Dragon Ball Z & Dragon Ball Super en France
Blu Ray DVD Dragon Ball Super Broly pas cher
AccueilInsolite Dragon BallAkira Toriyama s’exprime sur l’affaire des Paradise Papers.
Insolite Dragon Ball

Akira Toriyama s’exprime sur l’affaire des Paradise Papers.

Akira Toriyama s’exprime sur l’affaire des Paradise Papers.

En sortant les poubelles, Akira Toriyama s’est vu poser la question de son implication dans l’affaire de fraudes fiscales des Paradise Papers. Dans cette double page du numéro de novembre du Flash magazine, tweeté par @M1120A, on le voit répondre à une journaliste.

Sur la photo de la double page, il s’agit vraisemblablement d’Akira Toriyama. Nous avions nous-mêmes hésité à la lecture de l’article, car quand une personne interdit la diffusion de son image, les journaux japonais ont recours à une dramatisation mettant en scène des acteurs. C’est assez fréquent, et le doute était permis, pour peu que l’on connaisse comment fonctionne les journaux japonais. C’est pourquoi même s’il est mentionné sur la page de gauche que Toriyama a été interviewé directement par les journalistes ce 08 novembre en sortant les poubelles, ça aurait pu être une reproduction de scène, c’est monnaie courante au Japon d’autant plus quand une personnalité interdit la diffusion de son image.

Voici l’échange entre Toriyama et la journaliste :

Journaliste : “Avez-vous investi dans une quelconque compagnie américaine pour éviter de payer des taxes ?”

Akira Toriyama : “Je ne m’occupe pas de la gestion. Je délègue ça à d’autres afin de me concentrer sur mon travail.”

Journaliste : “Avez-vous été consulté pour investir dans un paradis fiscal ?”

Akira Toriyama : “Je n’ai jamais décidé de ça. Parfois, ils me demandent de signer des documents, mais c’est tout.”

Journaliste : “Avez-vous déjà reçu des rapports de votre conseiller fiscal ?”

Akira Toriyama : “Oui. Je n’ai jamais rien fait de mal, et c’est du passé maintenant. (*soupir*) Je ne comprends pas cette affaire, alors ils m’ont demandé de ne pas m’exprimer sur le sujet même si on me demandait. Je suis désolé…”

Comme c’est le cas dans presque toutes les affaires de fraude fiscale, il se pourrait donc que tout se soit joué au niveau des gestionnaires de comptes d’Akira Toriyama, qui prétend n’avoir jamais mis les mains là-dedans. Et quand bien même, on s’en fout.

Ça peut aussi vous intéresser !

Toyotaro sera à la Napoli Comicon 2017 !

Saiyuke

La science de Dragon Ball débarque à Tokyo

Saiyuke

Majin Vegeta : Comment faut-il l’appeler ?

Saiyuke

Kumi Yama x Dragon Ball

Saiyuke

La figurine Ichiban Kuji de BROLY dévoilée au Wonder Festival 2018 [Été]

Saiyuke

Dragon Ball Super Broly : Un événement et des trains aux couleurs de Dragon Ball !

Saiyuke

Les 100 meilleurs gâteaux Dragon Ball Z

Saiyuke

Les 7 Dragon Balls au menu de ce restaurant

Saiyuke

Votez pour la prochaine figurine Zokei Tenkaichi Budokai 6

Saiyuke