Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
News

Aujourd’hui, c’est le « Ganbare no Hi » au Japon, on vous explique pourquoi.

Et non, ce n’est pas un article sur Dragon Ball, mais comme les réseaux sociaux officiels japonais de Dragon Ball évoquent un certain « Ganbare no Hi » aujourd’hui, on s’est dit que c’était le bon moment pour un point culture. Aujourd’hui, le 11 août, est donc la journée considérée au Japon comme étant le Ganbare no Hi, autrement dit la journée de l’effort, ou la journée de l’encouragement. Dans le contexte de Dragon Ball, le site officiel a choisir de rendre hommage à cette journée avec ce moment mythique où Vegeta encourage Son Goku dans sa lutte acharnée contre Majin Buu au Royaume des Kaioshin.

« Courage Kakarotto… C’est toi le N°1 !! » (Ganbare Kakarotto… Omae ga number one da !!)

Vegeta

D’où vient le Ganbare no Hi ?

Aujourd’hui, mercredi 11 août, la « Journée de l’Effort » (ガンバレの日) est donc célébrée dans l’archipel japonais. L’origine de cette célébration remonte en 1936, lors des Jeux Olympiques d’été à Berlin, en Allemagne, du 1er au 16 août 1936.

Lors de ces JO, la nageuse japonaise Hideko Maehata participait au 200 mètres brasse. La course a été diffusée en direct sur la radio japonaise Japan Broadcasting Corporation (qui se nomme désormais NHK), et le commentateur sportif, Kasai Sansei, a tellement encouragé la nageuse qu’il a popularisé l’expression « Maehata Ganbare !! » (前畑がんばれ) pour encourager la jeune femme depuis son poste radio.

Dans la dernière ligne droite, l’annonceur a prononcé cette phrase 38 fois de suite jusqu’à ce que Maehata atteigne la ligne d’arrivée quelques secondes avant la favorite, l’Allemande Martha Genenger. Maehata remportait ainsi la première médaille d’or du Japon en natation féminine.

Maebata-Genenger-Jeux-olympiques-Berlin-1936
Maebata (à gauche) et Genenger qui ont participé aux Jeux olympiques de Berlin en 1936
4.9 / 5 - (13 votes)

Laisser un commentaire