• Bienvenue sur Forum Dragon Ball Z & Dragon Ball Super. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
04 Juillet 2020 à 18:08:39

Nouvelles:

Version 2.1 RC2 (beta) en cours de test


[Fanfic] L'Avènement du Crépuscule (Terminé)

Démarré par Teen_Gohan_757, 01 Février 2014 à 17:04:34

« précédent - suivant »

Teen_Gohan_757

Non ca c'était "Mae'r"  ;)

"Osun" vient du manga de Majora's Mask.

Et t'inquiète, ca viendra la "fight" :P

Teen_Gohan_757

23 Mai 2014 à 18:25:57 #31 Dernière édition: 24 Mai 2014 à 16:10:41 par Teen_Gohan_757
Allez un peu de combat pour Môsieur Hérétique  :celljr:



Chapitre 6 : Le combat pour Hyrule.



A l'intérieur du dôme, Link fut surprit d'avoir pu traverser cette obscure barrière sans aucun soucis.

« On dirait qu'Osun avait encore raison, je suis passé sans problème » s'étonna Link.


Cependant, l'atmosphère et le paysage étrange qu'était devenu Hyrule, l'étonna encore plus car alors qu'il faisait plein soleil en dehors du dôme, à l'intérieur, c'est comme si ce dernier se couchait et n'émettait plus qu'une faible lumière rasant l'horizon.  De plus, une étrange espèce de neige noire s'envolait du sol pour monter jusqu'au ciel où des nuages noirs eux aussi cachaient le ciel d'un jaune assez pâle.

Après ce moment d'étonnement, Link fit galoper sa monture en direction du Château d'Hyrule.  Cependant, à mi-chemin, le jeune garçon retrouva les quatre humanoïdes à la peau vertes foncées qu'il avait vaincu peu de temps auparavant à ceci près qu'ils étaient cette fois-ci accompagné d'un cinquième des leurs qui était encore plus imposant qu'eux. L'énorme sanglier qu'il montait avait des plaques d'armures un peu partout sur le corps tout comme l'humanoïde.

Link s'arrêta net quand il les vit et l'imposant cinquième ennemi commença alors à faire galoper sa monture pour foncer droit sur le Kokiri.  Ce dernier l'imita en se dirigeant lui aussi vers son énorme adversaire, épée à la main et prêt à attaquer lorsqu'ils se croiseraient  inévitablement.

Quand cela finit par arriver, Link bifurqua légèrement sur la droite pour éviter le coup de son adversaire tout en tentant lui même de placer un coup mais l'allonge de l'humanoïde était bien plus longue que ce qu'avait estimé Link et il se prit un coup d'épée sur son côté gauche. Le coup ne fut pas assez puissant pour faire tomber l'Hylien alors son adversaire donna un coup de pieds dans les côtes du cheval de Link pour que lui et sa monture tombe à terre.

Alors que le cheval tomba simplement à terre, Link fit en plus quelques roulades du au fait qu'il fut éjecté de sa monture.

Après avoir été sonné quelques secondes, Link se releva avec une douleur du coté gauche au dessus de son bassin, près de ses côtes. Le coup reçu avait d'ailleurs autant entaillé sa tunique verte que sa chair qui commençait à saigner.

Cependant, un étrange phénomène attira l'attention de Link. Son cheval, qui n'était plus enveloppé par son aura dorée,  commença à disparaître sous ses yeux, consumé par une mystérieuse fumée noire qui s'envolait vers le ciel. Quand cette dernière s'évapora, il ne restait plus qu'une flammèche jaune pâle.

Link ne comprît pas trop ce qu'il venait de se passer mais il supposa que c'était l'œuvre du puissant dôme qui entourait Hyrule.

Cela dit, le jeune garçon ne put continuer ses réflexions car son adversaire était déjà occupé à revenir sur lui avec l'avantage d'avoir une imposante monture contrairement à Link qui en était dépourvu.

Bien sur, c'était loin de décourager Link qui chargea son épée d'une éclatante aura orangée pour ensuite la lancer avec force quand son adversaire fut assez près. Ce dernier tenta d'arrêter le projectile avec sa propre épée mais celle-ci se brisa en deux au contact de l'épée de Link qui elle vint transpercer le cou de l'humanoïde. Le choc fut si puissant que l'adversaire du Kokiri fut projeté en arrière pour tomber lourdement quelques mètres plus loin. Sa monture, quant à elle, continua sa folle course vers le jeune garçon et celui-ci se déplaça vers la droite au dernier moment pour s'accrocher à la selle du sanglier. 

Lentement mais sûrement, Link finit par s'asseoir sur la selle et prendre les rennes de l'imposante monture pour tenter de la maîtriser et d'en faire sa propre monture.  Après quelques minutes où Link failli se faire éjecter à plusieurs reprises, il réussit à maîtriser la bête pour se diriger vers le cadavre de son ancien adversaire.

Link descendit alors du sanglier dompté auparavant pour reprendre son épée toujours planté de la cou du gros humanoïde à la peau verte foncée. Quand il l'eut récupéré,  Link remonta sur sa nouvelle monture et remarqua que les quatre autres compagnons de son ex-adversaire avaient disparu, sûrement encore plus terrifié après avoir vu ce qui semblait être leur chef, être vaincu.

Le Kokiri repris alors sa course vers le Château d'Hyrule en faisant galoper son imposant sanglier qui semblait ne pas être affecté par le dôme ténébreux.

Cependant, sur le chemin,  Link pensa justement à ce dôme qui englobait Hyrule et dont la source se trouvait au Colosse du Désert et non au Château d'Hyrule.  Certes, le jeune Kokiri avait une ardente envie de prendre sa revanche contre Zant mais la libération de son Royaume natal n'était-il pas plus important ?

C'est ce que Link finit par penser et il fit soudainement demi-tour pour se diriger vers la Vallée Gérudo.

Quand il eut traversé une Plaine d'Hyrule seulement peuplée de flammèches éparses et que Link s'apprêtait à traverser le gouffre qui séparait la Vallée Gérudo et la Plaine d'Hyrule, il arriva directement au Désert Gérudo, ayant emprunté l'étroit passage connu des seuls Gérudos et de lui-même.

La pâle lueur de l'éternel soleil couchant donnait une étrange couleur au sable du désert et rendait ce dernier encore plus inhospitalier qu'il ne l'était déjà.

Le Colosse du Désert étant bien trop loin pour y aller à cheval, Link se résigna à employer le Vent de Farore pour s'y transporter au plus vite.  Il descendit alors de son cheval, se concentra pour invoquer le pouvoir de la déesse du Vent tout en gardant son aura dorée activée et ce n'était pas des plus aisés pour le jeune garçon.

Cependant, grâce à son entraînement aux Pics Blancs, Link ne mit pas longtemps à créer une boule verte au dessus de lui qui l'aspira aussi vite pour ensuite filer à toute allure vers le centre du désert.



Au Colosse du Désert,  l'espèce d'étoile filante verte vint comme s'écraser devant l'entrée du temple de la Déesse du Sable et Link réapparu après un large flash lumineux.

Tout de suite, Link fut étonné par la longue colonne d'aura noire qui s'étirait du sommet du Colosse jusqu'au ciel pour ensuite se diffuser dans tout le Royaume d'Hyrule.

Bien sur, l'endroit ne fut pas vide et une horde de bêtes noires aux formes étranges se mirent à sortir du Colosse du Désert pour fondre sur le jeune garçon.  Derrière eux, il y a une bête noire similaire aux autres mais qui était deux fois plus grande et muni de fouet qu'elle fit claquer sur les autres bêtes, semblant ainsi les commander.

Link invoqua une fois encore le Vent de Farore mais cette fois-ci dans un but plus guerrier car il déchaîna un puissant torrent d'aura verte et tel un ouragan,  balaya les bêtes noires, les projetant pour la plupart contre la paroi rocheuse de l'imposant Colosse du Désert. Les autres furent envoyé au loin.

Ces derniers revinrent assez vite pour donner l'assaut et Link dégaina cette fois-ci son épée pour les trancher une par une. Quand la dernière des bêtes tomba raide morte,  l'énorme bête aux deux fouets s'avança vers Link, faisant une fois de plus claquer ses deux énormes fouets.

Quand il fut assez près, l'énorme bête attaqua Link  mais ce dernier croisa ses bras devant son visage comme pour se protéger et activa l'Égide de Nayru  qui forma un large bouclier d'aura en forme de rubis.  Les deux fouets de son adversaire firent vibrer sa protection mais elle tint bon.  Le Kokiri fit alors à nouveau appel au Vent de Farore pour faire valser l'imposant monstre qui lui faisait face mais ce dernier ne bougea pas d'un pouce.

Après un court instant d'étonnement, Link enflamma son épée avec le Feu de Din puis se jeta sur la tête du son adversaire, pointe de l'épée en avant mais fut repoussé par l'un des fouets que le monstre maniait avec dextérité.

Sans l'Égide de Nayru, ce coup aurait pu faire très mal au jeune garçon qui n'eut au final qu'a subir le choc de sa chute au sol.

Mais alors que Link allait repartir à l'assaut de son adversaire, ce dernier émit soudainement un ricanement avant de se désintégrer en mille et une particule noires pour aussi vite reprendre une autre forme que Link reconnut assez tôt. Cela eu pour effet de stopper net le jeune Héros du Temps, surprit par cette soudaine apparition.

Quand la silhouette fut complètement reformée,  le visage de Link exprima aussitôt de la colère en voyant que c'était bien Zant, le puissant envahisseur d'Hyrule.

« Toi !  Je vais te faire payer ce que tu as fait à Hyrule !! »  cria Link d'un ton menaçant.
« Toujours autant de hargne malgré la cuisante défaite que je t'ai infligé la dernière fois » ricana Zant.
« Cette fois-ci, tu ne me vaincra pas aussi facilement !! »  cria encore le Kokiri.
« Oui je sais que tu es immensément plus fort que lors de notre première rencontre où j'ai fais l'erreur de t'épargner ne pensant pas te revoir doté de la puissance combiné des Trois Déesses et de la Triforce. Mais je peux t'assurer que je n'aurai pas à lever la main pour te vaincre. » répliqua Zant.
« C'est ce qu'on va.... »  répondit Link avant de s'interrompre prit d'une puissante douleur là où son précédent ennemi l'avait entaillé.

La douleur fut telle que Link posa un genou à terre. L'aura bleue de l'Égide de Nayru disparut peu après et son épée cessa de s'enflammer. Seule son aura dorée le protégeant de l'effet de l'Obscure Dôme entourant Hyrule était encore présente mais elle donnait des signes de faiblesse tout comme Link qui avait de plus en plus de mal à garder ne serait-ce que les yeux ouvert.  Le jeune garçon transpirait à large gouttes et son corps tremblait de partout. 

« J'ai beau être puissant, le combat ne m'intéresse que peu, je préfère me débarrasser des mes ennemis par d'autre moyen comme tu peux le remarquer. Cependant, si tu survis à cela, je t'accorderai le combat que tu désire tant mais il faudra venir me chercher dans le Crépuscule, il faut que j'y organise l'invasion des autres royaumes voisins d'Hyrule. »  confessa Zant comme sur de la mort de Link.

Après ces explications,  Link s'écroula finalement au sol, inconscient.  Son aura dorée disparut et, dépourvu de sa protection, le corps de Link commença à disparaître pour se transformer en une flammèche jaune pâle.

Zant pour sa part, ricana une dernière fois avant de lui aussi disparaître.


Le désert retrouva son calme et son silence habituel, seuls quelques bourrasques de vent venait sporadiquement briser l'absence totale de bruit.






Cependant, si pour le commun des mortels, Hyrule n'était plus peuplé que de flammèches jaune pâles et de bêtes noires, pour un habitant du Crépuscule, Hyrule serait plutôt peuplé d'esprit des Hyliens désincarné par le dôme ténébreux ignorant leur état d'esprit et continuant à vivre presque normalement.

C'est pour cela qu'après dix bonnes minutes,  le vent ne fut plus le seul son qu'on pouvait entendre car au loin, des cavaliers s'approchèrent du Colosse du Désert. Quand ils furent arrivés aux pieds de ce dernier,  deux d'entre eux descendirent de leur monture et se dirigèrent vers le Kokiri inanimé dont ils voyaient parfaitement sa forme humaine et non la flammèche jaune pâle qu'il était sensé être. 

L'une d'elles, qui n'était autre que Nabooru, eu un rapide sourire en voyant qu'il s'agissait de Link puis se tourna vers sa compatriote, l'air plus inquiet.

« Il n'a pas l'air blessé...qu'est-ce qui a bien pu lui arriver ? » se demanda-t-elle.
« Aucune idée... » répondit la seconde.

Cette dernière retourna Link pour le mettre sur le dos en quête de blessure pouvant expliquer cet inconscience mais elle n'y trouva rien.

« Il a quelques bleus ici et là ainsi qu'une petite entaille mais rien qui explique vraiment son inconscience, c'est étrange mais je n'ai pas une bonne vue sur sa blessure. » ajouta encore la deuxième.
« Ramenons-le au camp, on pourra y voir plus clair. Je connais ce gamin, cette blessure doit être plus grave qu'elle en a l'air pour qu'il soit dans cet état. » fit Nabooru en prenant Link dans ses bras.

Les deux Gérudos revinrent vers les autres Gérudos resté en arrière, installèrent Link sur l'un des chevaux puis repartirent au loin, laissant le Colosse du Désert retrouver son silence habituel.

Après une bonne cavalcade à travers les dunes du désert, les Gérudos s'arrêtèrent devant l'une d'elles.  Une des Gérudos descendit de cheval, se dirigea vers le bas de la dune pour dégager une plaque en bois qui cachait un interrupteur en pierre. La femme du désert appuya fortement dessus et une large trappe s'ouvrit devant elle, dévoilant un assez grand escalier descendant sous la dune. La Gérudo descendit quelques marches pour attraper un flambeau déjà enflammé puis fit signe aux autres de rentrer. La dernière remit la plaque de bois sur l'interrupteur et recouvrit ce dernier de sable avant de s'engouffrer dans la trappe ainsi ouverte.

La première des Gérudos à être entrée appuya sur un interrupteur au bas de l'escalier pour refermer la trappe qui, une fois fermée, fut ensevelie de sable du au choc de la fermeture.

Après avoir descendu un assez profond escalier, les Gérudos se retrouvèrent dans une très vaste pièce qui ressemblait à un genre de tombe en pierre construit sous le désert pour éviter les pilleurs.

Cependant, la pièce semblait assez vide avec seulement quelques feux allumés ici et là pour éclairer la pièce ainsi que des paillasses installé au fond.  C'est d'ailleurs là que les deux Gérudos ayant trouvé Link se dirigeait avec lui pour le poser sur l'une des paillasses près d'un feu pour pouvoir bien ausculter la blessure du jeune garçon.
Pour y voir plus clair, l'une des deux Gérudos, qui semblaient avoir des connaissances médicales, commença par défaire la ceinture de Link pour ensuite remonter sa tunique verte jusqu'à ses épaules.  La plaie ainsi dégagée horrifia la Gérudo quand elle la vit même si c'était plus les alentours immédiat de la blessure qui inquiéta la Gérudo plutôt que la plaie elle-même. Car cette dernière était entourée d'une large plaque noire avec des ramifications veineuses qui partait vers le torse en haut et vers les jambes en bas.

« C'est mauvais, il a sûrement été empoisonné vu l'apparence de la plaie et le poison semble se propager assez vite... » fit la Gérudo assez pessimiste.
« Et on peut rien faire ?  Ce gamin est certainement le seul espoir de libérer Hyrule des ténèbres qui l'ont envahit alors il faut tout faire pour le sauver ! » s'écria Nabooru.
« J'ai bien de la potion anti-poison mais vu l'étendue et la force de ce poison, il m'en faudra plus que ce que je n'en ai. » répondit sa compatriote.
« Et où on peut en trouver de cette potion ? » demanda Nabooru.
« La seule personne qui en fabrique, c'est la vieille Grany de Cocorico. » répondit l'autre Gérudo.
« Mmmh...ça fait au moins deux jours de voyage pour faire l'aller-retour, t'en auras assez ? » demanda Nabooru.
« Je crois oui mais dépêche toi sinon le p'tit y passera. » fit la Gérudo.

Nabooru se mit alors directement en route pour le Village Cocorico alors que l'autre Gérudo commença à préparer un bandage qu'elle imbiba ensuite de cette étrange potion bleue puis elle cala ce dernier en mettant la partie basse dans le caleçon de Link et la partie haute serré par la ceinture qu'elle remit au garçon après avoir remis correctement sa tunique.

Cependant, malgré son inconscience, Link ne tarda pas à être agité comme il était souvent pendant son sommeil et cela inquiéta la Gérudo qui le surveillait. Malheureusement, elle ne pouvait rien faire d'autre que changer le bandage à intervalle régulier en espérant que la potion fasse vite effet.

C'est donc ainsi que se passa la convalescence de Link, il fit de nombreux rêves bien noirs et souvent son corps se raidit de douleur dû à l'effet du puissant poison que même la fameuse potion que Nabooru ramena après deux jours de voyage eut du mal à combattre.  La Gérudo en charge des soins du jeune garçon crut même à plusieurs reprises avoir perdu son patient mais à chaque fois, elle fut rassuré de voir que le Kokiri était un sacré battant.



Après deux semaines, l'état de Link s'était amélioré, il ne semblait plus avoir de douleur et la tâche que formait la progression du poison, après avoir atteint le haut de son torse et le milieu de sa jambe gauche, avait fort régressé pour ne plus ne forme qu'une petite tâche que le bandage Gérudo cachait aisément. 
Link finit enfin par reprendre conscience et se mit à ouvrir doucement les yeux pour n'apercevoir qu'un plafond fait de pierre.  Quand il se redressa en position assise,  sa blessure empoisonnée lui fit encore tirer la grimace et Link posa instinctivement sa main gauche à l'endroit ou cela lui faisait mal et il remarqua alors que quelque chose était comme collé à son corps.

« Je n'y toucherais pas trop à ta place, si tu veux complètement guérir. » fit la Gérudo qui s'était occupé de lui.
« Qu'est-ce....qu'est-ce qu'il m'est arrivé ? » demanda Link encore un peu groggy.
« Tu as été empoisonné par quelqu'un qui te voulait vraiment du mal vu la force du poison qu'il t'a injecté ! » répondit la Gérudo.
« Mmmh...Zant...c'est lui qui m'a fait ça...faut que je le retrouve... » fit Link d'une voix encore faible.
« Tu vas surtout rester bien là où tu es oui, t'es pas encore guéri mon p'tit gars ! » s'exclama la femme du désert.
« C'est vrai que je me sens pas très bien... » avoua Link.
« Mais...comment ça se fait qu'on soit encore là ? Je croyais que le dôme avait emprisonné tout le monde dans le Crépuscule ? »  se demanda-t-il soudainement.
« Aucune idée petit mais on est tout de même prisonnier du Royaume d'Hyrule en plus d'avoir cet étrange halo vert fluo autour de nous tout en étant quelque peu transparent. » répondit la Gérudo.

Link fut étonné par cette explication car il n'avait pas vraiment fait attention à l'apparence des Gérudos mais quand il regarda sa propre main d'un air incrédule,  il vit qu'en effet, elle était bien entouré d'un halo vert fluo tout en étant légèrement transparente.

« Étrange n'est-ce pas ? » fit soudainement Nabooru en entrant dans la pièce.
« Oui..c'est très bizarre mais par contre, je suis content de te revoir ! » répondit Link d'une voix un peu faible mais ravie.
« Et moi je suis pas étonné de te voir ici même si on t'a trouvé en bien mauvais état. » répliqua Nabooru.
« Merci de m'avoir soigné, en fait, sans vous, je crois que j'étais mort... » fit Link.
« Y'a pas de quoi, on pouvait bien faire ça pour toi qui nous a débarrassé de Ganondorf et qui, j'en suis certaine, nous débarrassera de ce crépuscule maléfique. » répondit la leader des Gérudos.
« C'est pour ça que j'étais ici car c'est ici que le dôme est apparu en premier et quand je suis arrivé, on pouvait voir qu'il prenait sa source depuis le sommet du Colosse du Désert.
« On est arrivé aux même conclusions et c'est aussi la raison de notre venue ici mais on a du se cacher dans cette ancienne tombe pour échapper aux très nombreux monstres présent mais j'en reviens et maintenant ils semblent tous avoir disparu, je crois c'est le moment d'y aller. » expliqua Nabooru.

« Je..je viens avec vous.. » fit Link en se levant alors complètement avec un peu de peine et une grimace au visage.
« Je crois que c'est pas une bonne idée mais connaissant ton entêtement, ça ne sert à rien de t'en n'empêcher ! » répondit Nabooru avec un sourire en coin.

Link sourît en retour et, malgré l'opposition de la Gérudo qui l'avait soigné, Link se prépara à retourner au Colosse du Désert en compagnie des Gérudos présent dans la pièce.


Dehors, le désert était étrangement silencieux et semblait bien inoffensif. C'était comme si le Crépuscule qui avait envahit Hyrule avait ôté au désert, le peu de vie qu'il y avait.

Cependant, cette morosité profitait aux Gérudos et à Link qui purent retourner au Colosse du Désert sans encombre.

Au sommet de l'immense édifice, s'élevait une très grande colonne d'une sorte d'aura noire qui, une fois assez haut dans le ciel, se diffusa partout dans le Royaume.

La moitié des Gérudos arrivé sur place resta devant l'entrée en cas d'attaque extérieure et l'autre moitié s'engouffrèrent dans le temple.

A l'intérieur, Nabooru se demanda bien comment ils pourraient atteindre le sommet du Colosse mais Link lui fit part d'un étrange rêve qu'il avait fait pendant sa convalescence.

« Dans le rêve que j'ai fait, cette colonne d'aura venait de la salle où était entreposé le Bouclier des Ténèbres donc je crois que c'est là qu'on doit aller. » expliqua Link.
« Mmmh...mais comment être sur que ces rêves reflètent la réalité ? » fit Nabooru un peu sceptique.
« Je sais c'est bizarre mais ça serait logique vu les ténèbres contenu dans ce bouclier. Zant a du s'en servir pour pour pouvoir envahir Hyrule. » répondit Link.
« Tu parles toujours de ce Zant mais je ne sais même pas qui c'est... » répliqua Nabooru.
« C'est trop long à t'expliquer mais c'est lui qui a envahi Hyrule en s'aidant du Bouclier des Ténèbres, j'en suis sur maintenant. » fit Link.

Nabooru ne répondit que par un 'Mmmh..' peu convaincu mais comme Link avait déjà été sujet à des rêves prémonitoires qui s'était avéré juste, la femme du désert ne discuta pas plus et suivit Link jusqu'à l'arrière salle où se trouvait le Bouclier des Ténèbres. Les autres Gérudos suivirent aussitôt.

Quand ils arrivèrent tous dans cette très petite salle,  Nabooru put une fois encore remarqué que les songes du jeune Héros du Temps furent encore correctes.  Car en effet, la colonne d'aura noire semblait prendre source depuis l'intérieur du Bouclier des Ténèbres. Cette aura avait cassé le plafond de la salle pour se creuser un chemin vers l'extérieur. 

Les Gérudos et Link se mirent autour du bouclier puis, dans un grand silence, les Gérudos laissèrent Link pourfendre cet ancien artefact qui leur avait été si utile auparavant.

Link sortit alors son épée de son fourreau puis tenta de faire exploser son aura dorée pour mettre ainsi fin à ce dôme maléfique.

Cependant, rien ne se passa et aucune aura n'apparut à la grande surprise générale.

« Ben alors qu'est-ce que tu attends ? » se demanda Nabooru.
« J-J'arrive pas à faire exploser mon aura comme d'habitude..là..y'a rien qui se passe... » répondit Link assez perplexe.
« Ce serait à cause de ce halo vert fluo qui t'empêcherais de déployer ton aura ? » pensa Nabooru.
« Peut-être mais...comment je vais bien pouvoir vaincre Zant sans le Pouvoir des Déesses... » fit alors Link, un peu abattu.
« Pense pas à ce Zant pour le moment,  frappe juste ce bouclier de toutes tes forces même sans ton aura et on va t'aider comme ça on aura peut être une chance de briser ce bouclier. » répliqua Nabooru.
« T'a raison ! Frappons-le ensemble ! » s'écria Link quelque peu revigoré par les paroles de la Gérudo.

Chaque Gérudo présente sortit alors ses deux cimeterres et les brandirent lame vers le bouclier et d'un geste synchronisé avec Link, elles frappèrent d'un puissant coup en direction du bouclier.

Mais à leur plus grande surprise, elle passèrent toutes au travers du bouclier pour venir s'encastrer les unes contre les autres comme si le bouclier avait été transparent.

« Comment on a pu tous passer au travers ?! Je ne comprends pas... » fit l'une des Gérudos l'air médusée.
« Certainement une espèce de protection pour nous empêcher de le briser.. » pensa Nabooru.

Link, pour sa part, ne dit pas un mot mais regarda plutôt sa main semi-transparente et entouré de cet étrange halo vert fluo d'un air très sévère.

« Je crois que c'est plutôt à cause de ce halo vert fluo qui nous entourent...il bloque mon énergie et la transparence nous empêche de frapper quoi que ce soit...encore un sale coup de Zant... » fit Link après un long silence.

Le Kokiri se releva alors et regarda cette fois-ci le Bouclier des Ténèbres, toujours intact et libérant encore cette colonne d'aura noire.

« Encore un coup de ce Zant...mais si il croit que ça va m'arrêter... » fit encore Link d'un ton de plus en plus menaçant.
« Les filles...c'est le moment de s'écarter...le gamin s'énerve et dans ces moment-là, 'faut pas rester près de lui ! »  fit Nabooru en voyant l'air de plus de plus en plus en colère de Link qui fixait toujours d'un regard presque meurtrier, le Bouclier des Ténèbres.

Sachant bien que Nabooru n'était pas vite effrayé, les autres Gérudos s'écartèrent comme elle le conseilla puis regardait avec appréhension, ce que Link allait bien faire.

Ce dernier tremblait de colère, tentant de se retenir d'exploser tellement tous les événements qui s'étaient produits depuis la chute du Royaume d'Hyrule n'avait fait qu'accroître sa frustration de ne pouvoir rien faire à cette terrible invasion ainsi que la disparition des êtres qui lui était cher. 

L'échec de l'action commune pour détruire le Bouclier des Ténèbres fut la goutte qui fit déborder le vase et Link relâcha alors toute la colère et la frustration qu'il avait emmagasiné dans un terrible cri qui fit trembler l'arrière salle.  Du sable commençait à tomber du trou creusé par la colonne d'aura et les Gérudos avaient du mal à rester en équilibre.

Après un moment qui parut long,  Nabooru et ses compatriotes furent encore plus surpris quand elles virent que le halo vert fluo entourant Link commençait à se fissurer de partout et qu'une lumière blanche et intense en sortit. 

Ce halo fini par exploser comme du verre et Link disparu dans un flash de lumière qui aveugla tous les Gérudos.

Le sol cessa de trembler et l'endroit retrouva son calme malgré encore quelques chutes de sables.

Quand les Gérudos retrouvèrent la vue, elle ne virent plus qu'un puissant halo de lumière dorée à la place de Link.

Le jeune Héros du Temps, quant à lui, regardait ses deux mains entourée d'une vive aura lumineuse, l'air médusée et essoufflé par cette explosion de colère. La surprise passée, il jeta un coup d'oeil à ses compagnons mais fut encore une fois surpris car tout ce qu'il voyait, c'était des flammèches jaune pâle.

« Ce dôme est vraiment étrange...mais je vais y mettre fin ! » déclara Link d'un ton ferme mais plus joyeux que tout à l'heure.

Le Kokiri prit alors son épée à deux mains, la leva pointe vers le bouclier et abattit l'Épée de Légende sur la source du dôme ténébreux. La moitié de la lame s'enfonça dans les ténèbres du bouclier et Link eut un peu de mal à garder son épée ainsi, les nuages noires du bouclier tentant repousser cette lumière venue les détruire.

Mais quand Link fit exploser au maximum son aura dorée, le bouclier ne put ternir plus longtemps et explosa lui même dans un mix de lumière dorée et noires, éjectant au passage le Kokiri qui valsa contre le mur derrière lui.

La colonne d'aura noire fut alors interrompue et le Dôme commença à disparaître dans tout le Royaume d'Hyrule. Le Crépuscule céda alors sa place à la Lumière.



Depuis la Plaine de Termina où l'Armée d'Ordinn combattait toujours les bêtes noires envoyées par Zant, on pouvait voir le dôme d'un noir profond disparaître de haut en bas.  Privé du pouvoir des ténèbres qu'exerçait le Dôme, les monstres du Crépuscule explosèrent l'un après l'autre en petites particules noires pour ensuite complètement disparaître à la grande joie des soldats d'Ordinn qui commençaient sérieusement à être en difficultés.

Au milieu des soldats, Impa sourit en voyant à nouveau son Royaume natal, sachant bien que c'était là l'œuvre de Link.



Dans le Désert Gérudo, à l'intérieur du Colosse du Désert, le Kokiri fut ravit de revoir Nabooru et les autres Gérudos qui avait disparu l'espace d'un moment. Les femmes du désert furent elles bien contente de voir que cette colonne d'aura noire avait disparu.

Cependant, la joie laissa vite place à la crainte car des particules noires commencèrent à s'agglutiner  en un point pour ainsi reformer le Bouclier des Ténèbres que Link venait pourtant de détruire.

Quand l'espèce de tourbillon noir refît son apparition au centre du bouclier, une main géante noire avec des ramifications d'un orange assez sombre, attrapa Link avant même qu'il ne puisse se défendre puis l'emmena à l'intérieur du tourbillon noir du bouclier nouvellement reformé.

« Link !! » ne put dire que Nabooru, impuissante.

Les autres Gérudos, médusés par ce qu'il venait de se passer ne dirent pas un mot et restait figés sur place.

Après cela, la colonne d'aura noire réapparut du bouclier et le dôme du Crépuscule revint englober le Royaume d'Hyrule.

Shin Blue Sonikku17

Bon après avoir lu ça quelques questions se posent
Y'aura t-il Sonic qui apparaîtra et qui donnera la Gold Excalibur crée par les chevaliers de table ronde ?
Y'aura t-il un pyrobarbare ?
Voilà, belle fight et bon chapitre

Teen_Gohan_757

Désolé, pas de cross-over avec Sonic  :haha:

Ravi que cela t'ai plu sinon :)

FuturVegeko

Une chose, pourquoi t'arrêtes tu sur une fin de chapitre qui donne encore plus envie de lire la suite, bon même si c'est très logique de faire sa. :sourire:

Au sinon ta un petit paragraphe qui et en doublons vers le milieu c'est celui la : Nabooru se mit alors directement en route pour le Village Cocorico ... après avoir remis correctement sa tunique.

Et une petite question que ma fait penser Sonikku17 même si je me doute de la réponse vu l'avancer de la fan fic, es que Gohan peut encore intervenir ? (voir même avec Goten ^u^)

Teen_Gohan_757

J'adore faire des fin de chapitres ainsi car en effet ca donne envie de lire la suite tout en laissant le lecteur sur un terrible suspense  :hihi:

Et merci pour l'erreur,  c'est corrigé :P   

Pour répondre à ta question, Gohan et Goten n'interviendront pas dans cette fanfic mais plutôt dans la suivante ;D

FuturVegeko

D'acore je prendrais mon mal en patience.

En tout cas bonne continuation.  :goku:

Teen_Gohan_757

Merci :D

La suite dans une semaine \ o /

Shin Blue Sonikku17

J'espère que Sonic sera la dans la prochaine !
Bonne continuation.

Kapurikōn no Jeff

Super commentaire.

Spoiler
RAS  ^u^
[Fermer]

Teen_Gohan_757

Ravi que tu n'ai rien à signaler  :haha:

Teen_Gohan_757

La suite  \ o /





Chapitre 7 :  Un Allié inattendu


Au milieu de la Plaine de Termina, l'intense joie fit vite place à l'effroi et à l'incompréhension quand ils virent que le dôme d'un noir profond fit sa réapparition autour du Royaume d'Hyrule. Les cris de joie furent remplacés par un silence presque de mort, les soldats étant figés de désespoir.

Cependant, alors qu'ils s'attendirent au retour des bêtes noires venues du Crépuscule, il ne fut rien. Rien ne sortait plus du dôme.  Mais après un moment, une grande secousse fit trembler le sol, effrayant encore plus les soldats présents.

« Fuyez !! Fuyez le plus loin possible !! » cria soudainement Impa ayant déjà ressentit cette secousse auparavant.

Les soldats, sachant depuis le début de la bataille que la Sheikah n'était pas du genre à fuir sans une très bonne raison, n'hésitèrent pas un instant et quittèrent l'ancien champ de bataille dans une cohue frénétique, se dirigeant tous vers l'Empire d'Ordinn.

L'intuition d'Impa fut la bonne car à peine quelques minutes après la secousse, le dôme englobant le Royaume d'Hyrule recommençait à s'étendre et engloutît en un instant le petit comté de Termina. Seul Impa et une poignée de soldats aux montures rapides échappaient encore au terrible dôme, étant presque à la frontière entre Termina et Ordinn.  Mais quand ces derniers traversèrent la frontière, le dôme ne s'arrêta pas cette fois-ci.  Impa et les derniers soldats furent engloutis à leur tour ainsi que le puissant Empire d'Ordinn.






Bien loin de tous ces tragiques événements, dans une pièce seulement éclairé par des flambeaux au loin, une étrange petite créature à la peau noire et blanche parcourue à certains endroits de symbole d'un bleu assez brillant, doté d'une chevelure de feu ainsi que des yeux noirs cerclé de rouge, observait avec curiosité le nouveau compagnon qu'on lui avait comme apporté, même si c'était plutôt jeté sans ménagement.

La créature n'avait jamais vu pareil être vivant. Il avait la peau clair et des cheveux dorés, habillé d'une simple tunique verte seulement attaché par une petite ceinture rouge et des bottines brunes.

Ce nouvel arrivant étant inconscient, le petit être noir et blanc l'avait transporté jusqu'à la paillasse délabrée qui lui servait de lit pour qu'il ne gît pas sur le sol froid et humide.

Quand Link reprit conscience et ouvrit les yeux, il eut un mouvement de recul en voyant la créature aux yeux rouges, saisi par l'étrange apparence de celle qui se trouvait à côté de lui.

« Q-Qui est tu ? Et on est où ici ? » se demanda Link en regardant un peu autour de lui.

La créature fut surprise en voyant que son nouveau compagnon parlait l'Hylien, une langue qu'elle avait certes apprise mais qu'elle n'avait que peu entendue.

« Ca alors..un habitant du Royaume de la Lumière... » dit-elle à voix basse, d'un air étonné.
« Dis, c'est bien ça, tu es un Hylien ? » rajouta-t-elle d'une voix plus forte pour que Link l'entende.
« Je suis né Hylien mais je suis plutôt un Kokiri... » répondit Link, toujours attaché à son peuple d'adoption.
« Mais comment un habitant de la Lumière a bien pu se retrouver ici ?! »  s'étonna le petite créature.
« Faudrait d'abord que je sache où c'est 'ici'...car tout ce dont je me souviens c'est une énorme main qui m'a attrapé pour m'attirer à l'intérieur du Bouclier des Ténèbres... » répliqua Link.
« Oh...je reconnais bien là le pouvoir du Cristal d'Ombre...tu as vraiment du contrarier Zant pour qu'il t'attrape ainsi et t'enferme dans la plus profonde prison du Crépuscule.. » s'étonna l'être à la peau noire et blanche.
« Zant...encore lui...j'aurais du m'en douter.. » fit alors Link après un soupir d'agacement.

C'est alors que la créature aux cheveux rouge et orange enflammé  remarqua le symbole gravé sur le dessus de la main gauche de Link.

« Ce symbole...c'est la Triforce non ?! » fit-elle en prenant soudainement la main du Kokiri.
« Heu..oui car j'ai assimilé la Triforce...j'espérais vaincre Zant avec mais je ne sais pas l'utiliser au combat... » répondit Link un peu dépité.
« Hé bien apprends à l'utiliser, tu as le temps maintenant vu qu'on est enfermé ! » fit l'interlocutrice du jeune garçon.
« Enfermé ?! » s'exclama Link d'un coup.
« Bah oui, tu n'écoute pas ce que je te dis ? On est dans la prison la plus reculée du Royaume du Crépuscule et sans le pouvoir de la Triforce on en sortira jamais ! » répondit la créature aux yeux rouges. 
« Bon..j'veux bien essayer...mais d'abord...qui es-tu et pourquoi t'es là toi ? » fit Link.
« Je m'appelle Midona et je suis ici parce que...je...je me suis opposé à Zant quand il a pris le pouvoir... » répondit la créature du Crépuscule.
« Si tu es contre lui, on va bien s'entendre tous les deux ! » s'exclama Link, content de trouver un opposant à son ennemi.
« Et je m'appelle Link sinon. » rajouta-t-il.
« Bien, maintenant au boulot, fais nous sortir de là ! » s'écria Midona assez pressée.

Link ne se fit pas prier plus longtemps et alla s'asseoir devant les barreaux de sa cellule. Ceux-ci étaient étrangement enveloppé d'une espèce de fumée noire avec des petits éclairs orangés crépitant tout autour.

Le Kokiri ferma les yeux et tenta de réitérer sa prouesse de tout à l'heure quand il avait réussi à briser la malédiction du dôme ténébreux.  Link pensa alors à ses amis et à tous les habitants d'Hyrule qui furent condamnés à errer tels des esprits dans un royaume fantôme.  Le jeune garçon pensa aussi à toutes les difficultés que Zant lui avait fait subir et bien à son ardent désir de débarrasser le monde de Zant qui était clairement une grande menace.

Alors que la colère montait en lui, son aura dorée fit son apparition et commençait à être très agitée voire agressive, Link devenant quasiment une flamme dorée prêt à tout dévorer sur son passage.  Le symbole de la Triforce gravé sur main gauche commença à s'illuminer puissamment.

Midona commença à avoir peur devant une telle manifestation de pouvoir mais garda la tête froide en alla vite se cacher derrière la paillasse du fond de la cellule pour ne pas être affecté par la puissante lumière de la Triforce.

Peu après, l'aura de Link explosa littéralement et un grand flash de lumière envahit toute la pièce dans une courte mais puissante secousse.

Quand la cellule retrouva son calme et sa pénombre, Midona sorti de derrière la paillasse et vit avec effarement que les barreaux de sa geôle avait disparu, sûrement vaporisé par la puissante lumière de la Triforce. 

Link quant à lui, il avait mis ses deux mains derrière lui comme pour se retenir de s'écrouler au sol. On pouvait voir qu'il était en sueur et avait le souffle court du à l'intense effort qu'il venait de produire.

« Tu fais une drôle de tête...tout va bien ? »  se demanda Midona qui s'était mis à côté de Link.
« Oui..ca peut aller mais j'ai eu du mal à contenir toute la puissance de la Triforce malgré mon entraînement.. »  répondit Link avec peine.
« Mais tu y es arrivé, c'est le principal et en plus, la voix est libre maintenant ! » fit Midona peu inquiète.
« Oui..allons-y ! » répliqua Link en se relevant.

Les deux nouveaux alliés sortirent alors de leur cachot pour se diriger vers la fond de la pièce où se trouvait un long escalier qui semblait remonter à la surface. Quand ils furent au bout de ce dernier, une porte en pierre bleue polie avec un étrange symbole d'un bleu clair luisant au milieu, bloqua la progression de Link et Midona. Cette porte était parcourue d'une espèce de fumée noire aux éclairs rouges.

Link usa encore du pouvoir de la Triforce pour la faire disparaître et ainsi, lui et Midona, furent dehors en un rien de temps.

A l'extérieur, le paysage fut des plus étonnant. Les deux ex-prisonniers étant sur une petite plate-forme en roche de terre recouverte de la même pierre bleue que la porte. Mais ce qui étonna le plus le jeune Kokiri c'est les nuages noirs et rouges avec en dessous une faible lumière identique à celle émises par un soleil couchant.  Ces nuages s'étendaient à perte de vue, la petite plate-forme semblant être au milieu de nulle part.

« Quel plaisir de revoir les magnifiques nuages du Crépuscule ! » s'extasia Midona.

Puis elle regarda son nouvel allié qui était comme médusé devant ce paysage.

« Je vois que toi aussi tu es épaté par tant de splendeur ! » rajouta-t-elle d'un air amusé.
« C'est vraiment bizarre comme paysage....je préfère la lumière du soleil qu'on a à Hyrule...c'est trop sombre ici... » répondit Link tout en fixant l'horizon.

Cependant, alors que Link contemplait toujours le paysage, ce que le Kokiri prit pour un nuage apparu au dessus de lui. Il avait une étrange forme de losange avec en son centre une spirale d'un vert un peu pâle. 

« Recule-toi, vite !! » cria Midona en tirant le bras gauche de Link.

Le jeune garçon se recula alors d'un mouvement assez vif pour ne pas être écrasé par la chose qui sortit de cet étrange nuage. Cette chose se révéla être un très grand humanoïde avec très peu de peau car ses os étaient saillants.  Les lignes dessiné sur son corps était de couleur bleu clair alors que le reste de son corps était noir.  Il portait une longue robe d'un noir tendant vers le gris et portait dans sa main droite, une énorme épée de forme rectangulaire. Tout le long de celle-ci figurait des symboles d'un rouge sang.

Ce qui était le plus terrifiant, n'était pas cette immense épée mais plutôt la tête squelettique de l'être apparu soudainement dont la forme s'apparentait à lézard à corne ainsi qu'une double rangée de dent pointue. Sans oublier des yeux mauves et blanc bridés. 

Devant cet imposant monstre,  Link et Midona furent pris d'effroi et firent chacun un pas en arrière de peur.

Sans attendre, le terrible monstre abattit sa lourde épée en direction des deux fuyards. Midona cru sa dernière heure arriver mais elle fut surpris de voir qu'une espèce d'aura bleue l'entoura elle et Link.

Elle regarda ce dernier et vit qu'il avait placé ses deux bras devant lui comme pour se protéger. Mais ce qui surprît encore plus Midona, c'est que cette aura mystérieuse avait bloqué le puissant assaut du monstre devant eux.

Mais Midona ne fut pas au bout de ses surprises en voyant que Link repoussa le monstre presque facilement avec un espèce de torrent d'aura verte qui fit valser leur adversaire au loin.

« Impressionnant !  Mais fait tout de même bien attention, c'est un Faucheur du Crépuscule, l'une des créatures les plus puissantes de notre Royaume ! » s'exclama Midona.
« Merci mais on devrait plutôt quitter cet endroit avant qu'il ne revienne, sans mon épée et mon bouclier, j'aurai du mal à le vaincre ! » répondit Link assez lucide.
« Il n'y a qu'à utiliser le passage que le Faucheur à emprunté, accroche-toi à moi ! » répliqua rapidement Midona.

Malgré que Link ne comprenait pas comment ils pourraient rentrer dans cet étrange nuage, il fit confiance à Midona et l'agrippa sans poser de question.

C'est alors que le Kokiri commençait à se désintégrer en petites particules noires qui étaient comme aspiré par le nuage au dessus d'eux et en un instant, Link et Midona avaient disparu pour ne réapparaître que par un autre genre de nuage noir dans un endroit semblant moins désert avec trois énormes plate-forme de terre où se trouvaient de hauts bâtiment toujours en pierres bleues. Le bâtiment du milieu avait sur la face avant, des longues lignes rouges vives formant un assez grand mais étrange symbole. Il était aussi le plus imposant des trois. Les bâtiments de gauche et droite, eux, n'en comportaient pas.   

Les particules noires se reformèrent alors sur une quatrième plate-forme, déserte, et on revit les deux fuyards reprendre leur forme habituelle.

« Waaa, ça marche bien ton truc ! » s'exclama Link, impressionné.
« Oui c'est assez pratique mais ne restons pas là, le Faucheur peut revenir à tout moment ! » fit Midona.
« Faut que je retrouve mon épée et mon bouclier avant d'aller combattre Zant ! » répliqua Link.
« Mmmh...connaissant Zant, il a du mettre ton équipement dans ce qu'il appelle 'La Salle des Trophées' qui est rempli d'objets appartenant aux adversaires que Zant a vaincu. Cette salle se trouve dans ce bâtiment-là à gauche. » répondit Midona.

Sachant maintenant où aller, Link se dirigea alors vers ce bâtiment et Midona le suivit de près.


Arrivé devant le bâtiment,  Link et Midona se heurtèrent de nouveau à une porte verrouillée mais comme pour la porte de la prison,  le jeune Héros du Temps n'eut qu'à faire usage du pouvoir de la Triforce pour faire disparaître cet obstacle. 

Après cela, les deux fuyards traversèrent un long couloir de pierre bleue où, sur les murs, coulait des espèces de cascades de nuages noirs avec comme des points orange à l'intérieur.  Au fond, la porte eu le même sort que la première. Link et Midona rentrèrent alors dans une grande salle parsemé d'objet divers dont la plupart était inconnu au jeune garçon.  Cependant, tout au fond de la salle, sur un autel, se trouvaient des objets que Link reconnu assez vite : Le Rubis Goron,  le Saphir Zora et l'Ocarina du Temps ainsi que l'Épée de Légende et le Bouclier Hylien de Link.

Link s'approcha de l'autel d'un air assez mécontent que Zant ai dérobé ces objets à ce qui était devenus ses amis.

Mais soudainement,  le fameux nuage à la forme de losange refit son apparition au centre de la pièce et le Faucheur auquel Link et Midona avaient échappé revint dans un grand fracas en chutant au sol.  A nouveau, il n'attendit pas que Link fasse quoique ce soit pour passer à l'attaque.  Le jeune n'eut que très peu de temps pour réagir et se saisit alors de l'Ocarina du Temps pour en jouer une mélodie qui résonna dans toute la pièce.

Midona se demanda bien pourquoi son jeune allié s'était mis à jouer de l'Ocarina alors qu'un puissant ennemi leur fonçait dessus.  Cependant, au fur et à mesure que Link entonna son étrange symphonie,  les alentours commençait à devenir flou et le Faucheur semblait ralentir sa course de plus en plus jusqu'à complètement s'arrêter.  D'ailleurs tout semblait s'être arrêté.  Les cascades de nuage noir et les flammes bleues qui illuminaient les lieux.

« Co-Comment tu as fais ça ?! » s'exclama Midona, très surprise tout en regardant les alentours d'un air peu rassuré.
« Zelda m'a dit un jour que j'étais le Héros du Temps et que grâce à cet Ocarina, je pouvais temporairement maîtriser le temps alors je m'en suis servi ! » répondit Link.
« Mais ça dure pas longtemps alors faut vite que je récupère mon épée et mon bouclier pour que je puisse combattre ce monstre. » ajouta le Kokiri en récupérant son équipement.
« T'es vraiment incroyable pour un Hylien, Zant a du soucis à se faire »  fit joyeusement Midona.

Link n'eut pas le temps de répondre que le temps reprit son cours et que l'immense épée du Faucheur tomba lourdement sur le sol, provoquant une secousse au sol .  L'énorme monstre ne comprit pas comment il avait pu rater sa cible.  Link profita de ce moment d'incompréhension pour passer à l'attaque, aura du Feu de Din activée.  Le jeune garçon monta sur l'énorme épée de son adversaire pour tenter de le décapiter.  Mais avant que Link pu attendre la tête du Faucheur, ce dernier souleva son épée pour la mettre à la verticale au dessus de sa tête.  Cela envoya Link dans les airs puis le fit chuter lourdement sur le sol.

« Aïe...ça m'apprendra à lui foncer bêtement dessus... » s'exclama Link en se frottant la tête.
« Oui t'es peut être fort mais t'es pas très malin ! » fit Midona d'un air moqueur.

Une fois encore, le Faucheur ne laissa pas le temps à Link de répondre, abattant rapidement son énorme épée sur le Kokiri.  Ce dernier activa aussitôt l'Égide de Nayru pour se protéger tout en faisant apparaître un tourbillon d'aura verte à l'intérieur de son bouclier protecteur.  Voyant cela,  le Faucheur fit un bon en arrière pour ne pas se faire avoir comme la dernière fois. 

Link transforma alors son Vent de Farore en Feu de Din pour le concentrer dans son épée puis désactiva l'Égide de Nayru pour ensuite passer à l'offensive, fonçant droit sur son adversaire.

Le Faucheur attaqua aussi avec sa puissante épée donnant un coup vertical de haut en bas qui ne fit que s'écraser au sol,  Link ayant évité le coup d'un rapide bon sur la droite.  Le jeune garçon profita alors du fait que l'épée du Faucheur était planté au sol pour dépasser cette dernière  et donner un coup d'épée en l'air à hauteur du poignet du Faucheur.  Ce coup créa un ligne d'aura orangée qui vint trancher net la main de son adversaire.

Le Faucheur émit alors un puissant cri de douleur et Link profita de ce moment de faiblesse pour aller planter son épée dans le torse de son ennemi. Cela fit tomber ce dernier mais ne le tua pas. Voyant cela, le jeune Héros du Temps se concentra pour faire appel au pouvoir de la Triforce et le  transmettre à son épée. 

Après un instant qui parut long,  on put voir Link entouré d'une aura blanche aux reflets dorés qui se transféra du Kokiri à son épée qui commença à puissamment s'illuminer.  Au plus l'épée s'illuminait, au plus le Faucheur semblait comme s'évaporer d'ans une fumée noir s'élevant au plafonds pour au final complètement disparaître.

Link se releva, fit disparaître son aura et rangea son épée dans son fourreau tout en se frottant les mains.

« Ca c'est fait ! » dit alors Link d'un air satisfait.

Plus loin derrière, Midona n'en finissait pas d'être surpris par la force et l'habilité de son nouvel allié.  Jamais elle n'aurait cru rencontrer pareil combattant. Cette Triforce qu'elle ne connaissait que par des récits anciens, se révélait être d'une puissance bien plus grande qu'elle ne l'avait imaginée.

Link revint vers Midona et vit son air médusé.

« Bah qu'est-ce que t'as ?  On dirait que t'a vu un fantôme ! » fit-il.
« C'est juste que...tu as vaincu ce faucheur si facilement...j'en reviens pas ! » répondit Midona.
« C'était pas si facile, sans la Triforce, je l'aurais jamais vaincu ! » répliqua Link.
« D'ailleurs je croyais que tu savais pas l'utiliser.. »  s'étonna Midona.
« On dirait que j'arrive plus facilement à l'utiliser au combat..je sais pas trop pourquoi... » fit Link.
« Mais c'est pas tout ça,  'faut qu'on trouve où se cache Zant ! » rajouta-t-il.
« Il se cache pas, il doit être au Palais du Crépuscule occupé à organiser l'invasion finale de ton monde. » répondit Midona.
« Et il est où ce palais ? »  demanda Link.
« C'est le grand bâtiment sur la plate-forme du milieu, là où on est arrivé tout à l'heure. Cependant, on peut pas y rentrer comme ça. L'entrée est protégée par un haute cascade de nuages ténébreux qui transformera tout étranger en créature des ombres. » répondit Midona.
« C'est pas grave, je trouverai bien un moyen de rentrer ! » s'exclama Link d'un ton déterminé.

C'est donc sur cette phrase plein d'entrain que Link et Midona quittèrent la Salle des Trophées après que Link ai récupéré les Pierres Ancestrales que Zant avait dérobés.

Après être sortit du bâtiment,  ils se dirigèrent vers la plate-forme centrale qui était la plus grande et comprenant le plus grand bâtiment. Arrivé à l'entrée de ce dernier, il y avait en effet une très haute cascade d'une matière noire aux éclairs rouges qui s'écoulait, barrant ainsi l'accès à tout étranger.

Link s'entoura alors de l'aura lumineuse de la Triforce puis d'un pas hésitant traversa la cascade.  Midona eut un léger cri d'angoisse, voyant Link traverser sans vraiment réfléchir et se rendit au plus vite de l'autre côté de la cascade pour voir si son nouvel et puissant allié ne s'était pas transformé en créature de l'ombre.

Une fois la cascade traversée, Midona fut rassuré de voir que Link était resté intact.

« Comment t'as su que cette aura te protégerais ? » se demanda Midona.
« J'en avais aucune idée mais je me suis dit que si elle m'avait protégé dans Hyrule recouvert du Dôme Ténébreux, ça devrait me protéger ici aussi. » répondit Link.
« Je me demande si c'est de la témérité ou de l'inconscience... » fit Midona médusée.

Link fit un sourire un peu béat puis les deux alliés reprirent leur chemin vers le maître des lieux.

Devant la grande porte d'entrée du palais qui était entouré des symboles d'un rouge très vif, Link se prépara à forcer le passage comme avec les précédentes portes mais à sa grande surprise, celle-ci s'ouvrît lentement d'elle même.

Le Kokiri resta immobile un instant, un peu étonné mais il finit tout de même par entrer dans le Palais malgré que, selon lui, il pouvait s'agir d'un énième piège tendu par Zant. Midona le suivit une fois encore et quand ils furent à l'intérieur,  Link découvrit un long couloir en pierre bleue qui était éclairé par des étranges lignes bleue ciel se trouvant au milieu des murs et traversant toute la pièce.

Sur le côté il y avait moult portes mais c'était plutôt celle du fond qui attira le regard de Link car elle était bien plus imposante que les autres et richement décoré de symboles propre au Crépuscule.

Cette dernière s'ouvrît aussi toute seule mais cette fois-ci, une nuée de bêtes noires en sortirent et foncèrent frénétiquement sur Link et Midona.

« Midona, reste en arrière ! » cria Link d'un air grave.

Cependant, Midona fit tout le contraire et se mit devant Link tout en flottant dans les airs à quelques centimètres du sol.

« Mais..qu'est-ce que tu fais ?! » fit Link stupéfait.
« Tu vas voir... » fit laconiquement Midona.

Link sortit tout de même son épée de son fourreau et prit son bouclier dans son autre main mais quand les bêtes obscures furent à proximité, Midona prit un air hautain.

« Vous oseriez m'attaquer moi,  votre Princesse ?! »  cria-t-elle faussement outrée.

Cette déclaration fit stopper net les bêtes noires au grand étonnement de Link.

« Maintenant, prosternez vous devant moi et laissez moi passer ! » cria à nouveau Midona d'un ton très autoritaire.

Sans plus attendre, les nombreuses bêtes s'alignèrent dos au mur  puis s'agenouillèrent en silence formant ainsi un chemin jusqu'au bout du couloir.

Link pour sa part, n'en croyait pas ses yeux et ses oreilles. En plus d'être de sang royal, Midona avait dompté ces monstres en deux phrases.  Midona s'avança alors et ce fut, cette fois-ci, Link qui suivi Midona tout en regardant les nombreuses bêtes parfaitement alignés contre le mur et prosterné dans un silence étonnant.

Soudainement, des applaudissement fit stopper Midona dans sa progression, stoppant Link par la même occasion.

« Bravo, Princesse, je vois que vous avez toujours autant d'autorité et de prestance. C'est admirable. » fit une silhouette au fond du couloir.

Quand cette dernière se déplaça dans la lumière du couloir,  Midona et Link eurent un mouvement de recul tout en prenant un air aussi surpris qu'effrayé.

« Zant ! »

FuturVegeko

Tout en suspense, sa ma tenu en haleine juste qu'au bout  :ha: .
Dans le prochain chapitre je présent une peu de baston, non ?

En tous qu'a bravo continu comme sa  :goku: .

Teen_Gohan_757

Je suis bien content que cela t'a autant tenu en haleine :D

Et dans le prochain chapitre, il y aura en effet "un peu" de baston ;D

Merci en tout cas !

Kapurikōn no Jeff

Link à tué la Faucheuse ???

Link va t-il gagner le 3ème round (avec une Fatality). XD