• Bienvenue sur Forum Dragon Ball Z & Dragon Ball Super. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.

GENRE ≠ TYPE

Démarré par Zenkaii, 17 Août 2018 à 01:17:48

« précédent - suivant »

Zenkaii

17 Août 2018 à 01:17:48 Dernière édition: 02 Septembre 2018 à 23:25:38 par Zenkaii
Yosh les fans de Dragon Ball, ça fait un moment que je ne suis pas passé sur le forum. Il n'y a pas longtemps j'ai posté ce petit post/article sur un autre fofo et ça aborde un sujet qui me tient à cœur, la différence entre GENRE et TYPE dans les mangas, j'ai remarqué que c'est encore très flou et très mal interprété en France, beaucoup plus qu'on ne le crois. Ainsi je me suis dis que j'allais venir le partager ici aussi, ça peut permettre d'en apprendre plus sur la culture manga, son fonctionnement, ses codes, son jargon mal utilisé en France...   :langue: bref, si vous-même vous avez cette tendance à justifier qu'un Shonen = Manga de baston à la DB, One Piece, Naruto... eh bien sachez que ce post est particulièrement fait pour vous car vous nagez dans le déni, alors en avant la musique ! Enfin y'a pas vraiment de musique mais voilà... en avant la lecture  :gohanultime:


*************************



Ken le survivant, vous connaissez, n'est-ce pas ? Et Death Note ? Ces deux oeuvres sont sombres et assez noirs, pour certains c'est une évidence, ce sont des Seinen pas vrai ? Et K-On! cette série avec des filles toutes mignonnes qui font de la musique, Shōjo c'est évident ! ...


Eh bien NON ! ⚡


Eh oui, Ken notre "survivant de l'enfer" c'est un Shōnen, Ryuk le dieu de la mort qui accompagne le sombre Light Yagami, Shōnen également. Et nos amies membres du "Ho-kago Tea Time" Yui, Mio, Azu-nyan et cie... Seinen !


fous toi de ma gueule


Certains d'entre vous sont certainement en train de se dire :

" Il nous prend pour des bleus ? Comme-ci on le savais pas... "


mais pourtant je sais que d'autres parmi vous sont en train de se dire :

" K-On! Un Seinen !? Il a fumé un senzu en poudre ou quoi ? "


🍥Explications :


Cette erreur que l'on a tous faite et qu'on continu de faire parfois, on la doit aux éditeurs de manga en France. À vrai dire ce n'est pas faux d'affirmer que Dragon Ball, Naruto, One Piece etc... sont des Shōnen puisque c'est le cas. Mais en réalité lorsque nous parlons de "Shōnen" on veut souvent parler de "Nekketsu" .

🍥Kézako Nekketsu ? :


Oui je sais, la plupart d'entre vous le savent certainement déjà, mais on s'adresse aux personnes qui sont un peu perdu et qui ne le savent peut être pas encore =)


Nekketsu en Japonais c'est "sang bouillonnant" et c'est surtout un GENRE, autrement dit ce qui caractérise les mangas de baston classique.


ça bouillonne et ça se castagne


Mais pas que la baston, le genre s'associe aussi a certains mangas sportifs, par exemple Captain Tsubasa ⚽️ (Olive et Tom) est un Nekketsu car il met en scène un jeune héros motivé à atteindre le sommet, qui a un but et qui n'abandonne jamais, entouré de ses amis il surpasse les obstacles pour atteindre la victoire, c'est ça un Nekketsu et c'est généralement ce qu'on désigne en appelant ça plus basiquement des Shōnen.

Ce n'est pas forcément une erreur car en grande majorité un manga Nekketsu est un manga Shōnen, mais un Shōnen n'est pas forcément un Nekketsu, vous suivez ?



🍥Mais alors c'est quoi un Shōnen bon dieu !? :


C'est tout bête, Shōnen c'est "jeune garçon" 👦pour les Japonais et le terme Shōnen va permettre aux éditeurs de classer le manga en lui assignant une cible éditoriale, un public, une tranche d'âge de lecteurs. Ainsi, vous avez le bel exemple de Death Note qui, malgré sa noirceur et ses thèmes assez adultes, s'est vu publié dans le magazine Weekly Shōnen Jump qui comme son nom l'indique publie des mangas destinés aux adolescents masculins. Là, certains éditeurs ne savaient pas trop si le manga allez plaire aux jeunes garçons, mais l'œuvre mettant en scène des éléments un peu surnaturels, le scénario reprenant des codes de manga Shōnen et Light étant un héros assez jeune ont peut-être permit d'offrir la place à Death Note dans le magazine, et pourtant on est bien loin d'un Dragon Ball !


Car oui il existe des codes du Shōnen manga, pour plaire aux adolescents et être typé Shōnen un manga doit remplir certains critères, d'ailleurs le magazine Weekly Shōnen Jump possède ses trois mots clés devise qui servent à cibler ses lecteurs :

Amitié Effort et Victoire




Des valeurs que l'on va surtout retrouver dans le Nekketsu mais aussi un peu dans Death Note, Light n'abandonnera jamais ses ambitions, certes il ne va pas se démener comme un Son Goku contre Freezer, et c'est bien moins coloré, mais son combat contre L n'en reste pas moins démesuré et pleins d'efforts. C'est peut être cet aspect du manga en plus de son côté surnaturel qui ont tenté les éditeurs à l'accepter au sein du magazine.

Mais "Shōnen" , qui cible les jeunes garçons, au final c'est juste une globalité, une idée générale pour essayer de cibler le lecteur, rien de plus, mais il est évident que les filles et les adultes ont le droit de lire le Shōnen Jump.

🍥Mais alors si les Shōnen c'est pas tous des mangas de baston pleins d'espoir et d'amitié, on fait comment pour les différencier nous ? :




En utilisant les genres l'ami ! Eh oui, jusque là Shōnen, Shōjo, Seinen, (pour ne citer que les trois principaux) désignent le TYPE du manga. Voyons ça avec un exemple :


Ce qui caractérise donc Death Note c'est la psychologie, le surnaturel, les enquêtes policières...


Mais en France on s'y retrouve entre nous, quand un ami (qu'on appellera Marcel) vous demande " T'aurai pas des Shōnen à me conseiller ? " dans la grande majorité nous savons ce que Marcel recherche et ce ne sera certainement pas une oeuvre comme Death Note, Hokuto no Ken ou Bakuman. , qui pourtant sont bel et bien des Shōnen. Non, Marcel lui il veut des pouvoirs à gogo, de la castagne, de l'amitié et des personnages pleins d'ambitions qui n'abandonnent jamais ! Marcel en fait, il cherche un pur Nekketsu !

🍥Attends Coco, plus haut t'a dis que Olive et Tom c'était aussi un Nekketsu, et Tom il arrête pas les balles avec un Kamehameha ! :


Non c'est vrai, mais quand Olive tire des grosses pointes de fou furieux et que dans l'équipe de Français t'en a un qui joue au ballon en te claquant "L' Attaque de la Tour Eiffel" on s'en rapproche peut être non ?



C'est parce qu'il y aussi les THEMES du manga, Olive et Tom aborde le sport mais c'est aussi un Nekketsu car le jeune héros de l'histoire est un protagoniste qui n'abandonne jamais, qui a le sang chaud comme la braise et qui fera tout pour atteindre son rêve, devenir Hokage ! ... Ah non c'est pas ça, mais on s'en rapproche hein. Et surtout les matchs de foot dans le manga sont vachement orientés comme de la baston classique, avec des techniques sur le terrain et un ballon qui défi les lois de la gravité, c'est ça qui fait que le manga peut s'étiqueter du genre Nekketsu, car s'il s'agissait juste de Olive qui veut devenir le meilleur joueur de foot mais qu'il ne se passe rien sur le terrain, autant jouer à Football Manager.

Et c'est donc là qu'on bloque en France. Malgré qu'on s'y retrouve à notre manière, on s'engouffre toujours un peu plus dans cette erreur grâce aux éditeurs Français de manga qui les présentes comme tel. On rappel que Kana a même sa branche "Dark Kana" dans laquelle se trouve Death Note, afin de ne pas trop perturber les personnes qui découvrirons que Death Note est un Shōnen, comme ça ils peuvent se dire "Ah mais c'est normal c'est un "Dark Shōnen" ce qui n'a aucun sens !

Ou encore on a Glénat qui nous sort un poster sur lequel ils acceptent que Tokyo Ghoul soit bel et bien un Seinen :


Ce qui est le cas, le manga a été publié dans le Weekly Young Jump (magazine Seinen).



Mais en fait nan, le manga chez eux se retrouve dans la collection "Shōnen" finalement  🤷‍♂️




🍥Le mot de la fin ?


Y'a pas de quoi s'alarmer c'est vrai, mais il est bon de remettre les choses en ordre. Il est devenu énervant d'entendre des phrases comme :

"J'aimerai inventer un manga, mais un Shōnen tu vois, avec pleins de pouvoirs du surnaturel et tout !"



alors que bon, Bakuman. c'est aussi un Shōnen et la plus grosse scène d'action que tu verras c'est :


Bon c'est vrai y'a des moments où ils se foutent sur la gueule entre eux, mais voilà...



Et puis entendre " Les Seinen c'est des mangas sombres, hyper adultes avec une ambiance noir et très mature. " ...




C'est un Seinen 😶



Et voilà ! J'espère ne pas avoir saoulé tout le monde et que vous ferez plus attention à ne pas mélanger GENRE et TYPE la prochaine fois que vous blablatrez sur les mangas avec votre ami Marcel ^O^


J'aimerai rappeler que Shōnen, Shōjo, Seinen restent des termes utiles pour cibler un manga, ce n'est pas faux ni interdit de les utiliser. Mais pour illustrer tout ça on termine par trois exemples, un amalgame en premier lieu suivi de la couverture d'un manga qui sert à démentir ces idées reçus/abus de langage  :


Shonen = Baston


Shojo = Romance


Seinen = Sombre


Je vous invite pour terminer à regarder la vidéo de l'Ermite Moderne à ce sujet sur YouTube, il détail encore plus ce système de cible éditoriale, vous apprendrez encore plus de choses et vous verrez d'autres exemples de mangas sur lesquels on peut se tromper avec notre esprit de petit Français ~^O^~