Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
Cinéma & Films

DBS Super HERO : Des chiffres et un dernier message d’Akira Toriyama

Deux jours après sa sortie, Toei Animation annonce que le film Dragon Ball Super SUPER HERO a dépassé le chiffre d’affaires des 670 millions de yens (4,8 millions €), avec plus de 500 000 spectateurs. Il est au désormais à la première place du box-office japonais, et c’est l’occasion parfaite pour le comité de production de Dragon Ball Super de publier un dernier message d’Akira Toriyama, le créateur de Dragon Ball, au sujet du film. Une autre interview d’Akira Toriyama dédiée au film Super Hero est également en ligne depuis hier.

Interview Akira Toriyama Dragon Ball Super Super Hero

Le 21ème film de l’anime populaire Dragon Ball Super, basé sur le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama, est sorti le 11 juin sur 407 écrans de cinéma au Japon. Il a rassemblé 500 000 spectateurs, et après deux jours de projection, le chiffre d’affaires a franchi les 670 millions de yens en 2 jours (4,8 millions €). Selon le classement de Kogyo Tsushinsha sur la mobilisation du public dans les cinémas japonais les 11 et 12 juin, le film Dragon Ball Super SUPER HERO trône à la 1ère place du box-office.

Toriyama a complimenté ce film en disant que « en un mot, c’est un super film d’animation ! », et qu’il s’agit surtout d’un gros travail d’équipe. Voici l’interview complète, relayée par Ludovic en français.

J’ai enfin pu voir le film terminé. En un mot, c’est un film d’animation étonnant ! L’auteur original n’est peut-être pas très convaincant lorsqu’il dit cela, mais je n’ai pas pu m’empêcher de m’enthousiasmer en le regardant ! Je suis vieux, mais j’étais excité comme un jeune homme.

J’ai déjà raconté l’histoire à grande échelle, par exemple dans l’espace, alors j’ai pensé revenir à mes racines et situer l’histoire dans une petite région de la Terre cette fois. De plus, l’ennemi est l’Armée du Ruban Rouge, qui n’a pas eu beaucoup d’impact même lorsque la série a été publiée pour la première fois. Sans compter que ni Goku ni Vegeta ne sont les personnages principaux cette fois. Bien que j’aie eu l’intention d’en faire une histoire intéressante, j’ai eu peur du coup qu’elle soit un peu plate. C’est là que le réalisateur Kodama et le reste de l’excellente équipe d’animation entrent en jeu.

Ils ont pris une histoire à petite échelle pour le Dragon Ball d’aujourd’hui et l’ont transformée en l’une des plus étonnantes jamais réalisées, en utilisant un rare sens de l’humour et une dimension visuelle ! En particulier, la bataille de la seconde moitié du film, après la scène de l’orage, m’a donné la chair de poule et j’ai été vraiment impressionné par la composition, l’expression et la puissance à l’écran que l’adrénaline m’a véritablement transporté ! Piccolo est cool ! Gohan est cool ! Gamma n°1 et n°2 sont tous les deux cool !

Même moi, qui suis habituellement si détaché à propos de mon propre travail, j’ai pensé à tout cela. Je n’ai jamais fait quelque chose comme ça auparavant. C’est pour ça que je me suis senti heureux d’avoir traversé toutes ces difficultés en discutant avec la personne en charge du projet.

Cette réussite est due au directeur Kodama, à l’équipe d’animation, aux nombreux membres de l’équipe qui les ont soutenus, aux comédiens et à l’équipe éditoriale de Shueisha qui a travaillé si dur sur tout pour que le projet soit le meilleur possible. Je ne ressent que de la gratitude à leur égard. Je suis très satisfait du résultat.

Si vous vous posiez la question de savoir si Dragon Ball était une bonne idée ou non, si vous pensiez avoir été dupé : regardez ce film. Je suis sûr que vous serez excités en sortant du cinéma !

Akira Toriyama

Dragon Ball Super : Super Hero est le dernier film de la franchise depuis le 20ème opus Dragon Ball Super : Broly, sorti en décembre 2018. L’auteur original, Akira Toriyama, est en charge du scénario et de la conception des personnages. Tetsuro Kodama, qui a travaillé sur la partie 3D de l’œuvre précédente « Dragon Ball Super : Broly », a réalisé ce nouveau long métrage. Le synopsis nous explique que ceux qui ont hérité de la volonté de l’Armée du Ruban Rouge (une organisation maléfique autrefois détruite par Son Goku) ont créé des cyborgs encore plus puissants qu’autrefois : Gamma 1 et 2. Ils commencent alors à attaquer Piccolo, Gohan, et les autres.

4.7 / 5 - (3 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

5 MINUTES GRATUITES du film Dragon Ball Super SUPER HERO !

Saiyuke

Dragon Ball Super SUPER HERO dépasse 1,27 milliard de yens au box-office japonais

Saiyuke

Dragon Ball Super SUPER HERO : Les dates de sortie à l’international

Saiyuke

Laisser un commentaire