Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
News

Interview d’Akira Toriyama de 30 minutes dans le Salon de Tetsuko

Aujourd’hui, Akira Toriyama fête ses 66 ans. Le créateur de Dragon Ball est en effet né 5 avril 1955 à Nagoya, au Japon. Bien qu’extrêmement populaire dans le monde entier, ses apparitions sont extrêmement rares, que ce soit dans de grands événements, sur les plateaux télévisés, dans les magazines, ou même en vidéo. Et parmi les interviews les plus notables d’Akira Toriyama, il en est une que vous avez probablement déjà eu en suggestion YouTube, pour peu que l’algorithme satanique de Google ait compris que vous ayez un moindre intérêt pour Dragon Ball.

On vous invite donc à (de)découvrir ces 30 minutes de pur Toriyama tel qu’il était en 1983, en pleine folie Dr Slump. Car n’oubliez pas : en 1983, Dragon Ball n’existait pas. Akira Toriyama, c’est le mangaka de Dr. Slump, avec le personnage d’Arale. Dragon Ball n’arrivera qu’en 1984. Merci à la chaîne de P.A.U.L pour avoir réalisé et conservé cette belle archive.

Il est donc aujourd’hui invité dans l’émission « Le Salon de Tetsuko », animée par Tetsuko Kuroyanagi. Il s’agit d’un talk-show quotidien au Japon, dans lequel Totto-chan (c’est son surnom au Japon) accueille des invités populaires. Les mangakas (= auteurs de manga) faisant partie intégrante de l’univers médiatique au Japon, il était naturel qu’Akira Toriyama soit invité pour parler de son œuvre Dr. Slump. Petit bémol toutefois, puisque Tetsuko ne manque pas de rappeler en début d’interview que Toriyama leur a fait faux bonds l’année précédente en repoussant l’interview, à cause d’une trop forte exposition médiatique due à son mariage, mais aussi par le fait qu’au même moment, il arrivait 1er au classement des plus hauts revenus du Japon. En effet, Akira Toriyama explique qu’il ne se considérait pas comme un « people », et qu’il avait été choqué de voir les médias débarquer à son mariage : « Comme je ne fais pas partie des people, je ne pensais pas que les médias s’incrusteraient comme ça à mon mariage, j’ai été choqué. Je n’ai pas trouvé ça vraiment cool. »

Concernant sa première place au classement des plus hauts revenus, il explique que la publication du classement était une mauvaise coïncidence avec la date de son mariage, car la salle de cérémonie n’était disponible que le lendemain de la publication du classement, et qu’il l’ignorait totalement. D’ailleurs, alors qu’il pensait que les journalistes étaient venus pour médiatiser son mariage, ceux-ci lui répondent que non : c’est juste pour lui demander sa réaction pour son « TOP 1 rentable » qu’ils sont là. Malgré cela, son mariage s’est très bien passé.

Akira Toriyama parle aussi de sa femme, Nachi Mikami, qui est présente en coulisse. Elle réalisait aussi des mangas, et Toriyama explique qu’elle avait d’ailleurs une carrière plus longue que lui. Et à la question de savoir si sa femme continuait à dessiner : « Non, elle a laissé tomber. Et comme elle n’a pas encore d’expérience du mariage, elle s’occupe des travaux ménagers ». Ca c’est dit. Mais il explique qu’il l’aime, et c’est d’ailleurs pour le réconforter lors de cette interview qu’elle est assise pile en face de lui dans les coulisses.

Le tout premier manga d’Akira Toriyama était un échec

La vidéo est pleine de petites anecdotes. Akira Toriyama se rappelle par exemple que son premier manga était une histoire courte. C’était son éditeur chez Jump, Kazuhiko Torishima, qui lui a proposé de dessiner un manga. Sauf que cette histoire courte n’a pas marché, selon un sondage des lecteurs du magazine. Elle a été jugée « complètement nulle » par les lecteurs – qui étaient certainement plus objectifs à une époque où Toriyama n’était pas encore le génie qu’il est devenu par la suite.

Toutefois, son éditeur ne l’a pas découragé, et l’a même encouragé à continuer en lui demandant : « Essaye de faire une histoire un peu plus intéressantes ». C’est un fait assez rare, car à l’époque, Toriyama travaillait pour une sorte de société de publicité, dans laquelle il s’occupait du design, et de créer des dessins. Or, habituellement, c’était seulement aux mangakas qui avaient remportés un prix ou un concours de manga qu’on proposait une publication en série.

Akira-Toriyama-HD-noir-et-blanc
Akira Toriyama

Akira Toriyama ne lisait pas (trop) de manga

Sur son enfance, Toriyama explique qu’il dessinait un peu plus que les autres enfants, mais que ça s’arrêtait là. Il dessinait sur ses livres de classe, mais ne se projetait pas plus loin que ça. Autre point étonnant, Toriyama explique qu’il ne lisait pas de mangas étant plus jeune. Il se souvient en avoir lu « à l’école primaire, mais c’est tout. Après cela, je n’ai plus rien eu à faire avec ça ».

Malgré ça, Toriyama a donc commencé dès le départ avec une parution en série (Dr Slump), et quand son manga est paru sous forme de livre, le premier tome s’est vendu à 1,9 millions d’exemplaire. Au moment de l’interview, 9 tomes de Dr Slump sont sortis, pour un total de 22,5 millions d’exemplaires vendus. Toriyama fume sa clope et répond : « A peu près, je crois ».

Akira Toriyama, 1er au classement des plus hauts revenus du Japon

En 1983, Akira Toriyama ressort 1er au classement des plus hauts revenus du Japon en 1983, dans la catégorie « divers ». Toute catégorie confondues, il est au 35è rang des plus hauts revenus. Toutefois, La présentatrice Tetsuko rappelle qu’il reste un cas exceptionnel parmi les personnes qui font le métier de mangaka. Mais Toriyama explique qu’il « ne se rend pas bien compte » de ce que représente tout cet argent. Il explique aussi que vivant à Nagoya, il ne se rend pas compte d’à quel point il est populaire dans tout le pays. Quand il va à Tokyo, et qu’il passe en librairie, il est surpris de voir ses mangas empilés en rayon.

Il explique beaucoup d’autres choses dans cette interview, comme son rapport avec ses fans. Il avait par exemple promis au début de répondre à tous les messages, mais aujourd’hui, c’est à peine s’il arrive déjà lire tout le courrier qu’il reçoit. « J’avais fait le main ». Pleins d’autres anecdotes sont à découvrir dans cette vidéo, dans l’espoir de revoir un jour Toriyama prendre la parole pour une nouvelle interview.

Akira-Toriyama-Femme-Jackie-Chan
Nachi Mikami (femme de Akira Toriyama), Jackie Chan, et Akira Toriyama

Akira Toriyama, en bref…

Akira Toriyama (鳥山明, Toriyama Akira) est un auteur de manga et character designer japonais né le 5 avril 1955 à Nagoya dans la préfecture d’Aichi. Son œuvre la plus célèbre, Dragon Ball, connaît un très grand succès mondial. En 2007, les Japonais le classent troisième « meilleur manga de tous les temps » à l’occasion du dixième anniversaire du Japan Media Arts Festival, derrière Slam Dunk et JoJo’s Bizarre Adventure.

En 1981, il remporta le prix Shogakukan Manga Award du meilleur manga shōnen avec Dr Slump, qui fut vendu à plus de 35 millions d’exemplaires au Japon. Il a été adapté en une série d’anime à succès, avec un deuxième anime créé en 1997, 13 ans après la fin du manga. Sa série suivante, Dragon Ball, deviendra l’un des mangas les plus populaires et les plus réussis au monde. Après avoir été vendu entre 250 et 300 millions d’exemplaires dans le monde entier, il s’agit du deuxième manga le plus vendu de tous les temps, considéré comme l’une des principales raisons de la période où la circulation du manga était à son maximum entre le milieu des années 1980 et le milieu des années 1990. À l’étranger, les adaptations en dessins animés ont eu plus de succès que le manga et ont contribué à renforcer la popularité de ces dessins dans le monde occidental.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter [+ INFOS]