Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
News

Qui est vraiment Zeno, l’être le plus puissant de tout Dragon Ball ?

Zeno est le dieu des dieux. Et bien qu’il ne possède – à priori – aucune technique de combat, ni entraînement, il reste de par sa nature la puissance ultime de Dragon Ball. Il est le roi de tout l’univers, mais pas seulement, puisqu’il est le roi de tous les univers. En un mot, Zeno est le roi absolu du Multivers de Dragon Ball. Mais pas que ! Il est surtout l’être le plus puissant de Dragon Ball.

En opposition totale à ça, Zeno est un dieu enfantin, sans aucun charisme, sans personnalité, sans aucune réelle habileté au combat : il est simplement la pure incarnation d’un pouvoir brut et sans précédent, de quoi rendre totalement inutile tout type de connaissance au combat. Bien que Zeno ne se batte pas au sens traditionnel du terme, il est responsable de la mort, ou plutôt de la non-existence, d’innombrables êtres dans de multiples univers, y compris l’un des ennemis les plus redoutables et les plus sinistres de Goku.

Zeno a fait sa première apparition dans le tome 2 du manga Dragon Ball Super, intitulé « Annonce de l’univers gagnant !! ». Dans ce tome, l’Univers 7 du multivers de Dragon Ball (qui est l’univers dans lequel vit Goku) organise un tournoi avec l’Univers 6. À la fin du tournoi, Zeno lui-même apparaît sur le ring, et déclare qu’il souhaite organiser un tournoi encore plus grand, avec douze autres univers en compétition les uns contre les autres – un événement qui serait bientôt connu sous le nom de Tournoi du Pouvoir.

Lorsque Zeno se révèle pour la première fois aux Univers 6 et 7, Goku se présente immédiatement à lui (dans sa familiarité habituelle), en serrant la main du dieu du multivers, au grand damn du Dieu de la Destruction de l’Univers 7, Beerus. Par chance (ou pas), Zeno se prend d’amitié pour Goku, car les deux partagent la même vision enfantine, voyant un ami potentiel dans le guerrier Saiyan. Quelque temps plus tard, Zeno contacte Beerus pour amener Goku au palais du dieu-roi. Beerus fait comme demandé et Goku apparaît devant Grand Zeno, qui lui donne un bouton spécial qui peut transporter Zeno là où se trouve Goku; un avantage qui, peu de temps après, sauve la vie de Goku.

Zeno et Goku
Zeno et Goku

Lorsqu’ils combattent Zamasu (fusionné) dans la chronologie alternative de Future Trunks , Goku et Vegeta sont sur le point de perdre le combat dans le monde futur. Juste au moment où tout espoir semble perdu, Goku appuie sur le bouton que Zeno lui a donné, et Zeno apparaît pour aider Goku dans son combat, en effaçant complètement la chronologie future (alternative) de Trunks, y compris Goku Black et Zamasu. Comme il s’agissait d’une version alternative de Zeno, et comme ce dernier demeurait seul dans le vide le plus total, Goku est retourné lui demander s’il voulait venir dans leur timeline, plutôt que de vivre dans un vide sans fin. Le Zeno du Futur a accepté, et depuis, l’intégralité du multivers Dragon Ball est géré par deux Zeno au lieu d’un.

Mais Zeno n’a pas été toujours aussi docile. Alors qu’à notre époque, il y a douze univers dans le multivers de Dragon Ball, il faut savoir qu’il y avait 18 univers auparavant. Pour une raison inconnue, Zeno a effacé 6 univers de l’existence avant de continuer à régner sur les 12 autres. Il envisageait même d’en d’éliminer d’autres en instaurant le Tournoi du Pouvoir, afin d’éliminer les Univers de mauvaises qualités, selon les dires du Grand Prêtres.

Mais détrompez-vous : bien que Zeno semble cruel et capricieux, il n’est pas du tout un être maléfique. Lorsque l’Univers 7 avait remporté le Tournoi du Pouvoir, le souhait exaucé par les Super Dragon Balls était que « chaque univers effacé soit ressuscité », ce qui était en réalité le plan de Zeno depuis le début. Par contre, si l’univers gagnant n’avait pas fait ce souhait, alors il aurait été effacé, tandis que les autres auraient de toute façon été ramenés à la vie.

Que ce soit sous le trait d’Akira Toriyama ou de Toyotaro, l’un des axes majeurs de Dragon Ball a toujours été que les personnages deviennent plus puissants, et de ce fait, la nature de son être ultime a beaucoup à nous apprendre sur la franchise dans son ensemble. Zeno est l’incarnation de la puissance absolue sans aucune appétence au combat, mais il est naturellement rempli d’émerveillement enfantin plutôt que de vices ou de malveillances. Il est à la fois gentil, irresponsable, et imprévisible, mais fidèle à sa parole. Connaissant Akira Toriyama, qui a conçu Zeno, certains diront même qu’il est le dieu parfait que les fans du multivers de Dragon Ball auraient pu imaginer. Après tout, quand on a lu tout le manga avec des héros comme Goku, et des méchants comme Freezer, il n’est pas surprenant de découvrir que Zeno, l’être le plus puissant de Dragon Ball, n’est qu’un enfant divin qui aime cogner ses jouets entre eux.

4.9 / 5 - (8 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball Super Chapitre 77 [COMPLET] : Bardock, le père de Goku

Saiyuke

Les premières images du chapitre 77 de Dragon Ball Super

Saiyuke

Dragon Ball Super Chapitre 77 : Le résumé complet et détaillé est disponible

Saiyuke

1 commentaire

ChrisGHT 22 septembre 2021 at 11 h 51 min

Je me suis toujours demandé si Zen’Ô n’était pas le dieu de la destruction ultime (vu sa tenue…) accompagné de son ange le Grand Prêtre… Mais où serait le Kaioshin associé à Zen’Ô ??! Puisque l’un ne peut pas vivre sans l’autre… Il y a un boulevard à exploiter là non?

Répondre

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter [+ INFOS]