Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
Manga

Dragon Ball Super montre que le titre du « plus fort » ne veut pas dire grand chose

Dragon Ball Super montre que le titre du « plus fort » ne veut pas dire grand chose, et c’est peut-être la plus belle morale de cet arc du Survivant Granola. L’arc en cours de Dragon Ball Super touchera bientôt à sa fin, et son équipe de production nous a teasé une surprenante tournure des événements à venir. Un nouvel arc du manga est déjà en cours de réalisation par Akira Toriyama et Toyotaro, et sa sortie est attendu courant 2022. En attendant, les lecteurs du manga assistent au combat du « plus fort contre le plus fort ».

Plus fort vs Plus fort

S’il y a bien une chose qui a agacé les fans dans cet arc Granola, c’est bien la facilité avec laquelle les nouveaux personnages ont réussi à devenir les « plus forts de l’univers », en un claquement de doigt. Granola et Gas n’ont même pas eu à s’entraîner pour acquérir plus de puissance. Ils n’ont même pas eu à s’acharner pour apprendre de nouvelles techniques. La seule chose qu’ils ont eu à faire, c’est de rassembler les (seulement) 2 Dragon Balls de la planète Cereal, et de souhaiter être les plus forts. Admettez qu’on est bien loin de la quête des 7 Dragon Balls, et des entraînements ultra intensifs que Goku et ses amis ont subit pendant des années dans Dragon Ball et DBZ.

Mais si finalement, cette facilité à devenir les plus forts était en fait un leurre, comme un message des auteurs du manga ? Et si Toriyama et Toyotaro voulaient en fait nous expliquer qu’il ne suffit pas de souhaiter être les plus forts pour le devenir ?

Granola vs Gas 2

L’arc actuel de Dragon Ball Super se terminera avant la fin de l’année, et cela implique également que nous aurons la réponse sur qui est vraiment le « plus fort ». En théorie, Gas est censé être le plus fort de l’univers, puisqu’il a formulé son vœu après que Granola ait formulé le sien. Mais en réalité, et on l’a vu avec l’apparition de Vegeta Ultra Ego, chaque nouveau chapitre de la série continue de bouleverser ce titre, car la force et la portée croissantes des combats de cet arc montrent à quel point le titre réel du « plus fort » de l’univers signifie vraiment à long terme.

Être le plus fort, ça se mérite !

Depuis les tous débuts de Dragon Ball, le manga repose essentiellement sur l’idée que c’est le vainqueur d’un combat qui est le plus puissant, et inversement. Mais l’arc Granola a fait de cette idée une facette centrale de son histoire, en exploitant littéralement le titre de « plus fort de l’univers », dans un but qui semble aujourd’hui évident : Alors que Granola et Gas continuent de se battre, et que Granola s’améliore au cours de son combat, on découvre simplement que « le plus fort » n’est pas un titre durable. La première morale de cette histoire est que celui qui n’entretient pas sa force prend le risque de se faire surpasser par quelqu’un d’autre.

Mais l’autre idée, c’est aussi qu’il ne suffit pas d’acquérir miraculeusement un boost d’énergie et tout un panel de techniques pour prétendre être le plus fort, si on ne maîtrise pas ces techniques. L’arc Granola repose sur l’idée que l’on pourrait prendre un raccourci et souhaiter être le combattant le plus fort de l’univers, ce qui semblait être le cas au début : Goku et Vegeta n’ont pas tenu longtemps contre Granola, jusqu’à ce que Vegeta développe en plein combat une toute nouvelle transformation, l’Ultra Ego. Puis quand Gas a fait le même souhait de devenir le « nouveau » plus fort après Granola, il a soudainement eu accès à toute la force et le pouvoir nécessaire pour surpasser Granola, mais dans le chapitre 79 de Dragon Ball Super, Vegeta remarque que malgré tous ces boost de puissance, aucun des deux ne semblent maîtriser les techniques qu’ils utilisent, à commencer par la téléportation. Et en fin de chapitre, il s’avère que l’expérience au combat que Granola a acquise en combattant Goku et Vegeta lui permet de tenir tête à Gas, qui est pourtant théoriquement censé être plus fort que lui.

En réalité, Goku et Vegeta se sont déjà retrouvés dans de telles situations auparavant, mais c’était certainement plus subtil que là, où les deux antagonistes ont littéralement souhaité être « les plus forts de l’univers ». Par le passé, Goku et Vegeta ont déjà dû avoir recours à toutes sortes d’astuces pour survivre et gagner leurs combats contre des adversaires toujours plus coriaces, et montrer que le titre du « plus fort » n’est valable qu’à un instant donné. Et il était intéressant de rappeler qu’on ne peut pas obtenir le titre du « plus fort » sans réellement le mériter. Et c’est ce que cet arc du Survivant Granola semble parfaitement démontrer.

4.7 / 5 - (19 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball Super Tome 19 : Les chiffres de vente de la 1ère semaine

Saiyuke

Les brouillons du chapitre 87 de Dragon Ball Super

Saiyuke

Dragon Ball Super : Toyotaro répond aux fans !

Saiyuke

COMMENTAIRES

guest

1 Commentaire
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires