Que vaut le remplaçant de Dragon Ball Super : GeGeGe no Kitarō

DB-Z.com

GeGeGe no Kitarō prend le relais sur Dragon Ball Super.

Nous sommes dimanche, vous vous réveillez pour regarder Dragon Ball Super, mais problème : la série s'est achevée la semaine dernière. En effet, l'épisode 131 s'est terminé sur la victoire de l'Univers 7 au Tournoi du Pouvoir, grâce à la combinaison Goku / Freezer / C-17, et tous les Univers ont été ressuscités par Zalama, le Dragon des Dieux invoqué par les Super Dragon Balls. Mais qui a remplacé Dragon Ball Super sur Fuji TV ?

Kitaro vs Nobiagari

GeGeGe no Kitarō : le retour

Ce dimanche 1er avril (et ce n'est pas un poisson), l'épisode 1 de GeGeGe no Kitarō a été diffusé sous le titre "Chapitre 1 : Le jour où les yōkai se sont réveillés". En résumé, un crétin de YouTubeur détruit un sceau sacré pour faire des vues sur sa chaîne, et libère un redoutable yōkai capable de contrôler des arbres vampires qui se nourrissent du sang des humains. On y découvre l'apparition d'un gentil yōkai dénommé Kitarō, aussi connu sous le nom de "GeGeGe no Kitarō" (=Kitarō le repoussant)

Note culturelle : Les yōkai sont des créatures du folklore japonais (esprits, fantômes, démons, etc).

GeGeGe no Kitarō

Attention, ce qui suit est un spoil sur la nature de Kitarō : Kitarō n’est pas seulement yōkai, il est aussi né au beau milieu d’un cimetière. Sa mère morte au moment de sa naissance, et Kitarō a dû ramper lui-même hors de l’utérus de sa mère... Son père, réduit à l’état d’un œil, doit alors assumer la lourde tâche d’être le dernier représentant d’un clan yōkai bien particulier, qui possède des origines humaines. Dès lors, Kitarō n’aura plus qu’un seul objectif : tâcher de veiller au bon déroulement des relations entre humains et yōkai, afin que la paix règne entre ces deux espèces que tout oppose.

Kitaro le repoussant (ゲゲゲの鬼太郎, GeGeGe no Kitarō) est une série de manga créée en 1959 par le japonais Shigeru Mizuki. Il est principalement connu pour avoir popularisé les yōkai (créatures du folklore japonais). GeGeGe no Kitarō a été adapté plusieurs fois à l'écran sous forme d'animé, de film ou de jeu vidéo. L'histoire se résumé ainsi :

Pour parasiter une époque obnubilée par la modernité, rien de tel qu'un dépoussiérage des vieux mythes et légendes. Voilà comment "Kitarō le repoussant", petit fantôme désabusé par la nature humaine, a conquis une société japonaise noyée dans la lumière. Dans chacune des courtes histoires de cette épopée culte (qui compte plus d'une dizaine de tomes...), l'embarras des hommes à décrypter le monde y éclate ; la réalité se joue de leur ignorance comme de leur arrogance par l'entremise des yōkai, ces petits êtres de fantasmes et de mystères qui habitent en toutes choses, si chers au folklore japonais. Chef d'ouvre absolu au Japon ; Kitaro nous rend visite, soyez honorés... et prenez garde aux coups de sabot !

Masako Nozawa (la voix japonaise de Goku dans Dragon Ball) fait partie du casting, et pas des moindres, puisqu'elle interprète ce petit œil vivant qui vit avec Kitarō.

https://twitter.com/DBZcom/status/980403473157120001

Informations complémentaires

  • Nom Japonais : ゲゲゲの鬼太郎 / GeGeGe no Kitarō
  • Nom français : Kitaro le repoussant
Que vaut le remplaçant de Dragon Ball Super : GeGeGe no Kitarō
4.7 (9)



Saiyuke

Auteur : Saiyuke

Un simple amateur de Dragon Ball comme les autres, qui n'accepte pas n'importe quelle daube juste parce que c'est estampillé Dragon Ball. Du coup je dis tout sincèrement, et je reste honnête avec vous (et avec moi-même). Créateur et rédacteur du site, je traduis aussi les spoilers du Japonais au Français. J'anime nos pages Facebook et Twitter, et je réponds à tous les messages privés ou par mail, donc n'hésitez pas !