• Bienvenue sur Forum Dragon Ball Z & Dragon Ball Super. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
02 Juin 2020 à 21:46:31

Nouvelles:

Version 2.1 RC2 (beta) en cours de test


Interview 2020 de Kazuhiko Torishima

Démarré par Piccolodamayonnaiz, 21 Mai 2020 à 20:23:16

« précédent - suivant »

Piccolodamayonnaiz

Salut à tous !
J'ai traduit pour vous la dernière interview par Hiroshi Matsuyama de Kazuhiko Torishima, l'éditeur de Toriyama pendant la parution de Dragon Ball, à partir de la traduction anglaise sur ce site :
https://thedaoofdragonball.com/blog/interviews/akira-toriyama-editor-says-there-is-nothing-to-learn-from-dragon-ball/#disqus_thread

C'est surprenant, et ça vaut vraiment le coup d'y passer quelques minutes !

Titre : L'histoire de Dragon Ball que j'ai entendu venant de Kazuhiko Torishima

Torishima: Au début, Dragon Ball n'était pas si populaire.
Matsuyama: Hein? Ça ne l'était pas? Je lisais Dragon Ball dans Jump à cette époque, vous savez.
           Mais je pensais que c'était toujours populaire?
T: Non, c'était différent à cette époque. Je pensais que c'était bon au début de la série,
   mais ensuite c'est devenu moins populaire, et j'ai pensé que c'était mauvais.
M: C'était quand?
T: Aux alentours de la fin des interactions avec la Team Pilaf.
M: Hein? Après,"Donne moi la culotte d'une jolie fille!!"?
T: Oui, une fois que Shenron a été invoqué, et que leur souhait a été exhaucé, il y eu une pause,
   dans l'histoire. Je me demandais si le lecteur aurait pensé,
   ' Oh,alors ce processus d'histoire se répètera de lui-même'
M: Ce serait inutile?
T: Ce serait inutile si vous ne pouviez pas ressentir l'harmony et l'excitation du rythme,
   car dans le manga, le nombre des personnages a beaucoup augmenté.
M: Ah, exact, à cette époque le nombre des personnages avait juste un peu augmenté, comme Bulma,Yamcha,
   Puer,Oolong,Kame-Sennin,Chichi,Guymao,et Pilaf.
T: Exact, alors j'ai fait en sorte que Goku s'entraine chez Kame-Sennin pour garder une histoire simple.
   En compagnie de Krilin. Ensuite, le Tenkaichi Budokai a été mis en place,
   pour tester les résultats de cet entrainement. C'est devenu plus populaire que ça ne l'a jamais été.
M: C'est vrai! heu, mais c'est surprenant qu'il y eu quelque chose comme un break dans Dragon Ball.
   Est-ce que ça faisait parti d'un arrangement de l'histoire?
T: Vous n'avez pas besoin de l'analyser.
M: Malgré tout, comment en êtes vous arrivé à ces idées derrière cette organisation de l'histoire ?
T: J'ai étudié Hokuto No Ken.
M: Oh! Hokuto No Ken?! C'est surprenant.
T: C'était du à la baisse de popularité de Dragon Ball, alors je n'avais pas d'autre choix que de l'étudier.
 A l'époque, la série la plus populaire était Hokuto No Ken.
M: C'est vrai, n'est ce pas ?
T: Donc j'ai lu les 3 premiers tomes de Hokuto No Ken.
M: Quoi? Jusqu'au tome 3? Seulement jusqu'ici ?!
T: Vous n'avez besoin d'en lire d'avantage pour comprendre Hokuto No Ken. Je m'en fichais.
M: Oh?! Comment pouvez-vous dire ça?
T: Nah, ça ne pose pas de problème car c'est juste un avis personnel. Je ne l'aime pas.
   Mais Hokuto No Ken était si populaire à cette époque, alors je l'ai lu avec attention et je l'ai étudié,
   et c'est comme ça que le futur de Dragon Ball évolua. J'ai décidé des stratégies.
M: Vous voulez dire en terme d'organisation de l'histoire ?
T: Oui, j'ai rendu l'histoire simple en réduisant le nombre des personnages.
M: Alors c'est ça.
T: Quand j'ai lu Hokuto No Ken, j'ai senti que c'était un peu moralisateur.
   Mais je fus frappé par ses répliques, "Tu es déjà mort"."Je ne mérite pas de vivre un jour de plus!!"
   "Car j'aime la même femme".Et, " je n'ai pas de regrets dans ma vie."
   Les enfants pensaient que ces répliques sonnaient cool, bien-sûr.
   C'était très accrocheur vu sous cet angle, c'était incroyable.
M: Comment avez-vous envisagé de changer de stratégie concernant Dragon Ball ?
T: C'est là que j'ai décidé de faire de Dragon Ball une oeuvre sans substance.
M: Sans substance?
T: C'est ça, Matsuyama-kun, avez-vous appris quoi que ce soit en lisant Dragon Ball, dont vous vous souveniez ?
M: Bien, bien-sûr, euh...
T: Non, il n'y a rien que vous puissiez apprendre en lisant Dragon Ball.
   Ce n'est pas une leçon de vie,c'est inutile dans nos vies,c'est juste une bande dessinée drôle.
   Mais tout va bien!
M: ...( Peut-être que c'est vrai, mais le dire en ces termes )
T: C'est une autre réponse qui provient des études et recherches sur Hokuto No Ken,
   car les enfants ne veulent pas de ton moralisateur lorsqu'ils lisent une BD,
   alors nous avons du rendre ceci plus intéressant à cette époque.
   J'ai décidé d'aller dans une direction différente dans Dragon Ball, car Hokuto No Ken était si cool,
   que je me suis dit qu'il ne pouvait pas être utile pour nos vies. Rendons-le simplement amusant.
   Après cette décision, j'en ai appris davantage venant de Hokuto No Ken et découvert qu'il y avait un secret dans les dessins.
M: Un secret dans les dessins ?
T: Dans les mangas qui ont précédé cette époque, lorsque le personnage principal frappe l'ennemi,
   il y a beaucoup d'images ou essentiellement deux personnages sont dans une case,
   et le personnage principal frappait l'ennemi de la droite vers la gauche.
   Vous pouviez voir ça dans les travaux de Hiroshi Motomiya et Masami Kurumada.
M: Vous avez raison à propos de ça.
T: Mais dans Hokuto no Ken, un coup de poing est envoyé,
   " Attata-tata!" et va en direction du lecteur qui lit ça. Ce fut une nouvelle invention.
M: Bien-sûr !!
T: Car Tetsuo Hara ( le dessinateur de Hokuto No Ken) était un grand illustrateur,
   je me demande si Buronson ( l'auteur de Hokuton No Ken ) devait garder ça à l'esprit,
   lorsque Kenshiro ferait un trou à travers quelqu'un et le ferait chanceler, non? Ces illustrations étaient tellement cool.
   Une fois que j'ai réalisé ceci, j'ai changé la direction des actions dans Dragon Ball.
   Considérez ce que Tetsuo Hara n'a pas, mais que possède Akira Toriyama ?
M: Quoi donc ?
T: Mouvements tri-dimensionnels. Akira Toriyama a une grande conscience spaciale,
   donc il est meilleur pour dessiner des actions en 3 dimensions,
   et je pensais que ça allait aider à faire une différence avec Hokuto No Ken. Ensuite, ça aurait du être facile,
   mais j'avais besoin d'un lieu dans le développement de l'histoire,
   où on aurait pu montrer de façon cool que Goku s'est entrainé et devenu plus fort dans une mise en scène en 3 dimensions,
   alors nous avons commencé à nous diriger vers le...
M: Tenkaichi Budokai !!
T: Oui, c'est pourquoi la surface de combat est carrée et qu'il y a des règles concernants une chute hors de cette surface.
   En conséquence, non seulement vous pouvez voler dans toutes les directions,
   mais l'action peut tirer parti de façon naturelle à partir de différences de hauteur, vous voyez?
M: Wow, je ne peux que me sentir surpris. Penser que ça a été étudié, développé, et illustré avec de telles pensés en tête.
T: Donc vous voyez, il n'y a rien dedans à analyser!

   Fin de l'interview

Eros

Merci pour la traduction. Mais en lisant le ton, j'ai l'impression que les idées ne venaient pas de Toriyama, mais de son éditeur. En fait Toriyama n'était que dessinateur, enfin c'est l'impression que me laisse l'interview.

Piccolodamayonnaiz

Tu as en parti raison. Pour moi Dragon Ball est une oeuvre chimérique née de deux têtes pensantes.

saiyuke

C'est énorme, merci Piccolodamayonnaiz ! Je l'avais vu tourner depuis 2 jours sur Thedaoofdragonball mais je n'avais pas encore eu l'occasion de la lire. C'est royal, en Français. Egalement très surpris de la vision de Torishima xD (Permets-moi de mettre en avant ta traduction en article)

Piccolodamayonnaiz

Sa vision est glaciale ouais xD, fais toi plaisir pour l'article !

saiyuke

C'est ouf... Qu'est-ce qu'il doit penser de Dragon Ball Super alors ! xD  (Merci)

SSJGZetto

21 Mai 2020 à 23:17:09 #6 Dernière édition: 21 Mai 2020 à 23:21:17 par SSJGZetto
Il doit être en dépression le pauvre.

Je la trouve marrante cette interview.
C'est une oeuvre qu'il n'a pas apprécié qui a aidé Dragon Ball à gagner de la cote', ce qui est assez drôle, par contre il n'y a rien à apprendre en lisant Dragon Ball ? Je manque une case ou vous trouvez qu'il est un peu perché dans ce qu'il raconte ?


En tout cas, merci pour ta traduc'!  :cool:

supersaiyajin

Très étonnante cette interview en effet.

Citation de: SSJGZetto le 21 Mai 2020 à 23:17:09Je la trouve marrante cette interview.
C'est une oeuvre qu'il n'a pas apprécié qui a aidé Dragon Ball à gagner de la cote', ce qui est assez drôle, par contre il n'y a rien à apprendre en lisant Dragon Ball ? Je manque une case ou vous trouvez qu'il est un peu perché dans ce qu'il raconte ?

Je pense qu'il parle de Dragon Ball premier du nom, quand Goku est enfant. On dirait qu'il voit ça comme un gag manga, à la manière d'un Dr. Slump, donc qu'il n'y a rien à apprendre de cela.
Mais après, c'est évident qu'il y a des messages plus ou moins cachés dans l'œuvre, et ça on ne peut pas le nier.

kaizoku zoro

Ca confirme que Torishima était l'une des personnes derrière le succès de DB
C'est aussi grâce a lui qu'on a eu C-16, 17, 18 et Cell forme final https://dragonball.fandom.com/fr/wiki/Kazuhiko_Torishima