Dragon Ball Super et DBZ en France
News

On sait enfin qui a créé le Hire Dragon, et la signification de son nom

Hier, le site officiel de Dragon Ball publiait un nouveau dessin mensuel de Toyotaro, comme c’est traditionnellement le cas chaque fin de mois depuis près de cinq ans. En effet, l’auteur de Dragon Ball Super s’est lancé en 2018 dans un marathon de dessin de personnages de Dragon Ball, mais qui ne sont pas encore apparu dans le manga ou l’animé Dragon Ball Super. Par exemple, hier, Toyotaro a dessiné le Hire Dragon, l’animal de compagnie de Son Gohan.

Toyotaro a imaginé ce à quoi il pourrait ressembler aujourd’hui, sous sa forme adulte. Le Hire Dragon semble faire plusieurs mètres de haut, mais il semble toujours avoir conservé sa douceur d’antan, en tout cas avec Son Gohan. En réalité, ce dragon n’est pas canon. Il n’apparaît pas dans le manga, et il a seulement été ajouté dans la série DBZ et dans certains films de la franchise pour enrichir le lore de Dragon Ball.

Hire Dragon et Gohan HD

Comme Toyotaro l’a précisé dans son commentaire qui accompagne cette illustration, il a juste « imaginé à quoi il ressemblerait adulte », ce qui sous-entend que la réalité pourrait être tout autre. Toujours est-il que son dessin a rencontré un franc succès auprès des fans, mais il a surtout eu le mérite de faire réagir Takao Koyama qui nous dévoile les origines du Hire Dragon, et la signification de son nom. Alors que de nombreux fans se demandaient s’il fallait épeler son nom « Higher », « Haiya », ou « Hire » (ce qui est déjà le cas sur les produits officiels), l’explication de son créateur valide que c’est bien cette dernière orthographe qui est la bonne.

Hire Dragon : Un Dragon-Taxi haut de gamme

Takao Koyama est un scénariste très célèbre au Japon, il a scénarisé les plus grands succès de Toei Animation dans les années 90, dont la série et quelques films DBZ. Le scénariste a rejoint l’équipe en 1989 et y est resté jusqu’en 1996 lorsque Dragon Ball Z s’est terminé à la fin de la saga Buu. Dans un tweet publié hier, Koyama a dit « Le Hire Dragon était ma création. Il y avait un Taxi Dragon dans Dr Slump, alors j’ai upgradé le dragon ‘taxi’ en dragon de ‘location’ (= hire en anglais) ».

Taxi Dragon dans Dr Slump

Pour mieux comprendre la signification de cet upgrade, il faut savoir qu’au Japon, on utilise le mot anglais « hire » pour désigner des véhicules de location, ou des taxis de classe supérieure. C’est l’équivalent des services de limousines en France, qui font du transport avec une qualité de service premium, mais qui coûte forcément plus cher. On pourrait donc dire que Gohan a un dragon premium.

En fait, si on remonte à juin 2022, les origines du Hire Dragon avaient déjà été dévoilées par Koyama dans l’épisode 13 de sa chaîne YouTube. En effet, le scénariste avait déjà expliqué que comme il y avait un Taxi Dragon dans Dr. Slump, il avait fait une mise à niveau en utilisant le terme Hire (ハイヤー), qu’on peut considérer comme un taxi un peu plus haut de gamme (et plus cher) au Japon.

Taxi Dragon Arale

Même s’il n’est pas aussi populaire que d’autres grands noms de la scène Dragon Ball, Takao Koyama nous prouve encore une fois que son emprunte est omniprésente dans la franchise d’Akira Toriyama. De nombreux fans ignoraient qu’il était le créateur du petit dragon de Son Gohan, et on comprend peut-être mieux pourquoi Toyotaro a eu l’humilité de dire que la forme adulte du Hire Dragon qu’il a dessiné n’était que le fruit de son imagination.

4.7 / 5 - (8 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Toyotaro dessine l’évolution du dragon de Gohan

Saiyuke

Dragon Ball Super révèle les origines de Cell Max, et comment il aurait pu être évité

Mehdi M.

Weekly Dragon Ball News : Actualités Dragon Ball du 23 janvier 2022

Saiyuke

Dragon Ball par un barbier mexicain spécialisé dans le hair design

Mehdi M.

Gyumao prêt à faire la fête dans cette illustration d’Akira Toriyama

Saiyuke

Le contenu Dragon Ball du V-Jump du 20 janvier 2023 : Xenoverse 2, Dokkan Battle, DBLegends

Saiyuke

COMMENTAIRES

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires