Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
News

[REVIEW] « Comment j’ai créé Captain Tsubasa (Olive et Tom) » par Yoichi Takahashi

Paru le 6 février 2020 chez Omaké Books, l’autobiographie « Comment j’ai créé Captain Tsubasa (alias Olive et Tom) » nous offre l’occasion d’entendre Yoichi Takahashi, l’auteur de Captain Tsubasa, nous narrer la façon dont il a conçu l’œuvre de sa vie.

Pour la génération née dans les années 1980, la simple évocation du nom « Olive et Tom » doit rappeler de nombreux souvenirs liés au Club Dorothée tout d’abord, mais également la diffusion de ce célèbre dessin animé qui a bercé toute une génération d’enfants, en France, comme à l’étranger. Nombreux sont ceux à être devenus fan de football – voire à être devenu footballeur – grâce à Olive et Tom. Le plus célèbre d’entre eux étant Lionel Messi. Mais on y reviendra un peu plus tard.

Sa passion pour le sport

L’ouvrage débute par une évocation de l’enfance de l’auteur. Une enfance simple, bercée par un intérêt pour le sport – en particulier le baseball, sport national au Japon – les mangas de sport comme Ashita No Joe (célèbre manga autour de l’univers de la boxe), et le dessin. Autant d’éléments qui permettent de comprendre l’évolution de son parcours, son envie de de venir mangaka, ainsi que ses nombreuses inspirations du monde du sport, que ce soit au niveau des techniques utilisées qu’au niveau des valeurs transmises aux personnages de ses mangas. S’il souhaitait devenir sportif de haut niveau à l’enfance, il s’est rapidement rendu compte qu’il ne deviendrait jamais professionnel, et s’est donc tourné vers un autre objectif : devenir mangaka.

Réfléchissant à des idées pour un manga, l’auteur puise dans ses inspirations : il est fan de baseball, de boxe,… mais pas vraiment de football. Alors, d’où lui est venue l’idée de créer un manga sur le football ? Il faut tout d’abord savoir que dans les années 70-80, le football est presque inexistant au Japon. Il n’y a même pas encore de Ligue professionnelle. Takahashi ne le découvrira qu’à l’occasion du mondial 1978, remporté par l’Argentine. C’est avec l’aval de son éditeur – qui trouve qu’il y a un créneau à prendre sur les manga de football – trop peu représentés dans le Jump – qu’il décide de se consacrer à la création d’un manga sur ce sport. Après plusieurs essais, Captain Tsubasa sera enfin édité et connaîtra, malgré quelques secousses et difficultés, le succès qu’on lui connaît aujourd’hui.

NB : Pour information, Yoichi Takahashi a également sorti un recueil d'histoires courtes - parues en France aux éditions J'ai Lu - centrées autour du monde du sport, et plus particulièrement de la boxe et du ski. On vous le répète : l'auteur est un très grand fan de sports en tout genre. 

Maitre mot : obstination

Yoichi Takahashi a mis longtemps avant de devenir un auteur à succès. Se persuadant qu’il pouvait devenir mangaka, il prit son courage à deux mains en contactant directement la maison d’édition Shueisha pour tenter sa chance. Sans trop en dire et vous laisser le plaisir et la surprise de la découverte, le futur auteur va essuyer de nombreux échecs avant de connaître le succès avec Captain Tsubasa. Ainsi, au fil des pages qui jonchent cette autobiographie, on apprend que l’auteur s’est essayé à différents mangas de sport : tous seront des échecs. Malgré tout, l’auteur ne va jamais baisser les bras ni se laisser décourager : un trait de caractère qu’il a su insuffler à ses personnages, et particulièrement à son héros, Tsubasa Ozora – Olivier Atton.

Fait étonnant : on apprend également que Captain Tsubasa a été annulé, dans les années 1990, au moment de la publication de World Youth ! Ce fut un coup assez dur pour l’auteur, qui a pris personnellement cette annulation (en remettant en cause ses qualités de scénariste et dessinateur), mais qu’il attribue également au faible développement du football au Japon (et effet de cause au désintérêt des japonais pour le ballon rond). C’est l’annonce de la Coupe du Monde en 2002 au Japon et en Corée qui va relancer l’intérêt pour le football en Asie et donner une seconde chance à l’auteur qui a pu donner une suite à son manga (qui continue encore à ce jour).

Stars en herbe

On le disais en début d’article : certaines stars du ballon rond, qu’elles soient encore en activité ou déjà à la retraite, ont voulu devenir footballeur en grande partie grâce à Captain Tsubasa : Lionel Messi, Andrès Iniesta ou encore Kylian Mbappé. Il a également eu la chance de partager un repas avec Thierry Henry. L’auteur en est évidemment très fier et ne se fait pas prier pour en parler tout au long d’un des chapitres qui émaillent cet ouvrage. Il est notamment fait référence à sa rencontre avec Andrès Iniesta* (qui a joué au Japon pendant plusieurs années, ça tombe bien) qui l’a énormément touché.
*On rappelle par ailleurs qu’Andrès Iniesta est également l’ambassadeur du jeu mobile TSUBASA+, une sorte d’ersatz à Pokémon GO.

Un ouvrage imparfait

Si l’ouvrage se lit d’une traite, on ressort malgré tout avec une certaine frustration : celle de ne pas en savoir assez sur les secrets de fabrication de Captain Tsubasa : peu d’information sur la création des personnages, sur les célèbres techniques qui ont fait le succès du manga (on pense notamment au Skylab – la Catapulte Infernale – des frères Tachibana [les frères Derrick en VF]). L’auteur reste avare sur le sujet.

De plus, le livre est inutilement rallongé : au début de presque chaque chapitre, ou au sein même des chapitres, on se retrouve avec des récapitulatifs d’informations ayant été révélées précédemment, ce qui donne parfois l’impression de relire encore et toujours les mêmes phrases.

Malgré tout, on ne peut que vous conseiller l’achat de cet ouvrage. Il est relativement rare de voir un mangaka nous livrer aussi précisément des détails sur sa vie au travers d’un ouvrage, et encore plus rare de voir débarquer ce genre d’ouvrage en version française. Les fans de ballon rond et ceux de Captain Tsubasa ne peuvent pas passer à côté de cette occasion.

Communiqué de l’éditeur

Racontées par son auteur en personne, découvrez les incroyables coulisses d’une série qui a révolutionné le manga, le football, mais aussi fait rêver des dizaines de millions d’enfants aux quatre coins du monde !

Omaké Books
4.9 / 5 - (7 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

La saison 3 de Mob Psycho 100 officiellement annoncée en anime

Saiyuke

L’Attaque des Titans : Un premier teaser pour la partie 2 de la saison finale

Saiyuke

Matrix 4 : La bande annonce enfin dévoilée

Saiyuke

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter [+ INFOS]