Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
News

Dragon Ball Super confirme que Bardock était un meilleur héros que dans DBZ

Et si Bardock n’était pas qu’un simple soldat de l’armée de Freezer, uniquement bon à exterminer des populations entières ? C’est ce que semblait dessiner Dragon Ball Super depuis le début de l’arc du Survivant Granola, et c’est ce que semble confirmer le chapitre 77 de Dragon Ball Super, le dernier chapitre en date. En effet, il diverge grandement de la façon dont le Saiyan est traité dans le film de 1990, Bardock Le père de Goku.

Bardock

Bardock, héros malgré lui

Le nouveau traitement de Bardock dans le manga Dragon Ball Super fait non seulement de lui un Saiyan plus gentil que sa représentation originale, mais peut-être un meilleur héros que son fils. Parmi ses plus actions les plus nobles, Bardock est surtout connu pour avoir sauvé la vie de son fils, Son Goku, alors connu sous le nom de Kakarot, avant que Freezer ne détruise la planète Vegeta. L’histoire tragique a été décrite pour la première fois dans le film Dragon Ball Z : Bardock, Le père de Goku, puis repensée plus tard dans le film Dragon Ball Super : Broly.

Bardock (Film DBS Broly)
Bardock (Film DBS Broly)

Dans le dernier chapitre du manga de DBS, un vieux Namekien nommé Monaito en dévoile un peu plus sur la vie de Bardock, dans le but de mettre un terme au combat en cours entre Goku, Vegeta et son fils adoptif Granola, un Cerealien obsédé par la vengeance du génocide de son peuple perpétré par des mercenaires Saiyan à la solde de Freezer. En effet, avant la confrontation, Granola avait appris que des Saiyans existaient encore, connus sous le nom de Goku et Vegeta. Il avait alors planifié de leur tendre un piège pour les anéantir, uniquement sur la base de leur race, même si aucun d’eux n’était assez vieux pour participer au meurtre de son peuple. Toutes les tentatives de Goku et Vegeta pour apaiser la rage du Cerealien étaient veines, mais Monaito a au moins réussi à arrêter temporairement le déchaînement de Granola dans le chapitre 77 du manga Dragon Ball Super, lorsqu’il explique comment le père de Goku, Bardock, a sauvé à la fois Monaito, Granola, mais aussi sa mère, une vérité que Monaito dévoile maintenant à Granola pour que ce dernier n’assassine pas le fils de son sauveur.

Comme le révèle Monaito, Bardock a risqué sa vie pour sauver celle de ceux qu’il avait été chargé de tuer – un jeune garçon céréalien et sa mère. Le Saiyan ment d’abord à ses camarades, en prétendant qu’il prévoyait de rester après le génocide pour s’assurer qu’il n’y avait pas de survivants, alors qu’il avait en réalité utilisé ce temps pour trouver quelqu’un qui pourrait leur fournir un abri : le Namekien Monaito. Plus tard, Bardock a rencontré de nouveaux problèmes lorsqu’il s’est retrouvé nez à nez avec les partenaires commerciaux de Freezer, les Heeters, attirés par les pleures de Granola. Bardock a d’abord essayé de mentir pour ne pas avoir à éliminer ceux qu’il venait de sauver, mais il n’a pas pu se retenir en attaquant les Heeters lorsque ces derniers venaient de tuer la mère de Granola.

Bardock et Monaito

On notera que Bardock a risqué sa vie pour épargner ses ennemis. dans le manga, Bardock lui-même pense qu’il doit y avoir quelque chose qui ne va pas chez lui. Les Saiyans sont connus pour être des tueurs nés qui n’expriment aucun remords, peu importe qui ils assassinent. Même Goku n’avait pas le cœur pur au début de Dragon Ball. À son arrivée sur Terre, on nous dit qu’il était un enfant destructeur, et que c’est seulement lorsqu’il s’est cogné la tête que Goku est devenu le personnage au bon cœur et pur qu’il est maintenant. Un facteur externe a donc littéralement éliminer le mal qui était en lui avant qu’il ne puisse devenir le héros qu’il est aujourd’hui. A contrario, Bardock s’améliore tout seul dans Dragon Ball Super. Lorsqu’il pose pour la première fois les yeux sur les silhouettes tremblantes de Granola et de sa mère lors du massacre des Cerealiens, il ne voit pas deux cibles qu’il doit tuer. Il voit en eux sa femme et son fils Kakarot.

Le Saiyan du film Dragon Ball Z « Bardock, le père de Goku » n’aurait probablement pas eu une telle réaction. On le voit lors du massacre de la planète des mediums, Bardock n’a aucune pitié. Même si Bardock sauve son fils de la destruction de Freezer, le film le dépeint principalement comme un Saiyan stéréotypé qui maltraite et aime activement tuer ses victimes. Tout le monde croit que Bardock attaque Freezer par amour pour son peuple, mais c’est avant tout parce qu’il est maudit par son pouvoir de prévoyance qu’il est témoin de la future destruction de la planète Vegeta. Autrement, il n’aurait jamais été conscient du monstre qu’était Freezer. Lorsque Dragon Ball Super a initialement réécrit son personnage dans le reboot du film Broly, la façon dont Bardock interagit avec ses victimes n’est jamais montrée, ce qui lui permet d’être interprété comme un individu qui pourrait prendre soin de ses ennemis, comme le montre le manga de Toyotaro plus tard dans le chapitre 77. Au bout du compte, le résultat est que Bardock n’a pas besoin d’être maudit ou de recevoir un traumatisme à la tête comme dans le cas de Goku pour devenir un Saiyan bon et héroïque. Nous verrons si la suite du manga de Toyotaro et de Toriyama confirmera la tendance ! Et vous, quelle est votre analyse du comportement de Bardock ?

Dragon Ball Super

Dragon Ball Super est la première série inédite de Dragon Ball en 18 ans. C’est la suite directe de Dragon Ball Z. L’histoire se situe entre la défaite de Majin Buu et le 28e championnat du monde des arts martiaux. Elle couvre ainsi la soi-disant « décennie perdue », autrement dit les dix années d’histoire jamais décrites dans la série originale. Le manga est conçu par Toyotarō sous la supervision de Akira Toriyama. A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous en sommes actuellement au chapitre 72 de Dragon Ball Super. Il s’agit de l’arc du prisonnier galactique.

La maison d’éditions Glénat publie l’édition française du manga Dragon Ball Super. Nous en sommes actuellement au tome 13 de Dragon Ball Super en France, depuis le 3 février 2021, et le tome 14 sortira le 7 juillet 2021. Commandez-le dès maintenant via notre lien sponsorisé !

4.9 / 5 - (8 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball Super Tome 17 : Les pages bonus de la version japonaise

Saiyuke

L’hommage de la couverture HD du tome 17 de Dragon Ball Super

Saiyuke

Dragon Ball Super Chapitre 78 [VF] : La version française est disponible

Saiyuke

Laisser un commentaire