Dragon Ball Super et DBZ en France
News

Netflix lâche un petit easter egg sur Dragon Ball Z

La série animée DBZ a beau avoir fêtée ses 36 ans cette année, il n’en demeure pas moins qu’elle continue toujours d’influencer la pop culture de nos jours. C’est ce qu’un utilisateur de Reddit a encore constaté récemment, dans un épisode d’une nouvelle série produite par Netflix.

Goku et Vegeta ont pris leur envol dans Dragon Ball Z depuis des années, et leurs aventures continuent à ce jour avec Dragon Ball Super, et un film attendu en avril 2022. Beaucoup d’entre nous ont grandi avec l’œuvre d’Akira Toriyama, et il devient de moins en moins rare de voir l’influence de celle-ci dans des productions récentes. Beaucoup de fans ont en effet trouvé des moyens d’intégrer Dragon Ball dans leur vie quotidienne, et il n’est donc pas surprenant de savoir que certains mettent leur passion dans leur travail. C’est ce qu’on constate dans cet easter egg de Dragon Ball Z, glissé par Netflix dans un épisode de Bread Barbershop.

A défaut d’avoir intégré les épisodes de Dragon Ball sur Netflix, les réalisateurs d’une nouvelle série ont jugé qu’il était temps de célébrer Goku et Vegeta dans leur show. Ca se passe dans Bread Barbershop, un genre de « Bob l’éponge » à la sauce Netflix. C’est une série télévisée d’animation sud-coréenne, consacrée à la nourriture, avec des personnages un peu tarés. Et dans l’un de ses derniers épisodes, les fans ont rencontré deux personnages familiers sur le tournage du film Donut Rangers, sauf qu’ils ne ressemblent en rien aux Power Rangers que nous connaissons.

Bread Barbershop Dragon Ball

Les deux personnages sont habillés comme Vegeta et Nappa de Dragon Ball Z. Master Bread et Wilk sont intégralement vêtus d’une armure Saiyan avec des scouters, exactement comme dans notre série fétiche. La référence est flagrante, même si elle reste approximative. Les deux se présentent comme des soldats qui obéissent à un alien tyrannique (coucou Freezer).

De toute évidence, les easter eggs de Dragon Ball sont monnaie courante aujourd’hui, en tout cas beaucoup plus qu’ils ne l’étaient au début des années 2000. Mais la sortie de Dragon Ball Kai en 2009, puis des films DBZ Battle of Gods (2013) et DBZ La Résurrection de F (2015) ont clairement ravivé la passion de la communauté. On pourrait également remercier la franchise Super Dragon Ball Heroes (2010), ainsi que tous les jeux vidéos sortis depuis, qui ont énormément servi la cause de la franchise en lui donnant un vent de fraicheur inédit. Forcément, on n’oublie pas Dragon Ball Super (2015), dont la série animée et le manga co-écrit par Akira Toriyama et Toyotaro, continuent de faire battre le cœur des fans, à un rythme plus ou moins régulier cependant.

4.7 / 5 - (3 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Toyotaro dessine l’évolution du dragon de Gohan

Saiyuke

Dragon Ball Super révèle les origines de Cell Max, et comment il aurait pu être évité

Mehdi M.

Weekly Dragon Ball News : Actualités Dragon Ball du 23 janvier 2022

Saiyuke

Dragon Ball par un barbier mexicain spécialisé dans le hair design

Mehdi M.

Gyumao prêt à faire la fête dans cette illustration d’Akira Toriyama

Saiyuke

Le contenu Dragon Ball du V-Jump du 20 janvier 2023 : Xenoverse 2, Dokkan Battle, DBLegends

Saiyuke

COMMENTAIRES

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires