Dragon Ball Z et Dragon Ball Super en France
News

Dragon Ball reste la licence n°1 de Toei Animation (Résultats de l’année fiscale 2020)

Toei Animation a rendu public sur son site officiel le communiqué de presse récapitulatif des résultats de l'Exercice 2020, confirmant ainsi la performance financière de l'entreprise entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2020. Nous remercions chaleureusement les amis du site TeamSaiyajin qui sont à l'origine de cet article.

Citant les données les plus importantes concernant les résultats d'exploitation consolidés, par rapport à l'exercice 2019, Toei Animation fait état de chiffres généralement positifs dans la plupart des secteurs. Bien qu'une réduction de 1,6% des ventes nettes soit signalée, pour un total de 465 000 000 € par rapport à 473 000 000 € l'an dernier, le bénéfice net et le résultat d'exploitation ont augmenté respectivement de 0,5% et 2,2% pour 97 000 000 € et 137 000 000 €.

Répartition par secteur et par pays

Résultat fiscaux Toei Animation 4Q 2020 1

En analysant les ventes nettes, on note un chiffre de 169 000 000 € pour le secteur "Films" (166 000 000 € en 2019), 252 000 000 € pour le secteur "Licences" (256 000 000 € en 2019) et 373 000 000 € pour le secteur "Marchandises" (438 000 000 € en 2019).

Sur le marché national, au Japon, ce total net est divisé entre 27,6 milliards de yens (234 000 000 €, contre 29,8 milliards de yens en 2019), et 27,4 milliards de yens (232 000 000 €, contre 26,1 milliards de yens en 2019). Pour le reste du monde : 11,9 milliards de yens en Asie (101 400,000 €, contre 11,5 milliards de yens en 2019) ; 9,2 milliards de yens aux États-Unis (78 000 000 €, contre 9,9 milliards de yens en 2019) ; 4,7 milliards de yens en Europe (399 590 00 €, contre 3,6 milliards de yens en 2019) ; 1,5 milliard de yens en Amérique latine (129 520 00 €, contre 0,9 millions de yens en 2019).

Résultat fiscaux Toei Animation 4Q 2020 2

Top 4 des licences les plus rentables de Toei Animation

Passons maintenant au Top 4 des licences les plus rentables de Toei Animation, dans lequel Dragon Ball reconfirme être la marque n°1 dans chaque secteur analysé avec un total de 19,9 milliards ¥ (169 000 000 €) : soit une augmentation de 5 milliards, pour 14,8 milliards de yens au troisième trimestre 2020 (123 000 000 €) et une baisse de "seulement" 72 millions, contre 19,9 milliards de yens (163 000 000 €) pour l'année 2019.

Concernant le tableau des licences globales japonaises ci-dessous, on note un chiffre d' affaires consolidé de 7,7 milliards de yens (65 000 000 €) pour Dragon Ball. On est en dessous des 8,6 milliards de yens de l'exercice 2019, mais on reste nettement supérieur aux résultats des années précédentes, avec par exemple 6,5 milliards de yens en 2018.

En ce qui concerne l'exercice 2020, la croissance a été constante. On part de 2,5 milliards de yens au premier trimestre, et on note une augmentation au deuxième trimestre (4,3 milliards de yens), puis au troisième trimestre (5,8 milliards de yens) et encore au quatrième trimestre ; ce dernier coïncidant avec la sortie de l'Action-RPG Dragon Ball Z Kakarot, et le 5ème anniversaire de l'édition japonaise du jeu vidéo mobile Dragon Ball Z Dokkan Battle. D'autre part, en la comparaison avec le reste du classement, même au cours de l'année 2020, Dragon Ball a littéralement dominé le Top 4 : Dragon Ball a fait + 3,8 milliards de yens par rapport à One Piece ; + 6,9 milliards de yens par rapport à Pretty Cure ; et + 7,3 milliards de yens par rapport à Saint Seiya.

Résultat fiscaux Toei Animation 4Q 2020 3

Dans la section "Licences Film et TV à l'étranger", Dragon Ball présente un chiffre d' affaires consolidé de 3,4 milliards de yens (29 000 000 €). Dans ce cas également, nous constatons une légère baisse de - 67 millions de yens par rapport aux 3,5 milliards de yens de 2019, mais on a quand même une jolie valeur positive par rapport aux années précédentes, et de loin.

Et si on regarde le Top 4 de l'exercice 2020, Dragon Ball sème encore l'écart avec les autres séries du classement, avec + 409 millions de yens par rapport à One Piece ; + 2,7 milliards de yens par rapport à Pretty Cure ; et + 3 milliards de yens par rapport à Saint Seiya.

Résultat fiscaux Toei Animation 4Q 2020 4

Le marché "Licence étrangère" est, comme toujours, le premier secteur du trimestre, avec les ventes consolidées de Dragon Ball pour un total de 8,8 milliards de yens (74 000 000 €) soit une croissance de + 887 millions de yens contre 7,9 milliards de yens l'an dernier.

Pourtant, la croissance au cours de l'année d'imposition 2020 a également quelque peu fluctué. Par rapport aux 1,8 milliards de yens au premier trimestre, Dragon Ball a continué de croître de + 2,9 au deuxième trimestre (4,8 milliards de yens), + 1,5 au troisième trimestre (6,2 milliards de yens) et + 2,5 au quatrième trimestre. Le Top 4 de l'année fiscale 2020 à l'international est sans appel : Dragon Ball montre sa supériorité par rapport aux autres séries du classement : Dragon Ball fait + 6 milliards de yens par rapport à One Piece; + 8 milliards de yens par rapport à Saint Seiya ; et + 8,4 milliards de yens par rapport à Digimon.

Résultat fiscaux Toei Animation 4Q 2020 6

Remerciements : TeamSaiyajin

Ça peut aussi vous intéresser !

Toyotaro dessine la Momie (Miira-kun), pour le projet « Toyotaro l’a dessiné !! » d’octobre 2020

Saiyuke

Celio × Dragon Ball Z : Une nouvelle collaboration à retrouver en magasin

Saiyuke

Les brouillons du dernier chapitre de Dragon Ball, par Akira Toriyama

Saiyuke

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter [+ INFOS]