Dragon Ball Super en France : Actualités & News
Dragon Ball Super (Manga)

Dragon Ball Super Tome 21 : Avis et Critiques

Le 7 février 2024 marque la sortie du tome 21 de Dragon Ball Super en France. Glénat a levé le voile sur la couverture française, qui promet une nouvelle aventure épique. Dans ce tome intitulé « Confrontation avec le Dr Hedo », Goten et Trunks, désormais adolescents, se retrouvent au cœur de l’action en tenue de lycéen contre des cyborgs. Et d’un autre côté, Piccolo s’apprête à faire une rencontre glaçante avec le fantôme d’un ancien ennemi.

Résumé du tome 21 de Dragon Ball Super en français

Après l’incident sur le mont Butterfly, Trunks inspecte le contenu du disque qu’il a trouvé sur place. Mais un mystérieux docteur envoie Beta, un nouvel élève du lycée, pour reprendre le disque à Trunks ! D’un autre côté, la maléfique armée du Red Ribon revient sur le devant de la scène !

ombre-haut

Le tome couvre l’arc préquel au film Dragon Ball Super SUPER HERO et le début de l’arc « Super Hero ». L’histoire atteint son apogée avec la confrontation entre Goten, Trunks et le redoutable Dr Hedo et sa horde de cyborgs. Si vous ne connaissez pas encore le Dr Hedo, il est le petit-fils du Dr Gero, le créateur des anciens cyborgs (C-17, C-18, Cell, etc). D’ailleurs, il ne vous rappelle personne avec ses cyborgs clownesques ?

Quatre chapitres d’environ 40 pages rythment ce volume de 192 pages :

  1. Chapitre 89 : Un rival arrive !
  2. Chapitre 90 : Confrontation avec le Dr Hedo
  3. Chapitre 91 : Le retour de l’armée du Red Ribon
  4. Chapitre 92 : De nouveaux cyborgs

Notre critique

1. Une réussite technique

D’un point de vue technique, le tome 21 de Dragon Ball Super excelle. Et pour cause : la recette est la même depuis des décennies, le contraire aurait été étonnant. Et donc, fort de cette expérience, Glénat propose une nouvelle fois un tome dont l’impression, la qualité du papier, la mise en page, et les compléments bonus seront un régal pour les aficionados de DBS.

2. Les (petits) bonus

Ce volume réserve une surprise avec la présentation des designs originaux (coucou Clean God), et des corrections d’Akira Toriyama. Sauf qu’en terme de correction, il n’y en a qu’une seule de mise en avant, de quoi presque donner raison aux méchants complotistes (j’en fait partie) qui pensent que Toriyama n’intervient quasiment jamais dans la relecture des chapitres de DBS. Pour rappel, aucune information ne confirme ou réfute cette hypothèse, et le discours officiel de Shueisha se limite à dire que Toriyama donne les grandes lignes du scénario.

Bref, les ajustements apportés par Akira Toriyama à Trunks et Goten témoignent du souci du détail de l’auteur. Comme Trunks et Goten sont encore au lycée, le maître a demandé de réduire un peu leur musculature et de leur dessiner des expressions plus malicieuses. Mais c’est tout… Shueisha est encore une fois extrêmement avare sur le making-of du manga, à croire qu’il n’y a rien à dire sur les interactions entre Toyotaro et Toriyama, ou sur les coulisses de la création du manga.

3. Une histoire évolutive

La préquelle à l’arc « Super Hero » offre un nouveau souffle au scénario. Les protagonistes, Trunks et Goten, ont mûri, dévoilant leur quotidien au lycée Blue Hal et leurs nouvelles relations. Bien que rappelant le passé avec Gohan et Videl, l’originalité de l’histoire se manifeste dans la rivalité entre Hedo et les Saiyaman X1 et X2.

Une dose d’action, d’humour, et de douceur équilibre l’ensemble, apportant une atmosphère plaisante à la lecture. Le contraste est encore une fois marqué avec la fin de l’arc Granola qui était plutôt sombre.

Quant à l’arc Super Hero, ce n’est ni plus ni moins qu’une adaptation copiée / collée du film Dragon Ball Super SUPER HERO. Je vais faire un raccourci assez simple : si vous avez aimé le film, alors vous allez aimer le manga. Mais malgré quelques micro-ajouts, le manque d’initiative de Toyotaro déçoit, laissant les lecteurs sur leur faim en termes d’innovation et d’explications approfondies.

Dans son récit, Toyotaro n’apporte aucune valeur ajoutée à l’histoire du film. Shueisha aurait pu marquer un grand coup en apportant plus d’explication et de nouveautés, afin de justifier cette relecture forcée du film, mais il n’en sera rien. Il existe des micro ajouts, par exemple avec Krilin dans son rôle de policier, mais elles n’ont aucune réelle valeur ajoutée. (SPOILERS : Et je ne vous parle même pas de Gohan Beast qui subira le même traitement chaotique que dans le film. Vous n’aurez aucune explication, alors que Toyotaro avait une occasion en or pour essayer de donner un sens à cette abomination. Mais là, on est hors sujet, puisque Gohan Beast apparaîtra dans le tome 23 de Dragon Ball Super. Bref, lisez notre critique du film pour comprendre).

Conclusion

Malgré cela, le tome 21 de Dragon Ball Super se distingue par son humour rafraîchissant, mettant en lumière des personnages souvent éclipsés tels que Goten, Trunks, et Piccolo. Il s’impose comme un incontournable pour les fans de Dragon Ball, offrant une bouffée d’air frais et de divertissement. Le duo comique Goten et Trunks ainsi que l’intrigue captivante du Dr Hedo promettent une lecture palpitante.

C’est globalement un très bon tome qui apporte un vent de fraîcheur à Dragon Ball. Des « tranches de vie », c’est le terme à la mode quand on ne sait plus justifier l’intérêt des histoires de Toyotaro sur Twitter. Mais c’est vrai : On a beaucoup plus d’humour que dans les précédents arcs, et surtout, Goku et Vegeta sont mis de côté pour enfin mettre la lumière sur Goten, Trunks, et Piccolo. Profitons-en !

Vous pouvez un extrait et plus d’informations au sujet de ce tome sur le site officiel de Glénat.

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball Super Chapitre 102 : Beast vs Ultra Instinct

Saiyuke

Dragon Ball Super Chapitre 102 : Gohan Beast vs Goku Ultra Instinct dans ces premières images

Saiyuke

Dragon Ball Super Chapitre 102 : Les brouillons annoncent un duel explosif

Saiyuke

Dragon Ball Super Chapitre 101 : L’après « Super Hero »

Saiyuke

Dragon Ball Super Chapitre 101 : Les images et le résumé complet, avec Gohan Beast

Saiyuke

Dragon Ball Super Chapitre 101 : Les brouillons avec Carmine et N°15

Saiyuke
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires