Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
Jeux Vidéos

Le créateur des jeux Yakuza quitterait Sega pour rejoindre le Chinois NetEase

Toshihiro Nagoshi, le développeur vétéran de jeux cultes comme Sega Rally, Monkey Ball, et surtout Yakuza, serait en train de négocier son départ du géant japonais Sega, pour aller rejoindre la société chinoise NetEase, comme le rapporte Bloomberg. Pour rappel, la saga Yakuza a accueilli son septième épisode l’année dernière. Cet opus a marqué un réel tournant avec un tout nouveau système de combat, l’absence de Kazuma Kiryu, et accessoirement une traduction française officielle pour la toute première fois.

Si vous ne le connaissez pas, NetEase est un monstre en Chine. Cette société internet chinoise exploite notamment le site 163.com, un portail web ultra populaire en Chine, ainsi que d’autres activités dans le e-commerce, les moteurs de recherche, ou encore le jeu vidéo en ligne.

Investir sur les talents Japonais

Selon le groupe financier américain Bloomberg, spécialisé dans l’information économique, le groupe NetEase est en négociations finales pour débaucher de Sega le créateur de la franchise Yakuza, Toshihiro Nagoshi. Si ce transfert a lieu, il marquerait un grand coup dans la rivalité qui oppose NetEase à son proche rival Tencent, qui se mène une vraie petite compétition dans la récupération de talents japonais du jeu vidéo. C’est d’autant plus important pour les deux groupes chinois qui doivent actuellement faire face à un ralentissement de la croissance et à une pression réglementaire assez forte en Chine.

Tencent et NetEase veulent à tout prix remplir leurs bibliothèques pour proposer davantage de titres sur le marché de l’animation, du manga chinois, et bien sûr du jeu vidéo avec de grands noms, pariant sur leur potentiel pour devenir des succès mondiaux. Tencent est le plus grand éditeur de jeux au monde. C’est un nom que nous rencontrons de plus en plus, et pour cause : les ambitions du géant Chinois sont clairement de devenir un mastodonte médiatique de classe mondiale, à l’instar d’un Disney, mais qui couvrirait à la fois la vidéo, la musique, les livres, et les jeux vidéo.

Toujours selon Bloomberg, Toshihiro Nagoshi devrait créer sa propre équipe, avec laquelle il développera quelques futurs titres, avec on l’espère de gros succès qui arriveront jusqu’à nous. En plus de la saga Yakuza, Nagoshi a commencé sa carrière chez Sega avec des titres comme Virtua Racing ou Daytona USA, avant d’enchaîner sur le premier épisode de Shenmue. Il a également participé sur des projets tels que Super Monkey Ball, F-Zero GX et de nombreux Sonic. Depuis 2012, Nagoshi s’est concentré exclusivement sur la licence des Yakuza, avec une petite exception qu’est Fist of the North Star.

Bloomberg précise qu’aucun des représentants de Sega, NetEase, ou Tencent n’a souhaité commenter cette information.

Ça peut aussi vous intéresser !

Matrix 4 : La bande annonce enfin dévoilée

Saiyuke

Un nouvel animé Pokémon entièrement sur Ectoplasma

Saiyuke

Tales of Arise : Test et avis sur la démo

Saiyuke

1 commentaire

Gogeta 2 septembre 2021 at 15 h 01 min

Une collab entre japonais et chinois pourrait surprendre en bien !

Répondre

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter [+ INFOS]