• Bienvenue sur Forum Dragon Ball Z & Dragon Ball Super. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.

[Fiction] Bejita's Awakening

Démarré par Asgard, 04 Mars 2010 à 18:51:35

« précédent - suivant »

Super Yoyojin

Encore une fois bravo Asgard, ça devient de plus en plus intéressant :ha:
Sinon, prends ton temps pour tes modifications, si ça doit devenir encore meilleur alors je suis prêt à attendre :ha:

Gohan35

Superbe chapitre encore une fois !

Trop court mais bon ^^

Prends ton temps pour tes modifs ! Car plus tu prends le temps de modifier mieux c'est à la fin !!

Asgard

18 Mars 2010 à 14:07:07 #62 Dernière édition: 18 Mars 2010 à 18:14:41 par Asgard
Merci à vous deux,  ^u^ ^u^ je vais peut etre repasser à un chapitre par semaine, avec le boulot et la famille, je vais pas avoir trop le temps d'écrire, et j'ai en plus la comparaison de l'épisode 048 à faire, ce qui me prends pas mal de temps !!  :ha:

Enfin on verra dimanche si le chapitre suivant est prêt.  :celljr:

Gohan35

Prends ton temps t'inquiètes pas pour nous on arrivera pas a tenir mais bon :D

Fred69

Je viens d'enchainer tous les chapitres et j'ai adoré. Très bonne fic!  :)
Ce dernier chapitre était très bien. Comme tous les autres d'ailleurs.  ^u^
J'imagine encore la scène ou Bejita tue Mogok dans ma tête.  :ha:
Merci pour cette fic Asgard, on a droit à du grand Bejita.  ^u^

Asgard

Merci ça fait plaisir à lire   ^u^ ^u^, je voulais redonner sa véritable place à Bejita, celle d'un véritable Saiyajin, avec l'esprit et la cruauté qui caractérise cette race.  :vegeta:

Normalement, le prochain chapitre sera prêt dimanche, c'est sûr maintenant. ;D

Hikarii

Quelle combat !!!  :ha: Ce qu'il est cruel Bejita ...  :vegeta:

Encore une fois, super chapitre Asgard ! (Mais un peu trop court !  ^u^)
Et vivement dimanche !   :D

Asgard

Citation de: Hikarii le 19 Mars 2010 à 18:18:26
Quelle combat !!!  :ha: Ce qu'il est cruel Bejita ...  :vegeta:


Oui mais c'est Bejita, et moi je l'adore comme ça !!  :vegeta:

chibi_damZ

je trouve le combat digne d'un super combat comme celui de freezer, et bejita est super bien retranscrit en son coté saiyajin

Asgard

Merci, J'ai essayé de retranscrire au mieux les combats, et le premier n'est pas extraordinaire, je pense avoir fait mieux avec les suivants.

Merci encore d'avoir pris le temps de lire mon histoire. ^u^ ^u^

Asgard

Chapitre 6:


Le Prince Saiyajin laissa la planète Barkar à son triste sort, fumante et terriblement meurtrie par la bataille qui venait d'avoir lieu. Il prit la direction d'un système voisin, à quatre jours de voyage. Il en profita pour se reposer, se restaurer, et il repensa à son combat contre Mogok. Il était conscient que la technique utilisée par ce dernier était terriblement redoutable, et qu'elle aurait pu lui être fatale s'il n'avait pas réussi à s'en extirper à temps. Il avait réussi à s'échapper, alors que le saurien avait légèrement relâché son emprise en préparant son kikoha. Cette seconde d'inattention lui avait tout simplement sauvé la vie, et il s'en voulait terriblement de ne pas avoir vu venir cette technique.

Il se remit à l'entrainement durant le dernier jour de voyage, toujours avec une gravité de 450G, se concentrant sur les techniques d'esquive, qui lui semblèrent bien plus importantes qu'auparavant. Série de pompes, exercices d'esquives, il repoussait toujours plus loin ses limites, conscient de son infériorité et de sa faiblesse, face aux deux super-Saiyajins qui hantaient toujours ses pensées. Rien que de se remémorer avec quelle facilité Trunks avait tué Freeza le frustrait encore davantage, faisant monter une fois de plus la colère en lui, seule chose qu'il lui manquait pour arriver à ses fins...

Une fois en vue de la Planète Hori, une autre faction de l'immense armée de Freeza, il opta pour une cuirasse beaucoup plus fine et plus légère, le climat de cette planète étant plus aride que le pire désert terrien.
Sur Hori, les températures atteignent plus de 90°C le jour, avant de tomber au dessous de -50°C la nuit. La seule étendue d'eau se trouvait au pôle Sud, où les températures sont un peu plus clémentes. La base se trouvait donc obligatoirement à proximité de cet Oasis, pour des raisons évidentes d'approvisionnement en eau.
Elle abritait environ 10000 soldats d'élite aguerris, qui étaient affectés à la défense du territoire de Freeza, et aux assauts en milieu hostile, c'est pourquoi ils se trouvaient sur une planète avec un climat aussi difficile que celui là, afin de toujours mettre à l'épreuve leurs capacités de résistance.

Bejita connaissait peu de choses sur cette faction, mais il savait qu'il ne fallait pas prendre à la légère les capacités des 3 généraux qui dirigeaient ce camp. Il avait entendu parler Ginyû des origines de Reecum : Il venait de cette base, et avait été sévèrement corrigé par l'un des généraux, alors qu'il s'était rebellé pour une histoire de Jan Ken Pon...
Ginyû, à la recherche de fortes têtes (et de bons chorégraphes surtout...), l'avait aussitôt recruté, en prétextant une robustesse à toute épreuve, mais surtout car il adorait ce jeu également, et que Reecum adorait les poses imposées par son supérieur.
Malgré ces rumeurs, il ne savait rien au sujet des capacités  de ses futurs adversaires, mais il ne tarderait pas à les découvrir.
Bejita posa le Capsule 3 à quelques kilomètres du Lac Koji, étendue d'eau douce d'un bleu azur, habité autrefois par les Horriias. Ils étaient tout blanc, et de petite taille, avec deux petites excroissances rosées qui descendaient le long du dos. C'était un peuple de pêcheurs très paisible, n'ayant pour seule technologie, leur technique de pêche. Malheureusement, leur planète se trouvait dans le royaume de Cold, et le climat aride l'intéressait pour l'entrainement de ses troupes. Ayant décidé de ne pas coopérer de par leur caractère pacifique, ils furent  exterminés eux aussi.
Le Saiyajin procéda comme sur Barkar : En arrivant sur les lieux, il envoya un Garric Canon sur les baraquements, décimant par la même occasion la quasi-totalité des soldats partis aux cantines chercher leur ration quotidienne d'eau. Seule une vingtaine de survivants qui étaient affectés à la surveillance furent épargnés, profitant de la panique pour se réfugier dans l'enceinte principale de la base.
Ils furent très vite rejoins par Bejita, qui prit un malin plaisir à les exécuter eux aussi sans la moindre émotion, le moindre remord, habité par la haine des souvenirs de Freeza, lorsqu'il apprit la destruction de sa planète. Aucune expression ne se lisait sur son visage, il exécutait froidement les soldats les uns après les autres, tel un bourreau, exécutant des condamnés à mort.
Ils tombaient comme des mouches, et seuls deux soldats réussirent à s'échapper, en entrant dans un couloir menant à la salle de réunion des généraux. Le premier cria à l'autre :

-« Va prévenir le Général Hazel, dis lui que nous sommes attaqués, et de rejoindre les généraux Horck et Noki, à trois, ils ne devraient pas avoir de mal à venir à bout de not... Aaarrrgghhh...... » Il n'eut pas le temps de finir sa phrase, que Bejita lui décolla la tête, d'un simple revers de la main. Celle-ci roula aux pieds du dernier soldat, pétrifié de terreur devant le macabre spectacle qui lui était offert.

-«  C'est ça, va chercher tes maitres, dis leur que je les attends dehors, et à ta place, je filerais d'ici avant que je change d'avis.... » Dit Bejita en souriant, sortant par le trou béant qu'il venait de faire dans le mur, d'une simple onde de choc envoyée de sa main gauche. Il sortit pour se retrouver dans une salle de surveillance, où se trouvait des radars de toutes sortes. Sur l'un d'eux, on pouvait voir un    point clignoter : c'était le vaisseau de Bejita qui était détecté ici. Sur d'autres, il y voyait diverses informations, comme un champ d'astéroïdes qui gravitait autour des deux soleils ; Des noms de code de vaisseaux qui croisaient en périphérie du système. Il se dit alors qu'il aurait une chance de retrouver la trace du voyage de Kakarotto grâce à ces détecteurs. Il essayait d'en comprendre le fonctionnement, mais fut interrompu par ses futurs adversaires qui entraient l'un après l'autre dans la pièce.

En les voyant arriver, il comprit pourquoi il y avait trois dirigeants sur cette base. Ils étaient tous les trois identiques !
Ils se ressemblaient tellement qu'il était impossible de les distinguer, si ils n'avaient pas leur nom inscrit sur leur insigne. 
Les triplés avaient de magnifiques cheveux blonds mi-longs, et étaient d'un teint bleu ciel. Ils appartenaient à la même race que le garde du corps de Cooler : Sauza ; mais étaient totalement différents quant à leur force de combat. Bejita essaya de jauger les capacités de ses trois adversaires, ces derniers étant bien plus puissant que Mogok.

Hazel s'avança le premier vers Bejita, et, le saluant, il prit la parole :

-« Eh bien, en voilà une façon de se présenter, tu aurais pu tout simplement venir frapper à la porte, au lieu de tuer tout le monde. Nous savons que tu étais sur Barkar, grâce au scouter de Mogok. Il doit être mort à l'heure qu'il est, vu que tu es arrivé ici.»

-«Ouais cette bestiole est crevée, et je me fous royalement de vos pitoyables soldats. Et à vrai dire, de vous 3 aussi !!! Amenez-vous qu'on s'amuse un peu !!! » Répliqua Bejita en se positionnant poings en avant, prêt à en découdre.

-« Bien bien, comme tu voudras.. Mes frères, corrigeons cet insolent !! Tu va regretter de t'être attaqué à nous !!» Dit Noki, passant devant Hazel.
Il se lança vers Bejita, qui laissa approcher son adversaire malgré une rapidité impressionnante. Il encaissa un violent coup de poing dans la joue qui l'envoya hors du bâtiment, en passant à travers l'épais mur qui les séparait de l'extérieur, puis il se sentit décoller du sol, projeté par un violent coup de pied au menton. Il fut réceptionné dans les airs par les deux poings liés de son ennemi qui frappèrent le dessus de son crâne, et il finit sa chute vertigineuse dans un mont de gravats, à quelques mètres des deux autres frères restés à l'écart, et qui regardaient le spectacle les bras croisés.

-« Noki, n'en fais pas trop, laisses-en pour tes frères ! » Dit Hazel, décroisant les bras.

-« Comme tu veux, je te le laisse, mais n'utilise pas le pouvoir, ce serait trop facile !! » rétorqua Noki tout en bougonnant.

Bejita sortit des décombres, une légère griffe sur la joue gauche, et arborant un sourire narquois.

-« A mon tour de jouer !! » Cria-t-il en se lançant vers les trois généraux, surpris de le voir aussi frais et surtout aussi rapide ! Il envoya un coup de poing dans la tempe de Hazel, un coup de pied dans la nuque de Noki, et termina sa fulgurante attaque par un coup de coude dans l'estomac de Horck, lui faisant cracher du sang bleu.
L'attaque ne dura qu'un seconde, mais sembla durer une éternité pour les triplés. Les 3 compères eurent du mal à se relever, encore sonnés par l'assaut du Prince. Ce dernier les attendait, prêt à les recevoir comme il se doit. Après avoir un peu récupéré, et repris leurs esprits, et surtout vexés de ne pas l'avoir vu venir, ils s'élancèrent tous les trois ensembles vers Bejita qui les attendait de pied ferme.
Le premier à ouvrir les hostilités fut Horck, qui balança son pied gauche en direction des chevilles du Saiyajin, afin de le déstabiliser, il l'évita facilement, d'un simple petit bond. Mais Noki l'enchaina avec un coup de coude dans les cotes, lui coupant le souffle, et Hazel termina par un coup de poing qui arriva droit sur l'arcade de son ennemi. Celle-ci se brisa sous le coup, laissant couler un filet de sang. Bejita fut violemment projeté en arrière, et fit une belle glissade sur le dos. Il  se releva d'un bon en arrière, et  vit arriver le poing Horck qu'il réussi à bloquer de justesse. Il attrapa son vis-à-vis par le bras, et l'envoya sur Noki, qui ne pu éviter son frère, qu'il reçu dans la poitrine, les envoyant voler en arrière.

On entendit un vacarme retentir lorsque les deux frères atterrirent sur un mur de la base, le dur atterrissage soulevant rocaille et cadavres de soldats calcinés. Bejita se retourna alors vers Hazel, revenu à la charge, et reçu un coup de genou sur le nez, lui faisant couler un petit filet de sang qu'il essuya avec son gant. Voyant  une fois encore son sang royal couler, il enragea et fit exploser son Ki, afin de profiter d'un regain de puissance.

Il enchaina son adversaire d'un coup de poing lui explosant l'arcade, puis d'un autre coup de poing dans le nez, et continua de le marteler de coup jusqu'à terminer son enchainement par un coup de coude dans l'estomac, faisant gémir de douleur Hazel, qui n'avait jamais été malmené de la sorte. Une colère noire monta lui, destinée à Bejita. Comment un simple Saiyajin pouvait leur tenir tête, alors qu'ils étaient les trois plus puissants guerriers de leur race. Comment un homme tel que Bejita avait pu devenir aussi fort ?
Ses pensées furent interrompues par le rire du Saiyajin, qui savait pertinemment que ses rivaux seraient incapables de le surpasser.

Les deux autres triplés s'extirpèrent de leur mont de gravats, couverts de poussière et de quelques éraflures sur leur peau bleue. Ils se sentaient humiliés, blessés non seulement physiquement, mais également dans leurs âmes.

escl4ever

Un bon chapitre, même si je me doute que le combat ne sera pas si facile que ça

Asgard

Ce serait trop facile  :vegeta:

Mais il ne sera pas trop compliqué non plus, je te rassures !!  :celljr:

Super Yoyojin

On voit que Vegeta apprend encore de ses combats en travaillant les esquives.
En tout cas, beau combat, Vegeta se débrouille bien, même si je sens que nos trois "amis" vont préparer un petit truc pour lui...
Hâte de lire la suite, comme d'habitude :ha:

Asgard

Une petite surprise, oui, mais pas suffisante, malheureusement pour eux... :vegeta: