Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
News

Bandai Namco confirme le piratage par ransomware

En début de semaine, un groupe de hackers spécialisés dans le ransomware prétendait avoir réussi à infiltrer les systèmes informatiques de Bandai Namco. En effet, le groupe ALPHV (également connu sous le nom de BlackCat) a annoncé avoir réussi à rançonner Bandai Namco, en menaçant de publier prochainement les données du groupe. C’est ce que révèle leur blog sur le dark net, et c’est surtout ce que confirme Bandai Namco Holdings aujourd’hui.

La cyberattaque daterait du 3 juillet, selon Bandai Namco

Aujourd’hui, Bandai Namco Holdings a réagi, en confirmant en partie le piratage. La société signale en effet une intrusion et de potentiels dommages causés par un virus de type ransomware, ce qui nous rappelle forcément le piratage par ransomware qui a paralysé Toei Animation en mars dernier.

Bandai Namco explique qu’un « accès non autorisé a été effectué dans les systèmes informatiques internes de plusieurs sociétés du groupe en Asie », et évoque une « possibilité de fuite d’informations des clients de la zone Asie », et heureusement « aucun impact majeur sur l’activité » du groupe.

La société affirme que cela n’aura donc pas d’impact significatif sur son activité à ce stade, mais il est possible que des informations sur ses clients liées aux entreprises de jouets et de loisirs de cette région aient été divulguées, et qu’une enquête approfondie est en cours.

Selon une société de sécurité de l’information, il serait confirmé que le groupe de pirates se faisant appeler « ALPHV » soit bien à l’origine de l’attaque. Le groupe de pirates est spécialisé dans les attaques d’entreprises, et opère en utilisant des rançongiciels afin de divulguer les données des entreprises qui refuseraient de payer la rançon.

En résumé, cette cyberattaque n’aurait donc rien de bien méchant. Elle ne serait même pas lié aux départements jeux vidéos, et aucun impact sur la production des futurs jeux du groupe ne serait donc en danger.

DRAGON BALL Z KAKAROT 20200114201433

Bandai Namco, en bref

Bandai Namco est un éditeur international de jeux vidéo. Nous en parlons régulièrement car ils éditent les jeux Dragon Ball, mais aussi de grandes franchises de jeux vidéo, tels que Ace Combat, Dark Souls, Elden Ring, Tales of, et plus encore.

Source : NHK

5 / 5 - (5 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball Xenoverse 3 confirmé pour 2024 : Vrai ou faux ?

Saiyuke

Piratage : Toei Animation publie le résultat de l’enquête sur l’accès non autorisé à son réseau

Saiyuke

One Piece Odyssey : Tout ce que nous savons sur le prochain RPG de Bandai Namco

Mehdi M.

COMMENTAIRES

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires