Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
Jeux Vidéos

Dragon Ball Z Kakarot : Des indices que le jeu irait plus loin que l’arc Freezer ?

Bandai Namco a laissé filé cette nouvelle image sur le site officiel de Dragon Ball Z Kakarot. Elle n’a l’air de rien, mais on pourrait presque y voir un teasing de la suite de l’arc Namek dans le prochain Action RPG développé par Cyberconnect 2. En effet, pour l’instant, rappelons que les seuls éléments que nous avons vu du jeu se déroulent uniquement pendant les arcs de l’attaque des Saiyans, et de Freezer sur Namek.

Sauf que sur cette image, le dogi de Goku, autrement dit sa tenue de combat, ne porte pas de symbole, comme c’est le cas à partir de l’arc des Cyborgs. De même, les lacets de ses bottes sont aussi similaires à ceux qu’il porte à partir de l’arc des Cyborgs, de quoi donner de l’espoir à ceux qui espèrent que le jeu ne s’arrêtera pas sur Namek.

Dragon Ball Z Kakarot Ile

Sur cette nouvelle image de Dragon Ball Z Kakarot, d’autres y voient la Capitale de l’Ouest, avec un bâtiment qui pourrait être celui de Capsule Corp, tandis que d’autres espèrent qu’il s’agisse de l’île où sont arrivés les Cyborgs C-19 et C-20, près de la Capitale du Sud, ce qui renforcerait l’idée que le jeu ne s’arrêterait pas sur Namek. Et vous, quel est votre avis ?

Ile de larrivée des cyborgs
Ile de l’arrivée des cyborgs
Carte du monde de Dragon Ball
Carte du Dragon World

Dragon Ball Z Kakarot, en bref…

Dragon Ball Z Kakarot est un jeu vidéo de type Action-RPG développé par CyberConnect 2, l’équipe derrière la série des Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm. Il s’agirait d’un jeu mêlant exploration, quêtes, et combats. Annoncé pour début 2020 dans le monde entier. Il devrait tourner au moins sous PS4, Xbox One, et PC.

Logo de Dragon Ball Z Kakarot
4 / 5 - (17 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball Z Kakarot : Card Warriors ENFIN disponible sur Nintendo Switch

Saiyuke

Dragon Ball Z Kakarot « Goku Experience » revisite l’arc Freezer

Saiyuke

Dragon Ball Z Kakarot s’est vendu à 4,5 millions d’exemplaires, selon CyberConnect2

Mehdi M.