Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
Jeux Vidéo

Test : Captain Tsubasa Rise of New Champions, le FIFA façon Shonen

Captain Tsubasa existe depuis près de 40 ans maintenant. Arrivé au monde en tant que manga de football en 1981, il n’aura pas fallu longtemps avant que les adaptations animées ne viennent à paraître pour notre plus grand plaisir. Captain Tsubasa, c’est clairement la série de football ultime de tous les gamins des années 80 et 90. Le concept est simple : un tout petit garçon japonais rêve de remporter la Coupe du monde de foot avec le Japon. Il se fraye alors un chemin semé d’embuche, et de belles rencontres, avec pour meilleure arme un don inné pour le football.

Pour les puristes, il ne fait aucun doute que se lancer dans ce Captain Tsubasa : Rise of New Champions attisera fortement les flammes de la nostalgie. Il suit l’histoire du moment où notre héros titulaire part à l’aventure en quête de gloire pour remporter les championnats nationaux du collège. Pour les fans, il y a de quoi bien kiffer, notamment avec les cinématiques où on revit les premières rencontres de Tsubasa avec ses amis et rivaux, dans une modélisation et des textures ultra fidèle à l’animé.

En revanche, ça pourrait à l’inverse paraître un peu lourd, surtout si vous n’êtes pas fan des longues et interminables cutscenes au style de roman visuel. Le rythme du mode histoire ajoute certainement de belles mises en scène, mais parfois, on aimerait juste pouvoir se lancer sur le terrain, et franchement, ça peut prendre un certain temps.

Arrivé sur le terrain…

Une fois que vous êtes sur l’herbe verte, on passe aux choses sérieuses. Captain Tsubasa: Rise of New Champions donne définitivement le coup de fouet qu’on attendait dans un jeu de foot à la sauce Shonen. Oubliez toutes vos expériences sur FIFA et PES, vous êtes dans le meilleur du football façon anime. Les règles habituelles de hors-jeu et autres n’ont pas vraiment d’importance dans ce jeu (bien qu’elles existent, évidemment). Il s’agit surtout de marquer des buts spectaculaires, et c’est ça qui est bon. C’est bien la signature de Captain Tsubasa, après tout.

Chaque duel sur le terrain est personnel. Qu’il s’agisse de prendre la balle à quelqu’un, de voler le ballon avec un tacle au bon moment ou de dribbler avec Tsubasa, les magnifiques scènes en gros plan ne vieillissent jamais. Vous pouvez contourner l’adversaire, mais pourquoi se gêner lorsque vous pouvez l’humilier avec des dribbles fantaisistes.

Test-Captain-Tsubasa-Rise-of-New-Champions-Image-3

On ne siffle pas vraiment les fautes dans Captain Tsubasa, sachant qu’on peut envoyer nos adversaires voler dans les airs avec des tacles assassins. Même les tirs constituent finalement une sorte de combat de boss, après avoir réussi à échapper à la meute de poursuivants. À moins que vous n’ayez réussi à sortir le gardien des buts, chaque frappe dans Captain Tsubasa: Rise of New Champions vous montrera le gardien tout donner pour faire un arrêt.

C’est tout aussi spectaculaire que les titrs, de sorte à ce que chaque tir arrêté donne l’impression que le gardien vient de réaliser un exploit incroyable. Que vous tiriez dans la surface de réparation ou juste après la ligne médiane. Plus vous pilonnez au but, plus la combativité du gardien diminue.

Test-Captain-Tsubasa-Rise-of-New-Champions-Image-Arret

Au final, vous parviendrez à vaincre sa résistance, et vous marquerez un but. Si votre joueur possède un tir immensément puissant ou avec des effets de malade, vous pourrez presque marquer à volonté. Le Fire Shot sera le fléau de nombreux joueurs.

A certains moments du jeu, les joueurs (re)vivront des événements charnières de l’histoire du manga. Les cinématiques d’action sont assez flashy, amusantes et vous permettent souvent de mieux comprendre la dynamique de la compétition. Tout cela s’ajoute au drame enivrant de Captain Tsubasa Rise of New Champions.

Test-Captain-Tsubasa-Rise-of-New-Champions-Image-interception

Le football dans Captain Tsubasa: Rise of New Champions est alimenté par une formule pierre-papier-ciseaux, et constitue une base solide dans le gameplay. En tant qu’attaquant, vous pouvez vaincre les tentatives de défense de vos adversaires de deux manières : Un dash viendra à bout d’un tacle glissant, alors qu’une esquive évitera les coups d’épaule, et ainsi de suite. Enchaînez les combos et vous entrerez dans la zone qui vous permettra de recharger vos coups beaucoup plus rapidement. Tous ces mouvements coûtent des points d’énergie, qui se rechargeront tout seul. Si votre tir a un défenseur sur le chemin, il est probable qu’ils tenteront tout pour le bloquer. Il y a de quoi s’inquiéter dans l’adversaire met sa tête ou tout son corps en jeu pour bloquer votre boulet de canon.

Les mouvements réussis que vous réalisez renforcent également la jauge en V. Une fois qu’elle est pleine, vous pouvez entrer dans la zone V, une mise sous tension qui fait que votre jauge d’esprit dure plus longtemps et se recharge plus rapidement. Les prises de vue se chargeront également plus rapidement. Cependant, si vous faites face à l’un de ces super tirs avec le jeu en jeu, activez-le lorsque le tir vole vers votre but pour que votre gardien de but effectue un super arrêt.

Le mode « Nouveau Héros » : un vrai RPG

Et si vous préférez voir comment vous vous en sortiriez en tant que prodige du football, il y a aussi un épisode « Nouveau Héros » à découvrir. Vous pouvez créer votre personnage et choisir l’une des trois écoles pour commencer votre carrière en tant qu’alternative aux championnats nationaux du collège.

Votre avatar est évidemment au coeur de l’Épisode Nouveau Héros. Tout l’enjeu est de le rendre le plus puissant possible pour ensuite être en mesure de l’intégrer à une équipe personalisée et remporter des matchs en multijoueur. Créer plusieurs héros solides participe d’ailleurs grandement à la rejouabilité du dernier jeu de foot de Bandai Namco.

Test-Captain-Tsubasa-Rise-of-New-Champions-Image-tir

Des matchs gagnants sont attendus, mais vous devez également remplir des conditions spéciales pour gagner ces précieux points de capacité afin d’améliorer vos statistiques. Selon votre choix d’institution, il peut s’en sortir seul, en collectif, ou atteindre un certain niveau dans des domaines spécifiques.

Vous aurez également l’opportunité de nouer des relations durables avec les nombreux personnages du jeu. C’est le meilleur moyen d’acquérir de nouvelles compétences puissantes et de créer des liens avec vos coéquipiers avant chaque bataille. Au fur et à mesure que vous façonnerez votre joueur à votre image, il y aura également des décisions cruciales à prendre, contribuant au développement de votre propre histoire.

Il y a aussi plusieurs fins, alors que vous vous frayez un chemin jusqu’au sommet de la scène mondiale au niveau international. Bien que les différences ne soient pas vraiment révolutionnaires, elles sont pleines de promesses quant à ce qui va suivre pour votre joueur.

Test-Captain-Tsubasa-Rise-of-New-Champions-Image-76

Le jeu en réseau

En dehors de cela, il existe également des modes versus hors ligne et en ligne, où vous pouvez prendre vos équipes préférées et vous battre avec d’autres joueurs du monde entier. Autant dire que cela peut être une expérience radicalement différente. L’IA dans Captain Tsubasa : Rise of New Champions n’est pas super difficile, mais d’autres joueurs vous mettrons certainement la misère en ligne.

Captain Tsubasa: Rise of New Champions n’est en aucun cas un jeu de football parfait. Il s’agit cependant d’une réinvention originale et impressionnante de l’anime (et du manga) qui se retranscrit parfaitement dans ce jeu vidéo. Le style artistique est magnifique, et vous plonge directement dans l’action, et les nombreuses cinématiques ne sont que pures merveilles. Les temps de chargement peuvent être lourds, et les bugs sont vraiment (mais vraiment) nombreux. On n’en parle pas trop dans ce test, car on espère qu’ils seront rapidement corrigés dans un prochain patch, mais les freezes, bugs de colision, et autres problèmes techniques peuvent vite vous détruire un match.

EDIT : Un patch a été déployé, l’expérience est vraiment meilleure.

Après, que ce soit clair : si vous recherchez une vraie simulation de football, il faudra vous tourner vers FIFA ou PES qui restent les références en terme de réalisme.

Test-Captain-Tsubasa-Rise-of-New-Champions-Image-1

Notre avis sur la version Switch ?

Nous avons également testé Captain Tsubasa sur Switch grâce à la console du voisin, et comme pour la plupart des autres jeux, la version Switch souffre de la faiblesse de la console portable de Nintendo. Conséquence directe : le développeur a dû tirer la résolution du jeu au plus bas pour lui permettre de tourner correctement sur Switch. Et franchement, le jeu s’en sort plutôt bien sur la partie technique. On notera tout de même quelques temps de chargement rallongés et surtout des ralentissements un peu plus gênants en mode docké, alors qu’en mode portable, le framerate s’avère top. Vivement la Switch Oled.

Vous pouvez acheter Captain Tsubasa en promotion sur Amazon dès maintenant.

4.4 / 5 - (57 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Sony augmente le prix de la PS5 de 50 € en Europe

Saiyuke

Captain Tsubasa : Ace annoncé sur iOS et Android !

Super Saiyajin

Le stand Figurama Collectors à la Japan Expo 2022

Super Saiyajin

COMMENTAIRES

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires