Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
News

Ce fan de Dragon Ball s’est transformé en Trunks : « c’est un mode de vie »

Qui est votre personnage préféré dans Dragon Ball préféré ? Des générations entières ont grandi en regardant l’un des animes les plus populaires de tous les temps, et tout le monde a forcément sa petite préférence pour son personnage préféré. Même en convention, les cosplayers prennent toujours plaisir à incarner Goku, Vegeta, Gohan, Piccolo, ou encore Freezer, dans des cosplays qui font toujours leur effet. Mais tout le monde ne prend pas ce rôle aussi au sérieux que Julian Louw.

Julian Jaye Louw est reconnu pour ses qualités de cosplayer. Vous l’avez peut-être déjà vu dans la peau de Trunks du Futur, tel qu’il apparaît dans la saga Cyborgs de Dragon Ball. le fils de Vegeta et de Bulma est apparu pour la première fois face à Freezer, dans un combat qui restera l’un des plus courts, mais aussi l’un des plus mémorables de toute l’histoire de Dragon Ball.

Lorsque Julian Louw n’était encore qu’un adolescent maigre et réservé vivant en Afrique du Sud, il a été victime de harcèlement, et il explique que c’est Dragon Ball Z qui l’a aidé à surmonter ses pires moments. Depuis lors, comme il l’explique à IGN, il est convaincu que les super-héros « sauvent la vie des enfants de plus de façons que les gens ne le pensent. Le mode de vie d’un héros consiste à être généreux, à aimer l’humanité, à rester fort et à se battre pour ce en quoi vous croyez. Tout le concept d’un super-héros est incroyable. Plus de gens devraient l’utiliser parce que c’est plus qu’un simple dessin animé ».

julian louw cosplay trunks

C’est pourquoi Julian Louw a décidé de consacrer sa vie au cosplay, ce en quoi il croit. C’est l’une des raisons pour lesquelles il a quitté l’Afrique du Sud pour Los Angeles, aux États-Unis, où il s’est officiellement transformé en Trunks. Bien que des rumeurs estiment qu’il a dépensé plus de 15 000 $ dans le processus de transformation et qu’il investit annuellement environ 5 000 $ de plus dans le maintien de son image, Louw nie le chiffre. Il affirme cependant s’être entraîné pendant trois ans, et avoir investi son temps et ses efforts dans cette transformation.

Trunks est un personnage auquel il s’est toujours beaucoup identifié, tant physiquement que psychologiquement. Depuis qu’il était adolescent, on lui disait qu’il lui ressemblait. « Quand je suis habillé en Trunks, je me sens puissant et charismatique. Je me sens cool et détendu », admet Louw.

À Los Angeles, il a acquis une certaine renommée dans le monde du cosplay, où sa ressemblance avec Trunks a fait de lui un influenceur dans le milieu. Il est invité à tous les événements et conventions Dragon Ball, comme la Comic-Con. De plus, ces dernières années, il s’est ouvert à d’autres personnages et est finalement devenu Venom, le symbiote de Spider-Man. Mais pour Louw, être Trunks est spécial. « C’est plus qu’un cosplay : un mode de vie ».

julian louw trunks

Son rêve est de jouer Trunks dans une adaptation live de Dragon Ball, et il s’est même inscrit au théâtre dans cette optique. Si quelqu’un pense à donner une seconde chance à la franchise, Louw est volontaire pour jouer Trunks. Il sait « tout sur Trunks. Sa voix, ses expressions faciales, sa façon de se battre, le maniement de l’épée… ». Par contre, ne lui proposez surtout pas quelques chose qui ressemble à Dragon Ball Evolution. Louw est radical sur le sujet : « C’était l’une des pires choses qui auraient pu arriver à la franchise », mais il espère toujours que Dragon Ball Z s’adaptera, de la même manière que Marvel et DC ont portés leurs univers cinématographiques à l’écran.

Source : IGN.com / Instagram de Julian Jaye Louw

4.5 / 5 - (4 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Tsume tease la statue HQS Dioramax – Trunks’ Time Machine

Saiyuke

Trunks de Dragon Ball Super a un pouvoir unique que l’anime a ignoré

Mehdi M.

Pourquoi les designs de Goten & Trunks font tant polémiques dans Dragon Ball Super

Mehdi M.

Laisser un commentaire