Dragon Ball Super
News

Les moments où Son Goku a perdu : Le vrai parcours d’un guerrier

Son Goku, le héros légendaire de Dragon Ball, est souvent vu comme un combattant invincible. Cependant, contrairement à cette perception, Goku a connu de nombreuses défaites tout au long de son parcours. Ces échecs ont été cruciaux pour son développement en tant que guerrier et personnage, et les lecteurs / spectateurs de l’œuvre ont aussi évolué avec ses défaites. Petit tour d’horizon des fois où Goku s’est fait laminer.

Les premières défaites de Goku dans Dragon Ball

Les premières aventures de Goku mettent en scène un jeune garçon orphelin qui vit seul dans la forêt. Il ne se bat que contre des animaux sauvages, ou de gros poissons. Il est déterminé mais encore inexpérimenté face à des adversaires redoutables qui vont rapidement lui apprendre le goût de la défaite.

  • Jackie Chun (Maître Roshi) : Lors du 21e Tenkaichi Budokai, Goku est battu en finale par Jackie Chun. Cette défaite lui enseigne l’humilité et l’importance de continuer à s’entraîner sans relâche.
  • Nam : Bien que Goku ne soit pas totalement vaincu, il perd face à Nam lors de leur première rencontre. Cet échec souligne la nécessité d’adapter ses techniques face à des adversaires imprévisibles.
  • Tao Pai Pai : Goku est battu par Tao Pai Pai lors de leur première rencontre. Cette défaite lui révèle la véritable cruauté du monde des arts martiaux et le pousse à s’entraîner encore plus dur pour devenir plus fort.
  • Tenshinhan : Lors du 22e Tenkaichi Budokai, Goku est battu en finale par Tenshinhan. Cette défaite lui apprend à mieux comprendre ses limites et à respecter les compétences de ses adversaires.
  • Tambourine et le roi maléfique Piccolo : Goku est battu par Tambourine, l’un des sbires du roi maléfique Piccolo Daimao (Daimao signifiant « roi maléfique » en japonais), et subit une défaite écrasante face à Piccolo Daimao. Ces échecs le confrontent à la menace réelle des forces maléfiques, renforçant sa détermination à protéger les innocents.

Les défaites mémorables de Goku dans Dragon Ball Z

Dans Dragon Ball Z, les enjeux montent en flèche avec l’apparition de nouveaux ennemis plus puissants, et surtout des enjeux beaucoup plus importants. Goku est dans l’obligation de se surpasser constamment, pas seulement pour défendre l’univers et ses valeurs, mais aussi parce qu’il aime affronter des ennemis surpuissants. C’est ce goût pour le dépassement de soi qui va aussi lui permettre de s’améliorer en permanence, et c’est encore une belle leçon pour le lecteur.

  • Raditz : Goku et Piccolo doivent s’allier pour vaincre Raditz, mais Goku se sacrifie dans le processus. Cette défaite met en lumière la nécessité de travailler en équipe et de faire des sacrifices pour le bien commun.
  • Nappa : OK, Goku n’a pas perdu contre Nappa. Au contraire, il l’a humilié comme jamais dans Dragon Ball. Cependant, il arrive trop tard pour empêcher les ravages causés par celui-ci, et c’est en cela que nous allons considérer ce retard comme un échec. On peut aussi faire une analogie avec le combat contre Reecome, où Goku est encore arrivé trop tard, indépendamment de sa volonté. Ce genre d’échec souligne l’importance de la rapidité et de la préparation. Vous aurez beau être les plus forts, si vous n’arrivez pas à temps, cela ne servira à rien, et c’est la leçon à tirer de ce fail. (Comment ça c’est tiré par les cheveux ?).
  • Vegeta (Oozaru) : Lors de leur premier combat, Goku est gravement blessé par Vegeta transformé en Oozaru. Cette défaite montre les limites de sa force actuelle, et Goku fini totalement paralysé au sol pendant tout le reste du combat. Il est littéralement finito, la défaite est totale pour Goku, bien que Vegeta ait toujours considéré cette bataille comme une défaite pour lui-même.
  • Ginyu : Ginyu prend possession du corps de Goku, le laissant temporairement désavantagé. Cet épisode met en avant l’importance de la stratégie et de ne jamais baisser sa garde.
  • Freezer : Bien que Goku finisse par vaincre Freezer, il subit de lourds dégâts pendant les différents « rounds » de leur combat. Et c’est en ça que cette bataille souligne la résilience de Goku et sa capacité de se surpasser dans des situations désespérées.
  • C-19 : Goku, souffrant d’une maladie cardiaque, est battu par le cyborg C-19. Cette défaite révèle sa vulnérabilité physique, mais Goku n’y pouvait rien puisqu’il s’agissait d’une maladie naturelle.
  • Perfect Cell : Lors de leur premier combat au Cell Game, Goku abandonne face à Cell en prétextant qu’il n’a pas le niveau et que ça ne servait à rien de continuer. Il a préféré passer le flambeau à Gohan, et on apprendra par la suite que Goku savait déjà qu’il n’était pas à la hauteur, mais qu’il voulait en fait que Gohan analyse le style de combat de Cell. Certes, ce fut une défaite pour Goku, mais en même temps une preuve exceptionnelle de sa capacité d’analyse stratégique pour trouver un moyen pour vaincre l’ennemi tout en sachant qu’il ne pouvait pas compter sur ses propres compétences. Goku a démontré ici que même si on n’a pas les compétences pour accomplir une tâche, il existe d’autres moyens pour y parvenir, notamment en s’appuyant sur son équipe.
  • Perfect Cell : Goku se sacrifie pour tenter de détruire Cell sur le point d’exploser, mais échoue car Cell se régénère. Il n’y a pas vraiment de leçon à tirer de cet échec, si ce n’est que le sacrifice d’une personne peut sauver des milliards de vie humaine. On espère que vous ne serez évidemment jamais confronté à ce genre d’épreuve !
  • Majin Vegeta : Vegeta, sous l’influence de Babidi, bat Goku lors de leur combat. En réalité, Goku a baissé sa garde et Vegeta l’a frappé dans le dos alors qu’il avait accepté la fin du duel. Mais c’est plus complexe que ça : d’un côté on apprendra par la suite que Goku s’était retenu alors qu’il aurait pu se transformer en Super Saiyan 3 (sauf que cela lui aurait coûté du temps de séjour sur Terre), et d’un autre côté on apprenait que le coup en traître de Vegeta dans le dos n’était pas pour gagner leur duel (ce qui aurait été contraire à ses principes et sa fierté), mais pour épargner Goku afin qu’il prenne la suite au cas où Vegeta se ferait tuer par Buu.
  • Majin Buu (Kid Buu) : Goku est largement surpassé par Majin Buu, redevenu purement maléfique. Bien qu’il alterne avec Vegeta, il ne trouve aucune faille, avant de finalement vaincre Kid Buu avec une Genkidama, bien aidé par Mr Satan. Cette bataille met encore en évidence l’importance de la capacité de résilience, et de l’énergie collective.

Les désillusions de Goku dans Dragon Ball Super

Dragon Ball Super introduit des adversaires encore plus puissants, forçant Goku à atteindre de nouveaux sommets de puissance divins.

  • Beerus : Goku est battu par Beerus malgré sa transformation en Super Saiyan God. Cette défaite lui fait réaliser l’existence de niveaux de puissance bien au-delà de son imagination.
  • Golden Freezer : Goku est battu lors de leur première confrontation avant de trouver un moyen de le vaincre. Cette défaite montre l’importance de ne jamais sous-estimer un ennemi, même un ancien adversaire.
  • Hit : Goku abandonne leur premier combat, reconnaissant la supériorité de Hit. Cette défaite met en lumière l’importance de l’innovation et de l’évolution dans les techniques de combat.
  • Goku Black et Zamasu (Fusionné) : Goku est surpassé par ces adversaires jusqu’à l’intervention de Zeno. Cette bataille souligne la nécessité de recourir à des solutions extérieures face à des menaces insurmontables. C’est vraiment la pire fin possible pour un arc de Dragon Ball, mais elle a au moins le mérite de montrer qu’il vaut mieux laisser sa fierté de côté et d’avoir recours à une aide extérieure plutôt que de regarder son univers se faire réduire en cendre.
  • Toppo : Toppo semble surpasser Goku lors de leur première rencontre, même si leur match est arrêté par le Grand Prêtre.
  • Jiren : Goku est vaincu plusieurs fois avant de maîtriser l’Ultra Instinct. Ces défaites révèlent l’importance de la persévérance et de la maîtrise de soi (même si l’Ultra Instinct, à ce stade de DBS, c’était tout sauf de la maîtrise de soi, puisque c’est le corps qui agissait seul dans cette forme imparfaite).

Les défaites de Goku dans Dragon Ball GT et les Films

Bien que Dragon Ball GT ne soit pas canon, les défis et les films offrent des perspectives uniques sur la résilience de Goku.

  • Baby Vegeta : Goku est battu avant de se transformer pour la première fois en Super Saiyan 4.
  • Super C-17 : Goku est battu par Super C-17, puis il est sauvé avant le coup final par C-18. Suite à ça, Goku lancera l’attaque du poing du dragon sur Super C-17 avant de l’éliminer avec un Kamehameha.
  • Super Ī Shinron : Goku est battu par Super Ī Shinron en voulant empêcher sa boule d’énergie de détruire la Terre. Pendant qu’il est laissé pour mort, Super Ī Shinron enveloppe la Terre d’énergie négative pour la détruire. Pendant que Vegeta, Trunks, et les autres résistent une ultime fois contre le dragon maléfique, Goku prépare un genkidama aux portes de la mort grâce à l’énergie des habitants de la Terre, puis de l’univers grâce à son message relayé par Kaio.
  • Cooler : Dans le premier film de Cooler, Goku est battu avant de s’éveiller en Super Saiyan et de le vaincre.
  • Broly (Premier film) : Goku et ses amis sont surpassés avant que Goku ne reçoive l’énergie de ses amis pour vaincre Broly, soulignant la puissance de l’unité. Sans ça, Goku était finito.
  • Janemba : Goku, en Super Saiyan 3, a du mal contre Super Janemba avant de fusionner avec Vegeta pour former Gogeta.
  • Beerus (Battle of Gods) : Goku est battu par Beerus, malgré qu’il ait réussi à lui tenir tête en Super Saiyan God.
  • Sorbet (Résurrection de ‘F’) : Il profite d’un moment d’inattention de Son Gokû pour lui décocher un coup meurtrier.
  • Golden Freezer (Résurrection de ‘F’) : Goku est battu par Golden Freezer qui détruit la planète Terre. Heureusement pour eux, Whis qui remonte le temps pour leur donner une seconde chance.
  • Broly (Dragon Ball Super: Broly) : Goku et Vegeta sont surpassés par Broly avant de fusionner en Gogeta. Sinon, le combat était perdu.

Au final, on a une bonne trentaine de défaites pour Goku, et il en manque sûrement certaines. Et pourtant, le héros a toujours su se dépasser pour devenir plus fort et s’imposer. Les nombreuses défaites de Goku ne diminuent en rien son statut de héros ; au contraire, elles mettent en lumière sa résilience et sa détermination. Chaque défaite est une leçon qui le rend plus fort et plus déterminé à protéger ceux qu’il aime. Contrairement aux idées reçues, le parcours de Goku n’est pas fait que de victoires, mais aussi de nombreuses défaites qui ont forgé sa force intérieure et sa capacité à surmonter tous les obstacles.

5 / 5 - (2 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball et DC Comics : Un hommage caché à Akira Toriyama

Mehdi M.

Suite du procès des leaks du V-Jump au Japon (qui vise deux français)

Saiyuke

Vous connaissez ce personnage ? C’est Akira Toriyama qui l’a dessiné pour Dragon Ball

Saiyuke

Vous verrez du Dragon Ball à la sauce Hunter x Hunter très bientôt !

Mehdi M.

Dragon Ball Super Gallery (36/42) par l’auteur de Slam Dunk

Saiyuke

La BD Superman rend hommage à Dragon Ball à travers une nouvelle couverture

Mehdi M.
S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires