• Bienvenue sur Forum Dragon Ball Z & Dragon Ball Super. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
13 Juillet 2020 à 06:46:20

Nouvelles:

Version 2.1 RC2 (beta) en cours de test


[Fanfic] Retrouvailles perturbées. (Terminé)

Démarré par Teen_Gohan_757, 02 Août 2014 à 19:59:10

« précédent - suivant »

Teen_Gohan_757

02 Août 2014 à 19:59:10 Dernière édition: 26 Septembre 2014 à 19:27:18 par Teen_Gohan_757
Comme promis, voici ma 4e fanfic toujours centré sur les même personnages ;D





Chapitre 1 : Le cadeau d'anniversaire.


Deux ans après le terrible combat contre Zant, Link, maintenant âgé de douze ans, avait parcouru en compagnie de Malon, de nombreux royaumes, comtés, villes et même empires se trouvant bien au delà du Royaume d'Hyrule où il avait vu le jour. Ce fut deux années de grande aventure où le Kokiri put étancher sa soif de découvertes et de voyage, le tout accompagné de Malon, qui l'aida à ne plus se sentir seul et prit en quelque sorte le rôle de Gohan en tempérant son caractère fougueux.

Après ces nombreuses aventures,  Link et Malon finirent par s'installer dans la forêt avoisinant la petite bourgade de Clocktown dans le comté de Termina. Cette forêt fut choisie pour sa relative proximité avec le Ranch Lon Lon ainsi que pour sa ressemblance avec la Forêt Kokiri. Cela put ainsi contenter les deux enfants, presque adolescent maintenant. Malon put ainsi encore rendre visite à son père alors que Link pouvait à nouveau habiter dans un environnement qu'il connaissait bien.

Le jeune ado s'était d'ailleurs crée une modeste habitation dans une petite clairière au milieu de la forêt. Reproduisant son habitat de la Forêt Kokiri, Link avait fait d'un arbre mort, sa maison, s'octroyant un confort spartiate. Il n'y avait qu'une petite chambre à l'étage avec un lit double en bois, matelassé avec un tissu fourré de paille. Le rez-de-chaussée composait la plus grande pièce réunissant une petite cuisine, un table en bois au milieu de la pièce et une cheminée sur la droite.

Cette modeste habitation était entourée d'une clôture en bois remplie de paille au milieu pour délimiter la propriété que Link et Malon s'étaient approprié. Cette clôture laissa tout de même un petit jardin au fond duquel Malon avait fait planter quelques fleurs. A côté de cette propriété avait été construit un box pour Epona pour les frais mois d'hiver car la plupart du temps, l'équidé était laissé en liberté dans la forêt.

C'est donc le jour de l'anniversaire des douze ans de Link que l'on retrouva ce dernier, occupé à se doucher dans un petit cabinet de douche en bois, situé à l'extérieur de la maison. La réserve d'eau fraîche venait d'un conteneur en bambou situé au-dessus de la cabine et l'eau descendait par trois bambous coupé à l'horizontale.

La journée avait été intense alors Link  s'affaira à bien se laver partout pour être bien propre pour le souper car Malon n'aimait pas quand le Kokiri arrivait non douché au repas. Car pour ne pas rester oisif,  Link travaillait chez Zubora, le talentueux forgeron qui réparer l'Épée de Légende.  Le Kokiri avait pour tâche de tester les épées que Zubora confectionnait où réparait puis alla les vendre au marchand d'épée de Clocktown. Bien sur il ne refusa jamais un service demandé par les habitants du bourg qui connaissait maintenant sa grande force malgré son jeune âge.

Link participa alors parfois à la traque d'un criminel avec la Garde ou aidait encore les personnes âgées avec leurs courses. Bref, Link aimait se rendre utile partout où il le pouvait.



Après donc s'être lavé lui-même, Link prit son caleçon qui pendait sur la porte et commença à le mouiller puis le laver en frottant avec énergie.

« Link ? » cria alors Malon dans le jardin.
« Oui, je suis là, je suis occupé à me doucher ! » répondit Link.
« Dépêche-toi de sortir, j'ai une surprise pour toi ! » répliqua Malon.
« Je termine de me doucher et j'arrive ! » fit Link qui rinça son sous-vêtement.

Quelques instants plus tard, Link ferma la vanne du conteneur puis sortit de la cabine de douche pour arriver dans une petite pièce sans plafond, avec une petite banquette où sa serviette de douche était posée. Le Kokiri prit cette dernière, s'essuya vigoureusement pour se sécher et puis l'entoura autour de sa taille puis la noua. Il prit d'abord son caleçon mouillé, sortit de la petite pièce et le fit pendre sur une corde à linge tiré entre la douche et l'un des côtés de l'habitation.

Une fois cela fait, Link rentra à l'intérieur de la maison pour y retrouver Malon et sa curieuse surprise.

« Alors, c'est quoi cette surprise ? » demanda Link une fois rentré.
« Va d'abord t'habiller pendant que je vais la chercher ! » fit Malon en voyant Link.
« OK mais ça m'intrigue ta surprise là ! » répondit Link d'un ton enjoué.
« Hi hi, c'est fait exprès ! » ricana Malon avec malice.

Link monta alors dans la chambre pour s'y habiller alors que Malon alla chercher la fameuse surprise qu'elle avait laissé près du box d'Epona pour être certain que Link ne la voit pas.

Quand le jeune ado descendit, habillé de son éternelle tunique verte qu'il porte depuis sa naissance, il fut largement surpris d'y voir le vendeur de masque d'Hyrule avec Malon. Il n'avait pas changé en deux ans mais portait cette fois-ci un grand sac à dos brun qui débordait de masques en tout genre.

« Mais ?!  C'est lui la surprise ?! » s'étonna Link.
« Oui...et non ! On va dire que seul lui peut t'offrir la surprise que je souhaite t'offrir ! » répondit Malon pour entretenir le suspense.

Le vendeur de masque posa alors son lourd sac à dos et en sortit un masque que Link reconnu tout de suite.

« Tu te souviens de ce masque ? » demanda le vendeur avec son habituel sourire.
« Et comment que je m'en souviens ! C'est grâce à lui que Gohan a pu retourner chez lui ! » fit Link assez surpris.
« Hé bien, pour ton anniversaire, j'ai convaincu ce monsieur de t'offrir un aller-retour dans le monde où vit Gohan car je sais que tu adorerais le revoir ! » expliqua Malon, pas peu fière de son cadeau.
« Revoir...Gohan...c'est..c'est possible ? » répondit Link, incrédule.
« Oui oui c'est possible, monsieur le vendeur allait justement passer dans le monde de Gohan et j'ai réussi à le convaincre de t'emmener aussi ! » expliqua Malon.
« D'ailleurs nous devrions y aller, j'ai un commerce à faire tourner, les enfants ! » intervint le vendeur de masques.
« Mais...et toi Malon, tu vas pas rester ici toute seule ?! » s'inquiéta Link.
« T'inquiète pas pour ça, mon père va bientôt arriver pour me ramener au Ranch Lon Lon. » rassura Malon.
« T'a vraiment tout prévu on dirait » fit Link épaté.
« Hi hi, tout à fait, je voulais vraiment que tout soit fait pour que tu puisse partir tranquille. » répondit Malon.
« M-Merci ! » fit Link en jetant dans les bras de Malon, l'enserrant fortement.
« De rien et bon anniversaire ! » fit simplement Malon, ravi de voir que son cadeau plu tellement à Link.

Link lâcha alors Malon puis s'avança vers le vendeur de masques.

« Je suis prêt à y aller ! » fit-il d'un air réjoui.
« A bientôt Link et amuse-toi bien » fit Malon pendant que le vendeur entamait son incantation.
« Merci ! » répondit Link.

Le Kokiri et le vendeur de masque disparurent soudainement dans un grand flash de lumière et Malon se retrouva seule dans la petite habitation.

   


Au Mont Paozu, le calme et la tranquillité du lieu ne furent dérangé que par un furtif flash de lumière avant retrouver le silence entrecoupé de piaillement d'oiseau.

Link et le vendeur de masques se retrouvèrent dans une épaisse forêt de bambou.

« Bien, mon voyage ici durera un mois donc ce sera le temps que tu auras pour allez voir ton ami. Je propose qu'on se retrouve ici dans trente jours et pas un de plus sinon je te laisse ici. » expliqua le vendeur.
« OK, pas de soucis ! Mais j'y pense, je sais pas où il habite moi Gohan et ce monde doit être super grand ! » répondit Link, un peu inquiet.
« Oooh...ne t'inquiète pas pour ça...retourne toi et va toujours tout droit pendant une dizaine de minute, là tu trouvera une petite maison et c'est là qu'habite ton ami. » rassura l'homme au teint pâle.
« Mais comment vous savez qu'il habite là ? » s'étonna Link.
« Ne sous-estime pas le pouvoir de ce masque mon garçon ! » répondit le vendeur en ricanant.

La dessus, le jeune ado et le commerçant se quittèrent, chacun allant dans une direction opposée. Suivant les indications de l'étrange homme aux mille et un masques, Link traça son chemin à travers la forêt de bambous et après dix bonnes minutes de marche, le Kokiri sorti de l'épaisse végétation et découvrit une petite maison comme caché au fond de cette énorme vallée. La forme de l'habitation sembla bien étrange à Link, surtout cet arrondi qui dessinait l'une des parties de la maison.

Peu timide de nature, Link alla directement à l'entrée de la maison et toqua à la porte en espérant y trouver son ami.

Un instant plus tard,  Chichi ouvrit la porte et fut surprise de voir un jeune garçon aux cheveux blonds et habillé d'une bien étrange façon.

« Bonjour madame, suis-je bien chez Gohan, Son Gohan ? » demanda poliment Link sans attendre.
« Heu..oui, il n'est pas là pour le moment mais il ne va sûrement pas tarder à revenir. » répondit Chichi toujours un peu surprise.
« Mais dis-moi, tu es un ami de Gohan ?  Car je ne t'ai jamais vu auparavant et c'est pas le genre de Gohan d'inviter des amis » ajouta Chichi.
« Oui il me connaît bien et on a été très copain à un moment mais comme j'habite très loin, ça fait longtemps qu'on s'est plus vu alors j'ai voulu venir le voir, j'espère que je ne vous dérange pas. » expliqua Link en essayant d'être le plus poli possible sachant que la mère de son ami était très pointilleuse là dessus.
« Je vois, mais rentre alors, tu ne vas pas rester dehors et je suis sur que Gohan sera surpris de te voir si cela fait si longtemps que vous ne vous êtes pas vu ! » répliqua Chichi.
« Merci et ça me fera bizarre à moi aussi ! » fit Link en suivant Chichi à l'intérieur de la maison.


Une heure plus tard,  Gohan, Goten et Goku apparurent dans le jardin de la maison, l'air fatigué mais heureux de leur journée d'entraînement.

« Ha ça fait du bien de rentrer à la maison, je meurs de faim ! » cria Goku, toujours affamé.
« Moi aussi j'ai trop faim ! Se battre contre Gohan c'est super dur !  En plus il triche tout le temps avec sa technique de disparition là ! » maugréa quelque peu Goten.
« Faudra t'y faire Goten car je vais pas m'en priver ! » répondit Gohan en attrapant Goten pour lui frictionner le crâne.

Les trois combattants rentrèrent alors à l'intérieur de leur chez-soi et comme souvent, Goten cria leur arrivée.

« Mamaaaan !!! On est rentrés !! » cria le jeune métis-saiyen.
« Je suis à la cuisine avec le copain de Gohan ! » répondit Chichi du fond de la pièce.
« Un copain ? Quel copain ? » se demanda Gohan assez intrigué.

Le deux frères Son se dirigèrent alors vers la cuisine, curieux de connaître ce mystérieux copain. Quand l'aîné des fils de Goku rentra dans la pièce où il se trouvait, Gohan s'arrêta net comme médusé par ce qu'il voyait.

« Link ?!  C'est toi ?! » fit-il très surpris.
« Hey Gohan ! Et oui c'est bien moi ! » répondit Link avec un grand sourire.
« J'aurais jamais cru te revoir un jour mais c'est super que tu sois là !! » s'extasia Gohan en regardant Link de haut en bas comme pour s'assurer que c'était bien lui.

Cependant, mis à part le fait qu'il avait grandi et des cheveux un peu plus long,  Link n'avait pas changé, Gohan n'eut donc aucune difficulté à le reconnaître. De son côté Link n'eut pas de mal non plus car Gohan n'avait pas lui non plus beaucoup changé, seul sa tenue de combat n'était plus la même.

« Je l'aurais pas cru non plus mais Malon a convaincu le vendeur de masques de me laisser l'accompagner dans son voyage et donc me voilà ! » expliqua Link tout sourire.
« Elle est vraiment sympa, tu la remerciera bien de ma part ! » répliqua Gohan très heureux.

Goten, curieux, s'approcha doucement de Gohan puis, comme pour attirer son attention, tira quelque peu sur le haut de sa tenue de combat. Gohan tourna alors la tête vers son petit frère.

« Dis Gohan, c'est qui Link et pourquoi il porte une jupe comme les filles ? » demanda alors Goten.
« Hé ! C'est la tenue traditionnelle Kokiri pour les garçons petit sacripan ! » s'offusqua avec amusement l'ami de Gohan.

Ce dernier ne put se retenir de rire devant une telle question certes innocente mais assez cocasse.

« Hum...ce 'petit sacripan' est mon petit frère Goten, excuse-le mais il a l'art de poser de sacrée question parfois ! Et Goten, ça c'est l'ami dont je t'avais parlé pendant le voyage vers Namek,  je l'avait rencontré pendant mon entraînement dans le désert, tu te souviens ? » se reprit Gohan.
« Oui je me souviens maintenant ! » s'exclama Goten avec un grand sourire.
« Bien, je propose qu'on aille au salon au lieu de discuter debout dans la cuisine ! » proposa Gohan.
« Toi et Goten allez plutôt prendre un bain, vous ne sentez pas la rose tous les deux ! » intervint Chichi.
« Mais maman, on va pas laisser Link tout seul... » protesta Gohan.
« T'en fais pas pour ça Gohan, je vais aider ta maman à faire à manger pendant que vous prenez votre bain ! » répondit Link avant que Chichi ne puisse intervenir.
« Oh ben dans ce cas, allons-y Goten ! » fit Gohan rassurer de voir que son ami ne sera pas laisser en plan.

Goten acquiesça et les deux frères partirent vers la salle de bain pour s'y laver.

Après une bonne heure, Gohan et Goten revinrent dans la pièce centrale pour constater que le souper était prêt. Goku était déjà à table, prêt à tout dévorer alors que Link avait dressé la table et apporté les plats pendant que Chichi rangeait la cuisine.

Quand toute la famille Son fut à table, Gohan se chargea de faire les présentations même si Link avait déjà été introduit à Goten et Chichi. Link put aussi découvrir la nourriture qu'offrait le Mont Paozu, cela lui goûta assez mais ce qui l'étonna le plus, c'est de voir la quantité de nourriture que Goku pouvait avaler en si peu de temps, c'est bien là une chose qu'il n'avait jamais vue.

Chichi en fut assez gênée et du côté des métis-saiyens, c'était plutôt l'amusement qui prévalait.

Le repas se passa fort bien, Link racontant les aventures qu'il avait vécu avec ces trois dernières années et Goten posa beaucoup de questions quant à ces dernières car passionné par le récit du Kokiri.

Après le souper, les trois garçons allèrent se coucher, épuisés par leur journée. Gohan et Goten emmenèrent alors Link dans leur chambre pour un repos bien mérité.

« Bon...Goten, ça te dérange pas de prêter ton lit à Link le temps qu'il reste à la maison ? » demanda Gohan.
« Non ça me dérange pas si je peux dormir avec toi ! » répondit Goten.
« Oui si tu lui prête ton lit, je veux bien. » fit Gohan avec un léger sourire.
« Alors il peut l'avoir pendant tout le temps qu'il veut ! » se réjouit Goten qui n'aimait décidément pas dormir seul.
« Tu m'étonnes petit sacripan ! »  s'en amusa Gohan.
« Hé bien, merci Goten, c'est sympa de ta part. » intervint Link.
« De rien ! » fit Goten avant de se jeter sur le lit de Gohan, ravi de pouvoir y dormir.
« Il a l'air d'aimer dormir avec toi. » fit Link en souriant.
« Oui, il aime pas trop dormir tout seul, je crois que le noir lui fait peur. » répondit Gohan.

Link alla alors s'asseoir sur le lit de Goten et commença à enlever ses bottines. Gohan et Goten l'imitèrent et les trois garçons se déshabillèrent en silence. Une fois tous les trois en caleçon,  Goten remarqua une bien étrange cicatrice noire juste au-dessus du caleçon de Link, sur son côté droit.

Curieux, Goten s'approcha de Link pour voir cette curieuse cicatrice de plus près.

« Dis Link, elle est bizarre ta cicatrice là ! Qu'est-ce que c'est ? »  fit le cadet des garçons fixant cette imperfection.
« C'est rien ! »  répondit Link d'un ton sec en recouvrant très vite sa cicatrice avec sa main.

Goten recula d'un pas, surpris par la réaction un peu agressive du Kokiri. Ce dernier alla se coucher sans un mot et Gohan et Goten l'imitèrent. 

Le cadet des Son vint se blottir contre son frère qui l'enserra de ses bras en retour.

Après un 'Bonne Nuit' général, les trois garçons s'endormirent aussitôt.


Mais alors que la nuit était bien entamé, Link se redressa soudainement et se mit à se frotter le visage puis resta immobile un instant.  Il posa ensuite son regard sur les deux frères Son, paisiblement endormi l'un contre l'autre. Cela fit sourire Link quelque peu attendri par la vision de Gohan enserrant Goten comme pour le protéger.

Le Kokiri se décida finalement à sortir de son lit pour prendre un peu l'air avant de se recoucher. Il sortit donc de la chambre puis de la maison, en veillant bien à ne faire aucun bruit. Une fois dehors, Link s'assît contre le mur de la maison juste à côté de la porte et se mit à regarder le ciel étoilé.

Puis soudainement, il entendit quelqu'un arriver et vit sortir Goten qui vint s'asseoir à côté de lui.

« Bah..tu dors pas non plus ? » fit Link étonné.
« O-Oui et j'avais envie de voir ce que t'était parti faire ! » répondit Goten un peu timidement car toujours un peu 'refroidi' par la dernière réaction de Link.
« J'avais juste envie de prendre un peu l'air, je fais des rêves bizarres ces derniers temps alors après je me réveille et je sors un peu. » expliqua Link.
« C'est quoi que tu rêves ? » fit Goten toujours aussi curieux.
« Je rêve encore de ce qu'il s'est passé il y a deux ans avec Zant. Le terrible ennemi dont je vous ai parlé tout à l'heure. Je me revois souvent le vaincre mais aussi tuer mes amis à cause de mon pouvoir qui me fait perdre la tête... » expliqua Link en posant sa tête contre le mur.
« J'aimerais pas rêver de ça moi ! » fit Goten.
« Oui j'aime pas non plus...mais toi pourquoi t'es réveillé ? » répliqua Link.
« Moi c'est parce que je peux ressentir que Gohan il est triste et fâché même si on le voit pas. Parfois c'est super fort et la nuit ça me réveille... même si quand je dors avec lui, c'est moins fort mais pas tout le temps. » fit Goten en regardant Link.
« Oh vraiment t'arrive à ressentir ça toi ? Je trouvais aussi qu'il y avait quelque chose de bizarre chez Gohan mais j'imaginais pas qu'il était si perturbé au fond de lui....C'est du à quoi, tu le sais ? » répondit Link assez étonné.
« Oui mais Gohan il aime pas qu'on en parle... » fit Goten en baissant un peu la tête.
« Je vois...on verra si il m'en parle ou pas, sinon tant pis. » répondit Link tout de même inquiet de ce que Goten lui avait raconté.

Un moment de silence passa avant que Link ne profite de cette discussion nocturne pour un peu mieux connaître le jeune frère de Gohan.

« Sinon, t'as l'air de beaucoup l'aimer ton grand frère » fit-il en souriant.
« Ben oui, on s'amuse toujours bien avec lui et j'adore quand il me raconte des histoires aussi et puis... » commença Goten avec un ton passionné.

Et c'est comme ça que Goten partit dans une grande explication sur Gohan, comme quoi c'était lui le combattant le plus fort mais aussi le plus aimant à son égard, sa mère étant trop sévère et son père pas souvent présent en dehors des entraînements.

Link constata que quand Goten se mit à parler de Gohan, il avait comme une lueur d'admiration dans les yeux, ce que le Kokiri trouva assez touchant. De plus il remarqua que Gohan semblait avoir passablement évolué niveau puissance à tel point que Link se demanda si il pourrait encore rivaliser malgré ses propres progrès.

Goten lui décrivit tout ce qui était pour le jeune métis-saiyen des exploits, en commençant par son combat contre Végéta et en terminant par la mort de Freezer, en évitant de parler de sa propre mort, et puis de son séjour sur une lointaine planète.

Cependant, le cadet des Son ne parla pas de la transformation en Super Saiyen ou du Shunkan Ido, pensant que Gohan préférerait en faire la surprise à Link.

« Et bien, je vois que vous aussi avez vécu des tas de choses ! » fit Link après que Goten eu terminé.   

Link se leva alors, commençant à avoir un peu froid si peu vêtu.

« Mais, on devrait rentrer maintenant, on va finir par attraper froid si peu habillé qu'on est ! » fit le Kokiri.
« Oui t'a raison ! » fit simplement Goten en se levant d'un seul bond.
« Oh et désolé de t'avoir un peu brusqué tout à l'heure...j'aime pas trop parler de cette cicatrice, ça me fait penser à de mauvais souvenir... » s'excusa Link.
« C'est pas grave et je suis désolé si ça t'a embêté.. » répondit Goten.
« Tu pouvais pas savoir, c'est pas bien grave ! » répliqua Link.

Après ces excuses, Link et Goten rentrèrent alors dans la maison puis allèrent se retrouver Gohan, toujours endormi, pour se recoucher.

Le Kokiri s'emmitoufla bien dans ses couvertures et Goten se glissa délicatement à côté de Gohan, remettant au passage le bras de ce dernier autour de lui.

Le reste de la nuit se passa dans le calme et les deux insomniaques purent enfin avoir un sommeil réparateur.

Shin Blue Sonikku17

Comme pour l'autre, premier à commenter
Pour moi, c'est un genre de "Deux frères" avec Link, donc bien mignon
stp, est qu'il y aura des références ;D

Teen_Gohan_757

Oui j'aurais pu appeler ca "Les Deux Frères et un Kokiri"   :hihi:

Mais oui le début va être "kawaii-choupi" mais après....un peu moins ;D

Citerstp, est qu'il y aura des références ;D


Quelle genre de références ? :P

Shin Blue Sonikku17

Bein par exemple des description d'un personnage
Par exemple,  dans les "Deux frères" t'avais faiz une mini référence à Kirua

FuturVegeko

Pas mal pour un début d'histoire qui me parais très prometteuse.
En attente de la suite. :sourire:

Teen_Gohan_757

CiterBein par exemple des description d'un personnage
Par exemple,  dans les "Deux frères" t'avais faiz une mini référence à Kirua


Haaa OK et non, il n'y aura pas de cela ici :P


CiterPas mal pour un début d'histoire qui me parais très prometteuse.
En attente de la suite. :sourire:


Merci  ^u^

La suite se sera Samedi prochain :)

FuturVegeko

10 Août 2014 à 00:41:56 #6 Dernière édition: 10 Août 2014 à 01:09:22 par FuturVegeko
La suite n'est pas pour aujourd'hui ?

Un petit rappel s'impose, non ? ^u^

Teen_Gohan_757

Mais si elle est là, tu ne la voit donc pas ?  :hihi:



Chapitre 2 : Une Journée Enrichissante.


Au petit matin, ce fut bien sur Gohan le premier réveillé ayant eu une nuit complète. Il sortit alors délicatement de son lit pour ne pas réveiller son petit frère encore profondément endormi puis recouvra soigneusement Goten pour ne pas qu'il ai froid.
Gohan jeta un regard vers Link qui semblait tout aussi endormi que Goten et commença alors à s'habiller discrètement pour ensuite quitter la chambre et rejoindre la pièce centrale de la maison.

Gohan se dirigea ensuite vers la cuisine et commença à se préparer à manger quand il vit qu'il n'y avait personne.

Peu après, Chichi revint de l'extérieur où elle avait pendu le linge et vit Gohan se préparer lui-même son petit-déjeuner.

« Bonjour mon chéri » fit affectueusement Chichi.
« Bonjour maman ! » répondit Gohan avec autant d'affection.
« Si tu avais attendu un peu, je t'aurais préparer moi-même ton petit-déjeuner. » fit la fille de Gyumao.
« C'est pas grave maman, je peux le faire moi-même tu sais ! » répliqua Gohan en se versant un bol de riz chaud.

Chichi ne répondit rien mais le fait que Gohan commençait à se débrouiller seul attristait quelque peu sa mère toujours désireuse de s'occuper de ses fils. Malheureusement pour elle, Gohan s'émancipait de son affection et Goten était bien plus réceptif à l'affection et à l'autorité de Gohan.

Quand Gohan sortit de la cuisine, il vit Link arriver pieds nu mais déjà habillé, ce qui étonna quelque peu Gohan.

« Oh t'es réveillé, tiens prends ce bol de riz  alors, je vais m'en faire un autre. » fit Gohan en tendant le bol au Kokiri.
« Mmmh..merci... » répondit Link encore un peu dans les vapes.

Le jeune Héros du Temps s'installa avec son bol à table mais attendit Gohan pour commencer à manger.

« Tu vas voir c'est très bon ! » fit Gohan une fois revenu et assis en face de Link.
« Mais c'est quoi ? » se demanda Link en regardant son bol.
« Ça s'appelle du riz et par ici on en mange à peu près avec tout ! » répondit Gohan.

Link commença alors à manger ce mystérieux plat et, le trouvant à son goût, l'englouti aussi vite.

« Sinon, pour une fois, j'étais réveillé avant toi, tu deviens une marmotte avec l'âge ! » plaisanta Gohan entre deux bouchées.
« Oui mais cette nuit je me suis réveillé et j'ai été prendre l'air et puis Goten est arrivé, on a discuté assez longtemps. » répliqua Link qui avait déjà fini son bol.
« Ça m'étonne pas de Goten, ça lui arrive parfois de se lever la nuit mais il a jamais voulu me dire pourquoi, mais toi, tu fais encore des rêves que tu t'es réveillé ? » fit Gohan, intrigué.
« Oui j'en fais de nouveau, je te raconterai si tu veux, par contre grâce à Goten, je connais tous tes exploits depuis que tu as quitté Hyrule, t'en a fait des choses dis donc ! » répondit Link.
« Ha ha ça m'étonne pas non plus tiens, Goten aime raconter ça à tout le monde mais c'est vrai que je me suis pas ennuyé ces derniers temps. » fit Gohan amusé de voir que son petit frère avait une fois de plus vanter ses 'exploits'.
« D'ailleurs j'aimerais bien que tu me montres tes progrès parce que d'après Goten, t'a l'air d'être devenu le combattant le plus fort du monde ! » fit Link d'un ton plaisantin.
« Le plus fort, je sais pas mais en effet, je suis bien plus fort qu'avant grâce à Piccolo, Papa et même Kvasir d'Asraya et si tu veux, je te montre ça après le petit-déjeuner. » dit Gohan en terminant son bol.         
Réveillé par la conversation de deux amis, Goten fit son apparition dans la pièce de vie, l'air encore un peu endormi et se frottant l'œil droit.

Le plus jeune des métis-saiyen n'avait lui pas prit la peine de s'habiller et était donc toujours en caleçon, ce qui fâcha quelque peu Chichi.

« Goten, tu aurais pu t'habiller avant, je t'ai déjà dit que ça ne se faisait pas de promener en caleçon dans la maison ! » fit la mère des deux frères.

Le concerné, habitué aux remontrances de sa mère, ne réagit même pas et vint s'installer à côté de Gohan qui prit sa défense.

« Oh c'est pas grave maman, il fait rien de mal là. » fit Gohan.

Ne voulant pas encore entrer dans un long débat sur l'éducation à donner à Goten comme il y en avait déjà eu, Gohan et Chichi ayant une différence de vue la dessus, Chichi , en la présence de Link, se retint de répliquer et retourna vaquer à ses occupations.

« Goten si tu veux manger, va falloir aller te servir à la cuisine mais attention c'est chaud. » avertit Gohan.

Goten sortit alors de table et se dirigea vers la cuisine après que Gohan lui donné son bol vide pour qu'il s'en serve.  Cependant la machine à cuire était assez grande et sur le plan de travail donc quelque peu hors de portée de Goten qui se mit sur la pointe des pieds mais n'arriva qu'à peine à bouger la cuillère se trouvant dans la machine.

« Goten, prends un tabouret sinon tu vas tout renverser ! » cria Gohan de la table à manger.
« C'est marrant je te connaissais pas en grand frère si attentionné ! » répliqua Link, l'air un peu malicieux.
« C'est que j'y tiens à mon p'tit frère moi ! » répondit Gohan faussement outré.
« Oui ça je vois bien ! » fit Link amusé par la réaction de son ami.
« Et je te signale qu'il est bien plus facile à surveiller que toi même si il a ton caractère un peu fonceur ! » répliqua Gohan tout aussi souriant.

Link sorti alors de table et commença à enserrer Gohan de son bras droit pour lui frictionner les cheveux en signe de vengeance.

« Goten, au secours, je suis attaqué ! » cria Gohan en voyant son frère revenir avec son bol de riz.
« Hé arrête d'embêter Gohan sinon t'aura à faire à moi ! » cria Goten.
« A ta place j'arrêterai, Goten il plaisante pas lui, il va te mettre la fessée ! » fit Gohan en plaisantant.
« Dans ce cas, je me rends, j'aime pas les fessés ! » répondit Link en lâchant Gohan.

Goten alla alors s'asseoir à côté de Gohan et commença à manger son petit déjeuner.

« Merci Goten, t'es mon sauveur ! » fit Gohan en serrant Goten contre lui avec son bras droit.

Le jeune frère de Gohan ne répondit rien car trop occupé à manger. Quand ce dernier eut terminé, Link et Gohan quittèrent la table pour aller dehors pendant que Goten alla s'habiller.


A l'extérieur, Gohan emmena Link à lisière de la forêt de bambou pour lui montrer ses nouvelles capacités. Link fut étonné d'entendre Gohan lui dire de se reculer un peu mais connaissant son ami, il le fit sans se poser de questions.

Gohan se concentra, releva ses avant-bras à l'horizontale et serra les poings puis fit exploser sa nouvelle aura d'un jaune dorée éclatant, soufflant l'herbe du jardin et pliant quelque peu les bambous alentour. 

Pour le Kokiri, déjà l'aura dorée fut une surprise mais le changement de couleur des cheveux et des yeux de Gohan le fut encore plus sans parler de l'impression de puissance que dégageait le métis-saiyen.  De plus, il ressentit comme une agressivité dans l'aura que déployait Gohan, chose que Link n'avait jamais ressenti auparavant chez le fils aîné de Goku. Le regard plus dur de son ami n'aidant pas à le rassurer.

« Waaah ! C'est impressionnant ta transformation ! Et ton aura à l'air bien plus puissante que ton ancienne ! » s'exclama Link, épaté par la prestation de Gohan.

Avant que Gohan puisse répondre, Goten arriva en courant.

« Alors Link, tu me crois maintenant que Gohan c'est le plus fort ?! » fit le cadet des métis en arrivant près de ses aînés.
« Oui là je veux bien te croire, c'est vraiment épatant ! Mais comment t'es arrivé à faire ça ? » se demanda le Kokiri.

En un instant, Link comprit qu'il venait de poser la question qu'il ne fallait apparemment pas poser car il vit de suite l'expression du visage de Gohan passé du sérieux à la tristesse teinté de colère. Le jeune Super Saiyen repassa en forme de base et un instant de silence, qui sembla fort long, s'installa avant que Gohan ne réponde.

« Je...je te raconterai ça plus tard.. » fit-il laconiquement.
« Désolé si j'ai posé la mauvaise question, je voulais pas te blesser. » répondit Link un peu gêné.
« C'est pas grave, tu pouvais pas savoir mais...montre moi plutôt tes progrès car te connaissant, t'a sûrement du continuer à t'entraîner aussi ». répliqua Gohan pour changer de sujet.
« Ha..heu..oui, c'est vrai. Envoie moi une de tes boules d'énergies là ! » répondit Link.
« A cette distance ?! Mais je vais te blesser ! » s'exclama Gohan inquiet.
« Fais moi confiance et fais le ! » fit Link assez confiant.

Gohan se recula tout de même un peu, tendit son bras à l'horizontale, hésita encore un peu, pas très rassuré, mais fini par créer une boule d'énergie dans sa main et l'envoya directement sur Link.

Le kikoha vint s'écraser sur le Kokiri provoquant un petit écran de fumée autour de Link qui, une fois la fumée dissipée, s'en sortit indemne car entouré d'une très étrange aura bleue. En fait on aurait plutôt dit que Link était à l'intérieur d'un énorme rubis bleu transparent.

Gohan ainsi que Goten n'en revint pas que le Kokiri puisse ainsi s'en sortir indemne même si ils se doutaient bien que c'était grâce à cette mystérieuse aura.

« Alors qu'est-ce t'en dis de ce ça ?! » fit fièrement Link.
« Moi je trouve ça trop chouette !! » s'écria Goten, épaté.
« C'est vrai que c'est pas mal ! Ca ressemble à ce que Ganondorf avait pour se protéger de ta dernière attaque contre lui » fit Gohan tout aussi étonné.
« Oui c'est vrai que ca y ressemble mais c'est en fait le Pouvoir de la Déesse Nayru qui j'ai acquit lors d'un entraînement particulièrement difficile pour vaincre Zant. » expliqua Link.
« Épatant comme technique ! » répondit Gohan. 

Goten, lui, s'approcha de Link et voulu passer sa main au travers de l'aura de Link mais en fut repoussé par cette dernière.

« Ca repousse les coups aussi comme tu vois ! » rajouta le jeune Héros du Temps avec un grand sourire tout fier.
« Mais c'est pas du jeu ta technique on peut même plus te toucher ni rien ! » fit Goten un peu outré.
« Dans un combat amical sûrement mais un vrai combat, c'est un pas un jeu et cette technique m'a déjà sauvé la vie ! » répliqua Link tout de même amusé par la réflexion de Goten.
« Gohaaaan !!! » cria soudainement Chichi du pas de la porte de la maison.

Entendant cela, Gohan alla voir ce que sa mère lui voulait et laissa donc Link avec Goten un moment. Ce dernier se décida alors à montrer à Link ce dont lui était capable et ainsi pouvoir tester la durabilité de la protection de Link. Le Kokiri accepta, toujours amusé par la fougue du jeune frère de Gohan, et laissa Goten se parer de son aura rouge sang typique du Kaïoken puis l'attaquer.

Goten frappa fort de son poing droit sur l'aura protectrice de Link puis, voyant qu'elle résistait fort bien, le cadet des Son intensifia son aura pour lui donner plus de puissance. Son aura rouge doubla de taille et commençait à dégager un puissant souffle autour de lui.

Après un long instant et se sentant faiblir, Link repoussa Goten à l'aide d'un puissant courant d'aura verte qui fit valser le jeune métis-saiyen, surpris par la riposte du Kokiri.

Link se dirigea alors vers Goten qui était maintenant à terre.

« Hé ! T'avais pas dit que t'allait te défendre ! » protesta Goten en se redressant en position assise.
« Désolé Goten mais j'avais pas envie de me prendre ton coup ! » répondit Link en tendant sa main vers Goten.

Ce dernier prit la main du jeune ado pour s'aider à se relever quand Gohan revint auprès d'eux.

« Et bien, je vous laisse deux minutes tout seul et vous vous battez déjà ?! » fit Gohan d'un ton un peu moqueur.
« On est des bagarreurs nous, qu'est-ce tu crois ! » répondit Link sur le même ton.
« Elle voulait quoi maman ? » demanda Goten, curieux comme toujours.
« Elle voudrait que j'aille acheter du riz, on a tout fini ce matin » répondit Gohan.
« Oh j'peux v'nir avec toi s'il te plaît ?! » s'écria subitement Goten avec beaucoup d'enthousiasme.
« Oui bien sur et comme ça on pourra montrer à Link, la Capitale de l'Est. » répondit Gohan.
« C'est quoi ça, 'La capitale de l'est' ? C'est une ville ? » s'interrogea  Link.
« Oui c'est la ville la plus proche, tu vas voir, je suis sur que t'a jamais vu une ville comme ça ! » répondit Gohan.
« Mais on va y aller comment ? Vous avez pas l'air d'avoir de moyen de transport... » se questionna encore une fois Link.
« Oh j'en ai un, viens donc près de moi et pose ta main sur mon épaule. » fit Gohan.

Encore une fois Link fut étonné par cette déclaration mais comme il faisait confiance en son ami, il s'exécuta de suite. Goten en fit de même, posant sa main dans le dos de Gohan.

L'aîné des métis-saiyen posa alors son index et son majeur droit sur son front puis ferma les yeux se concentrant sur sa destination.  Après un court instant où Link se demanda bien ce que son ami pouvait bien manigancer, les trois garçons disparurent d'un coup pour réapparaître en plein milieu de la Capitale de l'Est dans une rue néanmoins peu fréquenté pour ne pas effrayer les passants.

Link n'en cru pas ses yeux, en un instant il était passé d'un endroit perdu derrière une forêt de bambou à un endroit des plus étranges mais qui semblait bien plus actifs et surtout moins perdu.

Quand les trois garçons sortirent de cette ruelle pour que Link puisse admirer toute la frénésie de la Capitale de l'Est, le Kokiri en fut encore dépaysé. Tout était recouvert d'une étrange matière en dur remplaçant le bois et la pierre auquel il était habitué.

De plus il voyait de drôle d'engin qui lévitait au ras du sol et qui semblait être des moyens de transport vu les gens à l'intérieur.  Le tout dans un vacarme assez peu plaisant pour le jeune ado habitué au calme de le forêt.

« Ca va Link ? T'a l'air perdu ! » fit Gohan d'un air amusé.
« C'est...trop bizarre les villes chez toi... » répondit Link regardant partout autour de lui.
« C'est sur que ca doit te changer d'Hyrule ! Mais viens, faut qu'on aille au magasin, j'expliquerai un peu tout ce que tu vois sur le chemin ! » répliqua Gohan sachant que sa mère attendait son retour.

Gohan s'improvisa alors guide touristique et expliqua tout ce qui semblait étrange à Link, Goten y ajouta lui aussi ses quelques réflexions, notamment sur les magasins de jouets ou de nourriture et ainsi le Kokiri en apprit beaucoup sur la civilisation du monde de Gohan. Cela passionna bien sur Link toujours avide de nouveautés.

Ces explications prirent pas mal de temps et les trois garçons passèrent la matinée à déambuler dans la Capitale de l'Est, Gohan oubliant quelque peu que Chichi attendait son retour. Les deux terriens et le Kokiri finirent même par prendre leur repas de midi dans une petite échoppe donnant sur un petit parc, ce fut l'occasion pour Link de découvrir la nourriture du coin qui en fin de compte n'était pas très différente.

Après cela et après avoir fait la course demandé par Chichi, les trois garçons rentrèrent au Mont Paozu, Gohan ayant passé en revue tout ce qu'il y avait à voir et à expliquer. A leur retour, Chichi gronda quelque peu Gohan pour avoir traîné en ville mais après qu'il eut expliqué le pourquoi, Chichi l'en excusa trouvant l'idée de faire visiter la ville à Link assez bonne.

Puis soudainement, Goku arriva de son entraînement venant voir si Goten ne voulait pas passer l'après-midi à s'entraîner.

« Dis Gohan, je peux aller avec Papa un peu, j'ai envie de m'entraîner ! » demanda Goten.
« Mais bien sur que tu peux y aller ! » répondit Gohan, un peu étonné que Goten lui demande la permission.

Goten en fut bien sur très heureux et repartit aussitôt avec Goku pour rejoindre Piccolo dans le désert montagneux où ils avait l'habitude de s'entraîner.

« Quant à nous deux, on va aller au lac pas loin, ça nous reposera du bruit de la ville et puis j'ai des trucs à te raconter ! » fit Gohan à Link.
« OK, je te suis ! » répondit avec entrain le Kokiri.

Plutôt que de le suivre, Link posa à nouveau sa main sur l'épaule de Gohan et les deux amis disparurent aussi vite pour réapparaître devant le grand lac au pied du Mont Paozu.

Ce lac, malgré des différences, rappela à Link le Lac Hylia d'Hyrule et c'est pour cela qu'il apprécia directement cet endroit.

« Waaah ! C'est super comme endroit ! » s'exclama Link en voyant le magnifique paysage qui s'offrait à lui.
« Oui j'aime beaucoup cet endroit, c'est beau et très calme, je viens souvent avec Goten et on s'amuse dans le lac toute l'après-midi. » répondit Gohan l'air paisible.

Gohan s'assit alors contre l'arbre au bord du lac et Link le rejoint assez vite s'asseyant à côté de lui.

« C'est vrai que c'est calme ici, ca change de la ville bruyante où l'on était » pensa Link.
« C'est pour ca que je vais pas trop en ville, je préfère le calme du Mont Paozu et c'est souvent pour Goten que j'y vais car lui il est fou avec tous ces magasins ! » répondit Gohan souriant à la pensée de Goten se ruant dans les magasins de jouets.
« J'ai vu ca tout à l'heure, c'était marrant ! » répliqua Link.

Puis Gohan appuya sa tête contre l'arbre derrière lui et prit soudainement un air comme vide ou perdu dans le vague.

« Sinon tu voulais savoir comment j'ai obtenu la transformation que je t'ai montré tout à l'heure ? » fit-il, l'air vague.
« Oui mais ca n'avait pas l'air de te réjouir alors si tu veux pas en parler, t'es pas obligé. » répondit Link soucieux de ne pas blesser son ami.
« Je n'aime pas en parler mais Piccolo m'a dit que je devais en parler, que ce m'aiderais... » fit Gohan.
« Piccolo ?! Le sale type qui t'a abandonné dans le désert ?! » s'exclama Link assez étonné.
« Tu vas rire mais c'est devenu mon mentor et mon ami, en ton absence, c'était à lui que je me confiais et il est toujours de bon conseil. » répondit Gohan.
« J'en reviens pas...mais bon continue ce que tu voulais dire, je t'ai interrompu pardon.. » fit Link désolé.

Gohan enchaîna alors sur ce que Goten n'avait pas raconté la nuit passé, à savoir le moment où Gohan se transforma en Super Saiyen contre Freezer. Link apprit avec effroi la mort de Goten et avant même que Gohan ne put lui dire combien cet événement tragique l'avait profondément meurtri au plus profond de son for intérieur, le Kokiri l'imagina déjà tellement il savait à quel point Gohan tenait à son petit frère.

Au fur et à mesure que Gohan racontait son histoire, on voyait qu'il en était de plus en plus affecté. Gohan parla aussi de son séjour forcé sur Asraya et de sa difficulté à se pardonner et donc à maîtriser sa toute puissante colère.

Cependant, l'aîné de Goku n'oublia le bon côté de ce séjour en parlant d'Haakan et de Léo.

« D'ailleurs, Léo te ressemble beaucoup physiquement, c'était assez étrange mais ça m'a rappelé de bon souvenir. » conclut Gohan qui semblait déjà moins affecté grâce à l'évocation de son jeune ami asrayan.

Ce qui ne fut pas le cas de Link qui était vraiment abasourdi et même assez gêné d'avoir été curieux tellement les événements raconté furent dramatiques.
« Je...je suis désolé...j'aurais pas du poser cette question... » fit le Kokiri atterré après un moment de silence.
« Tu pouvais pas savoir, je t'en veux pas. » répliqua Gohan d'un ton morne.
« Mais quand même, c'est horrible ce qu'il s'est passé là ! » fit Link toujours affecté par ce récit.
« Tu sais que j'ai même voulu retourner à Hyrule pour que tu m'aides à éviter la mort de Goten mais Piccolo m'a dit que sans la mort de Goten, je me serais pas transformé en Super Saiyen et que donc on serait sûrement tous mort, j'ai abandonné cette idée. » avoua Gohan.
« Mais si tu me l'aurais demandé, je l'aurais fait sans problème ! » fit Link.
« Merci, c'est gentil... » répondit Gohan toujours d'un ton assez bas et un peu triste.
« Tiens j'y pense mais hier soir, t'avais pas l'air content que Goten te poses des questions sur ta cicatrice...ça t'évoque de si mauvais souvenir ? » rajouta Gohan après un court moment de silence.
« C'est pas aussi terrible que ce que tu as vécu mais ça reste tout de même des mauvais souvenirs. » répondit Link d'un ton peu joyeux.

Link se mit à son tour à raconter plus en détail ce qui avait causé cette étrange cicatrice. La quasi-possession de Zant et le poison que ce dernier lui avait injecté sans oublier les ténèbres qui l'avait envahi une fois Zant vaincu.

Gohan trouva tout de même assez terrible comme récit malgré ses propres mésaventures.

« Mais assez de discussions triste ! » fit soudainement Link en se levant puis desserrant sa ceinture et enlevant sa tunique verte ainsi que ses bottines.

« Mais Link pourquoi tu te déshabille ? »  se demanda Gohan surpris.
« On va aller s'amuser dans lac et laisser nos soucis au bord ! Je suis pas venu chez toi pour qu'on sois triste ! » répondit Link maintenant en caleçon.

Sans attendre la réponse de Gohan, Link plongea dans le lac pour refaire surface une seconde plus tard.

« Allez Gohan, viens ! Je parie que je nage plus vite que toi ! » fit le Kokiri pour provoquer son ami.

Gohan sourit alors puis se releva et commença lui aussi à se déshabiller, ne gardant plus que son caleçon blanc. Il rejoignit sans un mot son ami dans le lac et une fois dans l'eau, il assura à Link qu'il le battrait sans problème.

Le frère de Goten ayant retrouvé un peu de gaieté, l'après-midi se passa dans la joie et l'amusement, les deux amis reprenant leurs anciennes habitudes de jeu, de défi et d'amusement. Il y eu une course à la nage, un concours d'apnée et de plongée où chacun des garçons s'illustra. Gohan montra même à Link comment il pêchait de gros poissons à main nues, ce qui impressionnait fort le Kokiri qui n'avait jamais vu cela.

Le temps passa vite et grâce à la bonne humeur de Link, Gohan oublia quelque peu sa tristesse, sa rancœur et sa colère qu'il avait ressenti en racontant la mort de Goten. Cela ravit Link de revoir son ami si heureux et que donc son idée avait porté ses fruits.

Les deux garçons s'amusèrent assez longtemps mais sortirent de l'eau avant que le soleil se couche pour pouvoir se sécher tranquillement au soleil. Gohan et Link se couchèrent alors dans l'herbe, fermant tous les deux yeux et posant leurs mains sous leur têtes.

« C'est plus calme que dans la forêt où je vis, ça fait bizarre mais j'aime bien. » fit Link.
« Ah ? Tu vis plus au Ranch Lon Lon ? » s'interrogea Gohan et rouvrant les yeux et regardant son ami.
« Non après les deux ans de voyages avec Malon, j'avais envie de retourner habiter dans la forêt, comme avant et Malon était d'accord mais à condition qu'on habite pas trop loin d'Hyrule alors on s'est installé dans le comté voisin d'Hyrule. Malon y va à l'école et moi je forge des épées ou des boucliers pour un forgeron qui habite à côté de la forêt, ça me rapporte quelques rubis et quand y'a pas de client, je peux m'entraîner avec le patron, il est super fort à l'épée ! » expliqua Link.
« Oh ben c'est chouette, t'es tranquille toi, moi je peux pas encore faire ce que je veux, il y a toujours des gens qu'on doit combattre pour protéger la Terre et donc faut s'entraîner tout le temps. » répondit Gohan un peu dépité.
« Je suis sur que t'arrivera à faire ce que tu veux un jour, faut pas t'inquiéter ! » répliqua Link d'un ton enjoué.
« Oui j'y arriverai c'est sur, je veux pas passer ma vie à m'entraîner moi ! » fit Gohan.

Après cette petite discussion, un long silence s'installa, Gohan et Link profitant du calme et de la tranquillité de l'endroit pour terminer de se sécher sans un bruit.

« Bon, je crois qu'on est sec là, rentrons à la maison, je voudrais te montrer quelque chose ! » fit soudainement Gohan après un long moment tout en se relevant.
« Mmmh..OK, allons-y. » répondit Link un peu assoupi.

Le Kokiri se releva aussi et les deux garçons se rhabillèrent avant qu'ils ne se transportent devant la maison familiale des Son. Une fois rentré,  Gohan emmena Link dans sa chambre pour ensuite se diriger vers son bureau posé juste à côté de son lit.

Link remarqua vite la multitude de livres ainsi que des assez petites pièces détachées diverses. Au dessus se trouvait un poster représentant ce que Link prit pour le ciel étoilé.

Gohan prit la chaise du bureau de Goten, plus rempli de jouet que de cahier scolaire, pour que Link puisse s'asseoir.

« Regarde, toi qui aime construire plein de choses ! » fit Gohan en prenant un télescope qui se trouvait sur côté de son bureau.
« Bah qu'est-ce que c'est ?! » s'exclama Link étonné.
« C'est un télescope que j'ai construit moi-même avec l'aide d'une amie à papa, ca sert à pouvoir observer l'espace, les étoiles, les planètes. » expliqua Gohan.
« Des pla-quoi ? » fit encore Link qui décidément avait du mal à suivre son ami.
« Des planètes comme celle sur laquelle on est et où Hyrule se trouve certainement aussi, c'est parfois ce que sont les étoiles que tu vois dans le ciel. » fit Gohan.
« Oh..jamais entendu parler. Faudra que tu me montre ça ! » répondit Link dont la curiosité avait été piquée.
« Oui si tu veux on fera ça après le souper ! » accepta Gohan content de voir que son ami était toujours aussi curieux.

Mais avant que Link pu répondre, Goten arriva soudainement dans la chambre.

« Gohan, y'a maman qui veut que je prenne un bain et... »
« J'ai compris Goten, va donc déjà dans la salle de bain, déshabille toi et met tes vêtements dans le panier à linge sale et j'arrive. » fit Gohan, interrompant Goten.
« OK merci !! » répondit Goten avant de filer vers la salle de bain.
« Il sait pas prendre son bain tout seul à son âge ? » se demanda Link, un peu moqueur.
« Oh si il pourrait très bien le faire mais il aime bien que ce soit moi qui le fasse car il aime bien que je m'occupe de lui et j'avoue que ca me déplaît pas non plus ! » répondit Gohan en souriant.
« Oui ca m'étonne pas de toi tiens ! » s'exclama Link assez amusé par le comportement très 'couveur' de Gohan qu'il découvrait encore.

Ce dernier partit donc aider Goten pour son bain, s'excusant auparavant auprès de Link de le laisser ainsi seul.

Link, en attendant le retour de Gohan et Goten,  commença à feuilleter quelques livres présent sur le bureau de Gohan. Cependant, il n'arriva pas déchiffrer l'écriture qui s'y trouvait, il ne regarda donc que les quelques images.       
Une bonne demi-heure plus tard, Gohan revint avec Goten qui n'était plus vêtu que d'une serviette de bain autour de la taille.

« C'est intéressant Link ? » fit Gohan en voyant Link plongé dans l'un de ses livres.
« Bah si je pouvais lire ce qu'il était écrit, ça pourrait peut être m'intéresser ! » répondit Link.
« C'est vrai que vous avez pas la même écriture, ça va être difficile de comprendre ! » répliqua Gohan.

Pendant ce petit échange entre les deux amis, Goten se dirigea vers son armoire à vêtements pour s'y habiller. Une fois l'armoire ouverte, il laissa tomber sa serviette et commença à sortir quelques vêtements.

Quand il fut habillé, le jeune garçon revint vers Gohan et il commença à lui raconter son après-midi d'entraînement. Apparemment sa maîtrise du Kaioken s'améliorait beaucoup et Goku et Piccolo commençait à voir en Goten, un sérieux adversaire ce qui n'était pas pour déplaire au cadet des Son toujours en quête de reconnaissance. Il fut d'ailleurs très heureux quand il vit que Gohan était content de ses progrès.

Après cela, les trois garçons passèrent à table pour y déguster le résultat de la pêche de Goku. Cependant le dîner fut assez vite expédié car Link était impatient de voir ces étranges choses que Gohan appelait 'planètes'. Cela réjouit aussi Goten qui appréciait toujours ces moments d'observation du ciel.

Link et Goten sortirent alors de table pour se diriger dehors alors que Gohan alla chercher son télescope.

« Chouette, y'a pas de nuages, on va pouvoir bien tout voir ! » s'exclama Goten en regardant le ciel étoilé.
« Par contre je me demande comment vous allez sur le toit, je vois pas d'échelle pour y aller. » s'interrogea Link.
« Attends tu vas voir, accroche toi à moi !  » répondit Goten.
« Hein ?! Pourquoi faire ?! » s'étonna Link.
« C'est une surprise ! » répondit Goten avec un soupçon de malice dans la voix.

Link se posa alors derrière Goten l'enserrant de ses bras alors que ce dernier attrapa le haut des  jambes du Kokiri.  Le jeune métis-saiyen commença à s'élever dans les airs à la grande surprise de Link qui ne fut pas très rassuré.

« On a quitté le sol ! Comment tu fais ça ?! » s'écria Link en regardant le sol s'éloigner d'un air médusé.
« Bah c'est Gohan qui m'a apprit à voler mais c'est compliqué à te dire comme on fait. » répondit Goten qui alla se poser sur le toit de la maison.

Quand il toucha terre, Goten relâcha les jambes de Link et ce dernier enleva ses bras du corps de Goten puis se recula un peu et regarda en bas.         

C'est là que Gohan arriva et que Goten lui fit signe qu'ils étaient déjà sur le toit. Gohan les rejoignit donc aussi par la voie des airs, épatant Link encore une fois.

« Alors Link, c'était comment avec le vol avec Goten ? » fit Gohan arrivé sur le toit et d'un air amusé.
« C'était...bizarre mais c'est super pratique pour se déplacer ! » fit Link qui n'en revenait décidément pas.
« Oui ça fait toujours cette impression la première fois même si moi, ca m'avait fait peur au début. » répondit Gohan en installant le télescope.

C'est ainsi que Gohan commença ses explications sur l'espace, les étoiles et les planètes entourant la Terre. L'aîné des Son avait même prit une carte de la Galaxie Nord pour illustrer ses propos à son ami qui écoutait avec grande attention, passionné qu'il était.  Le Kokiri pu même observer la Lune au télescope et être témoin du passage d'étoile filante.

Puis vint le moment où Gohan expliqua que certaines étoiles formait parfois un ensemble que l'on nommait de différentes manières mais avant qu'il n'ai pu commencer, Goten l'interrompit, demandant de pouvoir lui expliquer lui-même. Ce qu'il fit, sous la surveillance de Gohan qui corrigea une ou deux imprécisions.

Après cette soirée riche en enseignement pour Link, il fut temps d'aller se coucher. Les trois garçons redescendirent du toit par la voie des airs, à la demande de Link qui voulait retenter l'expérience du vol.  Cette fois-ci,  le Kokiri s'agrippa à Gohan.  Une fois au sol, les garçons rentrèrent se coucher, souhaitant 'bonne nuit' à Goku et Chichi dans le salon.

Quand les trois jeunes furent déshabillé et au lit, Link, assit dans son lit, la couverture ne recouvrant que le bas de son corps, entama une courte conversation comme il aimait faire avant de dormir.

« Je suis épaté par tout ce que j'ai appris ce soir, tu devrais devenir professeur, tu fais ça super bien ! » fit Link.
« Je suis d'accord avec lui, t'explique trop bien ! » acquiesça Goten assis à côté de Gohan.
« Merci mais tu faisais ça bien aussi Link quand tu m'apprenais à me battre à l'épée. » répondit modestement Gohan déjà couché, les mains sous la tête et aussi avec la couverture ne recouvrant que la moité basse de son corps.

Puis Gohan regarda au plafond, l'air songeur, pensant à son avenir.

« Mais c'est vrai que j'aimerais bien devenir professeur même si maman voudrait plutôt que je devienne un scientifique.. » fit-il.

La dessus, la conversation se termina et les trois garçons se souhaitèrent 'bonne nuit' avant de s'emmitoufler dans leurs couvertures pour une bonne nuit de sommeil.

FuturVegeko

Pas mal du tous, je sais pas pourquoi mais je sens que sa va être autour de link de montrer se qu'il c'est faire, qui est logique car Gohan n'a vu que la protection. :oui:

En touts cas je sais pas pourquoi mais j'adore quand tu désigne un personnage par un titre (ex Chichi par la fille de Gyumao) sa fais un certain style qui me plais beaucoup. :sourire:


Teen_Gohan_757

Oui tu verras la petite démonstration de Link dans le prochain chapitre ;D

Ravi que cela t'ai plu sinon :)   Et merci pour le compliment à propos de mon style :D  (qui est utilisé surtout pour éviter les répétitions :P )

FuturVegeko

Un petit rappel, pour une suite qui se fait attendre. :oui:

Teen_Gohan_757

En effet, c'est l'heure du chapitre hebdomadaire \ o /


(heureusement que tu y penses parce que j'allais encore oublier  :haha: )





Chapitre 3 : Link défie Piccolo.



Le lendemain matin, une déflagration réveilla Gohan en sursaut. Il regarda autour de lui et vit que ni Link ni Goten n'était là et que leur vêtements étaient eux aussi manquant.

D'un bon inquiet, Gohan sortit de son lit, s'habilla en vitesse puis quitta la chambre. Quand il arriva dans le pièce de vie, tout semblait calme. Le métis-saiyen sorti alors et vit Goten, Kaioken déployé, occupé à tenter à nouveau de forcer le bouclier d'aura de Link qui semblait avoir du mal à résister.

« C'est vous qui faites ces secousses ? » demanda Gohan rassuré que tout avait finalement l'air normal.

Quand les deux combattants entendirent Gohan, ils s'arrêtèrent de suite.

« Oh salut Gohan, on t'a réveillé ? » se demanda Goten.
« Bah un peu oui... » répondit Gohan.
« Désolé, je crois qu'on y a été un peu fort mais je voulais entraîner mon bouclier d'aura avec Goten. » fit Link, un peu gêné d'avoir réveillé son ami.
« Mmmh, c'est pas grave mais vous m'avez fait peur ! » répondit Gohan, soulagé.

Gohan retourna à l'intérieur et Goten et Link reprirent leur petit entraînement. Quelques instant plus tard, Gohan ressortit de la maison, un bol de riz en mains et s'assît à côté de la porte pour observer Goten et Link pendant son petit-déjeuner.

Quand les deux garçons eurent fini leur session d'entraînement, ils vinrent s'asseoir à coté de Gohan, l'air essoufflé par l'effort.

« Il est fort ton p'tit frère ! Moi qui pensait mon bouclier puissant, contre Goten c'est autre chose ! » s'exclama Link.
« Mais contre Gohan, ça tiendrait pas du tout ton bouclier ! » fit Goten avec malice.

Mais alors que Link allait répondre, Goku sortit la maison pour aller s'entraîner avec Piccolo. Bien sur il demanda à Goten si il voulait venir et on vit bien là que le cadet du saiyen était partagé entre l'envie de rester avec Gohan et celle d'aller s'entraîner avec son père. Voyant cela Gohan finit par trancher pour son petit frère.

« On va faire simple Goten, on va tous y aller, comme ça Link pourra nous voir en action et peut être que lui pourra nous montrer de quoi il est capable ! »

Bien sur, Goten fut ravi de cette proposition qui réglait à merveille son dilemme. Link fut tout aussi ravi de pouvoir assister à cet entraînement qui promettait d'être explosif. De plus, montrer ses nouvelles capacités à son ami n'était non plus pas pour le déplaire.

Goten, Link et Goku posèrent alors une main sur Gohan qui les transporta instantanément auprès de Piccolo grâce à son Shunkan Ido.



Le Namek les vit en effet arriver soudainement. Il en fut surpris car ne s'attendant pas à ce que Goku et Goten arrive avec Gohan et son Shunkan Ido. Une fois la courte surprise passée, Piccolo fut ravi de voir que son ancien élève et ami s'était décidé à revenir s'entraîner car le jeune métis-saiyen était devenu un puissant adversaire.

« Content que tu te joignes à nous Gohan, ça promet une journée d'entraînement très intense ! » fit Piccolo.
« C'est vrai mais laisse moi te présenter mon ami Link d'Hyrule dont je t'avais déjà parlé ! » répondit Gohan, content de pouvoir présenter Link à son mentor.
« Oui je m'en souviens, c'est grâce à lui que tu m'es revenu transformé et apte au combat ! » répliqua Piccolo.

C'est alors que Link se dirigea vers Piccolo, l'air sérieux. Une fois juste devant le Namek, il s'arrêta et leva la tête pour fixer le grand combattant qu'était l'ancien démon.

« Vous, j'vous pardonne pas d'avoir abandonné Gohan dans un désert. Ça s'fait pas ces choses là ! » dit le Kokiri d'un air peu amical.

Le regard qu'avait Link rappelait à Gohan, le regard qu'avait son ami quand il avait rencontré Ganondorf pour la première fois. C'était un regard méfiant, rebelle et quelque peu en colère. 

« Je vois que ce que Gohan m'avait raconté est toujours vrai, t'a pas froid aux yeux gamin ! Mais sache que tu n'es pas le seul à m'en vouloir pour ça mais que j'en ai rien à faire. J'ai fait ce qu'il fallait. » répondit Piccolo d'un ton ferme.
« Bref ! Si on s'y mettait ! » intervint Goku pour calmer la situation.
« Bonne idée et pour commencer je me battre contre lui ! » répondit Link en désignant Piccolo.
« Contre Piccolo ?! Mais il est bien plus fort que toi ! Je sais que tu lui en veut mais tout de même ! » protesta Gohan, un peu inquiet par la demande de Link.
« C'est pas grave, j'pourrai y aller à fond alors sans m'inquiéter de le blesser ! » répondit Link, décidé à combattre le puissant Namek.
« Je l'aime bien ton ami, Gohan, il a vraiment du cran ! » fit Piccolo, un sourire en coin.
« J'aime pas ça mais je connais Link, il est têtu et donc Piccolo, soit pas trop rude avec lui ! » répliqua Gohan toujours pas rassuré.

Amusé par tant de fougue, Piccolo accepta la confrontation. Goku et ses deux fils se mirent à l'écart  et Link se positionna face au Namek, l'air concentré. Il fait jaillir une aura aussi dorée que celle d'un Super Saiyen tout en continuant à se concentrer. Piccolo fut surprit par cette aura mais attendit que son jeune adversaire passe à l'action et le laissa donc se préparer.

Soudainement, trois triangles dorés commencèrent à s'illuminer sur le dessus du poing droit fermé du Kokiri. Seul Gohan fut surpris de voir ce symbole car il était le seul, avec Link, à en connaître la signification. Cependant, l'aîné de Goku ne s'attendait pas à revoir ce symbole et encore moins comme gravé sur la main de Link.

L'aura du Kokiri s'intensifia avec l'apparition de la Triforce et le jeune adolescent fut subitement entouré d'un halo dorée en plus de son aura.  Cette dernière devint frénétique et s'agita à un rythme très soutenu, brassant beaucoup d'air.

Quand Link rouvrit les yeux, on ne voyait plus ses pupilles bleues et le blanc de ses yeux était devenu aussi doré que le halo qui entourait tout le corps du garçon.

Piccolo de son côté, même si il ne se sentit pas menacé, avait perdu son sourire amusé pour redevenir sérieux, ne prenant plus Link pour un faible adversaire.

Le Kokiri, lui, fit apparaître une épée formé avec son halo doré puis il fendit l'air dans un grand cri tonitruant, lançant ainsi un gigantesque ligne d'aura vers Piccolo. Ce dernier, par prudence, préféra esquiver le coup en se déplaçant par la droite mais fut surpris de voir que Link était déjà sur lui, le jeune garçon ayant anticipé son mouvement.

Piccolo n'eut cette fois-ci pas d'autre choix que de saisir à mains nues l'épée de Link pour la stopper dans sa trajectoire. Sans attendre une réaction de son adversaire, Piccolo lâcha soudainement l'épée et se recula un peu. Surpris, Link en tomba vers le sol mais fut douloureusement reçu par le genou de Piccolo qui fit plier en deux l'ami de Gohan.

Le jeune combattant tomba  au sol pour n'y rester que quelques instants avant de repartir à l'attaque.

C'est sur ce schéma d'un Link attaquant sans relâche pour se faire ensuite violemment repoussé par Piccolo qu'une heure se passa.  Le jeune Héros du Temps réussît tout de même à placer quelques bonnes attaques qui esquintèrent quelque peu le Namek mais, voyant que Link n'était pas décidé à abandonner malgré son état de fatigue et ses nombreuses blessures, Gohan décida d'intervenir mais le Kokiri n'entendit rien et voulu continuer.
Vraiment inquiet pour son ami, Gohan décida d'apparaître, grâce au Shunkan Ido, juste devant Link.

« LINK CA SUFFIT MAINTENANT !!!! » cria soudainement Gohan tout en se transformant en Super Saiyen.

Ce déploiement d'énergie repoussa Link qui retomba à terre quelques mètres plus loin. En se redressant, le Kokiri avait perdu sa puissante transformation et ne regardait Gohan qu'avec un air terrifié et médusé alors que Gohan regardait Link d'un air dur, ferme et un peu effrayant.

Mais ce qui avait choqué le plus Link, c'était le fait que Gohan lui crie dessus ainsi car c'était bien là, la première fois que le métis-saiyen haussait la voix à son égard.

Bien sur la scène n'avait échappé à personne et autant Goten, Goku et Piccolo furent étonné par ce coup de colère mais étant plus familier avec ce trait de caractère qu'à Gohan, ils n'en furent pas autant médusé que Link.

Gohan, pour sa part, repassa en forme de base et se dirigea vers Link, l'air sérieux. Quand il fut juste devant son ami, il changea de regard et finit par sourire chaleureusement tout en tendant sa main vers le jeune adolescent à la tunique verte.

« Toujours aussi fonceur et déterminé à ce que je vois ! » fit Gohan comme si de rien n'était.
« O-oui...et c'est pire avec cette technique ! » répondit Link tout en attrapant la main tendue de Gohan.
« C'est très impressionnant en tout cas ! Je t'aurais jamais cru capable de tenir tête à Piccolo comme ça ! » fit Gohan.
« Tenir tête...pas vraiment..mais c'est vrai que cette technique m'impressionne encore moi-même..et encore, je n'ai pas utilisé la technique que j'ai employé pour vaincre Zant ! » répondit Link.
« Mais comment tu fais pour utiliser le pouvoir de la Triforce ? Je croyais qu'elle avait été scellé dans le Saint-Royaume. » demanda Gohan quand Link fut debout.
« Elle l'était mais j'ai du l'assimiler pour pouvoir combattre Zant. » répondit Link.
« Hé bien..quelle puissance !  Mais  maintenant faut qu'on te soigne, t'es dans un sale état, gros malin ! » s'amusa Gohan.

Gohan amena donc Link auprès de Goku qui avait toujours une réserve de senzus au cas où un entraînement un peu trop intensif nécessiterait des soins immédiat.

« J'dois manger ça et ça va me soigner ?! » fit Link étonné.
« Oui mange le et tu sera guéri en un instant ! » rassura Gohan.

Ce que Link fit sans plus insister et en effet, une fois le senzu avalé, toutes ses blessures disparurent en un coup, ce qui bien sur, épata le jeune Héros du Temps.

« Waah ! C'est aussi efficace que les potions de soins d'Impa ! » s'écria Link.
« Bon maintenant on peut s'entraîner ? » intervint soudainement Goten, impatient d'en découdre avec ses partenaires d'entraînement.
« Bien sur Goten, on y va, môsieur Link à fini de passer ses nerfs sur Piccolo. » répondit Gohan d'un ton un peu moqueur.

Link baissa un peu la tête, l'air un peu gêné de s'être emporté de la sorte, ce qui fit sourire Gohan.

C'est ainsi que tous les combattants présents commencèrent à s'entraîner pour le restant de la journée avec parfois quelques interventions de Link mais plus généralement, il resta sur le côté pour soit regarder ou pour s'entraîner lui même de son côté.

Quand le soleil finit par se coucher, Gohan, Goten, Link et Goku rentrèrent auprès de Chichi, laissant Piccolo retourner à sa méditation. Ce dernier complimenta Link à propos de sa transformation et de son opiniâtreté à combattre malgré le gouffre de puissance qu'il y avait entre eux. Gohan rajouta que Link devait s'estimer comme presque honoré d'avoir reçu un tel compliment de la part du Namek qui était très avare en parole de ce genre.

Une fois de retour à la maison, les trois garçons et Goku virent que Chichi avait eu l'amabilité de préparer un bain chaud dans un tonneau de bois, chauffé par un feu en dessous d'une plaque de métal.

Goku laissa les trois garçons y aller en premier car il voulu d'abord manger un en-cas. Gohan, Goten et Link se déshabillèrent alors complètement, laissant leur tenue de combats et leurs caleçon au sol.

Quand ils furent bien installé dans le bain, chacun se tenant à un bord pour être chacun en vis-à vis l'un de l'autre, laissant ainsi leurs bras et leur épaules hors de l'eau, les garçons commencèrent une discussion sur la journée écoulée.

« C'est une bonne idée ce bain chauffé après une journée pareille, je devrais faire ça chez moi aussi ! » commença Link.
« Avec Papa on fait ça régulièrement après un long entraînement, c'est très reposant. » fit Gohan.
« Moi j'veux qu'on se batte ensemble Link demain, ta transformation elle à l'air super forte ! » intervint Goten.
« On verra parce que je la maîtrise pas encore très bien et je deviens bizarre comme tout à l'heure.. » répondit Link encore un peu gêné de son comportement.
« Je pense que c'est une bonne idée qu'à Goten, ça t'entraînerait aussi tout en faisant plaisir à Goten. Et puis si il le faut, je serais là pour te calmer ! » fit Gohan.
« C'est vrai que tout à l'heure, tu m'as bien calmé, tu m'a même fait peur avec ton air sévère ! » répondit Link.
« J'aime pas être comme ça mais je crois que c'était la seule manière de t'arrêter. » fit Gohan.
« Désolé, je sais pas ce qui m'a prit... » répliqua Link en baissant les yeux de gêne.
« C'est pas grave, moi aussi j'ai eu du mal à contrôler ma transformation car j'étais vraiment très en colère et n'arrivait donc pas à me contrôler une fois transformé mais grâce à Kvasir, un combattant Asrayan, j'ai pu y arriver. D'ailleurs si tu veux, je t'apprendrai ce qu'il m'a appris, ça pourra t'aider et après tu pourra te battre contre Goten. » rassura Gohan.
« Gohan a raison et puis de toute façon moi aussi je dois m'entraîner, le Kaioken, c'est difficile comme technique ! » intervint Goten pour aussi rassurer le Kokiri.

Après cette discussion, Goten proposa de s'amuser à faire un concours d'apnée. Gohan et Link acceptèrent et ce dernier gagna le concours en trichant quelque peu. En effet, le jeune adolescent avait eu la sournoise idée d'aller chatouiller ses deux adversaires pour ainsi les faire remonter à la surface plus vite.

Malgré les protestations de Goten, Link fut déclaré vainqueur non sans devoir subir la vengeance des deux frères Son. Gohan immobilisa Link alors que Goten le chatouilla pendant un long instant.

Chichi vint interrompre cette vengeance en apportant des serviettes de bain  et demandant aux garçons de sortir car le souper était prêt. 

Cela mis fin au calvaire de Link et les trois compères sortirent du tonneau, se séchèrent vigoureusement puis enveloppèrent leurs serviettes autour de leur tailles et prirent leurs vêtements pour ensuite rentrer à l'intérieur.

Tous les vêtements du jour étant à la lessive, Gohan et Goten allèrent s'habiller dans leur chambre alors que Link reçu en prêt, le peignoir de bain de Gohan, n'ayant pas de vêtements de rechange.

Après un bon souper et une autre soirée à observer les étoiles, activité qui avait tellement plu à Link la veille qu'il voulu recommencer, les trois garçons allèrent se coucher pour une nouvelle nuit de sommeil bien mérité.




C'est sur cette routine d'entraînement, d'activité extérieur, de bonne chaire et de repos qu'un mois se  s'écoula.  Link, sous les conseils de Gohan, put s'entraîner à se maîtriser quand il était sous l'influence du pouvoir de la Triforce et ainsi pu se confronter à Goten, qui s'était lui aussi entraîner à parfaire son Kaioken. Gohan de son côté, ne vint pas à chaque fois s'entraîner car il voulu de temps à autre montrer à Link différente chose comme la nature environnante du Mont Paozu, les études qu'il faisait, où plutôt qu'il essayait de faire,où tout simplement passer du bon temps comme à l'époque il logeait au Ranch Lon Lon.

Quand le moment de retourner chez lui fut venu, Link était partagé entre la tristesse de quitter son ami ainsi que son petit frère qu'il avait appris à apprécier et le plaisir de retrouver Malon et son chez-soi.

Gohan et Goten voulurent l'accompagner jusqu'à l'endroit où Link devait rencontrer le vendeur de masque, repoussant ainsi  temporairement les adieux.

Quand ils s'engagèrent dans la forêt de bambous, la discussion tourna évidement autour du le départ de Link.

« C'est dommage que tu dois partir, on s'amusait bien tous les trois ! » s'exclama Goten.
« Ouais on s'est bien amusé mais voilà, il faut bien que je rentre à un moment » répondit Link avec philosophie, cachant sa tristesse de devoir partir.
« En tout cas, tu remercieras Malon d'avoir réussi à convaincre le vendeur de masques ! » fit Gohan pour sa part.
« Je le ferai, promis et la prochaine fois, tu reviens avec moi, je suis sur que Malon et Talon seront content de te revoir. » répliqua Link.
« Oui si il n'y avait pas cette menace sur la Terre, je serais venu avec toi et Goten serait venu aussi mais comme tu l'a dis, on fera ça la prochaine fois ! » répondit Gohan.

Le vendeur de masque fut alors en vue et les trois garçons le rejoignirent en silence. En arrivant près du commerçant, Gohan se fit la remarque que ce dernier n'avait pas changé.

« Bien, tu es là pile à l'heure, on va pouvoir y aller. » fit simplement le vendeur.

Link se tourna alors vers ses deux amis pour leur faire ses adieux.

« Gohan, j'ai été ravi de te revoir, c'était vraiment génial, tu m'a appris plein de chose et on s'est bien amusé ! Tu diras aussi merci à ta maman pour les repas, c'était vraiment délicieux ! » fit Link avec un brin d'émotion dans la voix.
« Moi aussi j'ai été très content de te revoir, ça a été une super surprise que de te voir. Je suis content d'avoir ainsi pu te présenter Goten dont j'ai pas arrêté de te parler à l'époque ! » répondit Gohan tout aussi ému.
« Oui c'était chouette de pouvoir rencontrer ta famille et surtout Goten avec qui je me suis bien amusé pendant les entraînements ! » répliqua Link.
« Mais tu reviendra hein ? Nous deux contre Gohan à l'entraînement c'était trop chouette ! » intervint Goten, un peu inquiet.
« C'est vrai que tu pourrais encore accompagner le vendeur de masques et là on pourrait revenir avec toi comme on a dit ! » fit Gohan.
« J'espère bien revenir Goten et la prochaine fois, ce sera moi le plus fort ! » fit Link en ébouriffant les cheveux de Goten.

Bien sur Goten lui répliqua qu'il n'allait pas le laisser gagner si facilement. Après cela, Gohan et Link s'étreignirent en signe d'au revoir et comme la première fois, une larme coula chez les deux amis, triste de devoir se séparer à nouveau pour une durée indéterminée.

Ensuite, Link quitta Gohan et Goten pour rejoindre le vendeur de masques et avant de disparaître, il tint à dire encore quelque mots.

« Je ne vous dis pas 'adieu' mais 'au revoir' car je suis sur qu'on se reverra ! » fit Link tout sourire mais avec toujours une larme à l'œil.

Gohan ne répondit que par une signe de la main et un large sourire tout aussi ému mais espérant lui aussi revoir un jour son ami.



Cependant, soudainement,  alors que Link n'était plus qu'à quelque pas du vendeur de masques. Une ombre mystérieuse apparut devant lui et le frappa en plein visage, envoyant ainsi Link valser en arrière.  L'ombre mystérieuse fut à son tour surprise quand Gohan apparut derrière elle.

« Tu fais un seul mouvement et je te transperce d'un geste. » fit Gohan d'un air menaçant.

Mais alors que les trois garçons entendirent un cri tout derrière, Gohan se retourna, de peur qu'on l'attaque lui aussi par derrière.  Ce n'était au final que le vendeur de masques qui semblait avoir été bousculé car il était étalé à terre.

L'Ombre piégé par Gohan profita de cette distraction pour s'enfuir, laissant les trois combattants et le commerçant seuls à nouveau.

« C'était quoi ces choses ?! »  s'écria Link d'un air inquiet.
« Aucune idée mais ça me dit rien qui vaille... » répondit Gohan.

Goten ne dit rien car il était occupé à aider le vendeur de masques à se relever.  Ce dernier semblait d'abord un peu étourdi puis il se mit à la recherche de quelque chose, le tout assez frénétiquement.

« Vous cherchez quelque chose, monsieur ? »  demanda Goten.

Cependant, le vendeur s'arrêta de chercher et prit un air terrifié.

« Gohan, viens voir le monsieur, il a pas l'air bien ! » cria alors Goten, inquiet.

Gohan et Link rejoignirent alors Goten et le vendeur et virent en effet son air paniqué.

« Qu'est-ce qu'il ne va pas monsieur ? » demanda Gohan.
« Ces...ces choses...elles m'ont pris le Masque de Majora !! C'est une catastrophe ! »  s'effraya le vendeur.
« C'est celui qui vous aviez en main pour qu'on rentre à Hyrule ? »  demanda Link.
« Oui c'était celui là. Sans ce masque on ne pourra pas y revenir mais pire encore, les pouvoirs contenu dans ce masque peuvent être terrifiant si le masque tombe entre de mauvaises mains ! » expliqua le vendeur, toujours paniqué.
« 'Va falloir qu'on retrouve ces choses Gohan sinon je pourrai plus rentrer chez moi ! » fit Link, le visage fermé et sérieux.
« Je sais qui pourrait nous aider à les retrouver, pose ta main sur mon épaule et je t'y emmène. Goten tu viens aussi. »  déclara alors Gohan.
« Retrouvez ce masque au plus vite, je compte sur vous ! » fit le vendeur avant que les trois garçons ne disparaissent en un instant, laissant le vendeur médusé.   

FuturVegeko

Bon début d'histoire. Sa part dans l'épisode du majora's mask, j'aurais du m'en douter avec l'intervention du vendeur de masque.

Ou sinon j'avais pas du tous imaginer link contre piccolo, le combat epic que sa du être, je me l'imagine très bien :hihi:.

Teen_Gohan_757

Pour tout t'avouer, au départ, ces retrouvailles auraient du s'arrêter à ce chapitre car ce n'était qu'un genre de bonus à la base mais par après j'ai eu une idée avec le Masque de Majora donc bon, j'ai rallongé ces retrouvailles ;D

Pour Link vs Piccolo, l'idée m'a été inspiré par le commentaire d'un lecteur de "Gohan et le Héros du Temps"  (qui est aussi mon illustrateur officiel, le talentueux Mizuumiii-sama \ o / )  en disant qu'il voyait bien Link en vouloir encore à Piccolo pour avoir ainsi abandonné Gohan dans le désert donc j'ai concrétisé cela avec un combat :D   (permettant aussi de montre la "transformation" de Link)

FuturVegeko

D'accord tous s'explique, mais il y en a une qui va être très malheureuse de pas retrouver son petit link, bon tu verra sa a la fin, non ?

En tous cas c'est bien que tes eux l'idée de rallonger un peu l'histoire ou sinon je t'aurais demander des détaille sur le mois qui c'est écouler :oui: . Et oui je veux pas que sa s'achève comme sa.