Dragon Ball Z et Dragon Ball Super en France
News

Dragon Ball : Résultats du 2ème Trimestre de l’exercice 2021 de Toei Animation

Comme le relatent nos confrères italiens de TeamSaiyajin, Toei Animation vient de rendre publics ses résultats du 2ème trimestre (et donc du 1er semestre) de l'exercice 2021. Oui, 2021, car chaque exercice porte le nom de l'année où il se terminera. Ainsi, l'exercice 2021 de Toei Animation a commencé le 1er avril 2020, et se terminera le 31 mars 2021.

La firme décrit ainsi les performances financières de l'entreprise. On parle de productivité en termes économiques entre le 1er avril 2020 et le 30 septembre 2020. Comme prévu, les résultats continuent d'être conditionnés par l'urgence sanitaire liée au COVID-19, qui a non seulement ralenti la production et provoqué de nombreux reports, mais aussi conduit à l'annulation d'événements thématiques.

Sur les résultats opérationnels consolidés, par rapport au deuxième trimestre 2020 de l'année dernière, une baisse du chiffre d'affaires de -15,7 % pour ¥ 24,5 milliards (€ 200,727,000) est reconfirmée : - 4,5 milliards contre 29 ¥ milliards l'année dernière. Le bénéfice net a diminué de -670 millions (-10,7%) pour 5,6 milliards de yens (45,973 000 €), tandis que le bénéfice d'exploitation [résultat] a baissé de -1,2 milliard (-13,5%) pour 7,5 milliards de ¥ (61 527 000 €).

1

En analysant en détail le chiffre d'affaires, on voit rapidement que le secteur le plus touché est celui des marchandises (goodies, figurines, etc) avec une baisse à 946 millions ¥. Cette baisse implique un ralentissement de -60,3% (- 1,441 milliard) à partir du deuxième trimestre 2020 et un effondrement littéral par rapport aux années précédentes. Le secteur de la production et de la vente de vidéos (film) est celui qui résiste le plus, avec une baisse de -619 millions (-6,1%) par rapport au deuxième trimestre 2020 et une croissance de +1,1 milliard à partir du deuxième trimestre 2019 ; valeur soutenue par le résultat opérationnel, en hausse de +372 millions de yens pour 2,6 milliards de yens (+16,9% par rapport à 2020).

Curieusement, cette valeur nette se partage entre un fort frein sur le marché japonais et un petit renforcement de celui de l'Occident. Au Japon, une baisse de -36,6% est indiquée : 9,9 milliards de yens contre 15,6 milliards de yens du deuxième trimestre 2020 (-5,7 milliards). En Occident, en revanche, on retrouve une augmentation de +8,4% avec 14,6 milliards de yens contre 13,4 milliards de yens au deuxième trimestre 2020 (+1,1 milliard). La valeur positive est produite par les États-Unis (+18%) et l'Europe (+ 37,6%), tandis que l'Asie et l'Amérique latine enregistrent respectivement une baisse de -0,4% et -43,6%.

2

TOP 4 des licences les plus rentables de Toei Animation

Sur 2020, Dragon Ball remporte le titre de première marque pour deux des trois secteurs analysés. Selon le communiqué de presse, Dragon Ball a souffert - comme les autres séries - de l'annulation d'événements thématiques et du report de marchandises et extensions des jeux dédiés (comme SDBH). Mais Goku et ses potes ont assuré une grande partie des ventes à partir des licences de productions animées toujours en cours. En particulier dans le secteur du jeu vidéo, pour lequel l'Action-RPG Dragon Ball Z Kakarot est mentionné aux côtés des jeux mobiles toujours très forts.

RÉSULTATS FISCAUX
- PDF du deuxième trimestre 2020
- PDF de l'exercice 2020
- PDF du premier trimestre 2021

Toei Animation

Top 4 des licences de Toei Animation au Japon

Dans la section des licences globales de Toei Animation au Japon, Dragon Ball a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 3,463 milliards de yens (28 424 000 €). Le total augmente de +1,5 milliard de yens contre 1,9 milliard de yens au premier trimestre de l'exercice 2021, mais est négatif de -880 millions par rapport aux 4,343 milliards de yens au deuxième trimestre de 2020.

La croissance est également négative pour les autres séries du TOP 4, dont cependant Dragon Ball conserve un certain « avantage » : +1,6 milliard pour One Piece ; +3,2 milliards pour Pretty Cure ; +3,3 milliards pour Saint Seiya. La marque est également capable de produire un peu plus de la moitié du chiffre d'affaires total de l'entreprise pour ce secteur spécifique, soit 6,7 milliards de yens (54 856 000 € | 3,241 milliards de yens sans DB).

3

Top 4 "Films & TV" de Toei Animation au Japon

Dans la section Licences Films & TV à l'étranger, Dragon Ball affiche un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 milliard de yens (12 763 000 €). La valeur obtenue augmente de +557 millions à partir de 998 millions de yens au premier trimestre 2021, mais la croissance favorable que nous avons pu signaler à partir du premier trimestre 2020 a subi un frein et constate désormais une baisse de -140 millions par rapport au deuxième trimestre 2020.

La relation avec les autres séries du classement est également fluctuante. One Piece retrouve la première place du TOP 4, mais Dragon Ball le suit avec une différence de -23 millions et affiche toujours des bénéfices bien supérieurs à la moyenne: +1,2 milliard de Pretty Cure ; +1,2 milliard de Digimon. Le chiffre d'affaires total de la société pour ce secteur est de 6,6 milliards de yens (53,997 000 € | 5,044 milliards de yens sans DB), donc Dragon Ball ne représente que 1/4 du total. En fait, les séries non incluses dans le TOP 4 et classées « Autres » ont fait bouger (toutes ensemble) le marché pour la majorité des gains.

4

Top 4 des licences à l'étranger de Toei Animation au Japon

Le secteur Licence Global à l'étranger est le secteur le plus rentable pour Dragon Ball, avec un chiffre d'affaires consolidé de 3,7 milliards de yens (30 271 000 €). C'est grâce à vous, en somme ! La croissance dans ce cas est de +1,84 milliard pour 1,85 milliard de yens au premier trimestre 2021 (soit le double !), mais dans le même temps, elle est en baisse de -1,077 milliard contre 4,765 milliards de yens au deuxième trimestre de 2020.

Dragon Ball maintient fermement la première place dans le TOP, avec des valeurs vraiment prometteuses, malgré le frein de la section Film & TV décrit ci-dessus : +2,6 milliards pour One Piece ; +2,9 milliards pour Slam Dunk ; +3,4 milliards pour Saint Seiya. Nous concluons le rapport en examinant une dernière fois le chiffre d'affaires total de l'entreprise dans ce secteur spécifique : 7,1 milliards de yens (58 154 000 €), pour lequel Dragon Ball a de nouveau réalisé plus de la moitié des revenus (3 419 milliards de yens sans DB).

5

Remerciements : TeamSaiyajin pour la rédaction et l'analyse.

Ça peut aussi vous intéresser !

Toyotaro dessine Gregory, pour le projet « Toyotaro l’a dessiné !! » de novembre 2020

Saiyuke

Le manga Dragon Ball fête les 36 ans de la commercialisation du 1er chapitre aujourd’hui !

Saiyuke

Dragon Ball : Résultats du 2ème Trimestre de l’exercice 2021 de Bandai Namco

Saiyuke

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter [+ INFOS]