TEST – Dragon Ball Xenoverse (PS4 / Xbox 360)

DB-Z.com

On ne peut pas dire que la génération PS3 / X360 ait rendu un grand service à Dragon Ball. Pour beaucoup, les heures de gloire de la licence se sont arrêtées sur PS2. Depuis, on a eu droit à quelques anomalies temporelles qui ont fait que les amateurs de Dragon Ball n’ont pas trouvé leur compte sur console de salon. On en était arrivé à un point où les joueurs prônaient carrément pour le retour des classiques de PS2 en remake HD, et pour le retour des DBZ en 2D… C’est dire. Puis Dragon Ball Xenoverse est arrivé avec son lot de grosses surprises. Bon ou mauvais, ce jeu plein d’ambitions risque bien de rester dans les annales, et bien profond… « Please, be excited ».

Dragon Ball Xenoverse - Reecom KO

Dragon Ball Xenoverse - Reecom KO

Graphisme / Décors / Ambiance

Les images parlent d'elles-mêmes : les graphismes sont sublimes, bien qu'ils trahissent parfois le fait que Dragon Ball Xenoverse soit un jeu cross generation. Ils n'en demeurent pas moins débordants de vitalité, et les expressions faciales ultra bien restituées sont un pur bonheur. Concernant les textures de l’animé, on y est vraiment presque, mais pas tout à fait. Il manque encore ce niveau de fidélité qu’offre par exemple la série des Naruto Ultimate Ninja Storm, la référence en la matière. Cependant, si on ne s’attarde pas sur ce détail, le résultat est impressionnant, même bluffant, au point que les cinématiques sont de loin meilleures que celles de l’animé. La scène de la 1ère transformation de Goku en Super Saiyan est peut-être la plus réussie de toute l'histoire des jeux vidéos DBZ. Idem pour les scènes de combat : On se surprend à faire des captures d’écran toutes les 5 secondes tant le rendu du jeu est propre.

Dragon Ball Xenoverse - Super Saiyan

Dragon Ball Xenoverse - Super Saiyan

La modélisation des personnages est sublime, et votre avatar semble lui aussi tout droit sorti du manga tant le trait de Toriyama est respecté. En terme de création de personnage, vous pouvez choisir entre la race des Terriens, des Saiyans, des Majins, des Nameks, et du clan de Freezer. Vous pouvez personnaliser la taille de votre adversaire, son gabarit, son sexe, sa couleur, sa tenue, ses accessoires, ses techniques, et même sa voix. Seul hic, la race des Majins mâles sont uniquement obèses. Pour notre test, nous avons créé un cousin à Freezer :

Dragon Ball Xenoverse - Saiyuke

Dragon Ball Xenoverse - Saiyuke

Côté décor, les arènes sont vastes, et terriblement plus fidèles à l’animé que ce qu’on a pu voir par le passé. Avec 24 arènes, vous avez de quoi faire, et vous serez ravis de retrouver l'Espace pour rejouer Battle of Gods avec Beerus vs Goku Super Saiyan God ! Les éléments sont presque tous destructibles, comme les rochers, les bouches d'incendies, et les arbres, jusqu’à la moindre dalle de carrelage de l’arène de Cell !

Dragon Ball Xenoverse - Arènes destructibles

Dragon Ball Xenoverse - Arènes destructibles

Par contre, les attaques ultimes manquent cruellement d’impact… Même la Death Ball de Freezer qui a détruit la planète Vegeta fait un petit « pschiiiit » quand elle vous touche. C'est pas très crédible. Autre point négatif, ce sont les cratères qui disparaissent au bout de 2 secondes… Les développeurs auraient au moins pu les faire disparaître au bout de 10 secondes, histoire que ça ne se voit pas. Finalement, le seul cratère qui ne disparaît pas, c'est celui de l'arène de Cell après que Cell l'ait réduite en miette.

Dragon Ball Xenoverse - Le Cell Game détruit

Dragon Ball Xenoverse - Le Cell Game détruit

Côté Ambiance, vous ne serez pas dépaysés. L’architecture de Toki Toki City est extrêmement fidèle au Monde de Toriyama, et si vous aviez oublié que vous êtes dans Dragon Ball, il vous suffira de jeter un œil autour de vous pour tomber sur des personnages de la série comme Gohan ou Cell qui attendent de vous confier des quêtes, ou sur les autres joueurs, habillés avec les tenues cultes de la série. Attention où vous marchez, même les grenouilles de Namek sont dans Toki Toki ! Pour faire simple : Vous serez constamment surpris par la multitude de références et clins d’œil aux scènes cultes de Dragon Ball. De mémoire, jamais un jeu Dragon Ball n’était allé aussi loin.

Dragon Ball Xenoverse - Mr Satan

Dragon Ball Xenoverse - Mr Satan

Gameplay

Avant de parler du gameplay, petite déception sur le roster qui n’inclus que 47 personnages. Parmi ces quelques personnages, beaucoup d’interrogations, du genre pourquoi avoir intégré les 2 soldats de Freezer dont tout le monde se fout, au détriment de personnages plus emblématiques comme (au hasard) Tapion, Bojack, les autres formes de Cell et de Freezer, Majin Vegeta, etc… En tout cas, on sait déjà que des DLC compléteront le jeu avec de nouveaux personnages comme Vegeta Super Saiyan 4, Pan, Trunks GT, Goku GT ou encore Jaco le Patrouilleur intergalactique. Je prie pour de prochains DLC avec pourquoi pas de nouveaux personnages issus des OAV, et d’autres nouveaux contenus notamment relatifs au prochain film La Résurrection de F. On peut toujours rêver.

Dragon Ball Xenoverse - Adieu Freezer

Dragon Ball Xenoverse - Adieu Freezer

Bref, le gameplay : Premier point, les transformation in-game des Saiyans sont bien là, et c'est déjà un soulagement... Sauf que ça ne marche pas pour les formes de Freezer et de Cell ! En effet, Freezer prend 3 personnages à lui tout seul pour sa forme 1, et ses 2 dernières formes, et on sera surpris de voir qu'il n'y a que la forme parfaite de Cell dans le jeu ! Grosse déception sur ces 2 personnages...

Les combats à plusieurs ont un semblant de Zenkai Battle Royale - le jeu vidéo DBZ sur borne d'arcade au Japon - et c’est une bonne nouvelle pour les non-japonais qui n’auront jamais ce jeu dans leur pays. Même si les attaques combinées de Zenkai Battle Royale sont cruellement absentes de Dragon Ball Xenoverse, on arrive malgré tout à prendre énormément de plaisir dans les combats en multi, pour peu qu'on sache utiliser la touche R1 pour locker son adversaire.

Dragon Ball Xenoverse - La peur de Vegeta

Dragon Ball Xenoverse - La peur de Vegeta

Des combats brouillons ?

C’est la critique la plus fréquente que j’ai entendue pendant la phase de beta test. Alors rassurez-vous, l’expérience est vraiment meilleure, surtout après quelques bonnes heures de jeu dans les mains pour vous familiariser avec les mécanismes du jeu. Mais si vous ne voulez pas que vos combats deviennent brouillon, il vous suffit de locker votre adversaire en appuyant sur "R1", et c'est tout... Il ne vous reste plus qu'à foncer sur lui avec le dash qui vous procurera une sensation de vitesse explosive, et à l’enchaîner avec vos plus beaux combos (mon records est de 18 combos à la suite).

Sur ce point, le gameplay est intuitif, facile à prendre en main, mais difficile à maîtriser si on veut réaliser de jolies enchaînements. Vous pourrez réaliser une multitude de combinaisons de combos, mais uniquement à l'aide des touches carré et triangle. Ça paraîtra beaucoup trop simpliste pour certains.

Aucun souci de caméra, vous êtes en « navigation libre » tant que vous n’avez pas appuyé sur "R1" pour locker votre adversaire. J'ai visionné un test il y a une semaine avec un pauvre ami qui n'avait pas compris ça et qui s'étonnait de taper dans le vide...

Dragon Ball Xenoverse - Super Saiyan Goku

Dragon Ball Xenoverse - Super Saiyan Goku

Autre bon point en combats à plusieurs, c'est que lorsqu'un coéquipier est KO, vous pouvez le réanimer en le verrouillant et en étant proche de lui. Même quand vous êtes KO, vous pouvez aider vos alliés en leur donnant ton énergie (comme à la fin du film Broly par exemple).

Et la difficulté ?

Le mode histoire est super dur par moment. Si vous n'avez pas de capsule de santé dans votre inventaire, vous ne passerez jamais certains niveaux. Idem si vous n'avez pas suffisamment amélioré votre level, votre tenue et vos compétences : vous vous ferez balayer comme des mouches... (Pensez à allumer un cierge quand vous devrez affronter les 3 Majin Buu + 6 mini Majin Buu en même temps). Mais au final, c'est ça qui est bon, parce que ça nous oblige à bien faire évoluer notre personnage et à gérer notre inventaire de façon stratégique.

Pour les quêtes secondaires, les missions sont classées sur 7 étoiles. Je n’arrive même pas à terminer une mission à 3 étoiles… Mais il paraît que les joueurs d'aujourd'hui aiment le challenge ! Vous voilà servis...

Dragon Ball Xenoverse - Mister Satan

Dragon Ball Xenoverse - Mister Satan

Durée de vie

Encore une fois, Dragon Ball Xenoverse sort du lot de la génération précédente avec un mode histoire d’environ 15 heures, auxquelles il faudra ajouter toutes les quêtes secondaires (online ou offline) à effectuer seul ou entre amis. Le mode multijoueur offre de plus un côté MMORPG très sympa et qui vous fera quand même passer pas mal de temps – pour selon que vous accrochiez au concept, ce dont je ne doute pas car c'est l'une des grosses surprises de ce jeu.

Dragon Ball Xenoverse - Freezer contre-attaque

Dragon Ball Xenoverse - Freezer contre-attaque

Bande son

Le doublage est en Japonais ou en Anglais (par défaut), sous-titré Français. Aucune surprise, les deux sont très bons. Certains regretteront peut-être le doublage Français, moi je suis plutôt Japonais. Pour les OST de l’animé, on repassera. Elles sont toujours absentes du jeu, mais on est vacciné depuis le temps qu'on les réclame… Et surtout, rien ne vous empêche de lancer vos propres MP3 pendant la partie ! Cependant, j’ai aimé les OST du jeu ! Un peu plus rock que d’habitude, on nous a épargné le côté jazzy qu’on avait pu avoir sur certains jeux. Idem pendant les cinématiques, les OST sont très immersives et collent parfaitement aux scènes (contrairement à Dragon Ball Kai, au hasard). Petit bémol sur la synchronisation des lèvres pendant les dialogues, qui ne bougent parfois pas pendant toute une scène.

L'autre excellent point, ce sont les répliques cultes de la série que balanceront vos personnages en plein combat ! Vous vivrez réellement la série même pendant vos combats à travers ces petites phrases qui rappellent encore une fois vraiment l'expérience Zenkai Battle Royale.

Dragon Ball Xenoverse - La paix est revenue

Dragon Ball Xenoverse - La paix est revenue

Scénario

La claque. Pour la première fois, on rentre dans l’univers de l’animé non pas en tant que joueur, mais en tant que personnage à part entière. Vous ne jouerez plus en tant que Goku ou Vegeta, vous vivrez carrément l’Histoire de Dragon Ball dans la peau de votre propre personnage. Frustrant de ne pas pouvoir jouer le scénario avec Goku et sa bande ? Absolument pas. Vous prendrez même plaisir à vous battre à leur côté ! En effet, pendant tout le scénario du jeu, vous vous battrez sous les ordres de Trunks et de la Kaioshin du Temps afin de corriger les anomalies temporelles créées par Mira et Towa, deux habitants du Royaume des Démons venus du futur, et qui veulent modifier l’histoire afin de voler l’énergie de nos héros et de briser le sceau du Royaume des démons.

Le scénario est découpé en plusieurs actes qui vous autoriseront à retourner à Toki Toki pour faire le plein d'objets ou pour améliorer vos compétences. Bref, on n’est plus dans un simple enchaînement de cinématique + combats comme dans les précédents opus, mais bien dans un jeu où vous êtes le héros, et où vous gérez l’évolution de votre personnage à votre guise.

Votre quête principale peut être également interrompue par des quêtes secondaires : Dans Toki Toki City, vous pourrez en effet tomber sur des personnages comme Gohan, Raditz, ou Cell, qui vous demanderont de l’aide pour des missions. Par exemple, Raditz vous demandera carrément de l’aider pour tuer vaincre Goku et Piccolo, ou vous serez parfois amené à partir à la recherche des 7 Dragon Balls avec le radar de Bulma ! Libre à vous d’accepter ou pas. En tout cas, ces missions vous rapportent de l’argent, et de l’expérience !

Dragon Ball Xenoverse - Interactions à Toki Toki

Dragon Ball Xenoverse - Interactions à Toki Toki

En parlant d’expérience, parlons de votre tuteur : Vous devrez choisir un maître qui vous apprendra des techniques secrètes tout au long de votre aventure. J’ai choisi Piccolo. Franchement, il ne sert à rien à part vous apprendre des techniques secrètes et à vous insulter quand vous perdez vos combats… Mais c'est marrant !

Le mode online

La troisième grosse claque de ce jeu ! Si vous pensiez que la surprise de Xenoverse, c’était juste son mode customisation et son histoire alternative, détrompez-vous. Le mode multijoueur propose un véritable MMORPG, avec son système de leveling, sa multitude des quêtes proposées, ses boutiques d’objets / vêtements / accessoires /mélanges qui sont de vraies mines d’or pour tout fan de Dragon Ball, des joueurs à perte de vue et avec lesquelles vous pouvez former des équipes, ou vous affronter, etc… Mon seul regret, c’est que la ville de Toki Toki ne soit pas plus grande… La ville est divisée en 3 segments, mais elle est petite, un peu vide, et vous en avez vite fait le tour (littéralement car elle est circulaire). Mais on n’en demande pas plus à un hub. Simple et efficace, y’a vraiment de quoi se marrer, le tout en prenant des poses cultes de la série, comme la pose de Ginyu, et même la pose de Yamcha mort ! (Je vous jure, elle s’appelle « faire le mort » dans la liste des poses !)

Dragon Ball Xenoverse - Les équipes

Les quêtes secondaires sont aussi disponibles en ligne (de 1 à 3 joueurs). Si vous remplissez certaines conditions pour terminer votre quête secondaire, un changement se produira dans le fragment du temps, et un puissant ennemi peut parfois apparaître. En éliminant cet ennemi, vos récompenses seront meilleures (argent et point de compétence). Encore une fois, c’est important pour améliorer votre personnage !

Dragon Ball Xenoverse - Mon avatar

Conclusion

A mis chemin entre Dragon Ball Online et Dragon Ball Zenkai Battle Royale - deux licences qui n'arriveront jamais chez nous - Dragon Ball Xenoverse va vous mettre trois grosses claques avec dans l’ordre : sa création de personnage qui est impressionnante, son histoire alternative vraiment audacieuse (enfin !) qui nous change du scénario habituel qu'on a tous mangé des dizaines de fois, et le mode online qui se révèle lui aussi comme une bonne surprise plutôt inattendue et qui va vous faire passer pas mal de nuit blanche avec vos potes. Mon verdict peut être faussé par tous les espoirs que nous avons mis dans ce jeu, vis-à-vis notamment des précédents opus de la série qui était vraiment médiocres à mon sens sur PS3 / X360, mais ce qui est sûr, c'est qu'on prend un immense plaisir à tout défoncer sur Xenoverse tant les combats sont rapides, dynamiques, et incroyablement fidèles au manga. Cependant, on aurait vraiment préféré un roster avec beaucoup plus de personnages, mais on ne doute pas que ça sera vite corrigé dans un prochain Dragon Ball Xenoverse 2 qui à priori… n’est pas très loin.

Note finale

Cette note reflète mon avis personnel, et si vous nous suivez depuis la toute première annonce du jeu (l'année dernière), vous ne serez pas étonné de voir que mon verdict est "excellent" malgré les points négatifs mineurs que je souligne. Exemple : le nombre de personnage me semble faible, mais ce n'est pas très pénalisant pour la note final, car vous vous rendrez vite compte que vous ne jouerez en fait qu'avec votre avatar. Idem pour Toki Toki, la ville est sous-exploitée, mais l'effet de surprise est là, et ne mérite pas d'être pénalisé. Dragon Ball Xenoverse mérite largement les encouragements et louanges que la presse lui portent cette semaine, surtout quand on voit à quel point on était tombé bas par le passé. Et n'oubliez surtout jamais que si j'avais envie de dire que Xenoverse, c'est un pur concentré de merde, je l'aurais dit en toute objectivité, comme je l'ai fait pour Raging Blast 2 (RB 1.5), Ultimate Tenkaichi (RB 1.6), et Battle of Z que j'avais trouvé à vomir. En tout cas, si vous n'êtes pas d'accord sur certains points, n'hésitez surtout pas à m'en faire part sur Facebook ou sur le forum.

Points forts

- La création / personnalisation des personnages
- Un scénario audacieux
- Un mode online qui reprend les ingrédients du MMORPG
- Bonne durée de vie
- Graphismes sublimes, bien que limité par le cross generation PS3/X360

Points faibles

- Le nombre de personnages
- Les attaques manquent d'explosivité
- On fait vite le tour de Toki Toki

Note globale

Note
http://www.db-z.com/forum/index.php/topic,3832.0.html

TEST – Dragon Ball Xenoverse (PS4 / Xbox 360)
5 (2)



Auteur de l'article :