• Bienvenue sur Forum Dragon Ball Z & Dragon Ball Super. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
05 Juillet 2020 à 12:18:28

Nouvelles:

Version 2.1 RC2 (beta) en cours de test


[Fanfic] Le Magicien des Ténèbres

Démarré par Teen_Gohan_757, 25 Avril 2015 à 17:30:09

« précédent - suivant »

Teen_Gohan_757

Voici ma dernière folie  qui est à nouveau du DB / Legend of Zelda :P  Je sais que c'est déjà la 3e ainsi mais bon ca m'inspire donc je continue :D


Bien sur, ca se passe dans le même univers que mes précédentes fanfics donc les avoir lues auparavant est recommandé !






Chapitre 1 : L'étrange appel.


Au Mont Paozu, la vie était tranquille et paisible. La nature verdoyante et luxurieuse vaquait à ses habituelles occupations et ne fut que ponctuellement dérangée par un Goku toujours en quête de nourriture ou de bois.


Dans la seule maison des environs,  l'ambiance y était tout aussi calme.  Chichi étendait le linge à l'extérieur et Gohan était occupé à ses études dans sa chambre.  Études qu'il avait que trop négligé à cause des événements de ces dernières années,  le métis-saiyen s'appliqua donc à rattraper le retard qu'il avait accumulé.

Quand à Goten et Goku, ils étaient partis en forêt pour que toute la famille puissent manger à sa faim le soir venu.

Chichi était d'ailleurs contente que son cadet passe un peu de temps avec son père car en général, Goten était comme collé à son grand frère dans tout ce qu'il faisait.  Cependant, Goten savait très bien que lorsque Gohan voulait se consacrer à ses études, il fallait le laisser seul et Chichi y veillait bien, ne manquant pas de gronder Goten si il avait le malheur de venir déranger Gohan.


Cela dit,  Gohan fut tout de même sorti de ses studieuses activités d'une bien étrange manière car soudainement, il entendit une voix résonner dans sa tête.

« Si je ne me trompe pas, je m'adresse à Son Gohan, un très bon ami à Link, le Héros du Temps »  fit la mystérieuse voix.

Gohan releva alors la tête de ses cahiers puis regarda autour de lui pour voir qui lui adressait la parole avant de comprendre que c'était par télépathie.

« C'est..c'est bien moi mais..qui êtes vous ? »  demanda Gohan comme à lui même car parlant dans le vide.
« Je m'appelle Osun, nous avons une connaissance commune en la personne de Link. » répondit l'ermite.
« Oui je me souviens que Link m'a parlé de vous quand il est venu passer un mois chez moi ! » s'exclama Gohan.
« Je suis ravi qu'il t'ai parlé de moi mais ce n'est pas pour faire connaissance que je te contacte ainsi, c'est plutôt car Link aurait besoin de ton aide au plus vite. »  répliqua Osun.
« Mon aide ? Mais qu'est-ce qu'il se passe chez lui ? Et pourquoi n'est-ce pas lui qui me contacte ? » répondit Gohan qui commençait à s'inquiéter pour son ami.
« Je te raconterai tout quand on se rencontrera mais je te prie de me faire confiance, il faut que tu viennes au plus vite ! »  fit Osun d'une voix plus pressante.
« Sans le Vent de Farore, je ne pas sur de pouvoir venir mais je vous promet d'essayer au plus vite ! » accepta Gohan.
« Fort bien et quand tu sera prêt, focalise toi sur mon aura pour qu'on puisse se rencontrer directement. » répliqua Osun.

Gohan acquiesça d'un 'OK' décidé et Osun mit alors fin à la communication télépathique.   

Le métis-saiyen se leva de sa chaise puis se concentra longuement sur pour capter l'aura d'Osun mais après un long moment,  le fils aîné de Goku ne ressentit rien, pas même la présence de Link.  Il décida alors de penser à un lieu comme la Plaine d'Hyrule mais cette tentative fut aussi un échec.

Cela ennuya assez Gohan qui voulait pourtant absolument se transporter en Hyrule pour aller aider son ami à la tunique verte mais décidément, il ne maîtrisait pas encore complètement le Shunkan Ido.

Il se mit à réfléchir à un moyen d'y arriver puis vint à la conclusion qu'il devait aller prendre conseil à la personne qui lui avait appris le Shunkan Ido, Kvasir d'Asraya.  Cependant, Asraya était une planète très éloignée et Gohan n'avait jamais tenté de se transporter aussi loin. Par contre, Asraya avait l'avantage d'être dans la même dimension.

Le studieux métis-saiyen se remit à se concentrer sur sa nouvelle destination, pensant cette fois-ci à sa planète d'accueil lors de sa fuite de Namek et plus précisément à Kvasir, son mentor durant son séjour asrayan. Cela lui prit un long moment mais le jeune garçon finit par ressentir son éphémère mentor.  Mais avant de disparaître de sa chambre,  Gohan laissa un mot sur son bureau pour que ses proches ne s'inquiète pas de son absence.




Sur la lointaine planète Asraya,  au paisible village où avait brièvement séjourné Gohan, Kvasir s'entraînait à l'épée dans sa salle spéciale en compagnie d'un jeune garçon aux cheveux blonds et à la tunique bleue foncée entourée d'une étrange aura blanche qui semblait comme enflammée.

Le jeune garçon portait de coups puissant à Kvasir mais ce dernier arrivait à parer ou éviter les coups grâce à sa grande expérience du combat.

Quand les deux épéistes s'arrêtèrent un instant de se combattre, ils entendirent quelqu'un toquer à la fenêtre.  Les combattants regardèrent vers cette dernière et à ce moment-là on dirait dit que soudainement, Kvasir et son jeune adversaire avaient vu un fantôme tellement ils furent surpris par la personne qui venait de les interpeller.


Après ce moment de surprise, le jeune blond se rua vers la sortie de la salle d'entraînement pour ensuite se jeter dans les bras de Gohan tout en criant le prénom du métis-saiyen.

« Hey Léo, je vois que tu es toujours aussi ravi de me voir ! » s'écria Gohan lui aussi ravi de revoir son jeune ami.
« Ouais je suis trop content !! Ca fait super longtemps qu'on s'est pas vu !! » cria Léo de joie.
« C'est vrai que ca fait déjà trois ans mais me voilà ! » fit Gohan.
« Tu vas rester longtemps dis ? »  demanda Léo plein d'espoir.
« Malheureusement non, j'aurais bien aimé mais un autre ami à moi à besoin d'aide donc je ne peux pas rester. » répondit Gohan.
« Oh c'est dommage, j'avais plein de trucs à te montrer... » fit Léo un peu déçu.
« Quand j'aurais fini d'aider mon ami, je reviendrai plus longtemps, c'est promis ! »  répliqua Gohan pour consoler Léo.
« Tu le promet ? »  fit alors Léo, plus joyeux.
« Promis et tu pourra me montrer tout ce que tu veux ! » répondit Gohan.

Quand le métis-saiyen vit Kvasir sortir de la salle, il reposa Léo à terre pour se diriger vers son ancien mentor.

« Je vois que tu maîtrise bien le Shunkan Ido maintenant pour avoir réussi à venir jusqu'ici ! » fit Kvasir en guise de salutation.
« Oui je me suis beaucoup entraîné mais justement, je le maîtrise pas encore assez et c'est pour ca que je suis venu te demander conseil. »  répondit Gohan.
« Si tu sais venir jusqu'ici, je vois pas trop ce que je pourrai t'apprendre de plus ! » s'exclama Kvasir, un peu étonné.
« En fait j'aurais besoin d'aller dans un Royaume qui se trouve dans une autre dimension mais je n'y arrive pas et j'en ai besoin pour aider un ami. » fit Gohan pour exposer son problème. 
« Une autre dimension...je ne pense pas que le Shunkan Ido puisse traverser les dimensions...mais..il vaudrait mieux aller voir à la bibliothèque pour consulter les Anciennes Écritures qui sauront peut-être nous renseigner la dessus. » répondit Kvasir assez dubitatif.

Gohan acquiesça et Kvasir l'emmena alors lui et Léo à la grande bibliothèque du village.



Arrivé sur place,  Gohan eu soudainement une vague de souvenir qui remontait en lui car pendant son séjour sur Asraya il y a trois ans,  le métis-saiyen avait passé un nombre incalculable d'heure dans ce haut-lieu du savoir asrayan.

« J'ai passé beaucoup de temps ici et lu presque tout ce qui concernait Asraya mais je me souviens pas d'avoir vu ces Anciennes Écritures.. » fit Gohan en suivant Kvasir vers le fond de la bibliothèque.
« C'est normal, ces oeuvres-là ne sont pas en libre accès car elle sont très précieuses. De plus, les manuscrits concernant le Shunkan Ido sont réservés aux Asrayans uniquement et plus précisément à ceux qui ont l'autorisation de l'enseigner donc c'est pour que tu ne les a jamais vu. »  expliqua Kvasir.

Quand Kvasir, Gohan et Léo arrivèrent au fond de la bibliothèque, le combattant asrayan ouvrit alors une porte fermé à clé qui était orné d'un panneau 'Accès Restreint'. Une fois à l'intérieur, Gohan fut épaté de voir les plus anciens manuscrits d'Asraya rangé et classé avec précaution.  La pièce où ils étaient entreposé n'étaient certes pas très grande mais le nombres de manuscrits étaient tout de même assez impressionnant.

Alors que Kvasir se dirigeait vers le fond de la pièce,  Gohan traîna un peu pour regarder avec attention tous les livres qui défilaient devant lui, le tout avec un air aussi curieux qu'épaté.

Léo quant à lui, resta près de Gohan tout en ne comprenant pas trop ce que son aîné pouvait trouver de si intéressant à ces vieux livres plein de poussières.

Pendant ce temps là,  Kvasir recherchait déjà le manuscrit traitant de l'art ancien du Shunkan Ido.

« Et donc ça, c'est les Anciennes Écritures dont tu parlais ? »  se demanda Gohan tout en continuant de regarder les livres.
« Exactement et comme tu le vois bien, ce sont des livres très anciens dont certains remontent aux premiers Asrayans venu coloniser la planète. » répondit Kvasir tout en continuant à chercher le manuscrit.
« J'aimerais beaucoup tous les lires, ça doit être passionnant.. » fit Gohan toujours presque émerveillé.
« Tu ne pourrais pas, c'est écrit dans un ancien dialecte asrayan que peu de gens savent lire. » répliqua Kvasir en sortant cette fois-ci un livre de son étagère.
« Bien, j'ai trouvé le manuscrit traitant du Shunkan Ido. »  rajouta-t-il après un court silence pour ensuite s'asseoir devant une sorte de petit bureau éclairé.

Kvasir commença à feuilleter le manuscrit alors que les deux jeunes garçons s'approchèrent de lui.
Après un autre moment de silence,  Kvasir reprit la parole.

« Si je comprends bien, il serait bien possible de traverser les dimensions à l'aide du Shunkan Ido mais uniquement si une faille pour la dite dimension a été ouverte auparavant. Il faut alors se rendre dans lieu où elle s'est produite puis se concentrer sur l'endroit où la faille s'est produite de l'autre côté et c'est seulement ainsi que le Shunkan Ido pourra traverser les dimensions. »

« Mmmh..c'est bien car la première fois que j'ai voyagé dans cette dimension c'était grâce à une sorte de portail qui m'a transporté jusque là mais dans mon souvenir, l'endroit où il se trouvait s'est effondré.. » pensa Gohan à voix haute.
« Je pense qu'avec la force que tu as, tu devrais pouvoir dégager cet endroit facilement. » répondit Kvasir.
« Oui sûrement mais il faut d'abord que je le retrouve.. » répliqua Gohan, un peu circonspect.
« Mais en tout cas, je te remercie pour ton aide car grâce à ce manuscrit, je sais que c'est possible maintenant ! » rajouta-t-il bien plus joyeux.
« De rien Gohan et si cela a pu t'aider à aller aider ton ami, j'en suis content ! » répondit Kvasir.
« Je vais vite retourner chez moi alors pour mettre ce conseil en pratique même si je suis désolé de repartir si vite. » fit Gohan un peu gêné.
« Ne t'en fais pas, maintenant que tu sais venir sur Asraya facilement, tu reviendra bien après ! » fit Kvasir.
« Oui je l'ai promis à Léo donc je le ferai ! » répliqua Gohan.
« Mais dis, je pourrai pas plutôt venir avec toi pour aider ton ami ? » demanda soudainement Léo.
« Je..je ne sais pas Léo, je n'ai aucune idée de ce qui se passe chez mon ami et de plus, il faudrait demander à Haakan sa permission. »  répondit Gohan assez prit de court par la demande de Léo.
« Haakan est sur Verslun donc il ne reviendra pas avant un moment et c'est moi qui m'occupe de Léo en son absence mais je pense qu'il serait d'accord car il sait Léo en sécurité avec toi. De plus, comme tu as peut être pu le voir,  Léo sait déjà bien se défendre maintenant » fit Kvasir.
« Oui tu verras je sais me battre maintenant, je pourrai t'aider à battre des méchants si il y en a ! » s'exclama joyeusement Léo.
« C'est vrai que ca me ferai plaisir aussi mais dans ce cas, tu me jures de toujours rester près de moi et de ne jamais t'éloigner  sinon on reviens directement sur Asraya. »  expliqua Gohan avec autorité.
« Promis ! »  s'écria Léo tout content de pouvoir accompagner son aîné.


Gohan remercia alors encore une fois Kvasir pour son aide précieuse puis il se reconcentra sur sa planète natale. Ensuite, après un long instant, il disparu d'Asraya avec Léo pour se retrouver dans le désert où Piccolo l'avait emmené pour son tout premier entraînement.

Le paysage désertique du lieu ne dépaysa que peu Léo malgré le changement de planète car l'endroit lui rappelait les terres désertiques non loin de la Capitale d'Asraya.

« On est chez toi ici ? Ca ressemble beaucoup où je me suis entraîné... » fit soudainement Léo en regardant tout autour de lui.
« C'est pas vraiment chez moi mais on est bien sur Terre et c'est à croire que tous les professeurs de combat aime le désert car c'est ici que Piccolo m'avait emmené pour mon premier entraînement ! » répondit Gohan avec un brin de nostalgie.
« Et c'est ici qu'on va pouvoir aller chez ton ami ? » se demanda encore le jeune asrayan.
« Oui ca devrait être quelque part ici... » répondit Gohan plus distraitement car occupé à scruter le paysage.

Après un moment à regarder attentivement,  Gohan aperçu un gros tas de gravats au loin et alla donc voir si ce n'était pas ce qu'il recherchait et quand il fut juste devant, son visage se réjouit.

« Je crois que c'est bien ici, c'est le seul tas de pierres des alentours, maintenant va falloir dégager toutes ces pierres... »  fit Gohan en tendant son bras puis ouvrit sa main comme prêt à lancer un kikoha.
« Gohan, laisse moi faire comme ça je peux te montrer ce que je sais faire ! » s'exclama soudainement Léo, désireux de montrer ses capacités.
« Tu pourrais déplacer toutes ces pierres toi ? »  s'étonna Gohan.
« Ca va être difficile mais je l'ai déjà fait ! » répondit Léo.
« Je te laisse faire alors mais fait attention à toi.. »  répliqua Gohan un peu inquiet.

Léo se mit alors devant l'énorme tas de pierres, tendit ses bras et ses mains vers les gravats, ferma les yeux puis fit apparaître une aura blanche tout autour de lui. Cette aura semblait en feu mais un feu calme et paisible.

Ensuite,  une longue et épaisse ligne d'aura s'étendit jusqu'au tas de pierres pour l'englober par après.  Cela resta ainsi quelque instants, Léo se concentrant beaucoup, puis à un moment, les pierres commencèrent toutes à trembler alors que Léo commençait lui à suer quelque peu, l'effort semblant assez intense et l'instant d'après, Léo leva ses bras vers le ciel et certaines pierres commencèrent à se soulever pour ensuite être mis sur le côté quand Léo mis ses bras sur sa gauche, dégageant ainsi un large trou dans les gravats.

Léo relâcha les pierres puis s'assît aussi vite, l'air essoufflé.  Quant à Gohan, il fut bien sur épaté par la performance de son jeune ami, ne se doutant pas un instant qu'il possédait une telle technique.

« Là tu m'épates Léo !  Je ne te savais pas capables de déplacer un tel poids ! »  s'exclama Gohan, presque médusé.
« Merci mais...mais j'ai pas réussi à déplacer toutes les pierres... » répondit Léo encore essoufflé.
« C'est vrai mais tu en as déplacé suffisamment pour dégager l'entrée des ruines souterraines et puis c'est déjà très bien ce que tu as fait là, tu m'a impressionné ! » fit Gohan, maintenant accroupi à côté de Léo.
« C'est vrai ? »  répondit Léo en regardant Gohan d'un air ravi mais encore essoufflé.
« Oui, je t'assure, tu m'a bien surpris ! » rassura l'aîné de Goku serrant Léo contre lui avec son bras gauche.
« Mais c'est pas fini, le passage que je cherche est sous les ruines donc allons-y ! » rajouta-t-il en se relevant.

Léo acquiesça d'un 'Oui' énergique et se releva aussi, suivant de près le métis-saiyen déjà près de l'entrée dégagée.

Gohan descendit avec prudence guidé par le faisceau de lumière crée par le dégagement de pierre puis quand il fut en bas et ne vit aucun danger immédiat, fit signe à Léo de descendre.  Bien sur, Gohan ne put s'empêcher de surveiller la descente de Léo pour être certain que tout ce passe bien.

Quand le jeune garçon aux cheveux blond finit par rejoindre son ami,  l'aîné se mit en quête de l'endroit où le passage s'était ouvert quatre ans plus tôt.  Cependant, il était assez difficile d'aller bien loin, l'endroit étant passablement en ruine avec beaucoup de pierres effondrées ici et là. Mais encore une fois, le capacité de Léo à déplacer des pierres avec son aura blanche, aida Gohan à progresser tant bien que mal et à finalement dégager l'imposant symbole de la Triforce.

« Le mur d'où vient le passage est encore là, c'est parfait ! » s'exclama alors Gohan.
« Léo accroche toi à moi, je vais tenter de nous transporter à Hyrule ! » rajouta-t-il encore.

Léo s'exécuta et agrippa Gohan alors que ce dernier se concentra longuement sur la destination qu'était le défunte Forêt Kokiri.



Après un long moment où Gohan semblait beaucoup se concentrer, les deux garçons disparurent d'un coup  pour réapparaître dans une Forêt Kokiri encore calcinée, rendant l'endroit assez sinistre. Sachant ce qu'il s'y est passé,  Gohan sentit aussi la mort roder aux alentours ce qui le mit fort mal à l'aise.

Malgré l'urgence de la situation,  le métis-saiyen ne put s'empêcher de regarder longuement autour de lui.

La Forêt n'était plus qu'un amas de terre brûlée avec encore ici et là, quelques arbres à moitié brûlé qui ont survécu à la grande incendie.  L'odeur de brûlé étaient encore présente et en quatre ans, très peu de végétation avait repoussé.  La seule forme de vie encore présente étaient la rivière qui traversant la forêt. Elle avait été asséché pendant l'incendie mais l'eau revint assez vite.  Il y avait donc quelques poissons de rivière qui passait de temps à autre mais à part cela,  la Forêt Kokiri était encore bien morte.

« Qu'est-ce qu'il s'est passé ici ? Pourquoi cette forêt a brûlé comme ça ? » se demanda Léo.
« Ce sont des méchantes cavalières du désert qui l'ont brûlé pour voler une pierre très précieuse.. » répondit Gohan toujours assez mal à l'aise.
« Et elles ont été punies pour ça ? Parce que sur Asraya, c'est un des plus grand crime et la punition est très très sévère ! »  répliqua Léo.
« L'ami qu'on est venu aider s'est bien assuré de les punir donc oui elles sont payés très cher ce crime.. » répondit Gohan.
« Mais ne traînons pas ici, je me sens très mal à l'aise et on doit retrouver la personne qui m'a demandé de venir.. »  rajouta-t-il.
« T'a raison, j'aime pas cet endroit non plus... » fit Léo tout aussi mal à l'aise.

Mais avant de se remettre en chemin, Gohan leva les yeux au ciel, attiré par l'étrange brillance des cieux d'Hyrule et en effet, même si en arrière plan, on pouvait voir un ciel bleu dégagé, Hyrule semblait comme englobé par une sorte de dôme de lumière dorée assez ressemblante à l'aura que pouvait déployer Link sous l'influence de la Triforce.

Cependant, Gohan se remit assez vite à se concentrer sur l'ami de Link qui l'avait contacté et tenta alors de sentir son aura.  Cela ne fut cette fois-ci pas compliqué car Gohan la ressentit assez vite, le métis-saiyen et l'asrayan se téléportèrent alors aussi vite auprès de cette aura certes amicale mais néanmoins mystérieuse.



Dans la Vallée Oubliée, Osun s'affairait à rentrer du bois pour la nuit et c'est quand il ressortit de sa grande demeure pour aller prendre le dernier chargement de bois qu'il vit soudainement apparaître deux jeunes garçons sur le pas de sa porte. L'un avait les cheveux noirs en bataille, portant une tenue brune assez simple et l'autre garçon était aussi blond que Link avec une tenue bleue et une ceinture noire ainsi qu'avec ce qui semblerait être un fourreau avec une épée à l'intérieur.

« Tu dois être Gohan, je suppose, je suis ravi que tu ai pu venir aussi vite ! » fit Osun au métis-saiyen.
« Oui je suis bien Gohan, Son Gohan, enchanté de vous connaître. »  fit poliment Gohan.
« Link n'exagérait pas en disant que tu étais un garçon bien poli ! » répondit Osun assez amusé.
« Mais qui est donc ce jeune garçon qui t'accompagne et qui ressemble furieusement à notre ami commun ? »  rajouta-t-il en voyant le jeune asrayan.
« Oh..oui c'est Léo, un ami à moi qui a voulu m'accompagner. » expliqua Gohan.
« Enchanté de vous connaître aussi  monsieur. »  fit Léo juste après.
« Ca fait donc deux garçons poli, mais je suis aussi enchanté de vous connaître, moi je m'appelle Osun mais rentrons donc à l'intérieur, vous allez attraper froids avec ces vêtements si léger ! » répliqua Osun.

L'ermite alla d'abord chercher le bois qu'il était venu prendre puis revint vers les deux garçons, Gohan insista ensuite pour alléger le fardeau d'Osun en se chargeant lui même de rentrer le bois, ce qui plut beaucoup à l'ermite des montagnes.

Quand les deux garçons et Osun furent rentrés, Gohan posa le bois qu'il avait en mains dans une large caisse elle aussi en bois puis Osun invita Gohan et Léo à s'asseoir sur les deux fauteuils, Osun allant prendre une des chaises de la salle à manger pour s'y asseoir.

« On est tout de même mieux installé ici que dehors n'est-ce pas ? »  fit Osun pour commencer la conversation.
« Bien mieux ! Je commençait à avoir froid dehors. » répondit Gohan.
« Oui il faisait trop froid...presque plus que sur Asraya en hiver ! »  fit Léo pour sa part.
« Il ne fait en effet jamais très chaud par ici, même en été mais au moins personne ne vient me déranger ici ! » répliqua Osun.
« Mais dites monsieur,  qu'est-ce qu'il se passe avec Link ? »  fit alors Gohan, toujours inquiet à propos de son ami.
« Pour tout t'avouer,  je ne sais pas trop mais en plus de mes capacités télépathiques, je peux aussi ressentir les énergies et les vibrations émanant de chaque être humain...donc depuis le départ de Link, je peux aisément ressentir sa puissante énergie où qu'il aille mais depuis maintenant trois jours, je ne ressens plus rien le concernant et ça m'inquiète beaucoup car je ressens aussi une aura maléfique rodant en Ordinn.. » répondit Osun, l'air tout aussi inquiet.
« Mmmh..il se peut qu'il soit parti avec le Vendeur de Masque dans un autre monde mais cette aura maléfique dont vous parlez est étrange...je vais aller voir Impa, elle est toujours au courant de tout ce qui passe.. »  répliqua Gohan dont l'inquiétude ne faisait que grandir.
« Tu..tu connais Impa, la nourrice et garde du corps de la Princesse Zelda d'Hyrule ? » s'étonna Osun.
« Oui, elle nous à même entraîné moi et Link et Zelda est devenue Reine d'Hyrule depuis ! » répondit Gohan.
« Oh..c'est vrai que j'ai peu de nouvelle de la vallée et encore moins d'Hyrule..mais si tu connais Impa, il faut que tu aille la voir de suite. »  répliqua Osun.


Et c'est ce que Gohan fit en prenant congé d'Osun après l'avoir remercié de l'avoir ainsi prévenu de la disparition de son ami. Léo vint bien sur avec le métis-saiyen et les deux garçons disparurent assez vite quand Gohan repéra la présence d'Impa.

Après cela, Osun reprit ses activités habituelles mais fut rassuré que Gohan semblait être déterminé à retrouver Link.



Une fois réapparu, Gohan, accompagné de Léo,  reconnu directement les Écuries Royales d'Hyrule presque aussi grande que les écuries du Ranch Lon Lon  et avec des gardes à l'entrée et à la sortie. Cela surpris un peu le métis-saiyen de se retrouver ici, pensant plutôt voir Impa au Village Cocorico mais la plus surprise fut bien sur Impa qui vit arriver Gohan et un jeune garçon inconnu comme par magie.

La Sheikah semblait préparer un cheval pour un long voyage car on distinguait bien le gros paquetage posé derrière la selle.

Impa mit un moment à reconnaître le fils de Goku en le regardant de bas en haut mais posa tout de même la question pour s'en assurer.

« Go-Gohan ? C'est toi ?! »  fit-elle très surprise.
« Oui c'est bien moi, ravi de vous revoir ! » répondit Gohan.
« Mais comment est-tu arrivé ici ?! »  répliqua Impa toujours très directe.
« Par une technique de téléportation que j'ai appris il y a quelque temps, un peu comme le Vent de Farore de Link. » expliqua Gohan.
« Décidément, toi et Link vous ne cesserai jamais de m'étonner ! » s'exclama Impa.
« Merci mais justement, à propos de Link,  un de ses amis s'appelant Osun m'a dit que Link semblait avoir disparu et je me demandais si vous ne saviez où il se trouve ? » répliqua Gohan.
« Mmmh...tu n'es donc pas au courant ? » fit alors Impa d'un air plus grave.
« Au courant de quoi ? L'ami de Link m'a juste dit qu'il avait mystérieusement disparu sans en savoir plus.. »   répondit Gohan dont l'inquiétude grandissait.


C'est alors qu'Impa se lança dans une longue explication des derniers événements survenu en Hyrule et au-delà.

La Sheikah raconta qu'il y a un an de cela alors que la paix et la prospérité régnait entre Hyrule et ses voisins, le Comté de Termina et l'Empire d'Ordinn, ce dernier, pour une raison inconnue, déclara la guerre à Termina et Hyrule puis envahit assez facilement le petit Comté qu'était Termina.  Cependant,  comme Link s'était installé dans la Forêt du Woodfall se trouvant dans ce même comté, l'Armée Impériale d'Ordinn ne put tenir ce petit territoire fort bien longtemps grâce au Divin pouvoir que possédait Link ainsi que sa combativité sans faille.  Le temps qu'Hyrule envoyait sa propre armée défendre Termina,  Link avait quasiment bouté Ordinn hors du Comté.

Il fut alors décidé de poursuivre l'armée d'Ordinn en déroute et ensuite déposer l'Empereur qui avait osé briser la paix entre les Royaumes. Mais seule une partie de l'Armée Royale d'Hyrule accompagna  Link en Ordinn, le reste restant à Termina pour aider le comté à rebâtir, soigner les blessés  ainsi qu'assurer la protection du territoire.


Ce qui arriva à l'armée mené par Link reste encore à ce jour un mystère car peu de temps après le départ du Héros du Temps,  l'Armée d'Ordinn revint plus nombreuse, plus forte et capable de faire usage de la magie comme lancer des boules de feu, invoquer des tempêtes et autre fléaux naturels. 

Contre cette puissance de feu impressionnante,  les Hyliens ne purent rien faire d'autre que de battre en retraite pour se retrancher en Hyrule où la Reine Zelda, détentrice d'un fragment de la Triforce cédé par Link en cas de disparition, déploya un puissant dôme de lumière qui stoppa net l'avancée de l'Armée Impériale d'Ordinn qui malgré sa maîtrise de la magie fut incapable de briser cette puissante protection.

« J'ai fait mes recherches et après une semaine, j'ai enfin pu savoir où se trouve Link, il est apparemment retenu prisonnier dans les sous-sols de la Citadelle d'Ordinn, situé bien loin dans cet Empire devenu belliqueux.. » conclut Impa.


Bien sur,  Gohan fut abasourdi par ce récit et vit qu'Osun avait vraiment eu raison de s'inquiéter et que Link avait besoin au plus vite.  Léo quant à lui, restait en retrait derrière Gohan mais l'histoire qu'il venait d'entendre ne le rassurait pas le moins du monde.

« Et..je suppose qu'avec le cheval que tu prépare, tu allais à cette Citadelle où est enfermé Link ? » fit Gohan.
« Exactement et si tu veux m'accompagner, fais vite sinon je pars sans toi. » répondit Impa en terminant de préparer son cheval.         
« Par contre, ton jeune ami là, il saura nous suivre ? Parce qu'on part pas en promenade de santé. » rajouta-t-elle.
« J'ai à peine vu de quoi il était capable et il m'a déjà épaté donc oui, je pense qu'il pourra nous suivre et de toute façon, il est sous ma responsabilité donc vous n'avez pas à vous en faire. » répondit Gohan.
« Bien si tu le dis alors prenez le cheval qui est dans le box d'en face qu'on parte au plus vite. » répliqua Impa en montant sur sa monture.

Ce que Gohan fit rapidement, sachant qu'Impa n'aimait pas attendre et prépara au plus vite l'équidé qui lui servira à lui et Léo de transport. 

Léo de son côté, regardait avec curiosité ce que faisait Gohan tout en scrutant l'étrange animal qui se trouvait devant lui.

« Dis Gohan, pourquoi on doit partir avec cet animal bizarre ? On irait pas plus vite en volant ? » finit par demander Léo.
« C'est vrai qu'il n'y pas de cheval sur Asraya, ca doit te faire bizarre »  répliqua Gohan quelque peu amusé tout en continuant à préparer l'animal pour le voyage en essayant de bien se remémorer ce qui Link lui avait apprit à ce propos.
« Mais c'est le moyen le plus discret qu'on ait pour aller secourir mon ami car j'ai peur que la magie d'Ordinn puisse trop vite nous repérer si on vole avec toute l'énergie qu'on déploie » rajouta-t-il.
« Mais je sais pas utiliser cet animal moi.. »  fit Léo peu en confiance.
« T'inquiète pas, toi tu ira derrière moi et tu n'auras qu'à t'accrocher à moi ! » rassura Gohan qui avait maintenant terminé d'équiper son cheval.


Gohan fit alors monter Léo à l'arrière de la monture puis il s'installa lui même devant, Léo s'accrochant bien à lui.

C'est ainsi qu'Impa, Gohan et Léo partirent pour la lointaine Citadelle d'Ordinn en espérant y trouver puis libérer Link. 

RyN


Shin Blue Sonikku17

:o :bave:
Ouah, avec un scénario en béton, je m'attends à du epic puissance 1000
Petit reproche : Goten il réapparaîtra ?
Est-ce que Gohan va traverser la plaine d'Hyrule ?

Teen_Gohan_757

Epic puissance 1000 je sais pas (quoique le combat ultime le sera je crois :p )  mais bon, je pense que ce serait bien sympa tout de même !  (enfin j'espère)

Sinon, désolé mais Goten a été mis de côté pour permettre à Léo de participer comme ca change de la précédente histoire ! 

Sinon vu la fin du chapitre, oui,  Gohan va traverser la Plaine d'Hyrule  :P


Merci pour le commentaire sinon o /


(et bien trouvé RyN  :haha: )

Teen_Gohan_757

La suite  \ o /



Chapitre 2 : Sauvetage Nocture.


Dans les terres du comté de Termina qui était depuis peu sous le contrôle musclé de son puissant voisin, l'Empire d'Ordinn,  Gohan, Léo et Impa cavalaient à grande vitesse tout en essayant d'éviter les nombreuses patrouilles de l'Armée d'Ordinn.  Cela retarda d'ailleurs beaucoup les trois voyageurs qui durent au final traverser la Forêt de Woodfall au pas car les routes étaient bien gardées.

Après trois bonnes heures à traverser cette épaisse forêt,  la Vallée Ikana fut en vue. Cette vallée fut autrefois le domaine d'un petit mais très ancien royaume qui sombra dans l'oubli après des guerres ancestrales que le royaume perdit. 

Cette vallée qui n'était plus qu'une terre rocheuse vide et sans vie n'offrait donc plus la protection naturelle que pouvait procurer la luxuriante Forêt de Woodfall. De plus la proximité avec l'Empire d'Ordinn fit que les patrouilles de ce dernier étaient bien plus nombreuses. Impa décida alors d'attendre la tombée de la nuit pour traverser cette vallée en toute discrétion. 


Quand la nuit fut venue, Impa, Gohan et Léo sortirent de la forêt et traversèrent à toute allure l'ancien vallée royale  pour arriver ensuite devant la chaîne de montagnes qui formait la frontière naturelle entre Termina et Ordinn.  La seule route menant à l'empire belliqueux, traversant les hautes montagnes, fut bien évidemment lourdement gardée d'un côté comme de l'autre.



« L'entrée d'Ordinn à l'air bien gardé, on ne pourra pas passer par là sans se faire repérer. » fit  Gohan.
« Oui c'est logique et je m'y attendais...c'est pour ça que je me suis arrangé avec un contrebandier qui fait passer des marchandises interdites par un passage sous la montagne pour qu'ils nous fournisse de quoi traverser. » répondit Impa.

Après cela elle fit signe de la suivre pour se diriger vers un très faible point lumineux qui clignotait.

Cela intrigua Gohan et Léo mais les jeunes garçons supposaient que c'était le contrebandier en question. 

Une fois arrivé près de ce point lumineux, un homme attendait en effet les trois voyageurs au bord d'une rivière qui semblait s'engouffrer dans la montagne.

« Vous êtes en retard, j'ai failli partir d'ici moi ! » fit le contrebandier d'une voix basse.
« Il y avait beaucoup de patrouille d'Ordinn qui nous on retardé mais je suis là c'est le principal. » répondit stoïquement Impa.
« Et c'est qui ces gosses là ? Je croyais que tu devais être seule ! » répliqua l'homme peu confiant.
« Un ajout de dernière minute mais je me porte garant pour eux, ils ne te causeront pas de soucis. » répondit encore Impa.
« Mouais...encore heureux que la barque est assez grande pour nous quatre.. » grommela le contrebandier.
« La barque ? On prends le passage sous-terrain là ? »  s'étonna Gohan.
« Oui c'est le seul passage qui nous permettra de rentrer en Ordinn sans se faire repérer, c'est pas sans risque mais on a pas le choix. »  répondit Impa.
 
Alors que cela n'avait pas l'air de poser problèmes à Gohan, Léo semblait plus dérangé.

« Gohan.. » commença Léo.
« Je..je sais pas nager moi... » rajouta-t-il quand Gohan tourna la tête vers le jeune asrayan.
« Si jamais on tombe à l'eau Léo,  reste calme et fait comme si tu étais sur la terme ferme et que tu voulais voler dans les airs et tu sera sorti d'affaire ! »  rassura Gohan.
« Bonne idée, je ferai ca ! » répondit Léo bien plus joyeux.


Une fois le petit problème de Léo réglé,  lui, Gohan, Impa et le contrebandier embarquèrent sur la barque, Léo se posant devant Gohan pour que ce dernier puisse l'enserrer et donner ainsi un sentiment de protection au jeune asrayan peu à l'aise sur l'eau.

La barque s'enfonça alors dans le passage sous-terrain où coulait la rivière Ikana, reliant naturellement Termina et Ordinn.  Alors que le contrebandier menait la barque, Impa alluma une torche pour y voir plus clair dans cette obscure caverne creusé par l'eau et les âges.   

Le voyage fut mouvementé, la barque se cognant parfois aux parois rocheuse du au fort courant sous-terrain mais après un bonne heure de traversée,  les quatre passagers aperçurent au loin un ponton en bois accolé à la paroi et c'est là que le contrebandier s'arrêta pour y accrocher la barque puis en sortit rapidement.

« On est arrivé tout le monde débarque ! » s'exclama le contrebandier.
« Mais on est au milieu de nulle part, comment on va remonter ? » s'interrogea Gohan tout en débarquant et tenant Léo par la main pour lui éviter de tomber à l'eau.

Comme pour répondre au métis-saiyen,  l'homme les accompagnant poussa un gros rondin de bois qui était accolé à la paroi rocheuse pour ainsi dégager une issue avec une échelle en bois montant jusqu'à l'air libre.

« Comme ça, gamin ! » s'exclama le contrebandier.
« Bien, merci de nous avoir guidé et voici tes deux cents rubis comme convenu. »  fit alors Impa en tendant un bourse.
« Merci, c'est un plaisir de faire des affaires avec la Famille Royale d'Hyrule ! » répondit l'homme d'un ton un peu moqueur.

Impa n'en fit rien et commença à escalader l'échelle, rapidement suivit par Léo puis Gohan.

Au sommet de l'échelle, Impa poussa un autre rondin de bois sur le côté puis sorti avec prudence du passage de contrebande, regardant aux alentours si il n'y avait personne.  Rassurée, Impa fit signe à Léo et Gohan de sortir pour ensuite refermer le passage, le contrebandier étant repartit en barque.

Non loin de là, accroché à un arbre, un cheval déjà préparé attendait Impa. Cependant, comme le contrebandier n'avait préparé qu'un seul cheval,  Gohan et Léo durent embarquer avec Impa sur la même monture,  Léo allant devant Impa et Gohan derrière.

« Tenez vous bien, on a encore pas mal de route à faire ! » avertit la Sheikah avant de faire signe au cheval de galoper.

Le métis-saiyen s'accrocha donc bien à Impa et Léo à la crinière de l'équidé et c'est ainsi que les trois voyageurs traversèrent près de la moitié du grand empire qu'était Ordinn tout en évitant de croiser les nombreuses patrouilles ainsi que les troupes rentrant à la caserne après l'invasion de Termina et celle qui les remplaçait pour la tentative de conquête d'Hyrule.   



La traversée fut donc rythmée par le bruit des sabots du cheval ainsi que par quelque détour ici et là et ce n'est qu'au bout de la nuit que le Citadelle d'Ordinn fut aperçue grâce à la lueur du matin naissant.

Alors que Gohan, Léo et Impa était encore loin, on pouvait déjà constater que cette citadelle n'avait rien à envier au Château d'Hyrule tellement son imposante taille était déjà largement visible.

Mais c'est une fois arrivé près de cette immense place forte qu'elle fut vraiment impressionnante avec ses très nombreuses tours aux sommets très pointu dont certains semblait presque toucher les nuages tellement les tours centrales étaient hautes, ses puissants et hauts murs rempli de meurtrières et ses douves aussi large que la Rivière Zora. La place était donc fort peu prenable.

Cependant, cela ne semblait pas inquiéter Impa qui, tout en restant à bonne distance, se dirigea vers la droite de la citadelle pour ensuite se diriger vers l'arrière où la douve était la plus large, formant presque un petit lac.

« On est arrivé, tout le monde descend puis on approche de la citadelle le plus discrètement possible, je veux pas entendre un mot ! » fit Impa.
« Mais comment va-t-on rentrer dans cette citadelle ? Il n'y a qu'une entrée. » se demanda tout de même Gohan.
« Avant que vous arriviez, je comptais tout simplement forcer l'entrée mais comme vous êtes là, on va pouvoir employer un petit passage étroit qui sera bien plus discret. » répondit Impa.

Les trois voyageurs descendirent alors de cheval et s'approchèrent à pas de loup de l'enceinte fortifiée de la citadelle. Arrivé devant la très large douve, Impa pointant en silence un petit grillage au bas du mur qui était immergé aux trois quarts.  Avec sa force, Gohan pourrait aisément arracher le grillage et s'introduire en toute discrétion. 

Impa  fit alors signe à Gohan et Léo de nager jusque là ensuite, elle traça un plan très sommaire de la citadelle sur le sol, montrant grossièrement le chemin à prendre pour retrouver Link.  Le chemin retenu,  le métis-saiyen acquiesça et fit lui, signe à Léo de s'accrocher à lui fermement, le jeune asrayan ne sachant pas nager.  Léo monta sur le dos de Gohan, s'accrochant à lui avec ses bras autour du cou du fils aîné de Goku.

Gohan rentra alors doucement très doucement pour ne pas faire un bruit puis plongea sous l'eau, disparaissant ainsi à la vue de tous.   Arrivé au grillage,  l'arracher fut une formalité pour Gohan et il continua dans le petit canal intérieur derrière l'enceinte de la citadelle.   Après cela, Gohan refit surface pour ensuite remonter sur la terre ferme.

L'endroit était sombre et peu accueillant mais pour des sous-sol inoccupé, c'était bien normal.  Léo lâcha Gohan puis ce dernier fit signe à l'asrayan de le suivre de très près. Les deux garçons se faufilèrent ainsi dans la citadelle, passant de pièce en pièce tout en évitant la ronde des gardes pour ensuite arriver devant une lourde porte en bois gardé par deux sentinelles lourdement armé. Gohan fit alors un mouvement très brusque avec ses deux bras pour ainsi crée une impulsion d'air qui envoya les deux gardes contre le mur, les assommant sur le coup. 

Pour la porte,  le métis-saiyen n'eut d'autre choix que d'en arracher la poignée pour l'ouvrir car elle était fermée à clé.  Derrière celle-ci, se trouvait un escalier en pierre, illuminé par des flambeaux, qui descendait dans un autre sous-sol. Au bout de l'escalier,  une seconde porte fut enfoncée pour enfin rentrer dans une petite salle seulement illuminée par quelques flambeaux.

Mais ce qui était le plus remarquable, ce fut Link, comme pendu par les bras par une chaîne attaché à ses deux bras ainsi qu'à ses deux pieds  Le Kokiri ne semblait pas conscient car aucune réaction n'émana de lui quand Gohan et Léo entrèrent dans la pièce.

« C'est lui qu'on cherche ? » demanda Léo avec une voix la plus basse possible.
« Oui c'est lui et il a pas l'air en forme.... » répondit Gohan tout aussi bas.   

Une fois devant son ami, Gohan s'attela à libérer Link de ses chaînes en les arrachant avec force pour ensuite reposer le Kokiri à terre.

« Link ! Réveille toi, tu es libre maintenant ! » fit Gohan tout en tapotant les joues du Héros du Temps.

Après quelques essais infructueux, Link finit tout de même par timidement ouvrir les yeux.

« G-Gohan...c'est...c'est toi ? » demanda Link d'une très faible voix.
« Oui, c'est moi, content de te voir éveillé.. » répondit Gohan avec soulagement.
« Mais partons d'abord d'ici avant qu'on nous repère. »  rajouta-t-il.

Léo posa alors sa main sur Gohan alors que ce dernier posa la sienne sur Link, prêt à la téléportation. 

Cependant, après un long moment de concentration, force était de constater que le Shunkan Ido ne semblait pas s'opérer.

« Pourquoi on part pas Gohan ? » se demanda Léo.
« C'est..c'est bizarre, je n'arrive pas à ressentir l'aura d'Impa  et quand je visualise l'extérieur, rien ne se passe.. » répondit Gohan dans l'incompréhension.

« C'est normal gamin,  cette pièce est entouré d'une aura invisible qui empêche toute magie de s'opérer ! » fit soudainement une voix derrière les garçons.

Gohan se retourna presque aussitôt la voix entendue et vit un homme assez bien bâti vêtu d'une cotte de maille et des bottes noires, accompagné par deux gardes en armures armées de hallebardes.

« Déjà, bravo pour être arrivé jusqu'ici, je ne sais pas comment vous avez fait mais peu importe, vous ne quitterez plus cette pièce dorénavant ! »  rajouta l'homme à la cotte de mailles.

« Pas question ! Je suis venu libérer Link et je le ferai ! »  s'exclama Gohan d'un ton résolu.

C'est alors que l'homme à qui Gohan parlait, fit un geste comme si il serrait quelque chose dans sa main et Gohan fut comme étranglé puis soulevé à distance.

« J'aimerais bien voir ça maintenant que je te tiens ! » s'exclama l'homme, presque fier.

La poigne enserrant le cou de Gohan l'empêchait en effet de faire quoique ce soit dans un premier temps puis le métis-saiyen tenta de lancer un kikoha mais rien ne sorti de sa main, ce qui fit bien rire l'agresseur de Gohan.

« Allez meu.... » fit l'homme qui s'interrompît brusquement alors que Gohan retomba au sol, tentant de reprendre son souffle.

L'homme à la cotte de maille baissa la tête, l'air médusé et vit qu'une épée entouré d'une étrange aura blanche lui avait transpercé le ventre.  Puis soudainement, l'épée ressortit elle même du corps du soldat d'Ordinn pour revenir dans la main de Léo.

« Co-Comment ?.... »  fit l'homme vaincu avant de s'écrouler à terre.
« Vous deux si vous voulez pas que je vous fasse la même chose, partez tout de suite ! » cria Léo en se mettant devant Gohan et Link,  son épée à la main et l'air menaçant.


Il n'en fallu pas plus pour effrayer les deux soldats qui ne se firent pas prier pour prendre rapidement la fuite.


« Bien joué Léo ! Tu m'a épaté une fois de plus ! Mais comment tu as réussi à activer ton aura ? » s'écria Gohan après s'être relevé.
« Je sais pas...je voulais juste que cet homme arrête de te faire du mal et j'ai essayé.. » répondit Léo.
« On réfléchira à ca plus tard car on doit vite s'en aller avant que d'autres gardes ne reviennent ! » répliqua Gohan.

Léo acquiesça et il aida alors Gohan à mettre Link sur son dos puis ils sortirent vite de cette pièce pour retourner au sous-sol par lequel Gohan et Léo étaient arrivés.

Arrivés là,  Gohan demanda à Léo d'attendre son retour, ne pouvant nager avec Link et lui sur son dos. L'asrayan acquiesça à nouveau et Gohan plongea avec Link à peine conscient sur son dos pour revenir peu après pour Léo et replonger à nouveau vers la sortie.

A l'extérieur,  Gohan refit surface et sortit de l'eau pour ensuite déposer Léo.

« Tout s'est bien passé ? » se demanda alors Impa.
« Presque donc ne restons pas là ! » répondit Gohan.
« Je veux bien mais on a un soucis, je doute qu'on puisse tous monter sur l'unique cheval que nous ayons... » fit alors Impa.
« Ca c'est pas un problème, avec ma technique de téléportation, on sera à Hyrule en un clin d'oeil ! » rassura Gohan.

Impa ne répondit rien mais resta un peu sceptique face à cette étrange technique mais fit tout de même confiance à Gohan car il était bien arrivé en Hyrule avec cette technique. C'est donc comme cela que Gohan remis Link sur son dos et qu'Impa et Léo posèrent une main sur lui comme demandé par le métis-saiyen.


Cette fois-ci la téléportation se passa sans soucis et la petite bande fut instantanément transporté à l'intérieur de la maison d'Impa au Village Cocorico au grand étonnement de cette dernière.

« Incroyable cette technique !  On aurait du l'utiliser pour l'aller, ca aurait été plus vite ! » fit Impa, très impressionnée.
« Ca s'appelle le Shunkan Ido ou Déplacement Instantané et c'est vrai que c'est très pratique mais j'ai tout de même besoin de pouvoir visualiser l'endroit ou ressentir l'aura que de quelqu'un pour m'y transporter donc à l'aller on aurait pas pu le faire. » expliqua Gohan.
« Vraiment épatant mais assez papoté, moi je vais te prendre Link pour voir si il n'a pas besoin de soin et vous, allez donc faire sécher vos vêtements avant d'attraper froid ! » répliqua Impa.

Gohan laissa alors Impa prendre Link de son dos puis Gohan et Léo se dirigèrent vers la seconde chambre au fond la maison pour s'y déshabiller. Quand cela fut fait,  Gohan sortit de la chambre, uniquement vêtu de son caleçon blanc à manche courte pour y étendre ses vêtements et ceux de Léo dans l'arrière cour de la maison, laissant Léo seule dans la chambre, bien trop timide et pudique pour en sortir si peu vêtu.

Alors que Gohan terminait d'étendre le pantalon de Léo, Impa arriva avec ceux de Link, tout aussi trempé.

« Alors comment va Link ? »  se demanda Gohan.
« Physiquement,  il va bien mis à part quelques traces de combats mais je crois que ces étranges magiciens d'Ordinn lui ont comme jeté un sort qui le rends très faible donc il va falloir que je prépare une potion bien spéciale pour le remettre sur pieds »  expliqua Impa.
« J'espère qu'il se rétablira vite car je suis très inquiet pour lui.. » avoue Gohan.
« Je trouverai un moyen de le guérir, ne t'inquiète pas. » répondit Impa qui avait elle aussi terminé de pendre la tunique Kokiri de Link.

Gohan sourit alors puis il alla rejoindre Léo dans la chambre d'ami alors qu'Impa retourna auprès de Link.

Dans la chambre,  Gohan s'étala de ton son long sur le lit, l'air pensif et fatigué par les dernières heures qu'il venait de vivre.

« Il va bientôt aller mieux ton ami ? »  demanda Léo, un peu inquiet lui aussi.
« J'espère bien mais avec Impa qui s'en occupe, je crois bien que ca ira, elle est très doué pour soigner les gens »  répondit Gohan avec espoir.
« Mais maintenant, je pense qu'on devrait dormir un peu, on passé la nuit à traverser Ordinn pour ensuite libérer Link donc un peu de repos nous fera du bien ! » rajouta-t-il.


Léo ne se fit pas prier car autant fatigué que Gohan et vint donc se coucher aux côtés de Gohan, ce dernier se couvrant lui et Léo avec la couverture du lit.

« Dormir avec toi, ca me rappelle la maison quand t'étais là...c'était chouette.. » fit Léo presque nostalgique.
« Oui je me souviens, tout comme Goten, tu préférais dormir avec moi que tout seul. » se souvint aussi Gohan.

Les deux garçons évoquèrent encore quelques souvenirs puis ils fermèrent les yeux pour s'endormir aussitôt après une une journée aussi longue que mouvementée.



Alors que le soleil d'Hyrule avait atteint son zénith dans le ciel,  Gohan se réveilla doucement de sa courte nuit pour ensuite remarquer que Léo s'était totalement blotti contre lui au fil de la nuit.  Cela mit Gohan de bonne humeur dès le réveil tant la scène était belle à voir.

Gohan sortit alors délicatement du lit pour ne pas réveiller son jeune ami encore profondément endormi pour ensuite se diriger vers l'arrière cour de la maison.  Une fois dehors,  le métis-saiyen prit ses vêtements pour les enfiler aussi vite. Ensuite il prit ceux de Léo et rentra aussitôt.
Gohan déposa les vêtements de Léo sur la petite table de nuit à côté du lit puis alla s'enquérir de l'état de santé de son autre ami,  Hylien cette fois-ci.


Arrivé dans la chambre de ce dernier,  Gohan vit que Link était toujours couché dans son lit, une couverture couvrant quasi tout son corps, seules ses épaules et ses bras dépassait.  A côté de lui, sur une chaise, se trouvait sa tunique Kokiri, maintenant sèche.  Le jeune ado était encore inconscient mais il semblait dormir paisiblement, ce qui rassura assez le métis-saiyen.

Cependant, ce sentiment ne fut pas long car Impa rentra en trombe dans la maison, se dirigeant d'un pas très pressé dans la chambre où se reposait Link.

« Qu'est-ce qu'il se passe Impa ? »  se demanda Gohan inquiet.
« Ordinn a réussi à contourner le dôme lumineux mis en place par Zelda et l'armé impériale est déjà en Hyrule. Les Gérudos et l'Armée Royale sont déjà occupé à tenter de les repousser mais un détachement de soldats a réussi à se faufiler et se dirige actuellement vers ici, sûrement pour reprendre Link donc il faut s'en aller au plus vite ! » expliqua très rapidement Impa.
« Je vais chercher Léo qui dort encore et on s'en va, je sais exactement où on va aller ! » répondit alors Gohan avant de partir pour la chambre d'ami.

Impa n'eut le temps que d'acquiescer pour voir vite revenir Gohan avec Léo dans ses bras, encore endormi et uniquement vêtu de son caleçon gris clair, ses vêtements étant sur posé sur lui.

La Sheikah fit de même avec Link, prenant le Kokiri dans ses bras et posant sa tunique sur lui.  Impa prit aussi les quelques potions qui étaient posé sur la table de nuit puis se rapprocha de Gohan pour ensuite poser un main sur le métis-saiyen tout essayant de ne pas lâcher Link.


Après un instant de concentration,  les trois garçons et Impa disparurent en un éclair, laissant la maison complètement vide quand,  quelques instants plus tard,  un soldat d'Ordinn défonça la porte d'entrée.

Il rentra alors dans la maison, accompagné de trois autres soldats ainsi qu'un autre qui semblait être un gradé.

Les quatre soldats fouillèrent la maison de fond en comble alors que le gradé restait à l'entrée.

« Sergent, on a fouillé partout,  la maison est vide. » fit l'un des soldats après avoir salué son supérieur.
« Cette Impa est décidément bien informée mais elle ne nous échappera pas longtemps et cette fois-ci on la ratera plus car on ne peut pas rentrer à la Citadelle sans ce gamin ... »  répondit le sergent d'Ordinn.

La fouille étant finie, les cinq soldats repartirent aussi vite qu'ils étaient venu, laissant la maison sans dessus dessous.

FuturVegeko

Un très bon début de fanfic sa fessait longtemps que j'attendais sa avec impatience, dommage que Goten n'en fait pas partit mais c'est pas très grave.
En attente de la suite. :sourire:

Teen_Gohan_757

Ravi de te revoir sur cette fanfic et qu'elle te plaise aussi :D  Pour Goten, en effet, il est un peu mis de côté pour le moment mais voilà,  je voulais intégrer un autre perso (Léo) cette fois-ci  pour changer :p 


Et voici la suite !







Chapitre 3 : L'Attaque de la Vallée Oubliée


Dans l'énorme Citadelle d'Ordinn, siège du pouvoir impérial et lieu de résidence de l'Empereur Eldinn, ce dernier ruminait de colère depuis qu'il avait appris que son prisonnier le plus précieux avait été libéré par des inconnus et ce malgré toute la sécurité de sa forteresse.

Il avait alors réuni ses conseillers dans la Salle du Trône pour tenter de récupérer ce prisonnier échappé.  Cependant aucun de ses subordonnés n'avait la moindre idée pour retrouver Link, ce qui amplifia assez la colère du souverain d'Ordinn.

« Bande d'incapables ! C'est en laissant ce gamin s'échapper que ses précédent adversaires se sont fait tuer alors il faut vite le retrouver ! Heureusement que je ne compte pas que sur vous ! » cria l'empereur.


Les conseillers se répandirent en excuse et quand ils furent sur le point de rencontrer une funeste destinée,  un portail du Crépuscule s'ouvrit,  sauvant ainsi la vie des conseillers en attirant l'attention de l'Empereur.

De ce portail sortit un très grand humanoïde avec très peu de peau car ses os étaient saillants.  Les lignes dessinées sur son corps était de couleur bleu clair alors que le reste de son corps était noir.  Il portait une longue robe d'un noir tendant vers le gris et portait dans sa main droite, une énorme épée de forme rectangulaire. Tout le long de celle-ci figurait des symboles d'un rouge sang.

Ce qui était le plus terrifiant, n'était pas cette immense épée mais plutôt la tête squelettique de l'être apparu soudainement dont la forme s'apparentait à un lézard à corne avec une double rangée de dent pointue. Sans oublier des yeux mauves et blanc bridés assez terrifiant. 

D'ailleurs, les conseillers de l'empereur en furent tous apeurés, se reculant de quelque pas, presque prêt à s'enfuir car cet imposant personnage ressemblait à la mort elle-même.



Quant à l'empereur, il affichait une toute autre expression, une expression de satisfaction avec un léger sourire en coin.

« Cher Faucheur, vous voilà enfin !  J'ai une mission pour vous qui vous plaira sûrement, le Héros du Temps s'est échappé de ma prison, il faut donc le retrouver au plus vite et je sais que vous êtes très désireux de vengeance à son égard. » expliqua l'empereur.
« En effet, depuis qu'on m'a permis de retrouver la vie, je n'ai qu'un objectif,  retrouver et vaincre le Héros du Temps. »  répondit le Faucheur d'une voix caverneuse.
« Bien bien mais pour le moment, il nous le faut en vie donc tâche de ne pas trop t'emporter sinon le cadeau de vie qu'il t'a été fait peut très vite t'être repris. »  avertît Eldinn.
« Je ne voudrais pas gâcher cette nouvelle vie avec une telle erreur, je vous le ramènerai en vie. » rassura l'humanoïde du Crépuscule.

L'empereur lui fit alors signe qu'il pouvait disposer et le Faucheur se retira alors, laissant le monarque et ses conseillers seuls. 





Loin des manigances d'Ordinn,  Gohan et Impa avaient pris refuge chez Osun dans la très reculée Vallée Oubliée.  C'est ainsi que la maison de l'ermite ne fut jamais aussi habité qu'avec les trois garçons et la Sheikah en plus d'Osun.  Heureusement, la demeure perdue au fin fond des Pics Blancs était assez grande pour accueillir tout le monde.

Link et Léo, toujours soit endormi soit inconscient,  furent installé chacun dans une des nombreuses chambres de la maison et solidement emmitouflé sous d'épaisses couvertures, la température étant assez fraîche, le feu,  allumé pour l'occasion, ne réchauffant pas encore la pièce.


Les deux garçons bien installé,  Gohan et Impa rejoignirent Osun dans le grand salon du rez-de-chaussé pour s'installer près de l'imposante cheminée.

« Hé bien, je vais bientôt pouvoir ouvrir une auberge moi avec tout ce monde qui vient chez moi ! » s'exclama Osun avec humour.
« C'est vrai que Link m'a dit que ne recevez pas beaucoup de visite, ca doit vous faire bizarre tout ce monde. »  répondit Gohan.
« A vrai dire, je n'ai jamais eu autant de monde chez moi donc oui c'est étrange mais au moins ca me change du quotidien tout en donnant un abri à Link qui a toujours défendu Hyrule et ses voisins avec ardeur, je peux donc bien m'accommoder de tout ce monde pour lui.  De plus, je rencontre enfin Impa, la fameuse Sheikah. » répondit Osun.
« De même,  j'ai longtemps cru que vous n'étiez qu'une légende de la montagne mais depuis le passage de Link chez vous,  j'ai bien vu que votre existence était bien réelle. » répliqua Impa.
« Cependant, j'aimerais retourner en Hyrule,  je n'ai pas eu le temps de m'assurer de la sécurité de la Reine Zelda et avec l'assaut d'Ordinn sur Hyrule, je crains pour sa vie. »  rajouta-t-elle.
« Je comprends bien,  allez-y, je veillerai sur Link et l'autre garçon. »  rassura Osun.

Impa n'eut même pas à demander à Gohan de l'aider à retrouver Zelda que de lui même, il se proposa pour aller défendre Hyrule à la place de Link.  Le métis saiyen et la sheikah se transportèrent alors aussitôt en Hyrule, arrivant directement devant les portes du château. 


Impa demanda alors à Gohan d'aller prêter main forte à l'Armée Royale qui combattait les envahisseur d'Ordinn déjà aux grilles du Domaine Royal alors qu'elle même irait chercher Zelda pour l'emmener dans les souterrains secret du château.

Les deux alliés se séparèrent alors et Gohan se hâta d'arriver aux grilles du domaine.  Sur place, la situation n'était guère réjouissante car si les soldats Hyliens valaient ceux d'Ordinn, la magie déployé par ces derniers leur donnaient un net avantage.

Arrivé sur place,  Gohan s'éleva dans les airs et tenta de dissuader les envahisseurs de continuer leur attaque en voulant les impressionner d'un kikoha assez imposant que le métis saiyen ne fit pourtant que d'une seul main tendue vers les assaillants d'Ordinn.

« Partez tout de suite d'ici où cette énorme boule d'énergie s'abattra sur vous ! » cria le jeune garçon.

Ce petit spectacle fit autant effet sur les soldats d'Ordinn que sur ceux d'Hyrule car les deux camps cessèrent les hostilités pour observer d'un air très surpris, le métis saiyen.   
« Ce gamin vole, il possède lui aussi la magie de notre Empereur ?! »  s'écria un soldat d'Ordinn.
« Impossible !! Seule sa majesté et ses soldats ont ce privilège ! »  répondit un autre.
« Concentrons notre magie sur ce gamin et on l'aura sûrement ! Après on exterminera les Hyliens ! » répliqua peu après un troisième, peu impressionné par Gohan.

Cette proposition emporta l'acquiescement général et tous les soldats firent un geste de la main de l'arrière vers l'avant en direction de leur jeune adversaire.  Ce dernier sentit comme une violente poussé ressemblant fort à un Kiai de son père et du se transformer en Super Saiyen pour résister à ce violent coup. Gohan croisa même ses bras devant lui comme pour se protéger de ce Kiai d'Ordinn.

Quand les soldats virent que leur assaut commun n'avait pas fait bouger d'un pouce le métis saiyen, ils ne semblèrent plus aussi confiant mais ne fuirent pas pour autant.


Gohan descendit alors pour se placer juste à l'extérieur des grilles du domaine royal puis tendit sa main vers les soldats.

« Je n'aime pas faire ça mais on dirait que vous n'avez pas envie de partir et je me suis promis de protéger Hyrule alors maintenant, disparaissez !! »  fit Gohan d'un air menaçant.

Soudainement, ce fut maintenant Gohan qui émis un cri puis une puissante poussée d'air qui envoya valser tous les soldats d'Ordinn à plusieurs mètres de là.  Certains s'écrasèrent sur les roches avoisinantes, d'autres retombèrent lourdement au sol.

Ceux qui avaient survécu, se relevèrent avec peine et ne demandèrent pas leur reste, fuyant à toute jambes vers la Place du Marché puis sûrement la Plaine d'Hyrule.   



Bien sur, la réaction des soldats d'Hyrule fut l'exact contraire. Ils hurlèrent tous de joie car passé très près de la défaite. Les combattants royaux se réunirent alors autour du métis-saiyen pour le célébrer en héros mais ce dernier tempéra leur ardeur.

« Je les ai repoussé maintenant mais je suis sur qu'ils reviendront plus nombreux et avec l'un de leur généraux plus puissant donc préparons nous à les recevoir ! » fit Gohan assez lucide.


Cela refroidit quelque peu les soldats mais avec Gohan dans leur rangs, ils abordaient le 2e round avec bien plus de confiance.


C'est alors qu'Impa revint seule vers les soldats et Gohan. Le jeune garçon s'empressa alors de demander ce qu'il en était de la sécurité de la Reine Zelda.

« Je l'ai conduit vers un passage secret menant au Domaine Zora, elle y sera en sécurité là-bas et je vois que tu as eu vite fait de repousser les soldats d'Ordinn. »  expliqua Impa.
« Oui ces soldats malgré leur pouvoir magique, n'ont pas été un problème mais je crains pour l'attaque suivante car d'autre sont bien plus puissants et pourrait me poser problème. » répondit Gohan.
« On verra ça, pour le moment, préparons nous au second assaut. » répliqua Impa.
     




Dans la contrée perdue de la Vallée Oubliée,  il n'y avait ni assaillant ni défenseur, rien que le calme  d'une vallée perdue dans les épais Pics Blancs.  Au coeur de la seule habitation,  Léo se réveilla doucement de son repos bien mérité.

Quand il ouvrit les yeux, il fut cependant surpris de voir qu'il n'était absolument plus dans la même chambre dans laquelle il s'était endormi quelque heures auparavant.  La chambre était bien plus grande, faite de pierre bleue massive avec une cheminée réchauffant agréablement la pièce.

Sa tunique de combattant asrayan était posé sur une petite table de nuit et Gohan semblait avoir disparu.

Curieux de savoir ce qui avait bien pu se passer pendant son sommeil,  Léo sortit de son lit, s'habilla en vitesse puis sortit aussitôt de la chambre.  Il constata bien vite que le feu allumé dans sa chambre était fort bien pratique car maintenant qu'il était en dehors de la chambre, il eut froid instantanément, ses vêtements n'étant pas fait pour le grand froid de la Vallée Oublié.


Soudainement,  Osun sortit de la chambre de Link et vit le jeune ami de Gohan grelotter.

« Tu devrais vite aller te réchauffer au salon avant d'attraper froid ! »  fit l'ermite d'un ton enjoué.
« Mais..où..où on est ici ? Il fait super froid ! »   répondit Léo transi de froid.
« Je t'expliquerai tout devant le feu ne t'inquiète pas ! » répliqua Osun.

La promesse d'un bon feu pouvant le réchauffer eut alors raison de sa curiosité et le jeune asrayan suivit Osun sans plus poser de question.


Quand Léo et Osun furent bien installé devant le grand feu du salon,  l'ermite se mit à raconter ce qu'il s'était passé ces dernières heures.  Quand Osun termina par dire que Gohan était parti en Hyrule pour défendre le château de l'invasion ennemie, on put voir un peu de déception sur le visage de Léo qui était triste d'avoir été ainsi mis sur le côté.

« Je vois bien ta déception et ne voit pas cela comme une mise à l'écart, les événements se sont précipités et Gohan n'a pas vraiment eut le temps de réfléchir. De plus je pense qu'il a bien fait de te laisser ici car à ce que j'ai compris, tu avais bien besoin de repos. Sans oublier le fait qu'il faut bien un combattant qui reste en arrière pour protéger Link qui est encore inconscient. »  fit alors Osun pour tenter de rassurer Léo.


Le jeune asrayan semblait à moitié rassuré mais Osun ne pouvait en faire plus. Léo décida alors d'aller s'entraîner dehors en attendant le retour de Gohan.  Il monta dans sa chambre pour y récupérer son épée puis redescendit pour ensuite sortir de la grande maison.

Léo se para alors de son aura blanche, dégaina son épée puis commença à exécuter des mouvements bien précis, fendant l'air avec force. 

Quand Osun sortit lui aussi pour aller chercher du bois, il s'arrêta un instant pour regarder le jeune ami de Gohan s'entraîner et il repensa aux nombreuses journées qu'avait passer Link pour maîtriser les pouvoirs divins qu'il avait acquis.   


Soudainement,  Osun entendit un cri bien différent de ceux de Léo s'entraînant à l'épée. C'était comme un cri de terreur venant de l'intérieur de la maison. Léo semblait trop concentré pour l'avoir entendu et ne réagît donc pas, continuant son entraînement.  Osun quant à lui, retourna à l'intérieur et ce dirigea vers la chambre où se reposait Link, seul endroit d'où aurait pu provenir le cri.

En montant les escaliers,  Osun entendit Link crier 'Gohan ! Gohan ! Ou est-tu ?!' d'une voix aussi inquiète qu'apeurée.  Quand l'ermite arriva devant la porte de la chambre, il reçu presque cette dernière en pleine figure, Link l'ayant ouverte brusquement. Le Kokiri était tellement pressé qu'il ne vit pas Osun et se cogna contre lui pour ensuite reculer quelque peu. 

« Hola Link,  calme toi ! Gohan n'est pas là pour le moment mais quoique tu penses, il va très bien ! »  fit Osun pour tenter de calmer Link encore terrifié.

Avant même que Link puisse répondre, Osun le poussa quelque peu à l'intérieur de la chambre pour ensuite refermer la porte pour ne pas que le jeune Kokiri reste dans les couloirs froids de la maison car il n'avait même pas pris le temps de s'habiller et n'était donc vêtu que de son caleçon vert.

Une fois calmé,  Link s'assît sur son lit.

« Qu'est-ce que...qu'est-ce que je fais ici ? » se demanda Link.
« C'est ton ami Gohan qui t'a apporté ici après que le Village Cocorico ai été attaqué par les soldats d'Ordinn. » répondit Osun.
« Comment Gohan connaît-il cet endroit ? Et comment Ordinn a pu traverser le Bouclier de Lumière d'Hyrule ?! » répliqua un Link certes calmé mais toujours aussi inquiet.

Osun se mit alors à raconter ce qu'il savait et ce récit fort peu réjouissant n'avait rien pour rassurer le Kokiri Héros du Temps même si la venue de son ami du Mont Paozu venait tout de même éclaircir ce noir tableau.

Cependant, le récit d'Osun fut aussi ponctué de cri venant de l'extérieur et cela ne cessait d'attiser la curiosité de Link qui se demandait bien qui cela pouvait être si Gohan n'était pas présent.

Mais avant que le Kokiri puisse poser une question, un puissant séisme secoua la Vallée Oubliée. Osun pensa que c'était Léo le responsable alors l'ermite se dirigea tranquillement vers la fenêtre de la chambre qui donnait sur l'entrée de la maison et vit de suite qu'un être bien étrange être était apparu.

Le fait que Léo se mit en position de combat n'inspirait rien qui vaille. L'air très sérieux d'Osun fit venir Link à la fenêtre et quand il vit l'étrange adversaire de Léo, il s'habilla en triple vitesse pour en suite filer vers l'entrée de la maison, ne laissant pas le temps à Osun de le retenir.




Dehors,  Léo n'était plus en entraînement mais prêt au combat réel. Son aura blanche était déployé au maximum et concentrée autour de son épée ainsi que de son bras droit .  Le jeune asrayan avait aussi un air aussi sérieux que déterminé voire menaçant même si l'on pouvait déceler une pointe de peur.

« Jeune humain, je n'ai que faire de toi, seul le Héros du Temps m'intéresse. Laisse moi passer où les neiges de cette vallée seront rougies par ton sang ! »  fit l'intrus d'une voix caverneuse.
« Je...je vous laisserai pas passer ! Link est un ami à Gohan et comme il n'est pas là, c'est à moi de le défendre ! »  répondit Léo avec une légère hésitation.

Au parvis de la maison d'Osun, Link, une épée un peu rouillé à la main gauche, regardait la scène avec incompréhension, ne connaissant pas le jeune garçon se dressant devant un ennemi qu'il connaissait bien.

« Link, n'y va pas,  tu n'a plus aucun pouvoir, tu te ferais tuer ! » fit Osun à peine arrivé auprès de Link.
« Mais c'est un Faucheur du Crépuscule ! Je dois aider ce garçon ! » répliqua Link.
« Je comprends ton sentiment mais je crains que tu ne lui soit d'aucune aide dans ton état. » répondit Osun.
« En plus, je comprends pas, je l'avais tué dans la Salle de l'Autel du Palais du Crépuscule... » fit Link sans faire attention à ce qu'Osun venait de lui dire.


Quelques dizaines de mètres plus loin,  le Faucheur engagea le combat avec Léo qui était décidé à lui faire face et ainsi sa lourde épée vint s'écraser sur l'endroit où se trouvait Léo mais ce dernier semblait aussi agile que Link et évita ce coup aisément.   La créature du Crépuscule comprit vite que sa lourde épée ne lui serait d'aucune utilité et ne prit donc même pas la peine de la sortir du sol où elle était planté, préférant prendre une seconde épée bien plus légère et plus fine pour ensuite se jeter sur Léo qui para le coup mais semblait avoir tout le mal du monde à résister à ce puissant coup.

A force de volonté,  Léo réussit finalement à se dégager pour ensuite engager un furieux échange de coup avec son puissant adversaire.  Chacun parait la plupart des attaques de l'autre mais quelque unes du Faucheur frôlèrent le jeune combattant asrayan, l'entaillant sur le torse et le ventre.


Link regardait lui ce combat d'un air aussi médusé qu'inquiet car si il était très surpris par le fait que ce garçon inconnu pouvait tenir ainsi tête à un Faucheur du Crépuscule, il voyait bien qu'il ne tiendrait pas très longtemps à ce rythme.   D'ailleurs, l'échange de coups d'épée se termina quand le Faucheur réussit à envoyer valser Léo à quelque mètres après un coup de pieds assez vicieux dans le ventre.

Léo resta couché un moment, faisant ainsi jubiler son adversaire.

« Tu es fort pour un jeune humain mais pas assez pour me vaincre malheureusement ! » fit-il en s'approchant de Léo.


Link s'apprêta alors à lui venir en aide quand il vit que Léo se releva avec peine mais toujours aussi déterminé à combattre. 

« Oh..tu as encore envie de te battre ? Intéressant ! »  s'exclama alors le Faucheur d'un air machiavélique.
« Non..je..je n'ai plus envie de me battre.. »  répondit Léo avec peine, ses lacérations au torse et au ventre lui faisant assez mal.
« Dans ce cas, tu n'aurais pas du te relever ! »  répliqua le Faucheur en brandissant son épée comme pour asséner le coup fatal.

Cependant, un fort séisme secouant une nouvelle fois la vallée fit stopper net le Faucheur qui se retourna aussitôt pour voir son énorme épée flotter dans les airs, entourée d'une aura blanche.  Il refixa son regard vers Léo et le vit paré de la même aura, la tête baissée mais les bras et les mains en avant.
Après un court moment, le jeune asrayan tira très vite ses bras vers l'arrière tout en criant puissamment, comme pour se donner de la force.  Comprenant un peu tard la tactique, le Faucheur se retourna encore vers son énorme épée mais n'eut que le temps de la sentir le traverser de part en part, laissant un énorme trou plus long que large dans son corps. 

L'épée, elle, alla s'encastrer dans une montagne au loin, secouant à nouveau puissamment la vallée,  preuve de la puissance du coup.


Après cela,  Léo mit un genou à terre, signe que l'effort fut tout de même assez grand alors que le Faucheur s'écroula à terre, sans vie.


Link quant à lui, resta bouché bée après un tel combat à l'issue surprenante. Il lâcha l'épée qu'il avait en main puis courut vers Léo pour s'enquérir de son état. Arrivé à sa hauteur,  Link s'empressa de féliciter le jeune vainqueur.

« Je sais pas qui tu es mais tu es super fort ! Vaincre un Faucheur du Crépuscule, c'est pas donné à tout le monde ! » s'exclama le Kokiri.

Quand Léo releva la tête pour regarder Link,  les deux garçons eurent la même surprise.

« Je..je m'appelle Léo,  je..je suis un ami à Gohan et il avait bien raison,  on se ressemble beaucoup tous les deux ! »  répondit l'Asrayan.
« Oui je pensais pas rencontrer quelqu'un qui me ressemble autant ! » répliqua Link, amusé.
« Sinon ce faucheur, il était plus fort que moi mais mon aura m'a permis de l'avoir par la ruse. » fit modestement Léo.
« Il faudra que tu m'apprenne à faire ça, comme je pourrai t'aider toi et Gohan la prochaine fois ! » répliqua Link.
« Je veux essayer de t'expliquer ce que mon professeur m'a appris. »  répondit Léo.
« Mais d'abord, il faut te soigner, t'es plus en très bon état ! » fit Link d'un air presque amusé.

Léo acquiesça en silence puis se dirigea vers la maison d'Osun en s'aidant de Link pour se déplacer, plaçant son bras droit le long des épaules de Link.


Cependant, à mi-chemin,  Gohan apparu devant les deux garçons, l'air plus qu'inquiet. L'état peu en forme de Léo n'aidant pas à le rassurer.

« Qu'est-ce qu'il s'est passé  ici ?! » fit Gohan assez inquiet.
« Une puissante créature du Crépuscule est venue ici et à attaquer ton ami mais il a réussi à le vaincre malgré son état ! »  expliqua Link.
« Pourquoi le Crépuscule nous attaquerait-il ? Je croyais qu'avec la mort de Zant, ce royaume serait en paix ? » répliqua Gohan, étonné.
« Aucune idée, c'est très bizarre car ce Faucheur, je l'avais déjà vaincu avant... » répondit Link.
« Et c'est tout aussi bizarre qu'il ai réussi à nous retrouver » répliqua Gohan.
« Ca...ca c'est de ma faute..je voulais m'entraîner en t'attendant et à cause de ça, ce Faucheur a senti mon aura..je suis désolé.. » répondit Léo, un peu honteux.
« Tu as fais une erreur mais tu l'a réparé en protégeant Link et Osun donc ne t'en veux pas comme ça et va vite te faire soigner. » répondit Gohan.

Ce que l'asrayan fit aussitôt, ses blessures lui faisant assez mal.  Link continua à l'aider à aller jusqu'au salon alors que Gohan resta sur le pas de la porte. Osun, lui, était déjà parti chercher les potions de soin resté dans la chambre de Link.
« Je..je crois que Gohan il est quand même fâché.. » fit Léo sur le chemin vers le salon.
« Je pense aussi mais tel que je le connais, c'est envers lui-même qu'il est fâché, pas contre toi. » répondit Link.
« Pourquoi il serait fâché contre lui alors qu'il était pas là ? » se demanda Léo.
« Tu connais Gohan, c'est justement parce qu'il était pas là qu'il doit s'en vouloir, il aurait préféré combattre à ta place et ne pas te voir blessé comme ça. » répondit Link.
« Ca me rassure, j'ai cru que c'était sur moi qu'il était fâché. »  fit Léo, soulagé.


Après cela, Link laissa Léo sur un des fauteuils du salon pour qu'ensuite, Osun lui administre la potion de soin qui rétablit de suite le jeune asrayan.  Ce dernier fut d'ailleurs étonné de voir quelque chose encore plus efficace que le kolto d'Asraya alors qu'Hyrule et son monde semblait bien plus en retard technologiquement. 

Gohan finit lui par rentrer dans le salon pour s'assurer que Léo s'était bien remis de ses blessures et quand il en fut rassuré, un dilemme se posa à lui :  Rester ici au cas où un autre envoyé d'Ordin viendrait s'en prendre à ses deux amis ou repartir pour Hyrule, repousser l'Armée d'Ordinn. 

Cependant, le choix à faire fut évidement pour Link quand Gohan lui en fit part.

« Tu devrais retourner en Hyrule pour le défendre à ma place comme tu l'a sûrement déjà bien fait avant que tu ne reviennes ici ! »  fit le Kokiri.
« Oui mais si je m'en vais, je ne pourrai plus vous protéger et ça m'ennuie beaucoup... » répondit Gohan pas rassuré.
« Si un autre ennemi viens ici, Léo s'en occupera, tu peux lui faire confiance, je l'ai vu à l'œuvre, c'était épatant ! » s'exclama Link avec assurance.
« Si tu le dis, je veux bien te croire mais Osun, je compte sur toi pour m'avertir au cas où il y aurait vraiment un soucis ! » répondit Gohan.

Osun acquiesça d'un hochement de la tête puis Gohan se mit devant Léo pour lui parler.

« Léo, je te confie donc Link, tu sais que c'est ami auquel je tiens beaucoup mais de ce que j'entends, je peux te faire confiance pour le protéger de tout ceux qui viendrait ici pour ramener Link en Ordinn mais si jamais ca ne va vraiment pas, n'ai pas honte de fuir pour protéger Link. » fit Gohan partagé entre l'inquiétude et la confiance.
« Promis, je ferai tout pour le protéger ! » s'exclama Léo assez content que Gohan lui accorde enfin sa confiance quant à ses capacités au combat.
« Et surveille bien Link, il reste jamais au même endroit très longtemps ! » rajouta Gohan dans une note plus humoristique.
« T'inquiète pas, je sais déjà ce qui va l'occuper »  répondit Léo.

Là dessus,  Gohan reparti en Hyrule combattre les forces d'Ordinn pour les bouter définitivement hors d'Hyrule.

Quand aux deux garçons restant,  ils se mirent vite à l'entraînement, Link ayant hâte de retrouver un pouvoir capable de sauver Hyrule une fois encore.

Shin Blue Sonikku17

Gohan va-t-il Protéger Hyrule ?
Léo défendra t-il Link ?
Zelda sera t-elle Sauvée ?
Vous saurez dans le prochain épisode  :ha:

Franchement, les combats sont grandioses, je veux combat final epic  :ha:

Teen_Gohan_757

Ravi que cela te plaise ! Et t'inquiète, je crois que le final sera épique \ o /  (enfin j'espère xD )

FuturVegeko

Je relève une phrase très intéressante :

Pour Goten, en effet, il est un peu mis de côté pour le moment

donc possibilité qu'il apparais plus tard dans l'histoire, non ?
En tous cas toujours aussi bien de lire tes fanfic et aussi impatient de savoir la suite.

Teen_Gohan_757

Ah non désolé, il n'apparait pas dans cette fanfic mais ce n'est pas exclu qu'il revienne dans une future histoire :P

En tout cas, je suis ravi que tu apprécie toujours mes histoires :)

Teen_Gohan_757

La suite  \ o /





Chapitre 4 :  Sauvetage Inespéré.



Alors que Gohan repoussait avec force les envahisseurs d'Ordinn avec l'aide de l'Armée Royale d'Hyrule et des tribus Gérudos, Gorons et Zoras, dans la lointaine et reculée Vallée Oublié, au fin fonds des Pics Blancs du Comté de Termina, au chaud, assis devant le grand feu de cheminé de chez Osun,  Léo s'improvisa professeur et tenta d'enseigner ce que lui avait appris son maître Mae'r, l'ermite d'Asraya et cela n'était pas simple pour le jeune garçon.

Non pas que Link était un mauvais élève mais le simple fait de devoir expliquer ce que Léo avait lui même appris n'était pas aussi simple qu'il n'y paraissait car Léo ne faisait maintenant plus attention au mécanisme d'apprentissage de son aura particulière, cela lui venait instinctivement.

Cette difficulté, Link la comprenait bien, ayant été lui aussi l'éphémère professeur de Gohan quant au maniement de l'épée.

Cependant, le Kokiri étant déjà familier au contrôle de l'énergie, Léo pouvait se permettre quelques raccourcis et ainsi ne pas devoir tout expliquer de A à Z, ce qui fit gagner bien du temps aux deux garçons.

« Comme Gohan m'a dit que tu savais déjà maîtriser l'énergie vu que tu en avais avant, ca devrait être plus facile pour toi. Il faut en fait que tu arrives d'abord à ressentir ton énergie vitale qui est en toi. Mae'r m'a dit qu'elle était présente chez tout le monde mais qu'elle était naturellement bloquée pour ne servir qu'aux fonctions vitales. Par contre si on arrive à la ressentir et la faire exploser, on peut s'en servir au combat »  expliqua Léo en se remémorant ce que son maître lui avait enseigné.

« Mon énergie vitale...je ne l'ai jamais ressentie avant, c'est bizarre... » répliqua Link assez circonspect.
« Comme tu avais cette autre énergie en toi, je crois que tu pouvais pas la ressentir ou quelque chose comme ça mais je suis sur que si tu le fais maintenant, tu y arriveras ! » répondit Léo.   

Link se mit alors à fermer les yeux et à se concentrer sur son énergie vitale comme il le fit à l'époque pour le Feu de Din, cherchant en lui-même cette énergie qu'il désirait tant maîtriser.

Un long moment se passa où Link ne fit plus un mouvement, plus une parole, rien, seul le crépitement du feu venait troubler le silence de la pièce.

« Je...je la ressens, je crois....c'est différent du Feu de Din mais la sensation est assez pareille... »  fit soudainement Link, les yeux toujours fermés.
« Maintenant il faut que tu fasse exploser cette énergie comme si tu voulais déployer celle que tu avais avant mais en pensant à quelque chose de fort comme pouvoir arrêter ces méchants qui sont venu attaquer ton royaume ! » expliqua alors Léo d'un ton assez enjoué.

A peine eut-il dit ces mots qu'une aura bleue foncé jailli de tout le corps de Link provoquant un souffle qui éteignit le feu, pourtant bien fort, d'un seul coup et failli faire tomber Léo.  Link ouvrit alors les yeux et vit avec stupeur cette aura d'un bleu intense qui semblait s'évaporer de tout son être. 

« C'est...c'est incroyable ! Je...je savais pas que j'avais une telle énergie en moi ! »  s'exclama Link tout en regardant son énergie vitale s'évaporer de son bras droit.
« La dernière chose qu'il faut faire maintenant, c'est de la garder tout autour de toi pour qu'elle s'échappe pas comme ça sinon tu vas vite être fatigué car cette énergie n'est pas comme celle que tu as eu ou celle de Gohan, elle reste tout le temps autour de toi mais tu peux augmenter ou diminuer la puissance de ton énergie. »  répondit Léo. 

« Je dois alors réduire mon aura pour ne pas qu'elle s'échappe ? »  demanda Link.
« Oui mais en même temps, tu dois la contenir autour de toi comme un bouclier d'aura. »  répondit Léo.
« Un bouclier...un peu comme l'Égide de Nayru..je dois pouvoir y arriver... » répliqua Link qui referme aussitôt les yeux tentant de maîtriser le flux de sa nouvelle aura.

L'aura du Kokiri diminua peu à peu tout en restant encore sous forme de vapeur s'échappant à toute vitesse mais après un autre long moment,  elle commença à former une sorte de couche protectrice uniforme l'entourant complètement.  L'aura semblait apaisée et contrôlée.

« T'apprends vite toi ! Moi ca m'a mis bien plus de temps pour faire tout ça ! » s'exclama joyeusement Léo.
« Oh mais je triche un peu aussi, j'ai de l'expérience en matière d'énergie et un très bon professeur ! » répondit Link assez humblement.
« Mais j'y pense...pourquoi mon aura est pas blanche comme la tienne ? » rajouta-t-il.
« Mmmh...je sais pas...mais c'est vrai que Mae'r m'a dit que même si on a tous cette énergie en soi, elle est différente de chacune des autres et à un pouvoir spécial qu'il faut découvrir par soi-même. » répondit Léo un peu hésitant.
« Je vois, et bien,  on va s'entraîner pour découvrir ça ! » fit Link enjoué.

Léo acquiesça et c'est ainsi que Link s'entraîna au contrôle du flux de son énergie qui demanda encore beaucoup de concentration au Kokiri. Il passa encore quatre jours à perfectionner sa technique pour ensuite commencer à l'utiliser au combat contre Léo.  Cela dit, cette application étant assez similaire à celle qu'il avait apprit avec le Feu de Din,  ces séances de combats se transformèrent assez vite en entraînement au maniement de l'épée et c'est ainsi que l'élève devint le professeur et vice-versa car même si Léo avait appris les bases du combat à l'épée avec Kvasir, Link avait tout autant à lui apprendre.



Après une semaine,  Gohan revint auprès de ses deux amis et les trouva bien sur à l'extérieur, occupé à se combattre en duel paré de leur aura respective et même si le combat était amical, on pouvait vite voir que les deux blonds ne faisaient aucun cadeau tant le combat semblait rude et intense.

Bien sur, Gohan fut étonné de voir Link paré d'une aura bleue qu'il ne connaissait pas mais se dit vite que l'enseignement de Léo avait porté ses fruits et se dit que cela tombait à point nommé.

Gohan tenta d'appeler les deux combattants mais ces derniers étaient tellement concentré sur leur duel qu'ils n'entendirent rien.  Après plusieurs essais infructueux,  Gohan essaya une autre tactique. Il prit de la neige dans ses mains,  en fit une boule puis la lança en plein dans le figure de Link quand il fut à portée.

Cette tactique fonctionna fort bien car Link finit par détourner la tête pour voir que c'était Gohan le responsable de ce lancer.  Léo avait fait le même mouvement de la tête et s'arrêta immédiatement de combattre quand il vit le métis-saiyen pour se diriger vers lui.

Cependant, Link, plus joueur, ne perdit pas de temps pour se venger de ce lancer en contre-attaquant de la même manière, lançant plusieurs boules de neiges vers Gohan que ce dernier évita aisément sauf la dernière qu'il n'avait vue et qui s'écrasa sur son visage.

Gohan aurait bien voulu continuer cette joute de boule de neige mais la situation en Hyrule ne le permettait pas.
   
Il expliqua bien vite ce qu'il en était dans la Royaume de la Lumière, que lui et les Armées Réunifiées d'Hyrule avaient réussi à repousser Ordinn hors des fortifications de la Citadelle. Il fut alors décidé que le Dôme de Lumière soit réduit pour n'entourer que les Fortifications Royales permettant au divin pouvoir de se renforcer pour empêcher les portails du Crépuscule de s'ouvrir dans cette zone.

Hors de cette protection des Trois Déesses, Ordinn avait tout envahi mais se heurtait tout de même à la forte résistance des Armées Réunifiées composé des tribus Gérudo, Goron et Zora ainsi que l'Armée Royale. Cela empêcha Ordinn d'obtenir une victoire totale mais la défaite d'Hyrule n'était pas loin, Ordinn semblant avoir une armée infinie de soldat en plus des créatures du Crépuscule.

« Et c'est pour ca que je suis revenu, il n'y a que toi qui ai pu aller au Royaume du Crépuscule donc je me demandais si tu pourrais y repartir pour comprendre pourquoi il nous attaque ? »  conclut Gohan après cette longue explication.
« Je ne pourrai pas, je n'ai plus le Vent de Farore pour m'y transporter... » fit Link un peu dépité.


Soudainement, Osun sortit de la maison, l'air assez inquiet.

« Les garçons, je pense que vous devriez rentrer en Hyrule au plus vite, je sens que le dôme de Lumière faiblit, Ordinn doit utiliser son étrange magie pour mettre à mal cette protection ! » fit-il.


La dessus, les trois garçons acquiescèrent sans un mot et, à l'aide du Shunkan Ido, ils se transportèrent en un instant en Hyrule, à l'intérieur du dôme mais juste à sa limite, derrière le pont-
levis de la Place du Marché.

C'est là qu'ils virent un homme, les mains placé sur le dôme, qui avait déjà formé un petit trou qui ne cessait de s'agrandir alors que derrière l'armée d'Ordinn et d'Hyrule se combattaient férocement.

« Cet homme est occupé à percer le dôme, il faut le repousser ! »  cria Gohan tout en se transformant en Super Saiyen.

Link et Léo firent de même se parant de leur aura respective tout en dégainant leur épée.

Les trois garçons se ruèrent alors sur l'homme occupé à créer une brèche mais il ne fallu qu'un kiai de Gohan pour le repousser au loin.  Cependant, des bêtes d'ombres du Crépuscule virent les trois combattants repousser l'homme et vinrent alors vers eux.  Gohan vinrent à leur rencontre suivi de peu par Léo et Link.  Mais soudainement, un portail du Crépuscule s'ouvrit juste devant les deux blonds pour faire débarquer cinq bêtes d'Ombres.  Alors que Léo était prêt à les combattre, Link semblait plus intéressé par le portail.

« Léo, tu sais voler comme Gohan ? »  demanda soudainement le Kokiri.
« Oui Gohan me l'a appris mais pourquoi tu demandes ça ? » répondit Léo assez étonné.
« Je vais m'accrocher à toi et tu vas voler jusqu'à ce portail, ca nous amènera au Crépuscule ! »  répondit Link.
« Mais..on va pas laisser Gohan tout seul ?! » protesta Léo.
« Il l'a été pendant qu'on s'entraînait et l'Armée d'Hyrule n'est pas loin donc je pense pas que ce sera un problème et si on arrive au Crépuscule pour faire cesser ces portails, on l'aidera bien mieux qu'en restant ici ! » répliqua Link, bien décidé à suivre son idée. 

Convaincu par les arguments de Link,  Léo laissa le Kokiri s'accrocher à lui et il s'envola directement vers le portail du Crépuscule où ils y disparurent ainsi que le portail.  Sentant leur aura disparaître,  Gohan se retourna un moment pour voir que ses deux amis n'étaient plus là et que seul des bêtes de l'Ombre étaient présentes.  Cela l'inquiéta au premier abord mais convaincu qu'il ne pouvait pas être en danger immédiat, les deux garçons sachant se défendre,  Gohan reprit le combat contre l'Armée d'Ordinn.


Quant aux deux combattants blonds, ils atterrirent sur une large plate-forme rocheuse qui flottait dans le néant crépusculaire.  Il n'y avait qu'un seul modeste bâtiment en pierre bleue mais surtout une immense armée de bêtes d'Ombres massé devant l'unique construction de l'endroit.

Bien sur, ces bêtes ne mirent pas longtemps à repérer les deux garçons et à vite se ruer dessus.

« Je crois qu'on est assez mal tombé ! » cria Link tout en dégainant son épée et son bouclier.
« On aurait du partir avec Gohan, il nous aurait bien aidé là ! » répondit Léo, lui aussi prêt au combat malgré leur infériorité.
« Oui maintenant, je regrette d'être parti sans lui mais il va falloir faire sans ! » répliqua Link.

C'est tout de même avec courage, mais aussi d'appréhension, que les deux garçons se lancèrent à l'attaque des bêtes d'Ombres.  Léo, ayant une meilleure maîtrise de son aura, s'occupait d'immobiliser un groupe de bêtes pour qu'en suite Link les attaque à l'épée.  Cela fonctionna bien pendant un moment mais le nombre des bêtes d'Ombres n'avait pas l'air de diminuer et les deux garçons commencèrent à s'épuiser pour finalement être encerclé par leurs sombres adversaires

« On..on a beau en tuer par dizaines, il en revient toujours ! Qu'est-ce qu'on fait Link ? » fit Léo très inquiet.
« J-je ne sais pas, ils sont vraiment trop nombreux ! »  répondit Link.


Cependant, une fois que Link et Léo furent encerclé par les bêtes d'Ombres, ces dernières ne semblaient plus avancer, laissant un étroit espace à leur captifs pour soudainement ouvrir un corridor menant à bâtiment où quelqu'un semblait se trouver juste à l'entrée. 

La silhouette sembla familière à Link mais il ne put le croire jusqu'à ce qu'il vit cette personne de plus près. Le visage du Kokiri se raidit alors, affichant un air bien en colère qui étonna Léo juste à côté de lui.

« Zant !! Encore toi !! Je croyais t'avoir fait disparaître à jamais !! » cria Link avec véhémence malgré sa situation précaire.
« Même dans une situation pareille, tu grognes encore...tu n'a décidément pas changer mais oui comme tu le vois, on m'a donné une seconde chance et je compte bien ne pas la gâcher cette fois-ci ! Cependant, l'Empereur d'Ordinn te veut vivant donc je vais devoir me priver du plaisir de te tuer et me rabattre sur ton compagnon ! »  répondit Zant avec un sourire machiavélique.



Mais soudainement,  un portail du Crépuscule s'ouvrit  au dessus de l'espace entre les deux garçons et Zant et une grande silhouette apparu aussitôt.  Une fois complète,  Zant perdit son air suffisant pour en prendre bien plus inquiet alors que l'intrus n'eut qu'à faire une geste de balayage de la main pour que tous les bêtes d'Ombres explose en millier de petit carrés noir pour ensuite totalement disparaître, Zant se retrouvant ainsi complètement seul.

« M-Midona ?!  Comment tu nous a retrouvé ?!  On est au fin fond du Crépuscule ! » s'écria Zant aussi surpris qu'inquiet.
« Tu croyais vraiment pouvoir rassembler une armée et l'utiliser contre Hyrule sans que je le sache ? »  répondit Midona d'un air très autoritaire.
« Je pensais être en dehors de ta vision mais il semble que je me suis trompé mais ne croit pas avoir gagné ! Après avoir conquis la Terre de Lumière, l'Empereur d'Ordinn m'aidera à conquérir celles-ci ! »  fit Zant avant de disparaître dans une fumée noire fonçant vers le ciel du Crépuscule.

Après un petit moment à rester à maugréer devant cette fuite, Midona se retourna vers Link et Léo d'un air bien plus aimable.

« Je crois qu'on est quitte maintenant, n'est-ce pas ? » fit-elle à Link.
« Oui là je dois reconnaître que tu es arrivée à temps, sans toi, on était fini ! » répondit Link aussi soulagé que content de revoir Midona.
« Cela dit, je vais de surprise en surprise, après avoir apprit que Zant était en vie, voilà que je te retrouve ici ! » répliqua la Princesse du Crépuscule.
« C'est pareil pour moi mais je suis content de te revoir tout de même ! » fit Link.
« Moi aussi je suis ravi de te revoir ! Mais qui est donc ton compagnon ? »  répondit Midona.
« C'est un ami à Gohan qui est venu avec lui pour aider Hyrule à repousser Ordinn. » répondit Link.
« Mmmh oui, ce Gohan t'a aidé à vaincre Ganondorf c'est ça ? »  fit Midona.
« Exact !  Mais plus important, tu saurais faire cesser les portails du Crépuscule dont Zant se sert pour envahir Hyrule ? Ca nous aiderais beaucoup ! » demanda Link.
« Pas besoin car sans le Cristal d'Ombre, Zant ne peut pas créer de portail du Crépuscule en dehors d'ici et je ferai en sorte qu'il ne puisse plus revenir ici. » répondit Midona.
« C'est parfait ca,  merci beaucoup ! » répliqua Link.
« Cependant, j'aimerais bien poursuivre Zant pour qu'on en soit débarrassé à jamais. » fit alors Midona.
« Je pense que c'est mieux que tu reste ici à surveiller le Crépuscule car l'Empereur d'Ordinn à un sceptre capable de voler n'importe quel pouvoir et comme il a déjà le mien, j'ai pas envie qu'il prenne en plus le Cristal d'Ombre. » répliqua Link.
« Oh..la situation est bien plus grave que je ne le pensais, cet Empereur doit être vraiment puissant..tu es sur de pouvoir en venir à bout ? »  s'inquiéta Midona.
« Avec Léo et Gohan, ca devrait aller ! D'ailleurs on devrait y retourner, tu peux nous y transporter ? »  répondit Link assez confiant.
« Bien sur et bonne chance, sois prudent aussi, ce serait dommage que le Royaume de la Lumière perde son plus valeureux défenseur ! »  fit Midona avant d'invoquer un portail du Crépuscule.
« T'inquiète pas avec Gohan et Léo, je ne peux pas perdre ! » répondit Link d'un large sourire.

C'est alors que les deux jeunes garçons furent aspiré par le portail pour ensuite être déposé devant le pont-levis de la Place du Marché d'Hyrule. Hyrule qui était à nouveau entouré du Dôme de Lumière.

A peine étaient-ils apparu que c'est Gohan qui se matérialisa devant eux, l'air un peu surpris.

« Vous étiez où ? J'ai senti vos auras disparaître d'un coup puis elles sont revenus aussi soudainement. » se demanda le métis-saiyen.

Mais alors que Link allait répondre, c'est Léo qui prit la parole pour raconter cette courte mais intense aventure qu'il venait de vivre en décrivant un endroit étrange, peu lumineux avec des nuages presque inquiétants où lui et Link avait atterrit après avoir voler à travers un des portails qui ne cessait de s'ouvrir en Hyrule.  Ils étaient malheureusement tombé sur une armée de bêtes aussi noire que l'obscurité qui les encercla après une lutte acharnée. Ils furent cependant sauvé par une 'grande madame à la peau bleue et habillé d'une façon bizarre' qui les sauvèrent d'un bien terrible sort que s'apprêtait à leur faire subir un 'sale type qui était le chef des bêtes'  en faisant disparaître toutes les bêtes d'un seul coup, ce qui fit fuir le chef.

Toutes ces explications étaient accompagné de grand gestes et différentes intonations de voix pour donner au récit plus de vie, comme si Léo était presque heureux d'avoir vécu pareille aventure. Cet entrain et cette quasi fierté de raconter cela transforma l'inquiétude que Gohan avait au départ en bonne humeur, affichant même un sourire aussi ravi que soulagé.

Après cela, Link ajouta qu'ils connaissaient bien ce 'chef des bêtes' car il s'agissait du terrible Zant qu'il avait combattu autrefois. Il précisa aussi que leur sauveuse n'était autre que la Princesse régnante du Crépuscule.   

« Tous ces ennemis qui reviennent à la vie comme ça, c'est inquiétant tout de même car même si on gagnait cette guerre, ça pourrait recommencer aussitôt sans jamais s'arrêter. » fit Gohan, un peu moins joyeux quant à cette perspective.
« Je trouve ca aussi très bizarre mais ca peut être qu'Eldinn le responsable et je suis sur que son étrange sceptre à le pouvoir de ressusciter ceux qu'il désire, je vois pas comment il pourrait faire autrement.. » répliqua Link.
« Il va donc falloir retourner là où moi et Léo on t'a trouvé pour empêcher ce Eldinn de continuer mais sa magie m'inquiète, j'ai rien pu faire la dernière fois alors que ce n'était même pas Eldinn, heureusement que Léo était là d'ailleurs ! » fit Gohan.
« Justement, il faut utiliser ça à notre avantage si la magie d'Eldinn ne peut pas bloquer l'aura de Léo, il pourra nous envelopper de son aura pour nous immuniser contre la magie d'Eldinn et on pourra ainsi combattre sans problème. »  pensa Link assez justement.
« Bonne idée et de mon côté avec l'Armée d'Hyrule, on a repoussé Ordinn hors du Royaume et le Dôme de Lumière les empêchent de revenir même si je ne sais pas si ce bouclier tiendra longtemps. » fit Gohan.
« Alors allons tout de suite en Ordinn pour mettre fin à tout ca ! » répondit Link toujours plein d'entrain.
« Je pense qu'on devrait d'abord prendre une soirée et une nuit de repos, on s'est bien battu tous les trois et c'est mieux d'être en forme avant d'attaquer Ordinn. » opposa Gohan, plus raisonnable.
« Je croirais entendre Osun !  Mais tu as raison, retournons au Château d'Hyrule et on repartira demain. » proposa Link.

Le plan ainsi décidé, les trois garçons se dirigèrent vers le royale demeure de la Reine Zelda pour un repos bien mérité.

Ils furent gaiement accueilli par l'Armée Royale qui, grâce au retour du Dôme de Lumière, prit aussi une pause qu'elle méritait autant que les garçons, puis ce fut Zelda en personne à l'entrée du Château qui accueillît les jeunes combattants. Tout Hyrule était déjà ravi de compter sur de si puissants défenseurs, notamment Gohan qui s'était assez fort bien illustré en repoussant Ordinn hors d'Hyrule.  De plus, voir le retour du Héros du Temps, vainqueur de Ganondorf et Zant était aussi une bonne nouvelle fort bienvenue après les heures sombres que venait de traverser tout le Royaume.

Cependant le métis-saiyen fut tout de même assez étonné d'être ainsi accueillit en héros et c'est Zelda qui lui expliqua le pourquoi de ces vivats à son égard. Fort peu habitué à cela, Gohan expliqua qu'il n'avait pas été si héroïque que cela et que sans l'armée derrière lui, il n'aurait pas pu ainsi repousser Ordinn.

Après cela, un petit banquet fut organisé où seul Gohan, Link, Léo et Zelda étaient conviés pour ainsi avoir un peu de calme et de tranquillité après cette journée bien remplie.

Léo fut alors proprement introduit à la Reine du Royaume de Lumière par Gohan.

« C'est un ami venant d'un monde lointain de ma dimension et son aura assez particulière a résisté à l'étrange magie d'Ordinn donc grâce à lui on a une bonne chance de gagner contre Eldinn. » expliqua-t-il.   
« Enchanté Léo et il semblerait donc que le Royaume d'Hyrule tout entier compte sur toi pour aider Gohan et Link à vaincre Eldinn et son armée. »  répliqua Zelda.
« Je suis aussi enchanté de vous connaître et en plus c'est la première que je vois une Reine en vrai ! »  fit Léo à son tour.
« Maintenant qu'on a fait les présentations, on peut manger ? J'ai faim moi ! » demanda soudainement Link avec son franc parler habituel.
« Oui oui on a fini monsieur l'affamé ! »  répondit Gohan l'air amusé.


S'ensuit alors un frugal repas où Zelda fut étonné de voir que ses invités arrivèrent au bout de ce qui avait été préparé, jugeant que le cuisinier du château avait préparé bien trop à manger.  Cependant, les rudes combats que les garçons avaient menés pendant cette longue journée leur permettaient d'avoir une appétit d'ogre.

Après cela, il fut temps d'aller se reposer et de digérer. Léo fut le premier à aller se coucher, peu habitué à tant d'émotions et de combat si intenses. Gohan quant à lui, resta dans le grand salon du château près de l'énorme cheminée  en pierre blanche plaquée de gravure en or fin, rendant le tout très majestueux et imposant.

Le salon l'était d'ailleurs tout autant car il était d'abords aussi grand que la maison de Gohan et deux fois plus haut.  Les murs étaient tous décoré avec des fresques décrivant des scènes autant de vie quotidienne que de batailles alors que le plafonds, eu plus de l'énorme lustre, avec ses moults bougies pour éclairer la pièce, était lui aussi plaqué d'or fin.   


Quand Link le rejoignit,  il vit son ami occupé à admirer les fresques encore visible grâce à la lumière du grand feu de cheminée.  Le métis-saiyen semblait passionné par ces peintures murales racontant l'histoire antique d'Hyrule.

« Alors ca raconte quoi ces peintures ? » demanda Link en arrivant près de Gohan.
« Je connais pas bien l'histoire d'Hyrule mais on dirait que c'est une scène de la Guerre du Saint Royaume.... »  répondit le fils de Goku sans décrocher son regard de la fresque.
« Ca me fait penser qu'une fois que tout sera fini, il faut absolument que tu aille voir la Bibliothèque Royale,  tu deviendrais fou je crois ! »  répliqua Link d'un air amusé avant de s'asseoir près du feu.
« Si Zelda m'y autorise, je serais bien content d'y faire un tour, ca doit être vraiment intéressant ! » fit Gohan en rejoignant Link devant le feu.

Un court silence s'installa et le Kokiri affichait un air aussi gêné qu'attristé comme si il avait quelque chose à se faire pardonner.

« Qu'est-ce qui ne va pas Link ? Tu es bien silencieux d'un coup » demanda Gohan pour briser le silence.
« C'est que...j'm'en veux d'avoir entraîné Léo dans le Crépuscule sans trop réfléchir car sans l'intervention de Midona, on ne serait jamais revenu... » répondit Link après un moment de réflexion.
« Je t'apprécie trop pour t'en vouloir mais c'est vrai que tu devrais faire plus attention car si il arrivait quelque chose à Léo par ta faute,  là je crois bien que je t'en voudrais beaucoup » répondit Gohan.
« Et t'aurais bien raison... » répliqua Link.
« Mais pour toi aussi tu devrais plus réfléchir car je serais aussi très triste que tu disparaisse. » rajouta Gohan.
« C'est gentil.. » fit Link assez laconiquement.
« Après n'oublie pas tout de même que grâce à ton idée, Hyrule est à nouveau libre donc ne t'en veux pas trop quand même ! »  répliqua Gohan d'un air plus joyeux.
« Au moins je me peux me rassurer avec ça mais c'est promis, je ferai plus attention à partir de maintenant. »  promit Link.

Sur cette discussion, les deux garçons allèrent se coucher car ils devaient reprendre des forces pour la suite car si Hyrule était libre à nouveau ce ne sera que temporaire si Ordinn n'était pas arrêté.



Mais au milieu de la nuit,  Gohan fut réveillé par le grincement de la porte de sa chambre puis par l'apparition d'une vague silhouette s'approchant de lui.  Le métis-saiyen n'étant qu'à moitié réveillé, il ne reconnut que la silhouette quand elle fut au pied de son lit.  C'était en fait Léo, vêtu d'un unique caleçon gris, comme fraîchement sorti de son lit,  avec un air peu rassuré, ce qui inquiéta quelque peu Gohan. 

« Qu'est-ce qu'il se passe Léo ? » fit Gohan en se redressant en position assise, l'air inquiet.
« Je..je peux dormir avec toi s'il te plaît ? » répondit Léo un peu gêné.
« Bien sur mais qu'est-ce qu'il s'est passé dans ta chambre ? » répliqua Gohan tout en se déplaçant pour faire place à son jeune ami.

Léo prit alors place aux côtés de Gohan dans le lit, se recouvrant la moitié du corps avec la couverture pour ensuite raconter à son grand frère de substitution, la raison de sa venue.

« J'ai fait un rêve qui m'a fait peur et maintenant j'arrive plus à dormir... » fit Léo, un peu apeuré.


Ensuite Léo raconta son rêve dans lequel il revécu l'arrivée du saiyen qui tua sa mère et son grand frère à ceci près que dans son rêve,  le saiyen lança une horde de bête d'ombre à la recherche de Léo qui fut trouvé peu de temps après et emporté aussitôt. Le rêve s'arrêta au moment où le saiyen fit Léo prisonnier, l'emportant loin de chez lui.

Gohan comprit assez vite la raison de ce rêve et tenta de réconforter son jeune ami.

« Je crois que ton aventure avec Link dans le Crépuscule t'a tellement fait peur que ca t'a rappelé ce moment avec ce saiyen mais maintenant tout va bien, tu es revenu et tu ne crains plus rien, je suis là pour veiller sur toi. »  fit-il tout en enserrant Léo de son bras gauche comme pour que le jeune asrayan se sente protégé par la présence réconfortante de Gohan.
« C'est pour ca que je suis venu parce qu'avec toi, je suis sur que ce méchant saiyen reviendra pas ! » s'exclama alors Léo déjà plus rassuré.

Là dessus,  Gohan et Léo se recouchèrent et le jeune asrayan vint se blottir contre Gohan qui, lui, enserra Léo une fois de plus. 

Ainsi protégé par Gohan, Léo n'eut plus aucun mauvais rêve et put terminer paisiblement la nuit sans être dérangé.   

FuturVegeko

J'avais pas fait gaffe que t'avais déjà mis la suite, en tous cas on ne suis plus Gohan sur se coup la. Ah la la Link qui fonce tête baisser, pourra il changer cette aspect qui lui va si bien et qui fait son charme ? Tout un programme pour la suite.  :cool:

En attente de la suite.

Teen_Gohan_757

En effet, on se concentre un peu plus sur Léo et Link qui apporte ici un peu de nouveauté à l'univers que j'ai "crée" :)


Sinon voici donc la suite  o /





Chapitre 5 : La Tour de l'Horloge.


Le lendemain matin, après un frugal petit déjeuner dans l'arrière cour du château, les trois garçons suivirent Zelda dans la Salle du Trône pour assister à un conseil de guerre portant sur la marche à suivre concernant Ordinn et ses désirs belliqueux de conquête. 

Cette salle de prestige et siège du pouvoir royal d'Hyrule n'avait pas son pareil dans tout le territoire hylien tant la salle était gigantesque avec moult vitraux donnant une grande luminosité à l'endroit.

Au centre et sur tout le long de la salle,  il y avait un tapis bleu roi qui partait de l'entrée de la salle jusqu'au trône. Ses extrémités était faites de paillettes d'or fin qui formait des motifs inconnus aux jeunes garçons.

Ce tapis était cernés à gauche et à droite par une allée de colonnes de pierres taillées par les meilleurs sculpteurs Gorons. Le plafonds et les murs, aussi en pierre, étaient eux gravés de motifs royaux avec, au dessus du trône,  une grande verrière sans vitraux, donnant une lumière blanche et pure éclairant le siège du pouvoir. 

Le trône en lui-même était certainement la plus belle œuvre d'art de la salle et sûrement du royaume tant il était aussi grand que majestueux car si le siège était lui d'une taille assez commune et que seul la couleur rouge foncée et ses gravures dorée qui l'entourait pouvait faire penser à un trône, c'était plutôt la statue placée au sommet du siège qui impressionnait le plus.  C'était en fait une imposante représentation des Trois Déesses Créatrices tenant dans leur mains, la partie de la Triforce qui leur était attribuée selon la Légende de la Création.   

Ce qui était aussi étonnant c'est que la partie de la Déesse de la Sagesse, Nayru, scintillait de mille feux avec un long halo longiligne allant jusqu'au plafond.  C'était donc ici que le Bouclier de Lumière prenait sa source.  Car en effet, c'était là que Zelda avait 'enfermé' la partie que Link lui avait cédé au cas où, comme maintenant, il se ferait voler le pouvoir de la Triforce.


Bien sur, Gohan et Léo furent émerveillé par la splendeur de la salle et ne cessèrent de regarder autour d'eux pendant qu'ils traversaient cette grande salle, l'air ébahi des deux garçons amusait quelque peu Link qui lui avait l'habitude de cet endroit.

Une fois arrivé au milieu,  les trois garçons et Zelda arrivèrent près d'une grande table en bois qui semblait avoir été posé là en dernière minute tant la simplicité du meuble tranchait avec la majesté des lieux.  Plusieurs personnes étaient déjà présentes et représentait toutes les forces armées d'Hyrule.  Il y avait donc pas mal de têtes connues pour Gohan et Link comme Impa, Protectrice de Zelda à la tête des Sheikas,  Darunia, chef des Gorons,  Fisk, Commandant Suprême des Forces Armées Zora ainsi que Nabooru, leader des Gérudos.  Il y avait aussi un Hylien en armure, assez bien bâti. Son armure bien décorée de gravures dorées montrait qu'il n'était pas un simple soldat mais sûrement un haut gradé.


Quand Zelda fut à leur côtés, tous se penchèrent en avant en signe de respect et de loyauté puis la discussion put commencer.  Zelda présenta d'abord Gohan et Léo au Général de l'Armée Royale, le respecté Keeta qui fut réciproquement présenté aux deux jeunes garçons.



Ce dernier exposa d'abord la situation générale du Royaume et de ses environs.  Hyrule était libéré grâce à l'arrêt des portails du Crépuscule et le rétablissement du Dôme de Lumière qui fit ainsi disparaître les bêtes d'Ombres et repoussa l'Armée d'Ordinn hors du Royaume.

Cependant, il rappela à tout le monde qu'Ordinn ne tarderait à faire une nouvelle tentative pour envahir Hyrule depuis Termina, encore occupé par les Forces Impériales.

Sur la table, Keeta déplia une grande carte d'Hyrule puis désigna où les forces armées ennemies se trouvaient aux dernières nouvelles.


« Je pense donc qu'il est évident que nous devons poursuivre notre effort de conquête en allant reprendre Termina avant de continuer vers Ordinn. »  fit alors Zelda une fois que Keeta eut finit son rapport de situation.
« Je suis bien d'accord Votre Altesse, cependant, nos soldats, en dehors du Dôme de Lumière, ne pourront pas tenir très longtemps contre la puissante magie d'Ordinn. »  répondit Keeta.
« Tss ! Vous oubliez un peu vite qui nous a permis de repousser Ordinn hors d'Hyrule ! Sans l'gamin, on serait toujours occupé à combattre ! » s'emporta Nabooru tout en désignant Gohan.
« C'est vrai que mes hommes m'ont rapporté qu'un jeune garçon à la force démentielle les avaient aidés à repousser Ordinn mais j'avoue ne pas avoir cru à tout cela. »  avoua Keeta.
« Pour les avoirs vu à l'oeuvre plus d'une fois, je peux vous assurer que vos hommes ne délirent pas et je crois que Darunia et Fisk vous le confirmeront aussi. »  répondit Nabooru.

Les deux autres chefs de tribus confirmèrent en effet les dires de Nabooru et Keeta ne put alors que les croire.

« Mais je n'ai pas repoussé Ordinn tout seul, les soldats ont aussi très bien combattu. » intervint Gohan avec modestie.
« On peut donc planifier une grande attaque frontale avec les trois garçons en première ligne ? »  fit Keeta.


Mais avant que quelqu'un puisse répondre, une puissante secousse se fit sentir  ainsi qu'un puissant bruit qui ressemblait à une collision.  La Triforce de la Sagesse clignota un instant comme parasitée et c'est là qu'un soldat arriva en courant dans la salle.


« Votre Altesse ! Excusez cette intrusion mais une espèce d'énorme nuage violet vient de se fracasser sur le Dôme de Lumière et celui-ci commence à vaciller ! »  s'écria-t-il.
« Ordinn n'a pas traîné à contre-attaquer, c'est incroyable ! »  s'exclama Darunia.
« Merci soldat,  nous allons donc changer de plan. Toutes les forces armées doivent se rassembler pour envahir Termina mais sans Gohan, Link et Léo, eux iront à la source de ce nuage violet pour tenter de l'arrêter. » fit alors Impa.
« Je proteste ! Sans les garçons, vous nous envoyez à la mort ! » s'offusqua Keeta.
« Si on ne s'occupe pas de ce qui agresse le Dôme de Lumière, Ordinn pourra vite revenir en Hyrule donc je suis pour faire diversion donc moi et les Gorons sommes prêt à nous sacrifier pour les laisser les garçons s'occuper de cette chose ! » fit Darunia avec conviction.
« Il en va de même pour les Zoras qui ont toute confiance en eux. » enchaîna Fisk tout aussi prêt au sacrifice.
« Pareil pour les Gérudos, les deux gamins ont prouvé leur valeur et on donc aussi la confiance de mon peuple et si il faut mourir pour leur permettre de supprimer ce nuage bizarre, j'en serai honorée ! » répondit Nabooru à son tour.
« Je suis aussi d'accord pour qu'on y aille mais la diversion n'est pas nécessaire, Gohan avec sa technique de téléportation peut nous amener assez près de Clocktown que je connais bien, je saurais comment y rentrer discrètement pour ensuite localiser la source de ce nuage.  »  fit Link.
« Si tu es certain de pouvoir ça comme ça, alors je crois que ta solution est la meilleure mais vous devez faire vite avant que le Dôme de Lumière ne disparaisse sinon on se sera alors obligé d'attaquer Ordinn. » décida Zelda après un court moment de réflexion.

Le plan de Link satisfaisant tout le monde, il fut adopté à l'unanimité, même Léo qui leva la main assez fébrilement, assez intimidé par ce conseil solennel, et le conseil de guerre fut suspendu.  Les Généraux des différents corps d'armée rejoignirent les leurs pour la bataille à suivre après que Link les ai remercié pour la confiance qu'ils lui donnait.

Quand il ne resta plus que les trois garçons, Zelda et Impa,  le Kokiri se tourna vers son ami terrien.

« Gohan, je suis sur que pour venir me libérer vous êtes passé par la Forêt de Woodfall pour éviter les patrouilles d'Ordinn. » fit-il.
« Exactement et ce fut assez long, on ne pouvait pas avancer très vite mais je vois maintenant où tu veux en venir,  tu veux que je nous transporte là-bas. » répondit Gohan.
« Oui et de là, je sais comment arriver à Clocktown sans qu'on se fasse remarquer ! » répliqua Link.

Gohan se concentra alors sur la forêt qu'il avait traversé auparavant et s'y transporta avec Léo et Link, laissant Impa et Zelda seules et médusées par une technique aussi surprenante qu'efficace.



Dans la forêt de Woodfall,  la faune locale avait disparue depuis l'invasion d'Ordinn, terré dans toutes cavités et abri possible, pensant ainsi se protéger des bruyants et terrifiants envahisseurs. Il y  régnait donc un calme plus angoissant que relaxant quand les jeunes combattants arrivèrent dans l'épaisse forêt de Termina.

Cette atmosphère peu accueillante n'échappa pas à Léo qui fit directement un commentaire.

« On dirait qu'on est dans l'autre forêt où on arrivé la première fois... »  fit l'asrayan.
« L'autre forêt ? J'vous croyais arrivé par chez Osun moi »  répliqua Link interloqué.
« Non on est d'abord arriver par la Forêt Kokiri puis ensuite on s'est transporté chez Osun. »  intervint Gohan.
« Mmmh..j'ai...j'ai jamais eu le courage d'y retourner depuis ce qui s'est passé.. »  fit alors Link dont l'évocation de sa forêt d'adoption lui fit remonter quelques souvenirs qu'il préférait enfoui.
« Je pense que tu fais bien, il y a vraiment une ambiance pas du tout agréable là-bas.. » répliqua Gohan.

Sur cette courte discussion qui ne laissa pas Link de marbre,  les garçons prirent le chemin de Clock town non loin de la forêt. 


Une fois en vue de la bourgade du Comté,  les jeunes combattants restèrent à la lisière de la forêt pour ne pas se faire repérer par les nombreuses patrouilles d'Ordinn.  Link semblait chercher quelque chose du regard puis se fixa sur un bâtiment isolé près de la forêt, il fit ensuite signe à Gohan et Léo de le suivre puis s'y dirigea discrètement.

Arrivé devant ce bâtiment en bois de forme ronde avec un genre de télescope qui en sortait et qui pointait vers le ciel.  Le tout était entouré d'une clôture qu'il fut aisé d'escalader pour les garçons qui rentrèrent ainsi dans cet étrange bâtiment.  La porte verrouillé,  Link put expliquer ce qu'était cet endroit.

« Ca appartenait à un vieux monsieur qui aimait regarder le ciel avec sa grosse machine là mais il est mort depuis longtemps et plus personne ne vient ici. »
« Mais pourquoi tu nous a emmené ici ? » se demanda alors Gohan.
« Car peu de gens le savent mais dans le sous-sol il y a un passage qui mène aux souterrains de Clocktown et de là on peut rentrer dans la ville sans que personne nous remarque ! »  répondit Link.
« Oh je vois, très astucieux comme plan ! » répliqua Gohan.

Link alla alors au fond de la pièce où se trouvait un escalier puis le descendit. Gohan et Léo le suivirent et ils débouchèrent alors dans une sorte de cave en pierre avec un plancher en bois. Il y avait de nombreuses caisses, elles aussi en bois,  poussiéreuses contenant du matériel d'astronomie ainsi que pas mal de cartes du ciel. Cependant, la seule chose qui semblait intéresser Link était la statue en pierre représentant un croissant de lune dont le socle semblait assez massif. Le Kokiri se mit alors à pousser la statue de la droite vers la gauche pour ainsi découvrir un étroit passage dont le fond n'était qu'obscurité.


Link fut le premier à s'engouffrer dans cet étroit couloir et ses deux compagnons firent aussitôt de même suivant à quatre pattes leur aîné. 

Après un relatif long moment,  Gohan vit Link se redresser,  signe que le bout du couloir n'était pas loin.  Quand lui et Léo en sortirent eux aussi, ils ne virent pas grand chose sur l'endroit où ils étaient arrivé du au noir complet qui y régnait. 

« Gohan tu veux bien allumer cette torche avec ton pouvoir qui fait des boules d'énergie là comme ça on pourra y voir plus clair ! »  fit Link après s'être saisi d'une torche éteinte qui était accrochée au mur.

Ce que fit Gohan de suite en embrasant la torche grâce à un petit rayon d'énergie.  La lueur de la torche illuminant les lieux, Gohan et Léo purent voir qu'il ne s'agissait que de vastes couloirs de pierres taillées où s'écoulait de l'eau. Sur les côtés il y avait un chemin toujours en pierre, permettant de traverser le souterrain au sec.

« Dis Link, ca vient d'où toute cette eau ? » se demanda soudainement Léo.
« C'est une rivière souterraine qui a été dévié pour qu'elle approvisionne Clocktown en eau, ce qui permet de ne pas devoir faire des kilomètres pour aller chercher de l'eau ! » répondit Link.
« Moi ce qui m'étonne c'est comment tu connais ce passage ? »  se demanda Gohan.
« Oh c'est simple, il y a quelque temps, Malon m'a obligé d'aller suivre des cours de calculs, de physique et tout ça mais tu me connais, j'aime pas rester assis à écouter des trucs qui m'intéresse pas et sont en plus trop compliqués alors comme le maitre faisait souvent la classe dehors, j'ai trouvé une petite rue derrière l'endroit où l'ont était souvent assis qui menait dans ces souterrains pour ensuite arriver près de la forêt de Woodfall donc j'y allais discrètement pour m'amuser dans la forêt plutôt que de m'ennuyer à écouter le maître. » expliqua Link assez longuement.
« Pourtant je suis sur que c'était intéressant ce qu'il racontait ton professeur mais décidément tu t'entendrai bien avec Goten, lui aussi les études, ca ne lui plait pas beaucoup ! » répliqua Gohan assez amusé par l'anecdote.

Là-dessus, les deux aînés continuèrent leur petite discussion tout en traversant les souterrains, Link arguant qu'il préférait largement s'entraîner à l'épée ou apprendre à les forger ou toute activité où il pouvait se dépenser comparé aux études ennuyeuses mais Gohan contre-argumenta qu'il fallait tout de même avoir des connaissances théoriques de bases car même pour le combat à l'épée, c'était utile.  Link ne crut alors pas du tout Gohan et ce dernier lui promit de lui prouver le contraire, une fois Ordinn vaincu.  Cependant, le métis-saiyen ajouta qu'au moins, il avait réussi à transmettre son goût des études à Léo qui avait réussi à combiner connaissances théoriques et pratiques. 

Cette petite phrase fit beaucoup plaisir à Léo, cherchant toujours la reconnaissance chez son ami.


Quand les trois garçons arrivèrent enfin au fond des souterrains, après avoir été guidé par Link dans ce dédale de couloirs,  ils se turent en un instant car l'entrée de la ville fut tout près. Il n'y avait qu'à monter une échelle en bois pour se retrouver dans la ruelle menant au bourg en lui-même. 

Débouchant de cet étroit passage,  Link jeta d'abord un regard attentif aux alentours pour s'assurer qu'aucun garde d'Ordinn n'était présent. Tout ce qu'il vit n'était que rue et place déserte, ce qui tranchait avec l'activité autrefois foisonnante de la modeste citée car en temps de paix, la partie Est de la bourgade était généralement animée par des artistes de rues ou par des clients du Milk Bar assis à la terrasse.

La voie étant dégagée,  Gohan et Léo suivirent Link à travers la ville vers la partie Sud tout en évitant les quelques patrouilles de soldats.  Devant la place principale de Clocktown,  se dressait la grande Tour de l'Horloge d'où la ville tirait son nom.  C'était un grande bâtisse de pierre longiligne avec, un peu avant son sommet, un cadran en bois qui tournait assez lentement. A sa base, il n'y avait qu'une porte en bois.

Cependant, ce qui surprenait, voire inquiétait, au premier regard  c'était l'imposante aura violette qui entourait toute la structure. Elle semblait avoir un courant ascendant pour se concentrer au sommet de la tour pour ensuite ensuite émettre un puissant rayon en direction d'Hyrule.

« Je crois qu'on a trouvé ce qu'on cherchait ! » s'exclama Link aussi inquiet que stupéfait.
« Oui et la personne responsable de cette aura doit être assez puissante pour développer une pareille énergie. » répliqua Gohan.
« On doit vraiment aller là-dedans ? » fit Léo, peu rassuré.
« C'est bien là qu'on va Léo mais si tu restes près de moi, tout ira bien. » fit Gohan pour tenter de rassurer Léo.

Les trois garçons se dirigèrent ensuite vers l'entrée de la tour mais l'aura ténébreuse leur en empêcha l'accès, les repoussant aussitôt qu'ils la touchèrent.

« Mmmh...si c'est la même magie que celle du sous-sol où tu étais prisonnier Link,  l'aura de Léo devrait nous permettre de passer.. » pensa Gohan.
« Mais comment je fais pour vous la donner mon aura ? » se demanda alors le jeune asrayan.
« Tu sais déjà entourer les objets de ton aura donc je pense que si tu nous voit aussi comme des objets, tu devrais y arriver donc fait ce que tu fais quand tu veux transmettre ton aura à ton épée par exemple. » répondit Gohan.
« Nous considérer conme des objets, c'est pas très sympa ! » fit Link avec humour.
« C'est pourtant ce que tu vas être bientôt ! » répondit Gohan amusé.

Après cette boutade, les aînés laissèrent leur cadet se concentrer  et ce dernier fit alors apparaître son aura blanche tout autour de lui puis tendit les mains vers Gohan et Link, l'air concentré et les yeux fermés. C'est alors que tout naturellement,  Gohan et Link furent enveloppé de l'aura blanche de Léo.  Le fils d'Haakan ouvrit alors les yeux et vit qu'il avait réussi, ce qui le réjouit assez.

« Bravo Léo, tu y es arrivé ! » fit Gohan lui assez content des capacités de son jeune ami.

Léo ne répondit qu'un 'Merci' assez heureux mais au fond de lui, il appréciait grandement d'être encore félicité par Gohan.

Les trois garçons tentèrent alors une nouvelle fois de traverser la barrière d'aura violette et ce fut cette fois-ci un succès permettant aux jeunes combattants de pénétrer dans la Tour de l'Horloge. L'intérieur n'était qu'un enchevêtrement de rouages en pierres taillés avec un unique escalier en bois en tourbillon accolé aux murs menant au sommet de la tour. 

Ne voyant personne à l'intérieur,  les garçons supposèrent que le responsable de cette aura violette se trouvait tout en haut et ils décidèrent donc d'emprunter l'escalier en bois tout en faisant attention à ne pas tomber, l'escalier n'ayant pas de rambarde de sécurité.

Une fois tout en haut, sur le toit,  Link, Gohan et Léo aperçurent un humanoïde à la peau bleu ciel, assez fin et assis en tailleur.  Il n'avait qu'une petite touffe de cheveux blanc en pointe sur la tête ainsi qu'une barbichette de la même couleur.  A côté de lui il y avait un genre de grand sceptre qui était comme planté dans le sol pourtant en pierre.

L'étrange humanoïde semblait être zen tout en déployant cette énorme aura violette.

« Oh vous avez réussi à traverser l'aura protectrice que j'avais mis en place...intéressant...mais voyons si vous pouvez traverser celle-ci. » fit soudainement l'étrange personnage tout en gardant ses yeux fermés avant de s'entourer d'une plus petite aura violette.

« On dirait la même mais celle-ci est bien plus chargée en énergie...il va falloir y aller de toute nos forces ! » fit Gohan tout en se transformant en Super Saiyen.
« Transformation impressionnante jeune humain,  toute cette énergie que tu déploie avec tant de colère...le maître adorerait voir ca.. »  répliqua l'humanoïde.

Cependant, Gohan ne répliqua lui que par un puissant Masenko  qui vint s'écraser avec fracas sur l'aura de son adversaire sans pour autant que celle-ci vacille.  Léo prit alors son courage à deux mains et se jeta sur l'humanoïde pour tenter de percer l'aura avec son épée endurcie par sa propre aura blanche.  Mais tout comme Gohan,  la tentative fut un échec et le jeune asrayan fut violemment repoussé au loin. 

Voyant cela, Link ne tenta rien pour le moment, voyant que ses deux amis avaient échoués.  Gohan, lui, se rua vers Léo pour s'enquérir de son état.

« Ca..ca va...j'ai un peu mal à la tête mais c'est tout...il est vraiment super fort ce monsieur.. » fit Léo en se frottant la tête.
« Tant mieux mais c'était tout de même un sacré coup que tu as essayé là ! » répondit Gohan soulagé.
« Merci mais c'était pas assez, le monsieur il a même pas bougé ! » répliqua Léo un peu dépité.
« Oui son aura est vraiment puissante. » fit Gohan.
« Mais je pense que tu y mettais vraiment toute ta force Gohan, tu pourrais sûrement le faire bouger. »  intervint Link.
« Pourtant, j'y ai mis toute ma force dans ce Masenko et ca n'a rien fait ! »  objecta Gohan.
« Je te connais quand même assez bien pour savoir que c'était pas du tout, tout ce que tu pouvais faire, tu penses toujours à ne pas trop faire de dégâts autour de toi. Il faut vraiment tu ne penses qu'à vaincre ce type, le reste, laisse moi m'en occuper. » répliqua Link.
« Il a raison, à la maison, je t'ai déjà vu bien plus fort quand t'étais fâché ! » ajouta Léo. 
« Je..je vois ce que vous voulez dire, je n'aime pas ça mais on a pas le choix, je crois... » répondit Gohan peu rassuré.
« Je veillerai mieux sur Léo que dans le Crépuscule, tu peux me faire confiance ! » fit Link pour finir de rassurer Gohan.


Le fils de Goku se fit alors face à l'humanoïde à l'aura violette puis fit exploser son aura à son maximum, provoquant une courte secousse qui fit ouvrir les yeux de son adversaire qui sentit bien toute la puissance dégagée par Gohan.

Le métis-saiyen chargea une assez grande boule d'énergie dans ses mains pour ainsi envoyer un surpuissant Masenko  sur l'aura violette de l'humanoïde.  A son contact, cette dernière vacilla fortement mais tint le coup.  Cependant on sentait que l'humanoïde avait de plus en plus de mal à tenir le choc tant la force exercée sur son aura était écrasante.

Quand Gohan intensifia encore son Masenko, il ne fallu pas longtemps pour que son adversaire réagisse et se saisissent alors de son sceptre pour ensuite se relever et faire un mouvement très ample avec ce dernier.  Ce qui eut pour effet qu'un puissant vent violet balaya l'endroit.



Link se protégea alors de cette attaque et posant instinctivement ses bras devant son visage,  son aura bleue déployée tout autour de lui.

Quand il baissa ses bras et ouvrit les yeux,  il fut surprit de voir que Gohan, sa puissante attaque et Léo semblaient totalement immobile comme figé dans la glace. Même l'aura violette qui entourait la Tour de l'Horloge avait cessé son flux ascendant.

Le seul qui semblait encore bouger, c'était l'humanoïde à la peau bleue. Il était en sueur et sa respiration était assez rapide, signe d'un intense effort.

« J'au-j'aurais jamais cru que ce gosse aurait pu mettre dans une telle situation ! » s'écria le magicien.

Puis il tourna la tête vers Link, l'air étonné.

« Tiens..tu ne semble pas figé toi...pourtant, personne ne résister à l'arrêt du temps »  maugréa-t-il.
« Le temps ? » s'étonna Link.
« Oui le temps, je l'ai arrêté pour ne pas mourir de la main de ton ami. » avoua l'être à la peau bleue.
« Libère les tout de suite ! » cria alors Link.
« Oh non, ce gamin là est bien trop dangereux,  je vais le laisser ainsi pour l'éternité ! La seule manière de les libérer est de me tuer, ce qui est impossible, tu l'a bien vu. »  répondit l'humanoïde.

Link tenta tout de même sa chance, se lançant sur son adversaire du moment mais ce dernier eut vite de se protéger derrière sa puissante aura violette et quand Link s'écrasa,  il fut aussitôt éjecter tout comme Léo auparavant.

Le Kokiri se releva bien vite mais n'attaqua pas de suite, ce qui provoqua la raillerie de son adversaire.

« Tu peux essayer tant que tu veux, je sens bien que tu n'a pas la force de ton ami et que donc, seul le temps pourra me tuer un jour où l'autre ! »  fit-il en ricanant.

Le temps...ce mot résonna dans l'esprit de Link pendant longtemps puis les paroles de Léo lui revint soudainement comme quoi l'énergie vitale était en chaque être vivant mais qu'une fois déployé, elle était spécifique à la personne. Cela entraîna un enchaînement de pensée chez le Kokiri avec son aura bleue,  la couleur du Temps justement et son état de Héros du Temps pouvant le traverser et le manier. 

« Mais oui, le Temps !! »  cria Link soudainement. 

Son adversaire se demanda si le jeune garçon ne devenait pas fou à parler ainsi tout seul.  Cependant, il vit son adversaire s'asseoir en tailleur, fermer les yeux puis déployer son aura bleue.


Confiant, le sorcier ne profita pas de cette occasion pour attaquer Link mais l'observa plutôt avec curiosité ne comprenant pas ce que le Kokiri manigançait.

Un long moment s'écoula où Link ne bouge pas d'un pouce, cherchant au plus profond de lui-même comment vaincre son puissant adversaire avec sa nouvelle aura.

Ce dernier perdit alors patience et fit mine de vouloir attaquer quand il vit que Link ouvrit les yeux pour ensuite se relever.  L'humanoïde s'arrêta alors dans son mouvement.

« Maintenant...tu vas libérer...MES AMIS !!! »  cria soudainement Link dont l'aura fut d'un coup décuplé.

Tout de suite après, le Kokiri  lança un large rayon de son aura bleue vers son adversaire,  transperçant sa propre aura violette puis le traversant lui-même.

Le magicien ne comprit pas de suite ce qui lui arrivait,  l'attaque de Link ne semblant rien lui faire. Cependant, il remarque bien vite que son corps commença à changer. Des rides apparaissaient un peu partout, sa peu se fit plus fine, comme si elle se désechait. Ses cheveux commencèrent eux à tomber.

Cette inquiétante transformation horrifiait l'humanoïde qui voyait son corps dépérir sous ses yeux et quand Link l'enveloppa complètement de son aura bleu,  le magicien ne peut laisser échapper qu'un cri de terreur avant de s'écrouler au sol, sans vie et aussi déséché qu'une momie antique.

L'aura violette entourant la Tour de l'Horloge disparut aussitôt ainsi que le rayon ténébreux qui agressait le Dôme de Lumière protégeant Hyrule.  Le temps reprit alors son cours normal et Gohan et Léo furent libéreé de leur torpeur temporelle.
   


Après un moment de silence,  Gohan ne put échapper qu'une courte phrase.

« Qu'-qu'est qu'il s'est passé là ?! » fit le métis-saiyen.

Link raconta alors les derniers événements, s'arrêtant parfois pour reprendre son souffle car sa dernière attaque lui demandait pas mal d'effort.


« ..Et puis je...je sais pas trop, je lui ai envoyé toute mon aura en me concentrant sur le Temps et je crois que ca fait que  je viens de le faire tellement vieillir qu'il en est mort.. » répondit Link, aussi étonné que Gohan.
« C'est un pouvoir que j'avais encore jamais vu, impressionnant ! » répliqua Gohan.
« Ca m'épate moi-même...mais encore une fois, Léo m'a été bien utile...bientôt je pourrai te remplacer par lui comme équipier ! » fit Link à l'égard de Gohan d'un ton moqueur.
« Et qui te dis que Léo voudra d'un sacripant comme toi ?! » répliqua Gohan tout aussi plaisantin.
« Comment pourrait-il refuser de s'allier au Glorieux Héros du Temps et Protecteur d'Hyrule que je suis ? » répondit Link plein de malice.

Alors que Léo allait faire une réflexion, le son des cor d'Ordinn résonnèrent dans toute la vallée de Termina, rappelant aux trois garçons que si le sorcier était vaincu,  Ordinn occupait toujours le comté. Gohan se transporta alors avec ses deux amis là où se trouvait l'armée d'Ordinn.

Mais alors qu'ils pensaient devoir encore livrer bataille,  Gohan, Léo et Link virent l'Armée d'Ordinn battre en retraite, d'où le son des cors.  Les Gérudos partirent à leur poursuite, l'Armée Royale se dirigea vers Clocktown alors que les Gorons et les Zoras repartirent pour Hyrule.  Au final, seule Impa resta avec les garçons, un peu dans l'incompréhension.

« Quand ce rayon et cette aura obscur furent dissipé,  Zelda a pu élargir le Dôme de Lumière pour englober tout le territoire de Termina. Cela a ainsi coupé les renforts d'Ordinn et les soldats ne semblaient plus pouvoir faire usage de leur magie alors on a décidé de profiter de cette occasion pour les repousser hors de Termina mais grâce à vous,  l'armée d'Ordinn a vite battu en retraite. »  expliqua Impa voyant ses jeunes amis complètement perdu.
« Il ne nous reste donc plus qu'à envahir Ordinn et ca, ca va pas être facile ! » s'exclama alors Link.
« Au vu de ce qu'il s'est passé ici, si vous arrivez à vaincre l'Empereur et récupérer le pouvoir de la Triforce, l'armée rendra vite les armes donc encore une fois, tous repose sur vous ! » répondit Impa.
« A nous trois, on devrait y arriver. Gohan à la force,  Léo notre protection et moi le Pouvoir du Temps. »
« Oui j'ai une totale confiance en vous mais faites attention tout de même, ce sera beaucoup moins facile qu'ici. » avertit Impa.
« Mais on s'en tient au même plan,  je dirigerai l'Armée Royale et Nabooru, les Gérudos pour envahir Ordinn quand vous aurez vaincu l'Empereur et ses sbires ».

Link acquiesça et lui, Impa, Gohan et Léo partirent alors vers Clocktown pour reprendre des forces avant de s'attaquer au coeur de l'Empire belliqueux.

FuturVegeko

Que dire ... excellent comme toujours.
En tous cas on sait se qu'on auras comme chapitre a la toute fin, le cours de gohan sur comment utiliser la connaissance en plein combat, dont on a bien vu que c'est pas le fort de link, car si c'est ennemis attende a chaque fois qu'il soit prés pour attaquer, il aura bien de la chance surtout que l'empereur n'a pas l'aire de le sous-estimer.

Il y a un petit bémol pour moi, la fin du combat a la tour qui est un peu trot abrupte, sa me laisse sur ma faim. (en même tant t'avais déjà avouer que c'était ton défaut, non ? )

En tous cas impatient de savoir la suite.  :sourire: