Dragon Ball Z & Dragon Ball Super en France
Blu Ray DVD Dragon Ball Super Broly pas cher
AccueilJeux Vidéos Dragon BallDragon Ball Z Kakarot : Notre test de la démo à la Japan Expo
Jeux Vidéos Dragon Ball

Dragon Ball Z Kakarot : Notre test de la démo à la Japan Expo

On donne enfin notre premier avis sur Dragon Ball Z Kakarot, ou tout du moins du peu que nous ayons eu l’occasion de voir sur la version de démo. En effet, il ne vous aura pas échappé que la 20ème édition de la Japan Expo s’est déroulée à Paris du 04 au 07 juillet dernier, et pour l’occasion, Bandai Namco a mis à disposition quelques bornes pour s’essayer à la fameuse démo du prochain jeu vidéo Dragon Ball à paraître sur PS4, Xbox, et PC. Il s’agit exactement de la même démo qui était proposée à l’E3. Pour vous remettre le contexte, Dragon Ball Z Kakarot est un action-RPG, format de jeu relativement absent ces dernières années depuis le très bon Héritage de Goku sur Gameboy Advance.

De l’exploration et de la baston

J’ai donc eu l’occasion d’essayer une courte démonstration de jeu pendant à peu près 20 minutes. Comme les vidéos de gameplay le montrent, on commence juste avant le combat contre Raditz, le frère de Goku. Avant le combat, j’avais la possibilité de me promener dans la région avec Piccolo, histoire de combattre quelques ennemis qui apparaissent au hasard. Comme dans tous les RPG, ça permet de devenir plus fort, de collecter des objets, et de mener à bien des quêtes secondaires. Et comme dans tous les RPG, certaines quêtes sont plus intéressantes que d’autres. En l’occurrence, certaines nous aideront à éclaircir certains mystères qui demeurent encore aujourd’hui dans le monde de Dragon Ball. Le jeu permet donc à Akira Toriyama – qu’on nous dit impliqué dans la conception du jeu – de répondre à certaines questions évoquées par les lecteurs au fil des décennies, et restées sans réponse jusque là. En clair : certaines quêtes secondaires seront des histoires inédites, et canon !

Dans les airs, sur terre, ou dans l’eau

L’exploration se fait de trois façons : dans les airs, sur terre, ou dans l’eau. D’ailleurs, contrairement à Dragon Ball Xenoverse, votre jauge d’oxygène est prise en compte quand vous êtes sous l’eau, donc attention. La démo permet de voir qu’on aura un grand choix de véhicules pour se déplacer. Dans la démo, seul le nuage magique (kintoun) est disponible, et à défaut d’être très utile, c’est au moins marrant, surtout quand vous mettez des coups d’accélération et que vous virevoltez dans les airs.

A table !

Les environnements sont un peu communs (bienvenue dans les montagnes rocheuses), mais ils sont remplis de personnages qui vous donneront des quêtes secondaires et des objets à collectionner. Pendant votre exploration, vous trouverez aussi des ingrédients qui pourront être utilisés pour la cuisine. Vous pourrez d’ailleurs aussi chasser, ou pêcher du poisson avoir terminé le mini-jeu de pêche qui a beaucoup fait marrer internet, quand Goku sort une queue de sa poche pour se la coller derrière lui.

Ce n’est pas un monde ouvert

Mais ne vous y trompez pas : malgré toutes ces choses qui peuvent habituellement se faire dans n’importe quel “monde ouvert”, Dragon Ball Z Kakarot n’en proposera pas un. Certes, les environnements sont “ouverts”, mais la liberté est extrêmement limitée. Nous vous avions déjà expliqués que le souhait des producteurs était que le jeu ne soit pas un open world afin garder le fil conducteur de l’histoire. Si c’était réellement un monde ouvert, ils auraient eu le sentiment qu’ils auraient trahi l’histoire originale d’une certaine manière.

La bagarre, la bagarre !

Le système de combat est certainement la fonctionnalité la plus intéressante de la démo de Dragon Ball Z Kakarot. C’est un système de combat en temps réel, et le joueur qui contrôle Goku peut enchaîner des combos au corps à corps plus ou moins complexes, des attaques de Ki, ou des attaques spéciales nécessitant tout votre Ki. Quand votre Ki est trop faible, il est possible de déclencher une “surtension” (j’ai oublié le terme exact) qui le restaure, comme dans l’animé. Pendant les combats, la caméra est positionnée derrière Goku comme dans les jeux Xenoverse et le système de combat ressemble assez à celui observé dans ces jeux : les combos se limitent à une succession d’attaques normales et spéciales, et les combats sont tellement rapides qu’il est assez compliqué de faire quelque chose de plus complexe, puisque vous serez vite interrompus par les attaques ennemies. Les manœuvres défensives incluent la garde et le pas rapide sur le côté, ainsi qu’une attaque téléportée qui peut être déclenchée après s’est protégé d’un combo ennemi.

Les affrontements avec de petits ennemis qui apparaissent aléatoirement sont assez faciles, mais les combats de boss (contre Raditz par exemple) sont plus compliqués… Mais pas tant que ça franchement. Le combat contre Raditz était vraiment amusant, le Saiyan déclenchant toute une série d’attaques spéciales dont une grosse attaque impossible à bloquer, ce qui vous demandera un bon timing pour l’esquiver. En plus, le combat se joue sur le thème Cha-La-Head-Cha-La, de quoi faire monter la hype.

En bref, pour le moment…

Je ne m’attendais pas à beaucoup de ce Dragon Ball Z Kakarot, mais bien qu’étant relativement pauvre en contenu, la démo promet quand même de belles choses, avec de beaux graphismes et un univers audio-visuel fidèle à l’oeuvre. Niveau combat, certains diront qu’il suffit d’appuyer sur “rond”, mais comme dans tous les jeux de combat, ça a vite sa limite, et vous serez vite amenés à utiliser un style de jeu plus élaboré si vous voulez survivre. Sur le fond, on est sur un style de jeu vraiment original (… pour un jeu Dragon Ball) et pour un noob comme moi, c’est top de pouvoir enfin accueillir un Action RPG Dragon Ball sur console de salon.

Dragon Ball Z Kakarot

Dragon Ball Z Kakarot est un jeu vidéo de type Action-RPG développé par CyberConnect 2, l’équipe derrière la série des Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm. Il s’agirait d’un jeu mêlant exploration, quêtes, et combats. Annoncé pour début 2020 dans le monde entier. Il devrait tourner au moins sous PS4, Xbox One, et PC.

Logo de Dragon Ball Z Kakarot
4.8
12

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball Xenoverse 2 : Nail confirmé, avec Bulma et Dendé

Saiyuke

Dragon Ball Z Extreme Butoden : 8 MINUTES de gameplay

Saiyuke

Dragon Ball Heroes GDM2 : Les attaques de Time Breaker Bardock et Mira

Saiyuke

DBZ Extreme Butoden (3DS) : Le Guide contiendra Jaco et Gine

Saiyuke

Super Dragon Ball Heroes Episode 8 : Résumé & Date de sortie

Saiyuke

Dragon Ball Heroes dévoile SUPER MIRA !

Saiyuke

Dragon Ball Xenoverse 2 : Goku ULTRA INSTINCT en DLC

Saiyuke

Dragon Ball Xenoverse 2 : Trailer (FR) et date de sortie de l’Extra Pack 2 (DLC 6)

Saiyuke

L’évolution de BROLY dans les jeux vidéo Dragon Ball

Saiyuke