Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
Jeux Vidéos

Dragon Ball Z Kakarot : Vegeta, Piccolo, et Gohan seront jouables

C’est une information qu’on attendait sans grande surprise : Vegeta, Piccolo, et Gohan seront des personnages jouables dans Dragon Ball Z Kakarot. Jusque là, les images et trailers du prochain Action RPG de Bandai Namco ne nous avait montré que Goku en action, mais les leaks du V-Jump du mois nous confirment donc que Goku ne sera pas le seul personnage que les joueurs pourront contrôler.

Vegeta, Piccolo et Gohan

Vegeta, Piccolo et Gohan apparaîtront à la fois en tant que personnages jouables, et en tant que personnages de soutien dans votre équipe. Vegeta pourra être utilisé à partir de la Planète Namek, toujours selon Ryokutya dont nous viennent les premiers leaks du V-Jump.

Chaozu, Tenshinhan, Krillin, et Yamcha

Chaozu, Tenshinhan, Krillin, et Yamcha seront vraisemblablement des personnages de soutien uniquement. Ils suivront les actions du joueur et pourront effectuer les actions que vous leur commanderez. Ils pourront également apporter leur soutien par le biais de poursuites post-attaque et en se protégeant contre les attaques ennemies.

Comme la démo et les premières informations l’avaient annoncée, les statistiques du joueur augmenteront en mangeant et en combattant. Selon les visuels du V-Jump, il semble également y avoir des personnages ennemis ressemblant à des robots pirate rencontrés dans une base sous la mer, comme durant l’arc du Ruban Rouge quand Goku était petit, ce qui ne fait que confirmer que ce jeu fera au mieux pour rester le plus fidèle possible à l’univers de Dragon Ball en général.

Dragon Ball Z Kakarot devrait sortir sur PlayStation 4, Xbox One et PC au début de 2020.

Remerciements : Ryokutya

5 / 5 - (4 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Dragon Ball Z Kakarot : Card Warriors ENFIN disponible sur Nintendo Switch

Saiyuke

Dragon Ball Z Kakarot « Goku Experience » revisite l’arc Freezer

Saiyuke

Dragon Ball Z Kakarot s’est vendu à 4,5 millions d’exemplaires, selon CyberConnect2

Mehdi M.