Dragon Ball Z et Dragon Ball Super en France
AccueilNewsDragon Ball reste (aussi) la licence n°1 chez Bandai Namco (Résultats de l’année fiscale 2020)
News

Dragon Ball reste (aussi) la licence n°1 chez Bandai Namco (Résultats de l’année fiscale 2020)

Bandai Namco va très bien, merci. Mais après une année 2018 - 2019 record, et trois années consécutives de croissance, le groupe ralentit le rythme. En effet, Bandai Namco a enregistré de très bons résultats financiers pour l'exercice clos le 31 mars 2020 (voir ici), mais en baisse par rapport à l'année précédente. Toutefois, rassurez-vous : les résultats de licence Dragon Ball sont en croissance, et la licence reste n°1 chez Bandai Namco, exactement comme pour Toei Animation pour cette même année fiscale 2020 (Lire l'article Dragon Ball reste la licence n°1 de Toei Animation).

Bandai Namco Résultats Annuels 2020

Pour rappel, Bandai Namco est présent sur les secteurs du jeu vidéo, de la musique, du jouet ou encore de l'animation. Le segment "Network Entertainment", qui chez Bandai Namco regroupe le jeu vidéo sur toutes les plateformes, a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 2,7 milliards d'euros et un bénéfice opérationnel de 372 millions d'euros, contre 2,9 milliards d'euros et 403 millions d'euros l'année dernière. Le segment "jeu vidéo" est donc responsable de la baisse des résultats au même titre que le segment "Visual and Music Production", alors que le segment "Toys and Hobby" a compensé en voyant ses profits augmenter, notamment grâce aux produits dérivés des licences Gundam, Kamen Rider, Dragon Ball (SDBH, Card Game, etc), Pokémon et One Piece.

Au total, l'éditeur a distribué (et vendu en téléchargement) 24,5 millions de jeux contre 27,6 millions l'année précédente, sachant que l'objectif initial était de 26 millions. Au final, comme Toei Animation, on remarque qu'à travers l'ensemble du groupe, la licence Dragon Ball reste incontestablement N°1 avec un chiffre d'affaires colossal de 1,1 milliard d'euros, loin devant Mobile Suit Gundam (662 millions d'euros), One Piece (295 millions d'euros) et Kamen Rider (264 millions d'euros). Sur le plan géographique, le bénéfice opérationnel de Bandai Namco a reculé dans toutes les parties du monde mais la proportion régionale ne change évidemment pas, à savoir que le Japon a dégagé un bénéfice de 616 millions d'euros alors que le cumul Europe/Amérique/Asie rapporte 104 millions d'euros.

PériodeChiffre d'affairesBénéfice opérationnel
Avril 2019 -> Mars 20206,1 milliards d'euros668 millions d'euros
Avril 2018 -> mars 20196,2 milliards d'euros712 millions d'euros

Remerciements : Bandai Namco / jeuixvideo.com / gamekult.com

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball FighterZ célèbre ses 5 millions d’exemplaires expédiés

Saiyuke

Dragon Ball Xenoverse 2 fête ses 6 millions d’exemplaires écoulés

Saiyuke

Dragon Ball reste la licence n°1 de Toei Animation (Résultats de l’année fiscale 2020)

Saiyuke

Dragon Ball Z Kakarot 1.11 Patch Notes

Saiyuke

Jump Force sur Nintendo Switch : C’est officiel !

Saiyuke

Tamashii Nations sort une réplique du Dragon Radar de Dragon Ball

Saiyuke

Leaks du V-Jump : Dragon Ball Super Chapitre 55, DBZ Kakarot, Dokkan Battle, Legends,…

Saiyuke

Super Dragon Ball Heroes Universe Mission 11 – OPENING

Saiyuke

Dragon Ball Legends : Une nouvelle publicité pour la ver. 2.0

Saiyuke

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies (qui ne servent à rien en réalité). Accepter Infos