Dragon Ball Super et DragonBall Z en France
Cinéma & Films

Le créateur de Dragon Ball révèle sa plus grande inquiétude sur le film DBS Super Hero

Récemment, le site officiel de Dragon Ball a relayé le commentaire d’Akira Toriyama, après que l’auteur de Dragon Ball ait enfin pu visionner la version finale du film Dragon Ball Super SUPER HERO. Dans ce commentaire (publié après la sortie internationale du film), Akira Toriyama a félicité le film DBS Super Hero, ainsi que les équipes qui ont permis de rendre ce résultat possible.

Mais aussi, le créateur original de DB a partagé ses réflexions et ses doutes, en expliquant ce dont il avait peur lors de la conception initiale de la nouvelle histoire du film. Concrètement, l’une des choses les plus excitantes du film pour tous les fans et la franchise, en dehors du fait que Gohan et Piccolo sont au centre de l’action, c’est qu’il s’agit surtout du premier film de la franchise depuis l’excellent Dragon Ball Super BROLY, sorti en salles en 2018, il y a déjà 4 longues années. Mais Toriyama a également une histoire très différente de celle vue dans ce film, et le créateur original Akira Toriyama craignait plus tôt que cela n’ait pas le même impact.

Dragon Ball Super SUPER HERO est peut-être en train de conquérir le box-office américain (avec cependant zéro concurrent en face sur un mois d’août extrêmement calme, il faut bien le dire en toute franchise), mais il a également une histoire beaucoup moins explosive que celle des précédents films. Comme Toriyama l’a révélé dans ce message célébrant la sortie mondiale du nouveau film, l’une des premières inquiétudes du créateur était qu’une histoire à plus petite échelle, ainsi que la mise en retrait de Goku et Vegeta, aurait pu rendre l’action moins intéressante dans l’ensemble que les œuvres précédentes. Mais il explique que cette inquiétude a disparu quand il a visionner le film en action.

11 DBS Super Hero Trailer 4 Gohan Piccolo Goten Trunks

« Compte tenu de la façon dont [l’histoire de Dragon Ball Super] est allée dans les Univers, et d’autres scènes à grande échelle, j’ai pensé que je pouvais revenir aux sources et que l’histoire se déroulerait sur Terre dans une petite zone », a expliqué Akira Toriyama. « Non seulement ça, mais l’ennemi est l’Armée du Ruban Rouge, un ennemi qui n’avait pas eu beaucoup d’impact lorsque j’avais créé la série à l’origine. De plus, cette fois, Goku et Vegeta ne sont pas les personnages principaux. Je crois que j’ai réussi à rendre l’histoire intéressante, mais j’étais constamment inquiet de la rendre peut-être un peu trop douce. »

Mais avec l’équipe de Super Hero dirigée par le grand réalisateur Tetsuro Kodama, les inquiétudes de Toriyama ont rapidement été dissipées : « Et puis est venu le réalisateur Kodama et la talentueuse équipe d’animation. Ils ont pris mon histoire à relativement petite échelle – par rapport au monde récent de Dragon Ball – et avec leur sens inégalé et leurs derniers visuels, en ont fait un film sans précédent et incroyable ! ».

Japon – Etats-Unis : Deux accueils totalement différents

Malgré un rejet évident au Japon, où le film DBS Super Hero a fait les plus mauvais chiffres pour un film Dragon Ball ces dernières années (ce sont les chiffres qui parlent), la réponse des fans américains a été tout le contraire, puisque Dragon Ball Super SUPER HERO a eu un lancement record aux Etats-Unis. Le contraste est assez saisissant, entre d’un côté le public japonais qui semble avoir simplement ignoré le film, et de l’autre la communauté de fans américains qui attendaient clairement ce film avec impatience, d’autant plus qu’il est sorti 2 mois après le Japon.

Chiffres au Japon après 7 semaines en salles

DBZ Battle of Gods : 29 947 013 $
DBZ Resurrection F : 30 117 264 $
DBS Broly : 34 149 992 $
DBS Super Hero : 17 076 256 $

Pour information, le film Jujutsu Kaisen sorti en janvier, ou même le film Detective Conan sorti à peine plus tôt que DBS Super Hero, ont tous deux explosé les records de fréquentations au Japon, preuve que le Covid n’a rien à voir avec cet échec.

Mais toujours est-il qu’en dehors du Japon, le dernier film Dragon Ball a su générer une certaine hype à grand coup de fanboyisme auprès du public internationale, même si ce succès s’estompe rapidement en fonction des régions, comme le révèlent les chiffres.

Le film Dragon Ball Super SUPER HERO sortira en France le 5 octobre 2022, et quand on regarde les chiffres d’un bout à l’autre du globe, il semble difficile de prédire l’accueil que lui fera le public français. Toujours est-il que si on met la CGI à part, tout le monde s’accorde à dire que la prise de risque d’Akira Toriyama sur la mise en avant de Gohan et Piccolo est un grand OUI, et qu’elle était surtout nécessaire ! Malheureusement, l’arc du Survivant Granola nous a rappelé ô combien ce pouvait être lassant de lire un arc tournant intégralement autour de Goku et Vegeta.

Pensez-vous que Toriyama a eu raison de s’inquiéter au début de la conception de DBS Super Hero ? D’ailleurs, qu’avez-vous pensé de l’histoire du film par rapport aux précédents ? Faites-nous part de toutes vos réflexions à ce sujet dans les commentaires !

4.6 / 5 - (9 votes)

Ça peut aussi vous intéresser !

Le créateur de Dragon Ball détaille le processus de création des nouveaux cyborgs

Mehdi M.

Dragon Ball Super : Nouveaux croquis d’Akira Toriyama

Saiyuke

Surprise : Akira Toriyama dessine le BOSS FINAL de Dragon Ball Super SUPER HERO !

Saiyuke

COMMENTAIRES

guest

5 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires