Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
Musiques & OST

Que signifie « Cha-La Head-Cha-La », le premier opening de Dragon Ball Z ?

Que l’on sache parler japonais ou pas, s’il y a bien une expression que tous les fans de Dragon Ball Z retiennent du premier opening de la série TV, c’est CHA-LA HEAD-CHA-LA. Cette expression, qui est aussi le titre de la chanson du générique d’ouverture de DBZ interprété par Hironobu Kageyama, est aux lèvres de tous ceux qui ont régulièrement regardé la série. Et quand on comprend le sens de cette expression, on peut dire qu’elle colle vraiment à l’atmosphère du manga d’Akira Toriyama. Parce que non, « Cha-La Head-Cha-La » n’est pas une expression inventée de nulle part pour les besoins de la chanson, comme on pourrait le penser.

Que signifie Cha-La Head-Cha-La ?

Dragon Ball Z est l’un des animes qui représente le plus les années 90. L’un de ses thèmes musical phare, c’est sans conteste Cha-La Head Cha-La. Pendant 199 épisodes, cette chanson reste le thème de la série DBZ du début de l’arc de l’attaque des Saiyans, jusqu’à la fin de l’arc Cell. C’est aussi probablement l’opening que la plupart des fans associent le mieux la série, bien que le second opening « We Gotta Power » a lui aussi été un énorme carton (c’est mon préféré).

Il existe de nombreuses versions de la chanson Cha-La Head-Cha-La dans différentes langues, mais la version originale japonaise est clairement la plus connue dans le monde. Elle a été écrite pas Mori Yukinojo (un parolier originaire de Tokyo), et surtout interprétée par Hironobu Kageyama, un chanteur expérimenté dans les Anisong (chanson d’anime), dont la puissante voix a certainement donné à cette chanson son caractère si distinctif, notamment avec son refrain :

Cha-La Head-Cha-La
Quoi qu’il arrive, j’ai le sentiment que je m’en sortirai
Cha-La Head-Cha-La
Aussi fort que mon cœur bat,
Le Genkidama rugit… SPARKING !

Pour bien comprendre « Cha-La Head-Cha-La », il faut surtout se concentrer sur « Head-Cha-La ». C’est cette partie qui est importante, puisque la première partie « Cha-La » n’est qu’une répétition abrégée de « Head-Cha-La ».

Le son « Head-Cha-La » (hetchara) signifie en japonais « ça va aller », « je vais gérer ». Cette expression fait référence à une manière décontractée de dire « t’inquiète », souvent utilisée par les enfants. Les adultes utilisent rarement cette expression. Mais la personnalité innocente et un peu naïve de Goku fait qu’il est un personnage qui pourrait dire « Head-Cha-La » sans hésitation. Cette expression souligne assez bien l’innocence, la puérilité et la nature assez simple de Goku, finalement.

Mais « Head-Cha-La » suggère également la forte volonté de Goku : quoi qu’il arrive, il reste positif. D’ailleurs, on a des indices dans la chanson qui suggèrent aussi que ce refrain est un cri du cœur de Goku : « Le Genkidama rugit » fait directement référence à la technique ultime de Goku, la seule technique mentionnée dans la chanson.

Un autre dictionnaires japonais va plus loin dans les détails. Selon lui, hetchara (平ちゃら) est composé de heiki (平気, qui signifie quiétude, sérénité), et de chara (ちゃら), qui a le même sens que plaisanterie (冗談, joudan) ou foutaise (でたらめ, detarame).

[1] ものともしないさま。気にかけないさま。平気。へっちゃら。「これくらいの雪は―だ」
Ce n’est pas grave. Je m’en fiche. Je vais bien. « Cette quantité de neige n’est pas un problème. »

[2] たやすいさま。容易にできるさま。へっちゃら。「こんな問題は―さ」
Facile. Vous pouvez le faire facilement. « C’est un problème facile. »

Pourquoi « Head-Cha-La », et pas « Hetchara » ?

L’autre question légitime, c’est pourquoi « Head-Cha-La » est orthographié ainsi, alors qu’en japonais, le terme exact se transcrit en romaji comme « hetchara » (へっちゃら) ? Et bien n’allez pas chercher trop loin, il faut juste y voir là un anglicisme approximatif du mot d’argot japonais « hetchara », et rien de plus.

En conclusion, si vous vouliez vraiment traduire « Cha-La Head-Cha-La » en français, on pourrais proposer quelque chose du genre « t’inquiète, t’inquiète pas » (pour essayer de coller au nombre de syllabes). Mais comme je ne suis ni parolier, ni chanteur, je vous laisse libre de toute autre suggestion en commentaire !

4.4 / 5 - (40 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Interview de Hironobu Kageyama : Ce qu’il a appris avec Dragon Ball

Saiyuke

Voici l’Opening de Dragon Ball Z Kakarot (CHA-LA-HEAD-CHA-LA)

Saiyuke

Cha-La-Head-Cha-La, l’opening de Dragon Ball Z, en Stop Motion

Saiyuke

COMMENTAIRES

guest

9 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires