Dragon Ball Z et Dragon Ball Super en France
Insolite Dragon Ball

Majin Vegeta : Comment faut-il l’appeler ?

Voici un petit éclaircissement sur une question qui revient fréquemment. On va parler de Majin Vegeta, puisque ce matin, nous avons posté un article sur la prochaine résine Majin Vegeta de Tsume, et un abonné nous disait sur Facebook qu'il avait entendu que l'appellation de "Majin Vegeta" était fausse... ce qui est faux. Cet article essaye de se baser sur des faits, et comme on se doute que différentes écoles s'opposent, sachez que tous vos commentaires et contre-argument sont très bienvenus par e-mails ou sur les réseaux sociaux.

Majin Vegeta (魔人ベジータ)

Le constat aujourd'hui est le suivant : contrairement à ce que notre ami a entendu, "Majin Vegeta" est bien une appellation que les ayants-droits eux-mêmes utilisent. La dernière preuve en image, c'est sa carte dans Dragon Ball Z Dokkan Battle où il est clairement écrit Majin Vegeta (魔人ベジータ), que ce soit en Français ou en Japonais :

Même ce n'est pas nouveau : même dans des jeux beaucoup moins récents, comme au hasard : Dragon Ball Z Extreme Butoden, Dragon Ball Raging Blast 2, Dragon Ball Z Tag VS, Dragon Ball Kai Ultimate Butoden, etc... Majin Vegeta s'appelle "Majin Vegeta" en Japonais.

Mais "Majin Vegeta", ça vient d'où ?

La question que l'on peut se poser, c'est qui l'a inventée en premier, les ayants-droits, ou les fans ? La réponse n'est pas tranchée. Selon une partie de la communauté internationale, il se pourrait qu'il s'agisse d'une une appellation d'abord popularisée par les fans japonais, et ensuite reprise par les ayants-droits sur les produits officiels. C'est un peu comparable au phénomène "Kid Buu" et "Gohan Mystic" si vous voulez. Mais en effet, Majin Vegeta ne s'est pas toujours fait appeler ainsi. Dans les guides, on retrouvera par exemple le terme de Prince Démoniaque et de Prince de la Destruction.

"Prince Démoniaque" et "Prince de la Destruction"

En effet, ce Vegeta maléfique est également appelé "Prince Démoniaque" (魔王子, maōji) dans le Daizenshuu #2, et dans les premiers jeux Dragon Ball Z Budokai. Parfois, comme sur les anciennes cartes ci-dessous, et comme sur la figurine Dragon Ball HG6 de l'arc "L'éveil des Majin" ci-dessous, il est aussi appelé "Prince de la Destruction Vegeta" (破壊王子ベジータ, hakai ōuji bejita).

Mais selon l'interprétation, on pourrait comprendre que cette appellation référence à la nature sanguinaire du Vegeta d'antan, et pas forcément à l'appellation du personnage avec le "M" sur le front. A chaque fois qu'il apparaît sous cette appellation, on parle en effet d'un "retour" de l'ancien Vegeta :

Dans l'animé

Episode 228 - Titre JAP : 破壊王子ベジータ復活!!武闘会乱入

Episode 228 - Titre FR : La Résurrection du Prince de la Destruction Vegeta !! Intrusion au tournoi

Le terme "résurrection" connote un "retour" du Vegeta démoniaque d'antan, il n'est donc pas là pour définir spécifiquement la forme "M" de Vegeta, mais la nature démoniaque de Vegeta. Au passage, on ne sait pas à quoi correspond le "M". Est-ce qu'il signifie "majin" (démon), "madōshi" (sorcier), ou autre ? On n'en sait rien. Si ça se trouve, ce n'est même pas un "M", mais un dessin de l'emblème du clan de Babidi qui ressemble à un "M". Tout ça pour vous dire qu'on n'en sait rien, officiellement.

On a aussi "Vegeta"... tout court

Dans le manga

Dans le manga, c'est encore plus simple : Majin Vegeta s'appelle simplement... Vegeta. C'est Toriyama lui-même qui l'écrit dans les titres de ses chapitres 456 et 457, et vous ne trouverez jamais l'expression Majin Vegeta dans le manga :

Dragon Ball Chapitre 456

Titre Japonais : 宿命の対決孫悟空対ベジータ

Titre Français : La confrontation inévitable : Son Goku vs Vegeta

Dragon Ball Chapitre 456
Dragon Ball Chapitre 456

Dragon Ball Chapitre 457

Titre Japonais : ベジータのプライド

Titre Français : La fierté de Vegeta

Dragon Ball Chapitre 457
Dragon Ball Chapitre 457

Notez que dans la vignette, il est écrit :

Narration Japonaise : 殺戮王子 ... 再生 !!

Narration Française : La Résurrection du Prince de la Destruction !

Encore une fois, comme dans l'animé, on parle donc ici d'une "résurrection",  d'un "retour" du Prince de la Destruction. En utilisant le terme de résurrection, il apparaît que Toriyama ne désigne pas en particulier Vegeta sous sa forme possédée, mais plutôt la nature sanguinaire du Vegeta d'antan.

Dans le même esprit, les jeux vidéos Super Nintendo de l'époque dans lesquels il apparaît (Dragon Ball Z : Super Butōden 3 et Dragon Ball Z : Hyper Dimension), l'avaient également aussi appelé "Vegeta", tout simplement :

Quid de la race des Majin ?

On lit souvent que le terme Majin est réservé à la race du même nom dans l'univers de Dragon Ball. Mais à l'époque de la sérialisation du manga, elle n'existait même pas. Majin Buu était une pure création de Bibidi, point barre. La race des Majin telle qu'on la voit aujourd'hui a principalement été développée pour les besoins des jeux vidéos Dragon Ball Online, puis Dragon Ball Heroes, et Dragon Ball Xenoverse. D'ailleurs, on vous invite vivement à aller découvrir comment elle a été introduite pour le jeu Dragon Ball Online, c'est assez particulier. En résumé : Majin Buu serait tombé sur un livre érotique appartenant à Mister Satan. Il lui vient alors l'idée de se diviser en deux pour créer Miss Buu, son idéal féminin... On vous laisse deviner la suite...

Race des Majin

(Notre) conclusion

Majin Vegeta s'appelle simplement Vegeta, mais son appellation commune et clairement assumée par les ayants-droits et exploitants de la licence aujourd'hui : c'est Majin Vegeta. On va dire que c'est une façon de l'identifier facilement, d'un point de vue marketing. Il s'agit peut-être d'un terme initialement popularisé par les fans, mais force à celui qui saura le démontrer. Le fait est qu'aujourd'hui, presque tous les produits dérivés officiels japonais ou internationaux l'appellent Majin Vegeta, et ils n'ont pas particulièrement tort à mon sens, puisqu'en japonais, vous pouvez retourner le problème comme vous voulez : 魔人 signifie littéralement "personne maléfique" avec les kanjis de 魔 = maléfique, et 人 = personne. Et ça tombe bien : Vegeta est littéralement sous l'emprise maléfique de Babidi. Alors oui, ils auraient pu tout traduire, et littéralement l'appeler "Vegeta Maléfique", mais les exploitants en ont décidé autrement.

Concernant le terme de "Prince de la Destruction", c'est indéniablement un terme officiel qu'on retrouve aussi parfois, mais moins souvent. On notera juste que cette appellation ne fait pas systématiquement référence à tous les êtres possédés par la magie de Babidi, mais seulement à Vegeta qui retrouve son côté maléfique d'antan.

Ça peut aussi vous intéresser !

Une nouvelle vague de figurines Dragon Ball Funko POP en approche !

Mehdi MERIMI

Statue Goku Super Saiyan 2 vs Majin Vegeta en résine (Xceed × F4 Studio)

Saiyuke

[VIDEO] Dragon Ball Z Kakarot : Gameplay de MAJIN VEGETA

Saiyuke

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter [+ INFOS]