Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
Jump Force

RIP Jump Force : Le jeu est définitivement retiré de la vente

C’est terminé pour Jump Force, le jeu de combat cross-over lancé en février 2019 pour célébrer les 50 ans du magazine Weekly Shōnen Jump. L’éditeur Bandai Namco a mis en application depuis le 8 février son plan de retrait des ventes numériques pour son jeu de combat sorti en 2019, comme annoncé en novembre dernier. Vous pourrez toutefois toujours trouver le jeu dans les enseignes physiques qui l’ont encore, en espérant que les prix ne flamberont pas après ce retrait des stores dématérialisés. On rappelle que ce n’est pas seulement le jeu qui a été retiré des plateformes, mais également tous les DLC associés, et ça c’est un peu plus embêtant car il n’existe plus aucun moyen de vous procurer les DLC que vous n’aviez pas achetés avant. Bien que certains contenus apparaissent encore dans les résultats de recherche, ceux-ci apparaissent comme « non disponible à l’achat ».

Par contre, les joueurs qui ont déjà acheté des DLC pourront évidemment toujours les utiliser en mode hors ligne. Concernant le mode en ligne, Bandai Namco a annoncé qu’il fonctionnera encore, mais jusqu’au 25 août 2022. Au-delà, vous pourrez toujours jouer hors ligne.

Pourquoi Jump Force est retiré des ventes ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le retrait des ventes de Jump Force des stores dématérialisés n’est pas (directement) dû à l’impopularité du jeu, mais au renouvellement des licences du Jump. En effet, Jump Force est un jeu de cross-over qui réunit les principaux héros du magazine Weekly Shonen Jump, et Bandai Namco a dû acquérir les droits pour intégrer la plupart des personnages dans son jeu de combat. Et une fois les licences expirées, soit il faut les renouveler, soit il faut procéder au retrait du jeu de la vente.

Planning arret jump force

Jump Force, en bref…

Disponible en France depuis le 15 février 2019 sur les systèmes PlayStation 4, Xbox One, PC Steam, et prochainement sur Nintendo Switch, Jump Force est décrit comme un jeu de cross-over qui réunit les principaux héros du magazine Weekly Shonen Jump. Le titre est basé sur un mode histoire dans lequel une distorsion spatio-temporelle mêle le monde réel au monde du Jump, faisant apparaître des éléments de la Terre dans les histoires du Jump, et inversement. Les joueurs reçoivent alors leurs pouvoirs du mystérieux Cosmic Cube, un cube magique créé par le tout aussi puissant Onyx Book, un livre aux origines inconnues écrit sans but précis : que ce soit bon ou mauvais de faire cela dépendra uniquement de qui utilisera le pouvoir qui est enfouit à l’intérieur. Dans votre avatar personnalisé, vous serez appelés à rejoindre la Jump Force, une armée composée de plus de 50 personnages issus du Jump !

Jump Force est le cinquième jeu vidéo officiel sponsorisé par Shueisha pour célébrer le 50e anniversaire de l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump, et le premier à être développé pour consoles de salon et à être distribué en occident. Le développement est confié à Spike Chunsoft : l’un des noms les plus célèbres du monde vidéo-ludique de Dragon Ball et des œuvres d’Akira Toriyama. On leur doit notamment les premiers titres de Dragon Quest, ainsi que la série des Raging Blast et Budokai Tenkaichi. Spike Chunsoft est également le studio derrière le développement de J-Stars Victory VS, un autre cross-over dédié au Jump World, sorti en 2014 à l’occasion du 45ème anniversaire de Weekly Shonen Jump.

4.8 / 5 - (6 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball Xenoverse 3 confirmé pour 2024 : Vrai ou faux ?

Saiyuke

Bandai Namco confirme le piratage par ransomware

Saiyuke

One Piece Odyssey : Tout ce que nous savons sur le prochain RPG de Bandai Namco

Mehdi M.

COMMENTAIRES

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires