Dragon Ball Z et Dragon Ball Super en France
AccueilJeux Vidéos Dragon BallDragon Ball Z Kakarot : Interview avec Hara Ryosuke, le producteur du jeu
Jeux Vidéos Dragon Ball

Dragon Ball Z Kakarot : Interview avec Hara Ryosuke, le producteur du jeu

Voici une nouvelle interview avec Hara Ryosuke., le producteur de Dragon Ball Z Kakarot chez Bandai Namco. Elle a été réalisée par les journalistes de Famistu en japonais, et je vous l’ai traduite en Français. N’hésitez pas à nous citer comme source pour la traduction, comme ça vous pourrez dire « c’est de leur faute » en cas de mauvaise interprétation…

Les raisons de la création d’un Action RPG basé sur DBZ

Dragon Ball a été utilisé dans de nombreux jeux jusqu’à présent, et beaucoup d’entre eux traitent de DBZ. Ce travail semble en être un reboot, mais pourquoi avez-vous décidé de le faire à ce moment ?

Hara Ryosuke : Tout d’abord, il y avait l’idée selon laquelle « avec le lancement de Dragon Ball Super, de nouveaux fans de Dragon Ball vont arriver« . Et effectivement, Dragon Ball Super et Dragon Ball Super Broly ont été un succès, et le nombre de fans a nettement augmenté. Partant de ce constat, nous avons voulu redessiner à nouveau ce chef-d’œuvre qu’est DBZ.

C’est vrai, DBZ dégage un attrait unique.

Hara Ryosuke : Oui. Des ennemis uniques qui apparaissent les uns après les autres, et l’apparence des guerriers-Z qui évolue à chaque combat contre la mort est également attrayant. Et dans toute situation désespérée, Goku renversera la situation à la fin. Bien sûr, ceux qui connaissent DBZ seront excités, mais même ceux qui ne connaissent pas pourront s’amuser. Le point de départ est qu’on a voulu faire un jeu où l’on pourra revivre un tel chef-d’œuvre.

En termes d’excitation, DBZ est vraiment le meilleur ! La période de diffusion était longue, et il y avait beaucoup de jeux célèbres.

Hara Ryosuke : Je pense en effet que dans DBZ, beaucoup de citations et de scènes cultes ont eu un impact énorme. Comme c’est une œuvre attrayante, il y a eu beaucoup de jeux sous licence DBZ jusqu’à présent. Mais cette fois, nous allons nous concentrer sur un jeu de type « Action RPG » où vous pourrez revivre juste l’histoire de DBZ par vous-même.

Je pense que c’est le point le plus important de votre travail. Jusqu’à aujourd’hui, les précédents jeux ont pris la direction de jeu de combat. Mais qu’en sera-t-il de Dragon Ball Z Kakarot ?

Comme il s’agit d’un Action RPG, le mode principal est le mode histoire. L’histoire principale sera présentée du point de vue de Goku, mais dans des moments de l’histoire où Goku est absent, elle sera exploitée par d’autres personnages [jouables] comme Piccolo ou Gohan.

En d’autres termes, ça correspond bien à l’image d’un Action RPG tout ce qu’il y a de plus standard ?

C’est ça. De fait, il n’y aura pas de mode « online », et ça se jouera à 1 joueur. La prise en main sera facile même si vous n’avez pas joué à des jeux récents. Concernant le déroulement du jeu, il existe essentiellement une histoire principale, mais parfois des épisodes sont insérés en tant que sous-chapitres. Par exemple, dans la démo publiée à l’E3, les joueurs ont pu apercevoir « Hatchan » [le Cyborg C-8]. Et bien dans les sous-chapitres, de tels personnages nostalgiques pourront apparaître, et vous découvrirez des choses encore inconnues sur les guerriers-Z.

Je vois. Est-ce que ce sera fondamentalement conforme à l’animé DBZ ?

En gros, ça le sera. Cependant, certains arrangements ont été ajoutés, et vous pourrez parfois voir des conversations entre des personnages qui n’ont pas eu beaucoup de contacts dans la version animée.

C’est bien ! Aussi, ce que j’aimerais vraiment vous demander, c’est si cette oeuvre allait compiler d’autres histoires de la version animée DBZ ?

Eh bien… Les médias à l’E3 m’ont posé la même question à ce sujet, mais je ne suis pas encore en mesure de fournir des détails. La seule chose que l’on puisse dire à ce stade est que vous pourrez jouer jusqu’à Freezer.

Je vois… comme ce jeu traite de DBZ, je pense que les fans peuvent se demander s’il y aura un « épisode original de l’animé » ou quelque chose comme ça.

C’est vrai. Je comprends vos sentiments, mais attendez avec impatience les prochaines informations.

Je comprends. À propos, se peut-il que des éléments de la version animée de “DBZ” soient inclus dans le jeu ?

Pour ne citer que des choses simples, il existe des éléments tels que les écrans-titre (comme en début d’épisode de l’animé) pour chaque histoire. Aussi, les BGM (musiques de fond) de l’animé sont quelque chose que les fans seront heureux de retrouver. Les BGM inclus dans le jeu ont été enregistrées pour correspondre au jeu sur la base de la version animée. Grâce à ça, vous pourrez jouer comme si vous regardiez la série animée. De plus, les effets sonores sont reproduits autant que possible à partir de la version animée. J’espère que les fans apprécieront.

Parlez-nous du système de jeu !

Maintenant, j’aimerais vous demander ce qui vous a préoccupé le plus en termes de système de jeu. La montée de niveau des personnages est essentielle pour les RPG. Est-ce que l’évolution des personnages consistera essentiellement à monter son niveau et à prendre des repas ?

Bien sûr, vous pouvez améliorer votre capacité de combat en augmentant votre niveau, mais vous pouvez également collecter et cuisiner des ingrédients, et vous pouvez améliorer votre capacité en mangeant. De plus, les objets appelés « Orbes-Z » dispersés sur le terrain sont également des éléments qui renforcent le personnage. Une « Orbe-Z » est un objet qui vous aidera à améliorer votre niveau de compétence. D’autre part, les « liens d’amitié » est également un facteur de croissance de Goku. Veuillez attendre plus de détails à ce sujet qu’on détaillera plus tard.

On attend ça ! Concernant le renforcement des capacités, existe-t-il des éléments tels que des équipements, comme on en trouve souvent dans les RPG ?

Dans ce jeu, nous n’avons pas prévu d’équipement pour améliorer les capacités.

Je comprends. À propos, au sujet des compétences que j’ai mentionnées plus tôt, à quoi peut-on s’attendre. Existe-t-il des compétences utiles sur le terrain, comme dans certains jeux de rôle ?

Les compétences sont principalement des « compétences de combat » qui peuvent être utilisées dans les batailles, comme le « Kamehameha » et d’autres compétences d’attaques que vous pourrez renforcer, en d’autres termes, on peut les voir comme des « compétences passives ». En clair, c’est uniquement lié au combat.

Une question simple à propos du « level-up »… Lorsque vous revivez l’histoire, les ennemis que Goku et les autres affrontent auront un niveau limité, n’est-ce pas ? Cependant, pour gagner des niveaux, vous devez gagner des points d’expérience dans les combats. Je pense donc qu’on aura besoin d’un grand nombre d’ennemis…

Ce jeu propose un monde avec plusieurs grandes zones. Les zones seront progressivement ouvertes au fur et à mesure que l’histoire avance. Il y a plein d’ennemis différents dans chaque zone, donc si vous les battez et gagnez des points d’expérience, vous pouvez augmenter le niveau jusqu’à ce que vous soyez satisfait.

À propos, est-ce qu’on aura des zones comme le lieu du Tenkaichi Budokai, la Tour Karin, le Chemin du Serpent, l’étoile de Kaio, la planète Namek… ?

Je m’abstiendrai de mentionner les détails sur les zones, mais les images vous donnent déjà des pistes. En tout cas, il y a beaucoup de lieux, et je pense que beaucoup d’endroits que vous pouvez tous imaginer doivent se trouver dans le jeu. Les fans reconnaîtront des lieux vraiment très cultes (rires).

Vraiment !? (rires)

À propos, en ce qui concerne le mouvement entre chaque zone, si vous vous déplacez au bord d’une zone ou dans le ciel, vous vous retrouverez en mode « vue sur la carte du monde ». Si vous sélectionnez une zone libre sur la carte du monde, vous pouvez vous rendre à cet endroit. Il y a toutefois quelques exceptions.

Quelles sont les exceptions ?

Il y aura des restrictions en fonction de la progression de l’histoire. Par exemple, si vous allez sur la planète Namek, vous ne pourrez pas revenir sur Terre immédiatement…

Oh ! C’est vrai ? (rires) J’ai vu une version de démo en vidéo, et chaque zone semblait assez grande.

Ce n’est pas un monde ouvert, comme en partie rapporté par les médias [Note de DB-Z.com : On vous avait prévenu ^^] (rires). Chaque zone est assez grande pour que vous puissiez ressentir le sentiment de bouger librement.

J’attends ça avec impatience. Question suivante : est-ce qu’on peut considérer que les combats sont très intenses ? [Note de DB-Z.com : je comprends la question dans le sens « très dynamique, limite compliqué »]

Oui. En gros, si vous êtes vraiment doué pour l’action et les jeux de combat, vous devriez pouvoir parcourir l’histoire sans trop avoir à monter de niveau ni faire de détour. Mais si vous n’êtes pas confiant dans votre capacité au combat, vous pourrez quand même vaincre même des ennemis puissants en améliorant vos compétences.

Même les plus jeunes pourront s’en sortir en allant améliorer le niveau de leur personnage ?

C’est ça. Si vous élevez votre niveau et renforcez vos capacités avec les repas, même les enfants pourront éventuellement gagner contre de puissants ennemis.

Dans ce jeu, on a compris que le repas est un élément indispensable. Il existe un système qui collecte les ingrédients et les fruits de la chasse / pêche. Peut-on penser que ça pourra être fait librement à tout moment dans la zone ?

Par exemple sur Namek mentionné précédemment, il y a des moments où il y aura des restrictions, de sorte que tous les éléments ne sont pas toujours disponibles. En gros, vous pouvez penser que vous pouvez obtenir de la nourriture en allant à des endroits spécifiques de la zone où vous pourrez aller pour jouer aux mini-jeux.

À propos, est-ce que la nourriture ne peut être obtenue que par la chasse et la pêche ?

Ces ingrédients sont des ingrédients principaux, mais ça ne se limite pas à ça. Cependant, je ne peux pas encore vous dire ce qui sera disponible à part les ingrédients… Attendez de plus amples informations.

Je comprends. J’ai une autre question concernant les repas. Il semble y avoir des effets permanents et temporaires après chaque repas. Qu’entend-on par « temporaire » ?

Les effets seront limités dans le temps. Certains effets seront assez puissants, et vos statistiques peuvent considérablement monter. Je vous recommande surtout de les utiliser avant les combats de boss.

Pour finir, un message pour les fans de DBZ ?

Je pense que le contenu et les efforts fournis pour ce jeu sont énormes, même par rapport aux jeux précédents. Il y a aussi beaucoup de nouvelles choses, et ceux qui ont regardé l’anime DBZ, ainsi que ceux qui ne l’ont pas vu, pourront en profiter depuis le tout début.

Si on n’a jamais regardé l’animé DBZ et qu’on joue à ce jeu, pourra-t-on discuter « à niveau égal » avec les fans qui n’ont vu que la série animée ?

Oui. C’est aussi pourquoi nous avons opté pour le RPG. Si ça avait ressemblé à un énième jeu de combat comme les précédents, la narration de l’histoire aurait été limitée aux cinématiques, et encore, juste pour les scènes célèbres. Mais là, comme il s’agit d’un RPG, il est possible de connaître davantage de détails. Par exemple, le moment où Goku doit faire rire Kaio-sama lors de leur première rencontre. Plein de petits détails de ce genre sont également inclus dans ce jeu.

Dragon Ball Z Kakarot Producteur 2
Hara Ryosuke – Producteur de Dragon Ball Z Kakarot (Bandai Namco)

Remerciements : Famitsu

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball Z Kakarot : Un teasing de « Battle of Gods » (et « Résurrection de F ») en DLC ?

Saiyuke

Dragon Ball Z Kakarot : Les leaks du V-Jump révèlent de nouvelles infos d’Akira Toriyama

Saiyuke

Reportage sur Dragon Ball Z Kakarot sur M6

Saiyuke

Kakarot Quiz Challenge #1 : Les réponses aux questions

Saiyuke

Kakarot Quiz Challenge #1 : Serez-vous à la hauteur ?

Saiyuke

Test de Dragon Ball Z Kakarot

Saiyuke

Dragon Ball Z Kakarot : Unboxing de l’Edition Collector

Saiyuke

Dragon Ball Z Kakarot : La liste des Trophées [SPOILERS]

Saiyuke

Dragon Ball Z Kakarot : Un Trailer en clin d’oeil à l’animé (version US)

Saiyuke

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies (qui ne servent à rien en réalité). Accepter Infos