Goku tenant une sorte de cercueil qui flottait dans les airs , Piccolo, Végéta et un petit Namek.
Ce quatuor hésita un instant à descendre mais ils finirent par le faire tout de même. Goku et Piccolo  était devant alors que Dendé était en retrait ainsi que Végéta. Ils arboraient tous une tête d'enterrement, mis à part le prince des saiyens qui lui avait le visage fermé et peu avenant.

Ne voyant aucun de ses deux fils, Chichi se précipita vers son mari pour connaître la raison de leur absence.

« Goku ! Où sont mes deux ché... » s'arrêta-t-elle en voyant qui était dans le petit cercueil. Voir son plus jeune fils, ainsi couché et dans un sommeil qui semblait profond, lui fit un choc et elle ne put réprimer un cri d'horreur.
Pensant au pire mais ne voulant pas y croire, la mère du petit garçon se hasarda tout de même à interroger Goku sur l'état de son fils cadet et l'absence de son ainé.

« Qu'...qu'est-il arrivé à Goten ?! Et où est Gohan ?! Réponds-moi ! » pleura presque la fille de Gyumao tout en agrippant le kimono de son mari.
« Goten est...mort » lâcha d'un air terriblement désespéré l'ancien disciple de Muten Roshi 
« Et Gohan, je..je ne sais pas où il est où même si il est vivant.... » rajouta-t-il.

A ces mots, la mère des deux métis-saiyen s'évanouit et chuta au sol. Le choc fut trop dur à encaisser.
Le reste des compagnons de Goku furent eux aussi médusé par la stupéfiante et dramatique nouvelle.
Goku transmit alors le cercueil de son jeune fils à Piccolo et ramassa son épouse qui s'était évanouie . Puis il marchât en direction de son amie d'enfance.


«Bulma, je te confie Chichi, moi je vais rassembler les Dragon Balls et ressusciter Goten. On ressuscitera nos amis et les Nameks après »
« Je...je comprends et je crois que nos amis comprendront aussi » répondit Bulma encore sonnée par la triste nouvelle.
« Je te laisse aussi Goten. Je reviendrai ici pour le ressusciter. » rajouta-t-il à l'adresse de la fille du Pr. Brief.
« Dendé tu peux allez habiter chez Kami-sama le temps que l'on ressuscite ton peuple, c'est un Namek comme toi, il t'accueillera volontiers . Krilin t'indiquera le chemin. Et Végéta, si tu tente quoi que ce soit, je te tue, c'est compris ?! » continua Goku d'un ton inhabituellement sec et ferme voir même menaçant à l'encontre du saiyen princier. On voyait bien que la situation actuelle troubla le Saiyen élevé sur Terre, tant il se comportait différemment. 

Le petit Namek, lui, remerciât timidement le père de Gohan alors que Végéta fit une grimace de colère mais contenue car il se savait inférieur à cause de la fourberie de Dendé.
L'ancien élève de Kaio s'apprêtait à s' en aller quand un main lui retint le bras. Il se retourna et vit que c'était son ami de toujours, Krilin.

« Goku...mais que c'est-il passé là bas sur Namek pour que tu revienne avec le corps de Goten et que Gohan aie disparu ? Et qu'est-ce que fait Végéta avec toi ? » osa demander le chauve.

Son meilleur ami le regarda d'un air très sérieux cachant une grande tristesse et ne répondit pas. Il enleva la main de Krilin et s'envola alors, Dragon Radar à la main, à la recherche des boules magiques qui pourront rendre la vie à son cadet et apporter alors, un peu de réconfort pour lui et son épouse.
Piccolo, de son côté s'en alla pour une destination inconnue. Surement, un endroit désert pour méditer et s'entrainer.

« Goku... » fit le terrien sans nez d'un air médusé mais aussi très inquiet du comportement de son ami.

Le jeune Namek se rapprocha alors de lui pour tenter d'expliquer les funeste événements de Namek.

« Si vous voulez, je vous raconte ce que je sais, vous comprendrai alors ce qui c'est passé »
« Merci..Dendé, c'est ça ?  Car Goku n'a pas l'air de vouloir me parler et Piccolo est parti.. » répondit Krilin en ignorant Végéta.

Dendé commença alors le récit dramatique des événements survenu sur sa planète natale. Peu qu'il eu commencé, Kame Senin, Oolong et Puer ainsi que Bulma revenue après avoir installé Chichi dans une des nombreuses chambres de la Capsule Corporation. Gyumao, lui, était resté auprès de sa fille.

Dans le récit, tout y passa. Sa rencontre avec Goku et ses fils, Le Grand Chef, Végéta, Freezer et bien sur la tragique mort de Goten et le coup de colère incroyable de Gohan ainsi que l'explosion de la Planète Namek et la disparition du fils cadet de l'ami d'enfance de Bulma et Krilin.

Ce long récit poignant attrista fortement la petite assemblé qui écoutait religieusement le Piccolo miniature. Si bien qu'a la fin, personne ne trouvait quoi dire tellement ils étaient abasourdis par la tournure terrifiante qu'avait prit ce voyage sur Namek qui semblait anodin au départ.

« C'est vraiment terrible ce qui c'est passé la-bas... » fit Muten Roshi d'un ton grave après un long silence.
« Pauvres petits...et pauvre Goku..perdre ses deux fils...c'est vraiment horrible.. » fit à son tour Bulma d'un air triste.
« Je comprends maintenant pourquoi, il ne voulait rien me dire, il doit surement se sentir responsable de ce qui est arrivé »  rajouta Krilin tout aussi peiné par le récit qu'il venait d'entendre.




Entre temps et grâce au radar de Bulma, Goku revint avec les 7 Dragons Balls.
Une fois Shenron appelé, ce ne fut plus qu'une formalité que de ressusciter Goten.

Alors que le dragon s'en alla après avoir exaucé le souhait du rival de Végéta, le jeune fils du premier se réveilla de son sommeil mortuaire en ouvrant les yeux peu à peu. Il aperçu un visage bien familier qui lui souriait largement. Une fois bien éveillé et les yeux bien ouvert, Goten se releva d'un coup  et reconnu son père et le petit namek rencontré sur la planète éponyme.

« Pa..Papa ! » cria-t-il en se jetant dans les bras de son père.
« Oui je suis là, Goten, ne t'inquiète pas. » fit Goku tout en tenant affectueusement la tête de son fils revenu à la vie.

Goten releva la tête,  regarda autour de lui et chercha Gohan du regard mais tout ce qu'il vit c'était Dendé, Bulma et les amis son père dont il avait oublié le nom.

« Papa, il est où Gohan et pourquoi on est plus sur la planète de Dendé ? » demanda-t-il, inquiet et un peu déboussolé.

Goku prit alors une mine plus sérieuse voir même un peu triste. Comment lui annoncer qu'il n'avait aucune idée si Gohan était encore en vie ou non. Dans ce dernier cas, il pourrait toujours être ressuscité par Shenron dans 130 jours mais dans le premier cas, aucun moyen de savoir quand il reviendra. Il pensa finalement que le mieux était de lui dire la vérité tout simplement.

« Goten...Gohan a...disparu en même temps que la planète Namek après avoir vaincu Freezer mais je ne sais pas si il est encore en vie... »

A l'entente de cette nouvelle terriblement triste, des larmes commencèrent à couler le long des joues du jeune frère du disparu et il plongea sa tête dans les bras de son père qui commença alors à lui caresser la tête comme pour le réconforter.
Après un moment, Goten eut le souvenir que le Dragon Sacrée de Namek ressuscitait les gens vu qu'il l'avait fait pour l'ami de Gohan et ce dernier lui avait dit qu'il existait aussi un pareil dragon sur Terre.

« Mais...on a qu'a demander au Dragon Sacré, je sais qu'il y en a un ici, Gohan me l'a dit ! » fit Goten plein de tristesse, tout en relevant la tête.
« Il y en a bien un ici mais on vient de l'invoquer pour te ressusciter toi donc il va falloir attendre 130 jours pour pouvoir le rappeler à nouveau » expliqua alors Goku. 
« C'est long 130 jours ? » demanda le jeune garçon n'ayant pas encore une très bonne notion du temps.

Mais si la question était simple pour le fils, la réponse l'était beaucoup moins pour le père. Comment expliquer à son cadet ce que représente 130 jours. Goku pensa alors que Gohan aurait surement su expliquer cela car il trouvait toujours un moyen pour répondre aux nombreuses questions de son petit frère. Goku regretta à ce moment-là d'avoir toujours laissé Chichi ou Gohan s'occuper de Goten. Mais maintenant que sa femme était inconsciente et que son fils ainé est soit mort, soit quelque part dans l'espace, il devait s'y mettre sérieusement.

« Mmmh..comment t'expliquer ça.... » fit-il tout en réfléchissant.
« Ha ! Je sais ! » s'exclama-t-il après un moment de réflexion.
« Tu te souviens du temps qu'on a mis pour aller sur Namek ? » rajouta-t-il.
« Oui je m'en souviens » répondit alors  son jeune fils, toujours les larmes aux yeux.
« Et bien, 130 jours c'est plus ou moins 4 fois le temps pour aller sur Namek » expliqua Goku.
« 4 fois ?! Mais c'est super long, j'ai pas envie d'attendre tout ça moi » rouspéta le métis-saiyen.
« Malheureusement tu n'a pas le choix Goten, c'est comme ça. »

C'est alors qu'un « Goteeeeen !! » strident et plein d'angoisse se fit entendre au loin. L' intéressé tourna alors la tête et vit sa mère, qui venait de se réveiller, foncer vers lui, telle une furie. Cette dernière arracha son jeune fils  des bras de son mari et serra fort dans ses bras, Goten qu'elle n'avait plus vu depuis un peu plus de 2 mois.

« Maman, tu me serre trop fort, tu me fait mal. » s'exclama le petit garçon presque écrasé par l'étreinte de sa mère.
«Oh mon chéri, je n'aurais jamais du vous laisser partir toi et Gohan mais il avait l'air si décidé à partir. Mais voilà que maintenant; il a disparu et que toi tu a failli ne jamais revenir, si on avait pas les Dragon Ball. » fit Chichi tout en  ignorant la remarque de son fils.

Après avoir vérifié que son fils allait bien, elle jeta un regard noir terrifiant à l'adresse de son mari.
Ce dernier fut quelque peu effrayé par ce regard car même si il avait l'habitude du caractère bien trempé de sa femme, cette fois-ci, c'était différent. On voyait vraiment de la colère, presque de la haine dans son regard. Goku tenta alors d'en connaître la raison.

« Chichi, pourquoi tu me regarde comme ça ?! »
« Goku... » commença-t-elle d'un ton assez sec. « La seule fois où tu dois t'occuper seul des tes deux fils, tu m'en ramène un mort et l'autre tu ne sais même pas si il est mort ou perdu dans l'espace... »
« Alors c'est bien simple, jusqu'à ce que je te pardonne, tu vas quitter la maison avec interdiction formelle d'approcher du seul fils qu'il me reste..C'est bien compris ?! » rajouta-t-elle d'un ton menaçant.
« Mais...Chichi...Je... » tenta d'objecter Goku.
« Je ne veux rien savoir ! Tu as de la chance d'avoir pu ressusciter Goten mais je ne veux plus te voir ! » cria sa femme en colère.
« Si un jour, je te pardonne, tu pourras revenir à la maison mais pour l'instant le mieux c'est que t'en aille... » rajouta-t-elle plus calmement.
« Mais maman c'est pas sa faute, c'est celle du méchant, c'est surement à cause de lui que Gohan, il est pas là. » tenta Goten pour défendre son père
« Ne t'emmêle pas Goten, Papa va partir pour un moment, c'est mieux comme ça » répondit Chichi.
« Mais... » contesta le métis-saiyen.
« Maman a raison Goten, je vais partir m'entrainer avec Piccolo, c'est ce que je fais de mieux, pour le reste, je suis vraiment pas doué » coupa Goku d'un ton abattu.

Car il pensa que Chichi n'avait pas tort. La seule fois où il est le seul responsable de ses deux fils cela se termine dramatiquement par la mort d'un et la disparition de l'autre. Certes il n'était pas entièrement responsable de ce qui était arrivé car qui pouvait prévoir que lui et ses deux fils rencontreraient un être aussi puissant que maléfique comme Freezer. Mais tout de même, il se sentait responsable. Il a laissé Gohan seul face à Freezer et n'a pu empêcher la mort de son cadet. Quel père peut bien laisser faire ça. Donc oui, il valait mieux qu'il s'éloigne un moment pour aller s'entrainer mais pour aussi se remettre en question et en quelque sorte, méditer sur les événements de Namek.

Voyant que son père ne contestait plus la décision de sa mère, Goten ne continua pas à essayer de défendre Goku et resta alors avec Chichi.

Tandis que le frère de Radditz s'envola en direction de l'énergie de Piccolo, Goten et sa mère repartirent au Mont Paozu avec une voiture-capsule généreusement prêté par Bulma.

Le reste de la Z-team, s'étant retiré devant le drame familial qui se produisit, il ne resta plus personne dans le jardin.

Teen_Gohan_757

Dendé était parti avec Krilin et Végéta  était rentré à la Capsule Corporation, Bulma l'ayant invité à rester. Au début, cette idée ne lui plaisait pas trop mais il voulait un jour mettre la main sur les Dragon Balls et donc mieux vaut rester près de cette femme qui semblait en savoir beaucoup sur ces artefacts et qui de plus possédait un détecteur de Dragon Balls.

De retour à la maison, Goten s'isola dans ce qui était maintenant sa chambre vu que Gohan avait disparu. Il avait commencé à jouer avec ses 2 figurines de dinosaures mais en voyant le lit vide en face de lui, il pensa à son frère et aux événements de Namek. Et en revoyant tout ce qui s'est passé, il remarqua que finalement, il n'avais pas servi à grand chose mis à part aider l'un ou l'autre de ses alliés. Et encore, il se demanda si il avait vraiment été d'une grand utilité. De plus le petit trou à hauteur de son cœur dans sa tenue de combat était là pour lui rappeler qu'il avait fini par se faire avoir par le démon Freezer. Tout du moins, c'est ce qu'il supposa car il n'avait que peu de souvenir du moment précédant sa mort.
Avec tout ça, le petit garçon prit une décision, il allait s'entrainer et ainsi devenir plus fort car comme ça, il pourra enfin être utile à ses proches et faire la fierté de Gohan et de son père.
Ses jouets rangé, il sorti de la maison par le fenêtre de sa chambre, sachant très bien que si il en parlait à sa mère, elle s'y opposerait fermement.

Sur le rebord de la fenêtre, il se concentra un instant pour trouver le Ki de Goku et Piccolo et, une fois localisé, il s'envola à toute vitesse. 



Dans un désert rocheux bien loin, l'ancien élève de Kame Senin et l'ancien démon s'entrainaient sans relâche  Le combattant Namek avait largement le dessus mais l'inventivité de son adversaire ne lui permettait d'avoir un avantage écrasant. Cependant, le meilleur ami de Krilin n'en menait pas large et après s'être fait envoyé valser une énième fois dans un rocher, Goku se releva une fois de plus.

« Stop ! » cria-t-il soudainement alors que Piccolo s'apprêtait à continuer le combat.

Cette réaction fort inhabituelle chez le saiyen stoppa net le Namek.

« Qu'est-ce qui ce passe ? Tu n'en peut déjà plus ? » railla-t-il
« Ha  non, ne rêve pas,  mais j'ai ressenti une énergie qui se rapproche » répondit son adversaire.
« Hum..tu as raison, quelqu'un vient dans notre direction, qui ca peut être, Végéta ? »
« Non..c'est une aura qui m'est familière... »

Goku se concentra un court moment sur le Ki qui se dirigeait vers eux et quelle ne fut pas sa surprise quand il identifia cette personne comme étant son fils cadet.

« Goten ?! » cria-t-il, étonné.
« Qu'est-ce qu'il vient faire ici, le petit ? » s'étonna aussi Piccolo.
« Aucune idée mais on va vite le savoir, il arrive à toute vitesse »

Et en effet, à peine quelque minutes plus tard, Goten arriva sur lieu d'entrainement des deux anciens rivaux, toujours habillé de la tenue de combat qu'il avait sur Namek. Elle était quelque peu déchiré; ici et là mais elle avait surtout encore le fin trou qu'avait causé le rayon de la mort du tyran Freezer, technique qui avait été fatal au jeune garçon.

« Et bien Goten, qu'est-ce que tu fais ici ? » demanda son père.
« Je..» commença-t-il timidement.
« Je veux m'entrainer avec toi et Mr Piccolo ! » rajouta-t-il mais d'un air plus déterminé.
« Quoi ?! Mais on est beaucoup trop fort pour toi, tu ne tiendras pas un jour ! Et est-ce que Maman est courant que tu es ici ? » fit Goku étonné de la requête de son fils.
« Ben justement si je m'entraine avec vous, je deviendrai plus fort, plus vite et comme ça toi et Gohan serai fier de moi . En plus on s'est déjà entrainé ensemble et y'avait pas de problème !» répondit Goten en ignorant la seconde question de son père.

Goku ne savait pas trop quoi répondre à son fils car d'un côté il serait heureux de pouvoir s'entrainer  avec lui, en plus de pouvoir passer du temps avec son jeune fils malgré l'interdiction de sa femme mais d'un autre côté, il avait peur que le petit garçon ne puisse pas suivre le dur entrainement qu'il pratiquait avec Piccolo. Et l'idée que Chichi débarque ici plus qu'en colère pour récupérer son fils, ne l'enchantait pas du tout. C'est alors qu'il demanda l'avis du mentor de Gohan.

« Piccolo, tu en pense quoi toi ? »
« Mmmh....le petit à l'air vraiment décidé à vouloir s'entrainer avec nous tout en sachant qu'il n'est pas de notre niveau. » répondit Piccolo, pensif.
« Mais si il a la même capacité de progression que Gohan, il peut vite nous rattraper. Donc je pense qu'on devrait lui laisser une chance et si ca ne va pas il rentrera chez sa mère, de gré ou de force. » rajouta-t-il.

Goku réfléchit alors encore un peu mais les arguments du Namek semblait l'avoir convaincu.

« Très bien c'est d'accord Goten mais tu as intérêt à t'y mettre à fond car moi et Piccolo, on te fera pas de cadeaux. Et si j'estime que ca ne va pas, tu rentrera chez Maman, c'est compris ? » dit alors le père de Goten d'un ton autoritaire qu'on avait pas l'habitude d'entendre.

« C'est d'accord ! Tu vas voir que je ferai de mon mieux ! » répondit avec un large sourire,  le fils du saiyen.

Le dur entrainement commença alors pour le jeune garçon et cela n'allais pas être de tout repos vu l'expérience et la force de ses deux adversaires. Mais le métis-saiyen était décidé à progresser même si cela allait être surement très difficile et douloureux.



Les jours défilèrent vite et à la grande surprise de Goku et Piccolo, Goten supportait assez bien l'entrainement, pourtant intense, que lui faisaient subir son père et l'ami de son frère. Le petit garçon avait épaté par sa volonté inébranlable de vouloir continuer l'entrainement malgré la douleur et la fatigue voir même la mort. Car ses deux adversaires n'y allait pas de main morte tant est si bien que cela a failli couté la vie au jeune garçon après un duel Masenko/Makankosappo qu'il perdit contre Piccolo. D'ailleurs cet événement avait provoqué une dispute entre Goku et le Namek car le premier ne voulait évidement pas voir son fils cadet mourir une seconde fois alors que le dernier pensait que le petit savait très bien dans quoi il s'était engagé en venant s'entrainer avec eux. Ce conflit verbal fut clos par la vive contre-attaque de Goten qui ne comptait pas attendre la fin de la querelle pour rependre l'entrainement.

Piccolo voulu aussi développer la faculté spéciale que Goten semblait avoir. Le Namek l'avait observé sur sa planète natale quand le jeune garçon avait, d'une manière assez inexpliquée, ressentit la détresse et le déclin de Gohan face à Freezer et Goku lui avait dit aussi que, selon Krilin, Goten avait ressentit que l' avion-capsule se dirigeait dans la mauvaise direction quand ses amis était venu le chercher après le combat contre Végéta.

Pour le moment cette faculté ne fonctionnait que si elle avait un lien avec Gohan. Mais Piccolo tenta d'étendre cette faculté à d'autres personnes, cela pourrait toujours servir. C'était pour l'instant un échec mais le Namek ne perdait pas espoir.
Mais alors que Goten se concentrait pour un exercice donné par Piccolo, il ressentit à nouveau cet étrange sentiment qu'il avait eu sur Namek et ici même sur Terre quelques mois plus tôt. Quelque chose n'allait pas mais cela ne pouvait concerner directement Gohan vu son éloignement, qu'il soit mort ou vivant quelque part dans l'espace. Pourtant ce sentiment était là.

« Goten, qu'est-ce qui ne va pas ? Tu as ressenti quelque chose ? » fit l'ancien démon, espérant que son enseignement avait porté ses fruits.

Mais le métis-saiyen ne lui répondit pas, il était trop concentré sur son étrange sentiment.

« Végéta  !! » cria-t-il après un moment tout  en ouvrant les yeux et affichant un air étonné.
« Y veut m'empêcher de savoir où est Gohan ! » rajouta-t-il en se relevant subitement et affichant maintenant un air assez mécontent.
« J'vais pas le laisser faire ! » continua-t-il avec véhémence sous le regard médusé de Piccolo.

Goten allait s'envoler mais le mentor de son frère le retint alors par le bras.

« Mais ou tu vas comme ça ? Je ne comprends rien à tes simagrées. On a pas fini l'exercice alors tu reste ici ! » fit-il d'un air autoritaire.
« Laisse-moi partir, espèce de méchant ! Je laisserai pas Végéta appeler le dragon à ma place, j'ai pas envie d'attendre encore plein de jours pour savoir si Gohan il est toujours en vie ! » cria le jeune garçon tout en essayant de se défaire de l'emprise du Namek.
« Tu es sur de ça ? » répondit Piccolo intrigué.
« Oui la boule dans mon ventre, elle se trompe jamais ! T'a bien vu sur ta planète, j'avais raison pour Gohan alors lâche moi maintenant ! » dit Goten toujours occupé à essayer de faire lâcher l'ancien démon.
« Bien. » fit alors ce dernier.
« Mais fait attention à toi, ton père ne supporterait pas qu'il t'arrive quelque chose et Gohan encore moins si il revenait un jour » rajouta-t-il tout en lâchant le frère de son élève qui s'envola alors précipitamment.
« Goten ! » cria Goku qui venait d'arriver, alerter par les cris de son jeune fils. Il tenta de le suivre mais Piccolo l'arrêta net.
« Laisse le y aller seul. Je crois qu'il a un compte à régler avec Végéta » expliqua-t-il
« De plus, le laisser seul contre Végéta lui fera un bonne expérience de combat car là il ne pourra pas compter sur ton aide ou celle de Gohan. » rajouta-t-il.
« Non mais j'ai déjà laisser Gohan seul face à Freezer et il a disparu, alors tu crois vraiment que je laisser Goten seul face à Végéta ?! Goten est peut être plus fort que lui mais Végéta est très malin et cela m'étonnerais pas qu'il se soit entrainé aussi intensivement que nous donc je ne laisserais pas le seul fils qu'il me reste aux prises avec ce sale type alors laisse moi passer Piccolo ! » éructa Goku.

Piccolo fut tellement impressionné par la colère inhabituelle de son ancien rival, il finit par s'écarter .

« Vas-y mais pour le bien de ton gamin, laisse le régler son problème avec Végéta et seulement si Goten est vraiment sur le point de mourir alors là tu peux intervenir mais pas avant. » fit le Namek .
« Mmmh..on verra.. » répondit Goku avant de s'en aller rejoindre son fils.       

             

Goten de son côté, fonçait vers lieu où se trouvait Végéta, bien décidé à l'empêcher de lui voler « ses » Dragon Balls même si le Prince des Saiyens était plus fort et plus rusé que lui car personne ne l'empêchera d'invoquer le Dragon Sacré pour savoir où se trouve son grand frère.

Arrivé près d'une grande étendue d'eau, Goten se stoppa net. Il sentit que l'aura de Végéta n'était pas loin. Le petit garçon scruta les alentours mais ne vit rien. Pourtant il était certain que le saiyen était quelque part ici.
Soudainement, Végéta sorti de l'eau, un Dragon Ball à la main, ce qui confirma ce que Goten pensait, ce vil personnage voulait appeler Shenron à sa place. Et cela il n'en était pas question.
Goten se dirigea alors vers le voleur de Dragon Ball, prêt à lui mettre un coup de pied mais Végéta vit le métis-saiyen à temps pour parer son coup et le repousser d'un Kiai.
Surprit, le jeune garçon tomba à terre.

« Tiens donc, le fils ressuscité de Kakarotto...qu'est-ce que tu viens faire ici ? Et comment tu m'a retrouvé toi ? » fit Végéta surprit par l'arrivé inopiné du jeune métis-saiyen.
« J'te dirais rien et je te laisserai appeler le Dragon à ma place ! » répondit Goten d'un ton un peu agressif tout en se relevant

Amusé, le Prince des Saiyens s'approcha alors du jeune garçon.
« Mais oui petit, et tu espère faire ça comment ? » dit-il d'un air moqueur.
« Allez rentre chez ta mère et laisse moi tranquille » rajouta-t-il en tapotant le sommet du crâne de Goten.

Peu enclin à se laisser se faire, le jeune fils de Goku frappa la main de Végéta pour la repousser de sa tête tout en affichant un expression peu avenante sur le visage avec un soupçon de peur car il était tout seul face au terrible prince des saiyens.
De son coté, Végéta, ne connaissant pas la véritable force du garçon tenta de l'intimider tout en bluffant pour dissuader l'enfant de se battre contre lui.

« Mais c'est qu'il cherche la bagarre; le petit. Je te prévient, je te ferais pas de cadeau et ton grand frère chéri ne sera pas là pour t'aider tout comme ton père qui doit se morfondre quelque part. » railla l'ancien soldat de Freezer.
« De plus, je te signale que j'ai moi aussi eu une révélation de potentiel, si tu te souviens, alors ne crois pas pouvoir m'empêcher d'invoquer ce fameux dragon si facilement ! » bluffa-t-il.

Goten savait que son adversaire avait raison, depuis son passage chez Saichoro, Végéta était devenu plus fort que lui mais pourtant la puissance qu'il dégageait n'était pas aussi grande que sur Namek.
Peut-être cachait-il sa force, il n'en savait rien et de toute de façon, il fallait absolument qu'il arrête  Végéta, la confrontation semblait alors inévitable.

« Tu vas voir je suis plus fort qu'avant, je me suis entrainé avec Papa et Monsieur Piccolo » fit-il en faisant exploser son aura, signe qu'il était prêt au combat.

Végéta pas très rassuré par le confiance apparente du fils de son rival pensa que même si le petit était plus fort que lui, son expérience du combat était plutôt limité, ce qu'il lui donnait un avantage. Il resta alors dans son jeu d' intimidation.

« Ah parce que tu crois que je suis resté ces 4 derniers mois à ne rien faire ? C'est mal me connaître, petit !  Tu vais vite regretter d'avoir voulu me défier !» répondit-il en se mettant en position de combat.

Goten, tout de même un peu impressionné par l'assurance de son adversaire, lui fonça tout de même dessus pour tenter de l'empêcher de rassembler les Dragon Balls à sa place.


A suivre...

Sam / SupaSceptic

Ah ah Merci
"J'te dirais rien et je te laisserai appeler le Dragon à ma place !" ATTENTION TU TE RELACHE ! 2e FAUTE RELEVEE  !  :lol:  :P
Sinon pas mal j'aime bien le petit pouvoir de Goten !
Encore un chapitre bien symphatique (mais pas le meilleur  :P )
Continu  ;) .

Teen_Gohan_757

03 Novembre 2012 à 19:20:29 #57 Dernière édition: 03 Novembre 2012 à 19:25:40 par Teen_Gohan_757
Je me relâche pas, c'est toi qui voit pas les autres fautes que j'ai surement faites avant :lol:

Sinon, content que ca te plaise toujours :D  Et pour le prochain chapitre, aie du temps pour le lire car il fait 12 pages ;D

Sam / SupaSceptic

Effectivement .... Mais juste pour le plaisir d'être ton petit élécteur cheri j'y arriverrais  :P
*veut faire croire qu'il n'aime pas le chapitre d'avance et surtout Gohan vs Vegeta^^*

Teen_Gohan_757

03 Novembre 2012 à 22:18:31 #59 Dernière édition: 03 Novembre 2012 à 22:21:35 par Teen_Gohan_757
Bon puisque Mr Samuo est pressé voici la suite de 13 pages  ;D

Chapitre 13 : Ici et Ailleurs.


Le premier coup que Goten tenta ne fut pas un succès car malgré toute la rapidité et la force que le métis-saiyen mit dans ce coup, Végéta le para tout de même ayant anticipé ce mouvement de la part du jeune garçon. Ce dernier passa alors à côté du prince des saiyens qui s'était écarté mais l'ancien soldat de Freezer attrapa le bras de son attaquant, le tira vers lui pour ensuite lui asséner un puissant coup de genou dans le ventre. Le frère de Gohan se plia en deux et eu le souffle coupé alors que le rival de Goku enchaina par un coup de coude sur le derrière du crâne du fils cadet de l'ancien élève de Muten Roshi. Ce qui acheva la chute au sol de l'enfant.

Végéta fit quelque pas en arrière, comme pour contempler son œuvre et se permit même une petite moquerie.

« Ha ! C'est ça le résultat de ton 'entrainement' ?! C'est vraiment pitoyable ! Et tu veux m'empêcher de rassembler les Dragon Bals, ha ha, elle est bien bonne ! »

Sur cette raillerie, Goten se releva péniblement, assez atteint par les deux coups de son adversaire. Une fois debout; on voyait le petit garçon avec une expression de douleur contenue avec un œil fermé et une de ses mains tenant son ventre. C'était mal engagé pour le petit garçon mais il ne se laissera pas abattre par ce vil saiyen, ça il se l'était juré.

Pour toute réponse à son adversaire, le métis-saiyen mit ses deux mains au niveau de son front, paume vers le haut et l'une au dessus de l'autre  pour former une grosse sphère de Ki qu'il lança de toutes ses forces et en criant « MASENKO !! », comme lui avait apprit son frère. Végéta de son côté vit la puissante vague d'énergie se diriger vers lui et pensa un temps dévier l'attaque avec une des ses mains mais il se ravisa en voyant la puissance de l'attaque de son jeune adversaire et esquiva cette dernière et s'envolant dans les airs. Mais il fut réceptionné par Goten qui l'attendait, les deux mains attaché l'une à l'autre pour lui mettre un puissant coup sur la tête qui fit valser le saiyen dans une masse rocheuse plus bas. Le jeune n'attendit pas que le prince toucha le sol pour lui relancer un Masenko pleine puissance. Heureusement pour l'héritier du trône saiyen, il put se stabiliser avant et esquiva encore cette deuxième attaque de Ki.

« Raaaah ! Sale mioche ! Tu vas me le payer ! » éructa Végéta tout en se dirigeant vers le métis-saiyen qui lui donnait plus de fil à retorde qu'il ne le pensait.

Ce dernier avait quelque peu épuisé ses forces avec ses deux Masenko à pleine puissance et n'eut donc pas l'énergie d'esquiver le coup qui venait et qu'il prit en pleine figure. Le jeune combattant tomba alors à terre, plein de douleur et épuisé. Son opposant le rejoignit et le souleva d'une main par la mâchoire.

« Tssss, t'es vraiment qu'un débutant ! Je pensais que ton frère ou Kakarotto t'aurais mieux entrainer  que ça ! » railla Végéta.
« Parce que je vais t'avouer quelque chose gamin. La puissance que j'avais sur Namek, je ne l'ai plus  à cause de ce maudit petit Namek qui a osé me rouler mais pendant ces derniers mois, je me suis beaucoup entrainé. Et donc même si tu es peut être plus fort, j'ai l'avantage de l'expérience que tu n'as pas l'air de beaucoup avoir. » rajouta-t-il, assez content de la tournure du combat.
« Donc si tu permet, je vais aller invoquer ce fameux dragon sacré et j'aurai enfin l'immortalité ! » termina le saiyen.

A ces mots, Goten réalisa qu'en effet, il avait fait une erreur en s'épuisant à lancer deux Masenko si puissant mais la possibilité que Végéta s'empare des Dragon Ball à sa place et le prive ainsi de nouvelle de son frère sans oublier qu'apparemment Végéta serait plus faible qu'il ne le pensait, lui redonna de la force et donna un puissant coup de coude sur le bras qui lui tenait la mâchoire. La puissance mit dans ce coup fut telle que le saiyen lâcha alors le jeune garçon, qui tomba à terre. Son adversaire; lui, recula tout en criant et se tenant le bras, tant la douleur était intense.
Goten profita de cet instant de distraction de son adversaire pour lui mettre un coup de poing en pleine figure, ce qui fit tomber Végéta à terre. Le fils de Goku se rua alors sur son opposant maintenant à terre.

« Gohan dis que tuer les gens c'est pas bien, même les méchant mais toi t'es trop méchant alors je vais te tuer » cria plein de colère et les larmes aux yeux, le petit garçon qui préparait un 3e Masenko mais cette fois-ci a bout portant.

« Stop !! »

C était Goku qui venait d'interrompre le combat voyant que son fils prenait l'avantage et qu'il n'allait pas laisser son rival indemne. Les combattants qui livrait un duel depuis un bon bout de temps, se figèrent tous les deux et regardèrent quasi en même temps celui qui venait de crier.

« Papa ? Mais qu'est-ce que tu fais-là ? » fit son fils cadet tout étonné de voir son père arrêter ainsi le combat.
« Goten, prends le Dragon Radar et file invoquer Shenron, je m'occupe de Végéta. » expliqua Goku.
« Et tu crois que je vais lui donner ?! Tu es vraiment trop naïf mon pauvre Kakarotto » fit fièrement le prince saiyen.
« C'est ça ou je te tue à l'instant. » répondit froidement Goku.

Végéta aurait bien voulu lui faire ravaler ses propos mais dans le cas présent, il n'avait pas la force nécessaire. Car si il pouvait compenser la différence de puissance par son expérience avec son jeune fils, le père c'était autre chose. Il déjà bien plus puissant que son cadet mais aussi très expérimenté. C'est donc avec beaucoup de réticence qu'il donna finalement, le radar à son jeune adversaire.

« Prends le gamin mais ne crois que je vais en rester là. Cette fois-ci tu as encore eu de la chance avec l'intervention de ton père mais ce ne sera pas toujours comme ça, crois-moi. » dit-il bien décidé à, un jour, prendre sa revanche et sur le père et sur son fils.
« La prochaine fois, je te battrais tellement fort que même Papa y pourra plus se battre avec toi » répondit Goten tout en prenant le Dragon Radar.
« Tss ! N'y compte pas trop. » fit alors le vaincu du jour.

Une fois le radar en sa possession, le métis-saiyen alla alors à la recherche des Dragons Balls non sans adresser un dernier mot à son père avant de partir.

« Papa, la prochaine fois j'aimerais que tu me laisse combattre Végéta tout seul... »
« Mmmh...c'est d'accord Goten mais faudra t'entrainer d'avantage alors et plus sur les techniques de combat que sur la force brute.. » répondit son père.
« Pas de problèmes Papa, tu m'apprendra tout ça ? »
« Ha ! Bien sur fiston, allez file maintenant ! »

Goten parti alors avec le Dragon Ball trouvé par Végéta tout en ayant hâte de pouvoir invoquer le Dragon Sacré. Ne pas avoir de nouvelles de Gohan était, pour le petit garçon, assez pénible.

« Bon à nous deux Végéta. J'avais dit que si tu tentais quoique ce soit, je te tuerai... » lâcha  sèchement Goku.
« Mais comme on a toujours un combat à faire tous les deux, je vais te laisser partir et t'entrainer pour qu'un jour on puisse s'affronter à nouveau. » rajouta-t-il
« Mais attention, retente un coup fourré comme maintenant et je te tue vraiment cette fois-ci et tant pis pour le combat. » termina le fils de Baddack d'un ton menaçant.
« Ha ! Ta soif du combat te tuera un jour car ne crois que je vais juste m'entrainer pour te rattraper ! Je te dépasserai et prendrai ainsi ma revanche sur toi et ton morveux. » répondit Végéta.

N'attendant pas la réaction de son rival, le prince saiyen s'en alla s'en faire connaître sa destination.

Goku de son côté alla rejoindre son fils car il avait lui aussi bien envie de savoir ce qu'il était advenu de son fils ainé.
Il retrouva donc son cadet accroupi au bord d'un lac, fixant la surface puis regardant le Dragon Radar. Le père du petit vit qu'il y avait quelque chose qui ennuyait ce dernier.

« Et bien fiston, que se passe-t-il, je croyais que tu avais déjà retrouvé tous les Dragon Balls ? »
« Ben je l'ai toutes sauf une qui est dans cette eau et Gohan m'a dit qui fallait pas aller dans l'eau sans savoir nager. Et comme il est pas là, il m'a pas apprit. » répondit Goten un peu triste.
« Il a bien raison  et ca me fait penser que je devrais t'apprendre à nager, cela te sera pratique  »
« Et si tu veux, je vais aller le chercher ton Dragon Ball » rajouta Goku.
« C'est vrai tu veux bien m'apprendre ?! » fit joyeusement Goten.
« Oui je t'apprendrai et comme ça quand Gohan rentrera, tu pourra lui montrer. » répondit le fils de Baddack.

« Merci Papa ! Et je t'attends alors mais attention Gohan m'a dit aussi qu'il y avait des méchants poissons dans l'eau » avertît le jeune garçon.
« Ha ha, t'inquiète fiston, je me laisserai pas faire par ces vilaines bestioles et j'en ramènerai bien un pour le manger, je crève de faim ! » répondit son père.

La dessus, Goku se déshabilla et plongea dans le lac à la recherche du Dragon Ball tant recherché par son fils. Ce dernier, assis par terre, les jambes croisés et le Dragon Radar en main, scrutait la surface de l'eau attendant que son père revienne avec le dernier Dragon Ball. Il n'eut pas attendre très longtemps avant de voir son père ressortir avec le fameux artefact qu'il recherchait ainsi qu' avec un énorme poisson.

« Papa ! Tu l'as trouvé ?! » cria alors Goten en se relevant d'un coup.

Goku fit un signe affirmatif à son fils tout en se dirigeant vers lui.

« Wouah, il est super gros ce poisson, t'es trop fort Papa ! » s'extasia le métis-saiyen
« Ha ha c'est vrai qu'il est gros mais j'ai très faim et toi aussi tu dois avoir faim non ? » répondit le mari de Chichi.
« Non j'ai pas faim, je veux appeler le dragon moi ! » fit Goten d'un ton déterminé.
« OK OK, ca va tiens prends le Dragon Ball et va donc appeler Shenron, je voudrais bien savoir où est Gohan moi aussi »

Le petit garçon prit alors le Dragon Ball et le mit avec les 6 autres Dragon Balls qui commencèrent alors à briller. Mais un problème survint alors. Goten n'a pas la moindre idée de comment il fallait invoquer le Dragon Sacré. Il avait bien vu Dendé faire sur Namek mais il avait fait ça...en Namek, langue que le jeune fils de Chichi ne maitrisait bien sur pas du tout.

« Dis Papa, tu sais parler le Namek toi ? » demanda-t-il alors.
« Non je ne parle pas le Namek mais cela n'est pas nécessaire pour invoquer Shenron, tu sais. » répondit Goku, amusé par la question de son petit garçon.
« Ha ? Mais comment on fait alors ? » s'interrogea Goten.
« Je vais te montrer » fit Goku.

Ce dernier prononça alors la formule d'invocation et comme attendu, le Dragon Sacré sortit des Dragon Balls avec en fond, un ciel aussi noir qu'une nuit sans lune. Même si Shenron était moins imposant que Porunga, il impressionna tout de même le jeune métis-saiyen.

« Ce dragon là à l'air plus gentil que celui de Namek » dit-il timidement.
« Allez Goten, fait ton vœu au Dragon Sacré. » répondit son père.
« D'accord ».

Le jeune garçon s'approcha alors de Shenron, hésita un moment et puis se lança :
« Monsieur le Dragon je voudrais que vous ressuscitiez Gohan s'il vous plait ! » cria-t-il plein de déférence.
« C'est entendu. » fit d'une voix grave et caverneuse l'animal sacré tout en faisant rougeoyer ses yeux.

Après un bref mais insoutenable silence, les yeux de Shenron cessèrent de briller.

« Je suis désolé mais je ne peux ressusciter quelqu'un de vivant, veuillez formuler un autre voeu. »
« Il est vivant ?! Mais pourquoi il est pas encore revenu alors ? » s'exclama Goten étonné.
« Je ne sais pas Goten, peut être est il coincé quelque part et il ne peut pas revenir tout de suite. » répondit Goku content d'apprendre que son fils ainé est en vie.
« Ha mais je sais ! » cria d'un coup le métis-saiyen.
« Monsieur le Dragon, vous pourriez pas faire venir Gohan ici ? » rajouta-t-il
« Je vais essayer. » répondit Shenron qui refit rougeoyer ses yeux.
« Mmmh...le dénommé Gohan est trop loin pour que je puisse le transporter ici. Veuillez formuler un vœu que je puisse réaliser » ajouta-t-il après un court instant.
« Mais le Dragon de Namek, il a pu le faire avec Piccolo, c'est pas juste ! » vociféra Goten, déçu que Shenron ne puisse accéder à sa demande.
« Hey calme toi Goten, n'oublie pas que Shenron t'a ressuscité tout de même » tempéra Goku.
« On va plutôt ressusciter nos amis mort contre Végéta en commençant par euh..Yamcha..c'est lui qui est mort en premier, puisqu'on peut rien faire pour Gohan, ca te va ? » rajouta-t-il
« Oui..si tu veux... » répondit Goten d'une voix basse et triste tout en allant s'isoler dans un coin.

Goku s'exécuta alors et fit son vœu à Shenron qui, cette fois-ci, l'exauça sans problème et reparti avec les Dragon Balls.


Suite Page Suivante !